Le monde de l’éctricité en ligne

 

Jacques-Fiset-400.gif13 septembre 2019

Line Goyette

Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, une division de Rexell Canada Electrique Inc. et Président de la section Québec de l’Électro-Fédération depuis le printemps dernier. Diplômé en relations industrielles de l’Université Laval, son parcours professionnel s’est déroulé de son propre aveu, face au client, en vente et gestion des ventes, principalement pour des fabricants et des intégrateurs en haute technologie, finances, sécurité – alarme – incendie. Je lui demande comment après ces détours, il s’est joint à l’industrie électrique. « J’ai toujours pensé et dit à mes collaborateurs qu’il ne fallait jamais couper les ponts complètement lors de changement de milieux ou de marchés verticaux. On ne sait jamais qui et quand nous recroiserons nos anciens collègues. »  Sage conseil, puisque ce sont d’anciennes relations d’affaires qui l’ont invité à se joindre à l’industrie électrique et qu’il occupe son poste actuel. Son objectif global à ce nouveau poste est d’appuyer le plus concrètement possible son équipe et les clients du distributeur électrique pour créer un environnement de confiance qui permettra une croissance dynamique de part et d’autre. 

Est-ce que le fait d’arriver dans une nouvelle industrie représente certains défis?

« Comme j’aime apprendre cette industrie est particulièrement intéressante et à point tournant de son développement. Il y a tellement de nouveautés et d’évolutions majeures. Il suffit de penser à l’éclairage qui est passé de l’incandescent au DEL, d’un élément de base à un élément architectural (il cite le cas du pont Jacques-Cartier dont l’éclairage est devenu un emblème de Montréal). Il poursuit en mentionnant le Lifi (la communication sans fil qui passe par la lumière) qui arrive rapidement sans parler des bâtiments intelligents, de la domotique, de l’internet des objets industriel, etc. » 

Il souligne également le réseautage qui est au cœur du modèle d’affaires dans notre industrie. « Quand je regarde avec les yeux d’un distributeur ou encore avec ceux de l’Électro-Fédération, je constate que nos interventions touchent beaucoup de personnes de diverses industries et ça compte beaucoup car même encore aujourd’hui les affaires sont basées sur les relations humaines. »

Son parcours professionnel est suffisamment long pour qu’il ait eu le temps d’apprendre de ses erreurs et de ses succès et en tirer certaines conclusions.  Qu’en dit-il? « C’est une question qui peut se répondre facilement. Pour moi le succès est à la fin du mandat, du projet ou de la vente, il se célèbre, mais est éphémère. C’est la route qui y mène qui elle, est souvent remplie de défis, de détours et d’erreurs et c’est justement là, que selon moi, tout se joue. Apprendre à les contourner, les surmonter se fait souvent en allant chercher le support et l’expertise des gens de notre entourage. C’est la force de l’équipe qui compte pour moi, pas seulement l’individu et c’est en équipe que l’on célèbre le succès. »

Les défis de notre industrie

Questionné sur les défis de notre industrie, il n’hésite pas à répondre. « Je n’apprendrai rien à personne en parlant de la pénurie de main d’œuvre qui devient de plus en plus généralisée dans une industrie qui n’est pas toujours la plus connue. C’est pour notre relève est un défi de taille. L’ÉFC à un volet jeunes professionnels pour les moins de 40 ans et cette section doit demeurer très active pour promouvoir notre industrie. Pour ma part, je veux intensifier nos interactions avec les écoles professionnelle à travers la province pour informer, promouvoir notre industrie et préparer notre relève. »

Il poursuit ainsi, « je dirais de façon générale que pour cette industrie comme pour toutes les autres que j’ai côtoyées, il faut désirer apprendre, s’intéresser, être curieux, poser des questions, élargir son réseau social, côtoyer les évènements du domaine. En gros, il faut vouloir repousser ses limites, aimer se dépasser. Notre domaine offre tellement d’opportunités variées et touche une vaste gamme de produits et de marchés verticaux. Tous peuvent y trouver leur compte et y relever leurs propres défis. » 

La relève est vraiment au cœur de ses préoccupations. Dans ce contexte est-ce qu’il voit le mentorat comme un élément important dans la formation professionnelle. « Le mentor entre souvent dans nos vies sans qu’on s’en rende vraiment compte. C’est parfois quand ils ont fait leur travail que l’on s’aperçoit qu’ils étaient là. Leur travail est souvent invisible. Ils n’accompagnent pas des jeunes pour gagner en popularité ou pour se mettre en valeur. Ils sont là pour le succès de leur mentoré. Finalement, un mentor est très proche de ce que je considère comme un vrai leader. Son rôle n’est pas seulement au niveau professionnel, il intervient également au niveau de la responsabilité sociale, de l’éthique, de la tolérance face à l’ambiguïté, à l’incertitude et au stress. C’est une personne qui nous aide à trouver notre équilibre et utiliser nos forces. » 

Le sujet l’intéresse visiblement. Quand il parle de ses lectures, il mentionne son plus récent livre : The Leader’s Compass de Ed Ruggero et Dennis F. Haley, qui décrit le leadership comme étant une philosophie, une structure. Les leaders ne sont pas des dictateurs précise-t-il et ils guident par leurs propres actions.  

Nous terminons notre entretien en parlant plus spécifiquement de son engagement envers l’ÉFC et de son rôle à la tête de l’organisation pour le Québec. Il a d’abord siégé au conseil d’administration de l’organisation au siège du distributeur et pendant une année il était vice-président. « J’ai été intéressé à prendre la relève de Jean-Marc Myette en tant que président de la section Québec parce que je veux pouvoir contribuer à l’industrie parce que je reçois énormément de l’industrie. » Cette contribution il la voit essentiellement au niveau de la relève. « J’ai une vision un peu différente à cause de mon parcours qui a côtoyé d’autres industries. Je veux être présent dans tous les types d’écoles professionnelles, y être assidu. Je veux informer les jeunes que nous existons et que notre domaine comprend plusieurs branches. Je veux qu’ils sachent que leurs possibilités sont très vastes et que nous sommes au cœur des changements sociaux devant nous, de l’électrification à la robotisation. Je privilégie beaucoup nos relations avec le Réseau des jeunes professionnels parce que ce sont eux qui nous donnent le pouls sur la relève. » Il est heureux de dire que le conseil d’administration de l’ÉFC – Section Québec a maintenant un siège pour un jeune professionnel. Il veut établir des liens plus solides entre les générations. « Nous avons énormément à échanger et à apprendre les uns des autres et c’est ensemble que nous allons pouvoir relever l’important défi de la diversité, un élément-clé de la relève. C’est un beau défi en avant de nous. » 

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
ABB Canada nomme Monsieur Éric Deschênes au poste de directeur général national et chef du secteur ...
L’ÉFC est heureuse de souhaiter la bienvenue à Trisha Utomi au sein de son équipe à titre de ...
Fondée en 1906 par François-Xavier Guillevin dans le Vieux-Montréal, l’entreprise Guillevin ...
Relevant de Jason Prevost, vice-président - Distribution, Stephanie a été embauchée à titre de ...
La transition énergétique est bien entamée et elle entraîne de grands changements dans le secteur ...
Johanne Duhaime, vice-présidente - Technologies de l'information et des communications à ...
Les représentants d’une trentaine d’associations, d’ordres professionnels et d’organismes publics ...
La Compagnie Électrique Lion, ses partenaires et le gouvernement du Québec lancent un projet majeur ...
L'investissement total en construction de bâtiments a augmenté de 1,0 % par rapport à ...
La compétition 2019 a été à l’image des deux précédentes éditions. Un événement unique pour ...

L’industrie québécoise de la construction : à l’unisson pour le virage numérique

BIM QuebecLes représentants d’une trentaine d’associations, d’ordres professionnels et d’organismes publics liés au secteur québécois de la construction et de l’environnement bâti ont conjointement et solidairement manifesté leur appui à une action concertée sur le virage numérique de leur industrie.

Dans le monde entier – notamment tous les pays du G7, et dans une moindre mesure au Canada - la mise en place de plans nationaux ambitieux pour le virage numérique en construction offre des retombées socio-économiques qui se comptent déjà en milliards de dollars. 

 

 

Lire Plus...

 

 

 

La Compagnie Électrique Lion et ses partenaires se mobilisent pour accélérer l'électrification des transports lourds

La Compagnie Electrique LionLa Compagnie Électrique Lion, ses partenaires et le gouvernement du Québec lancent un projet majeur d'intégration d'équipements et de technologies sur des véhicules lourds 100 % électriques. Évalué à 15,8 M$, dont une contribution gouvernementale de 7,9 M$, le projet permettra de développer, au Québec, les seuls véhicules lourds électriques de spécialité parfaitement intégrés à ce jour. On y verra, entres autres, une nouvelle génération d'ambulances et différents types de camions urbains de spécialité entièrement électriques, tels que le camion de collecte et le camion nacelle.

 

 

Lire Plus...

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

Stephanie MedeirosBlake Marchand

Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB Canada, ainsi que celle pour la recharge des autobus urbains aux États-Unis et au Canada. Elle a occupé divers postes chez ABB pendant 10 ans, accumulant un ensemble de compétences variées et des expériences de travail dans le monde entier.

Après avoir obtenu son diplôme en génie électrique de l'Université McGill, Medeiros a fait ses débuts dans l'industrie en tant que stagiaire en génie électrique auprès du gouvernement canadien. Elle s'est alors rendue au Pérou pour y participer à améliorer leurs infrastructures de traitement de l'eau.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
Douglas Lighting Controls, un membre du groupe de sociétés Panasonic, a récemment introduit le ...
La collection adorne a élargi sa gamme de commutateurs et de prises pour prendre désormais la ...
La série de luminaires ALK-L assure un rendement exceptionnel dans un design contemporain ...
Pilote LDS LYTSwitch 400 Power Integrations a annoncé de nouveaux membres à haute densité de ...
Le plateau représente un design de cadre photo. L'intention était d'évoquer l'idée de cadres vides, ...
Vous ne pouvez pas voir ce que vous faites? Les nouveaux kits d'éclairage à DEL compacts de Hammond ...
La nouvelle bande lumineuse WLB72 Basic de Banner est une lampe de travail à LED brillante et ...
La nouvelle série de luminaires Drive Edge-Lit de Beacon Products a été conçue pour offrir un ...
Lumenwerx a introduit de nouvelles options de lentilles de projection dans sa famille de produits ...
Le luminaire SYLVANIA ValueLED UFO High Bay est un appareil à DEL DLC Premium au design léger et ...

LumenwerxLumenwerx a introduit de nouvelles options de lentilles de projection dans sa famille de produits Via. Cette option est maintenant disponible pour toutes les tailles: 1,5 ", 2", 3 ", 4" et 5 ".

La lentille de projection offre une lueur latérale intéressante sur le profil via ultra propre. Visibles de loin, les lentilles de gouttes agrémentent les espaces de travail en général, ainsi que les salles de conférence, les zones de circulation, les cafétérias et les halls d’entrée.

 

 

Lire Plus......

BeldenMatt Baum

Que faites-vous lorsque les installateurs vous disent personnellement qu’ils sont frustrés par les connecteurs de câble Ethernet disponibles sur le marché? Vous examinez en profondeur leurs préoccupations et voyez ce que vous pouvez faire pour améliorer la situation.

Voici donc comment le système de connectivité REVConnect® de Belden est né. (Mais l'histoire est un peu plus intéressante que cela!) Après avoir entendu parler des problèmes de connecteurs de câbles Ethernet, nous avons décidé de nous mettre au travail. Nous n'avions pas de plan ni ne savions exactement ce que nous allions faire - mais nous voulions en savoir plus sur les défis auxquels nos clients étaient confrontés.

Lire Plus

 

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2019 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil