Imprimer

eco_10_cs_400.gifLe mois de janvier s'est amorcé avec un niveau record de la valeur totale des permis de bâtir délivrés, en hausse de 8,2 % pour s'établir à 9,9 milliards de dollars, ce qui est supérieur au sommet précédent de 9,6 milliards de dollars enregistré en avril 2019. Les hausses étaient principalement attribuables au secteur résidentiel.

Le secteur résidentiel atteint de nouveaux sommets

La valeur des permis délivrés dans le secteur résidentiel s'est accrue de 10,6 % pour atteindre 7,1 milliards de dollars en janvier, dépassant le sommet précédent de 6,5 milliards de dollars enregistré deux mois plus tôt. À l'échelle provinciale, des sommets ont été observées en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick et au Manitoba.

La majeure partie de la hausse dans le secteur résidentiel était attribuable aux maisons unifamiliales, la valeur des permis délivrés pour celles-ci ayant augmenté de 15,1 % pour atteindre un niveau record de 3,5 milliards de dollars. Il s'agit d'une huitième augmentation en neuf mois. La valeur des permis délivrés pour des maisons unifamiliales au Québec est montée en flèche, en hausse de 40,3 %, poursuivant ainsi la tendance à la hausse observée depuis octobre. La majeure partie de la hausse était attribuable aux régions à l'extérieur des régions métropolitaines de recensement (RMR).

La valeur des permis de bâtir pour les logements multifamiliaux a augmenté de 6,5 % pour atteindre 3,5 milliards de dollars, principalement en raison de la hausse des intentions de construction en Ontario (+17,1 %), où plusieurs permis supérieurs à 100 millions de dollars ont été délivrés pour la construction d'appartements en copropriété dans la RMR de Toronto. À l'inverse, la valeur des permis de bâtir pour les logements multifamiliaux au Québec a diminué pour un cinquième mois consécutif en janvier.

Pour plus d'informations, cliquez ici.