Le monde de l’éctricité en ligne

6 juillet 2016 

Laurence Rocher-Brassard

Anaïe Dufresne, 30 ans, est cofondatrice de Jacques & Anna, une jeune entreprise de création de luminaires sur mesure. Elle a fondé cette entreprise avec son père il y a deux ans. Ce projet est riche de sa passion pour la lumière, d’un baccalauréat en scénographie, avec spécialisation en vidéo et éclairage, et de la passion partagée avec son père de construire en général.

Comment le projet de Jacques & Anna a-t-il vu le jour ? Il y a quelques années, elle a été approchée par un ami pour gérer un restaurant ouvrant ses portes à Montréal et elle a embarqué dans l’aventure. Peu après l’ouverture, des clients se sont plaints de l’éclairage de l’endroit, qu’ils

Crédit photo: Fannie Laurence

considéraient comme trop froid. Anna a proposé de refaire l’éclairage et de mettre un peu de chaleur. Son père l’a aidée à mettre en œuvre ses idées. C’est à partir de ce moment que l’idée de Jacques & Anna a germé dans l’esprit d’Anaïe. 

Il faut dire qu’Anaïe et son père ont toujours eu la fibre créatrice et le désir de construire. Du plus loin qu’elle se souvienne, ils passaient du temps ensemble à construire et à concevoir des choses. Ils ont d’ailleurs bâti le chalet familial ensemble, plusieurs années auparavant, dont les lampes. 

Après discussions, ils décident de tenter le coup et fondent Jacques & Anna. Son père, ingénieur de formation, transpose depuis lors son expertise dans la réalisation des lampes. Anaïe, quant à elle, dessine et crée les modèles.

Ensuite, tout a déboulé et mené à l’histoire que l’on connait. Ils ont eu leur premier gros contrat via un contact : le Café 8 oz. à Montréal, qui a fait l'objet d'excellents commentaires médiatiques. Peu à peu, Jacques & Anna a travaillé sur d’autres projets, dont des restaurants (Cirkus, Le Colonel Moutarde et Candide).

Les débuts

Au début de l’entreprise, ils travaillaient dans le petit appartement d’Anaïe, En riant, elle dit : « J’avais mes scies à côté de mon lit. Mon père venait chez nous, dans mon 3 et demi, et on a créait les luminaires. On a fait les lampes de nos premiers contrats de cette façon. C’était un vrai tour de force ». 

Ils sont maintenant installés dans un studio, qu’ils partagent avec d’autres créateurs et entrepreneurs. 

Son esprit artistique

Elle aime utiliser plusieurs types de matériaux : « Le verre qui est plus massif, plus ancien ; le laiton, c’est très beau et noble, et quand il vieillit, il a une deuxième vie ».  Elle utilise aussi du bois et de l’acier. Au moment de l’entrevue, elle travaillait sur une série en ciment. 

Elle fait sous-traiter la plupart des choses par des entreprises locales, et le plus possible par des petites entreprises. « Le produit final est riche en collaboration ». 

Qu’est-ce qui inspire ses œuvres ? Anaïe se décrit comme une personne curieuse de choses diverses, elle est gourmande et aime consommer de toutes les formes d’arts : livres, films, expositions, peinture, etc. Étant très créative et curieuse, elle a énormément d’intérêts et dit elle-même qu’elle aurait pu travailler dans beaucoup de domaines. « Mais s’il y a un objet que j’aime dans la vie, ce sont les lampes ». 

Comment est-ce de travailler avec son père ? 

Elle décrit le travail auprès de son père clairement et simplement : « C’est le bonheur ! » Il aimerait être à la retraite pour pouvoir être au studio et travailler davantage pour Jacques & Anna. « On est vraiment des gamins ensemble ; « on tripe ». Dernièrement, on est allé installer les luminaires chez des clients et mon père était tellement content de pouvoir voir le visage des clients en réponse au résultat final ». 

Son père l’inspire dans sa façon de travailler : par ses valeurs, sa discipline et sa rigueur.

« Je nous considère chanceux d’être où on est. En même temps, moi et mon père on fait bien les choses, on a de bonnes valeurs, on est du bon monde, et je crois que cela attire les gens ». 

Les défis de Jacques & Anna

Sans hésiter, elle mentionne les petits budgets des potentiels clients, particulièrement des restaurants de Montréal. Ils veulent créer quelque chose de beau, mais n’ont pas l’argent à la hauteur de leurs désirs. 

Un autre défi selon Anaïe est que « Montréal est un milieu où tout le monde est créatif. Conséquemment, il n’y a pas un gros bassin de consommateurs, on est tous des « faiseurs ». Selon mon expérience et ce que je vois autour de moi, Montréal peut être un milieu plutôt aride pour les jeunes entrepreneurs ».  

Son évolution personnelle

Au cours des dernières années, elle a appris à écouter davantage les clients. « Quand j’ai commencé dans le domaine, j’étais nerveuse, en raison de mon manque d’expérience. J’ai réalisé que je parlais plus que j’écoutais les désirs des clients. Maintenant, je vois l’importance de poser énormément de questions pour mettre en œuvre le plus beau luminaire pour le client ».

Elle dit aussi avoir appris à être plus patiente. « Avant je pensais qu’en donnant une soumission, le contrat commençait. Maintenant, je connais la valse des soumissions et j’ai appris à être moins nerveuse, plus zen ». 

Conseils pour de jeunes entrepreneurs

Pour ceux qui voudraient lancer une entreprise, elle conseille de ne pas se décourager. Selon elle, une entreprise devient viable seulement au bout d’environ trois ans. Il faut aller jusqu’au bout de ses trois années. La première année est la plus essoufflante ; on se donne corps et âme. Certains se découragent en début de parcours, alors qu’il faut être persévérant. 

Elle considère également qu’un bon entrepreneur est quelqu’un de créatif, de visionnaire et qui va vers les autres. « Pour moi, ce sont des qualités essentielles pour être entrepreneur. Si on reste devant nos ordinateurs, il ne va rien se passer. Il faut sortir, discuter et échanger avec les gens, faire de la publicité ». 

Être entrepreneur, c’est épuisant. Elle est très occupée et travaille énormément. Elle se dit fatiguée certes, mais heureuse. Elle aime travailler seule, dessiner, donner libre cours à son inspiration. Faire les choses à sa manière. Ce mode de vie n’a pas de prix. 

Anaïe est décidément une fille de projets et d’idées. Avec son énergie et sa curiosité insatiable, nul doute qu’elle ira loin et pourra vivre de ses passions. 

Jacques & Anna est une jeune entreprise père-fille basée à Montréal se spécialisant dans la création de luminaires sur mesure pour les secteurs résidentiel et commercial. Vous pouvez visiter leur site internet au www.jacquesetanna.com/.


Laurence Rocher-Brassard est rédactrice en chef de Le monde de l'électricité en ligne; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Plusieurs normes appuyant l’internet des objets (IoT) dans le domaine de l’éclairage sont sur le ...
Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et le Groupe infrastructure santé McGill (GISM) sont ...
Comme vous le constatez sans doute vous-même, le visage de l’industrie électrique a beaucoup changé ...
Kerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite ...
Notre Événement Lumière 2020 aura lieu cette année le 29 janvier prochain à l’Hôtel ...
Une série d'événements entre le 23 et le 24 décembre a vu WESCO offrir 4 $ de plus par action que ...
Pour nous, à l’Électro-Fédération Canada (ÉFC), il s’agit également d’une occasion pour renouveler ...
Emerson a promu Justin King au poste de vice-président de l'ingénierie et Rob Trefz, vice-président ...
Il y a plusieurs mois, l’ÉFC avait annoncé qu’elle avait obtenu la certification Great Place to ...

Kerrwil certifiée Meilleure place de travail par Great Place to Work Institute Canada

Great Place to WorkKerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite d'une analyse indépendante menée par Great Place to Work Institute Canada. Le sondage approfondi et anonyme a fourni des commentaires approfondis des employés de Kerrwil mettant en évidence un environnement de travail inclusif et novateur, faisant de Kerrwil un endroit idéal où travailler.

 

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Stephanie MedeirosBlake Marchand

Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB Canada, ainsi que celle pour la recharge des autobus urbains aux États-Unis et au Canada. Elle a occupé divers postes chez ABB pendant 10 ans, accumulant un ensemble de compétences variées et des expériences de travail dans le monde entier.

Après avoir obtenu son diplôme en génie électrique de l'Université McGill, Medeiros a fait ses débuts dans l'industrie en tant que stagiaire en génie électrique auprès du gouvernement canadien. Elle s'est alors rendue au Pérou pour y participer à améliorer leurs infrastructures de traitement de l'eau.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
25% plus de lumière, toute la journée. Le M18 ROCKET Dual Power Tower Light fournit plus de lumière ...
Les blocs d’alimentation de la série SVL sont parfaites pour les applications d'environnement à ...
La nouvelle centrale électrique portable de 546 watts de Klein Tools offre aux professionnels une ...
La lampe frontale rechargeable à profil bas USB est alimentée par REDLITHIUM USB et offre 600 ...
Littelfuse Power Control & Sensing, ont annoncé l’extension de la série en-ligne SPXI et de la ...
Augmentez vos performances ou vos performances d'équipe avec une résolution 320 x 240. Les images ...
Les Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. ...
Les relais de surcharge électronique auto-alimentés de la série Eaton XT sont des unités autonomes ...
La famille de produits IP20 de Bihl-Wiedemann accueille un nouveau membre : le module ASi-5 ...
Les coupleurs inductifs de Balluff connectent jusqu'à huit capteurs discrets à travers un petit ...

Hammond LanceLes Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. Initialement disponible en quatre formats, chacun en deux hauteurs, elle est fabriquée en polycarbonate étanche conforme à IP68 et en ABS conçu pour respecter la norme IP66. Ses dimensions sont les suivantes :  80 x 80 x 45 et 60 mm et 120 x 120, 160 x 160 et 200 x 200, avec des hauteurs de 45 et 70 mm. Toutes les versions sont proposées en noir et en gris RAL 7035.

 

Lire Plus......

Articles récents

  • Prev
3M Canada présentera un webinaire sur les câbles chauffants au cours duquel vous en saurez plus sur ...
En novembre, l'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 2,0 % par ...
Les relations avec les contracteurs ont toujours été stigmatisées par la croyance que ces derniers ...
La règle 80-000 note que cette section complète ou modifie les exigences générales du ...
Les gaffes sportives proviennent souvent d’erreurs évitables qui favorisent l'autre équipe. Le ...
Un système de contrôle électrique vieillissant peut entraîner des temps d'arrêt et des risques de ...
En septembre, l'investissement total en construction de bâtiments s'est chiffré ...
Chacun de mes articles fait valoir un argument.  Celui-ci est dédié à mon e-mentor qui ...
Les systèmes de commandes d'éclairage en réseau sont en réalité des réseaux informatiques: ils ...
Les ventes du secteur de la fabrication ont légèrement augmenté de 0,2 % en septembre ...

LumigroupImplanté sur sept étages d’une tour du centre-ville de Montréal, le « campus » avait pour objectif premier de refléter la nouvelle approche de travail de l’entreprise, basée sur des espaces à aire ouverte. De plus, la conception architecturale devait répondre aux normes de la certification Well, visant à favoriser la santé et le bien-être des occupants de la bâtisse. Alternant zones de travail, de collaboration et de repos, aires ouvertes et fermées, et jouant entre le fonctionnel et le ludique, l’ensemble est très réussi.

 

 

 

Lire Plus

 

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil