Le monde de l’éctricité en ligne

eco_Cs_400.png3 juin 2020

L'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 3,6 % pour s'établir à 15,4 milliards de dollars en mars. Des reculs ont été observés dans le secteur résidentiel (-3,3 % pour se chiffrer à 10,5 milliards de dollars) et dans le secteur non résidentiel (-4,3 % pour se fixer à 4,9 milliards de dollars). Les restrictions liées à la pandémie de COVID-19 ont nui à l'industrie de la construction en mars, particulièrement au Québec, où la construction de bâtiments non essentiels a été arrêtée le 25 mars.

Les baisses enregistrées à l'échelle nationale ont coïncidé avec un repli des heures travaillées dans la construction en mars, comme l'indiquent les données de l'Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail menée par Statistique Canada. 

Sur une base trimestrielle, l'investissement total a légèrement augmenté de 1,0 % au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre de 2019.

En dollars constants (2012 = 100), l'investissement en construction de bâtiments a reculé de 4,1 % pour s'établir à 12,5 milliards de dollars. 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le logement, veuillez visiter le Portail des statistiques sur le logement.

Investissement dans le secteur résidentiel

Le Québec (-18,7 % pour s'établir à 2,0 milliards de dollars) et la Colombie-Britannique (-2,9 % pour se fixer à 1,9 milliard de dollars) ont été à l'origine de la majeure partie de la baisse de l'investissement enregistrée dans le secteur résidentiel en mars; les reculs observés dans les deux provinces ont plus que contrebalancé les hausses enregistrées dans six autres provinces. En mars, le Québec a affiché une diminution de 462,9 millions de dollars de l'investissement, ce qui représente sa plus importante baisse depuis le début de la série actuelle en 2010. 

La baisse globale de l'investissement dans le secteur résidentiel en mars était principalement attribuable à la construction d'immeubles à logements multiples, qui a reculé de 6,9 % pour se chiffrer à 5,2 milliards de dollars. Au total, six provinces ont affiché des diminutions à ce chapitre, et le recul le plus prononcé a été enregistré au Québec (-23,3 % pour s'établir à 1,1 milliard de dollars). 

Dans la composante des logements unifamiliaux du secteur résidentiel, l'investissement s'est légèrement accru de 0,6 % pour atteindre 5,3 milliards de dollars en mars. C'est l'Ontario qui a affiché la progression la plus importante parmi les provinces. L'investissement dans cette province a augmenté de 5,8 % pour se chiffrer à 2,4 milliards de dollars en mars; il s'agit d'un rebond de l'investissement qui fait suite à une baisse de 6,0 % enregistrée de septembre 2019 à février 2020. Le Québec (-13,0 %), le Nouveau-Brunswick (-5,0 %) et le Manitoba (-0,5 %) ont été les seules provinces à afficher des diminutions au chapitre de l'investissement dans la construction de logements unifamiliaux en mars. 

Investissement dans le secteur non résidentiel

Les trois composantes du secteur non résidentiel ont enregistré un recul en mars, ce qui a donné lieu à une baisse de 4,3 % de l'investissement, atteignant 4,9 milliards de dollars. Il s'agit de la première baisse globale enregistrée depuis novembre 2018. L'Île-du-Prince-Édouard a été la seule province à afficher une croissance de l'investissement dans le secteur non résidentiel au cours du mois, l'investissement y ayant été en hausse de 1,4 % pour atteindre 18,8 millions de dollars. L'augmentation dans cette province a été en partie attribuable à l'agrandissement de l'usine de fabrication de BioVectra à Charlottetown. 

La composante commerciale a été à l'origine des diminutions de l'investissement les plus marquées dans le secteur non résidentiel, l'investissement y ayant été en baisse de 4,2 % pour se fixer à 2,9 milliards de dollars. Les replis enregistrés en mars ont été concentrés au Québec (-14,1 %) et en Colombie-Britannique (-4,6 %), tandis que l'Ontario a été la seule province à afficher une augmentation, l'investissement y ayant été en légère hausse de 0,3 % pour atteindre 1,1 milliard de dollars. 

La composante institutionnelle a reculé de 4,2 % pour s'établir à 1,1 milliard de dollars. Au total, sept provinces ont enregistré des baisses de l'investissement en mars, et la diminution la plus prononcée a été observée au Québec (-12,1 % pour se chiffrer à 275,9 millions de dollars). 

La composante industrielle s'est contractée de 5,0 % pour s'établir à 886,7 millions de dollars en mars; huit provinces ont affiché des baisses de l'investissement dans cette composante.

Statistiques de l'énergie, mars 2020

Statistiques de l'énergie, mars 2020En mars, la production et la consommation d'énergie ont été perturbées par les mesures prises pour contenir la propagation de la COVID-19. La consommation intérieure d'essence à moteur pour le transport et le gaz naturel utilisé par les consommateurs commerciaux et institutionnels ont été particulièrement touchés, car les activités dans ces sous-secteurs furent considérablement réduites dans la seconde moitié du mois.

 

 

 

Lire Plus...

Portrait

  • Prev
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...
Ni de la génération des millénaires ni de celle des baby-boomers, Louis Beaulieu embrasse les ...
Il y a trois ans, l’Impact Center a  lancé le projet Narwhal afin de mener des recherches ...
Difficile de faire dévier Éric Deschênes de sa passion : comprendre pour trouver des ...
Jonathan Perlis est né et a grandi à Montréal, au Québec. Après des études à l’Université ...
Née et élevée dans l'ouest de l'Inde, la passion de Rupali pour les mathématiques et la science a ...
Je me souviens encore du 5 août 2014 comme si c'était hier. Cette date marque mon premier jour en ...

Tim KingSouthwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. Dans ce rôle, il dirigera la filiale canadienne de l'entreprise, située au siège social de Southwire Canada à Mississauga, en Ontario. Kelly Hanson, qui occupait précédemment ce poste, déménagera avec sa famille à Atlanta, en Géorgie. « Tim est un penseur stratégique ayant fait ses preuves qui possède l'expérience et les compétences de direction nécessaires pour continuer à faire passer notre entreprise au niveau supérieur et je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de travailler avec lui en tant que nouveau président de Southwire Canada », a déclaré Norman Adkins, vice-président directeur et directeur commercial.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
La solution de contrôle de salle GreenMAX DRC utilise la mise en réseau filaire LumaCAN pour la ...
Le Sense 4-20 vous permet d'intégrer la puissance de la dernière technologie IoT dans des ...
Durabilité : Ces connecteurs de fils robustes ont été conçus spécifiquement pour gérer les ...
La catégorie des commandes et lauréate du prix de l'innovation technique aux prix de l'innovation ...
Le panneau de commande principal Pow-R-Command PRC2000E fournit un système de contrôle de ...
Ces nouveaux testeurs de résistance de terre sont à la fois économiques et riches en ...
Plaque de masse galvanisé à chaud pour une protection supérieure contre la corrosion, économies ...
L'enveloppe isolante ArmourBand isole et protège les appareils. Cette technologie brevetée est une ...
Le nLight UNITOUCH est un interrupteur mural à écran tactile intégré permettant un contrôle ...
Manière rapide et sûre de faire des installations verticales en utilisant un fil de descente. ...

L’enveloppe isolante d’IDEALL'enveloppe isolante ArmourBand isole et protège les appareils. Cette technologie brevetée est une alternative rapide, propre et réutilisable à l'application de ruban électrique traditionnel.

ArmourBand s'adapte à la plupart des réceptacles, est repositionnable et a une finition antidérapante, permettant une excellente adhérence et ne laissant aucun résidu.

 

 

 

 

Lire Plus...

Articles récents

  • Prev
Le salaire moyen global pour la distribution en gros est de 57 000 $, parmi les personnes ...
3M Canada présentera un webinaire sur les câbles chauffants au cours duquel vous en saurez plus sur ...
En novembre, l'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 2,0 % par ...
Les relations avec les contracteurs ont toujours été stigmatisées par la croyance que ces derniers ...
La règle 80-000 note que cette section complète ou modifie les exigences générales du ...
Les gaffes sportives proviennent souvent d’erreurs évitables qui favorisent l'autre équipe. Le ...
Un système de contrôle électrique vieillissant peut entraîner des temps d'arrêt et des risques de ...
En septembre, l'investissement total en construction de bâtiments s'est chiffré ...
Chacun de mes articles fait valoir un argument.  Celui-ci est dédié à mon e-mentor qui ...
Les systèmes de commandes d'éclairage en réseau sont en réalité des réseaux informatiques: ils ...

La certification écoresponsable du ConseilLe Programme de Certification ÉCORESPONSABLEMC a fait ses preuves au cours des dernières années auprès des entreprises et organisations du Québec. La Province compte d’ailleurs tout près de 175 ÉCOLEADERS dont l’approche écoresponsable a un impact sur plus de 15 000 emplois directs et indirects. Issus de divers secteurs, leur nombre affiche une constante progression. Or le CID possède maintenant tous les documents légaux lui permettant de déployer la marque Certification ÉCORESPONSABLEMC en France et d’implanter l’écoleadership du Québec en Europe.

Lire Plus...

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil