Le monde de l’éctricité en ligne

Swati Patel 18 février 2016

Laurence Rocher-Brassard

Swati Patel est fière de ses réussites, dues en grande partie à sa capacité à profiter des opportunités, même lorsqu’elles se situent à l’extérieur de sa zone de confort.

Cette mère de deux enfants, de 6 et 8 ans, est née à Toronto de parents qui sont venus au Canada de Mumbai, Inde, à la fin des années 1960, début 1970. Son père est ingénieur électrique de formation (Université d’Ottawa), mais elle n’avait jamais envisagé de travailler dans cette industrie. L’écriture a toujours été une passion. Toute jeune elle voulait poursuivre une carrière en radiodiffusion ou en journalisme. Après un baccalauréat en littérature anglaise, elle a commencé sa carrière en communications commerciales. Après un certain temps passé dans les médias et dans les entreprises de technologie, « j’ai rapidement réalisé que j’avais la capacité de transformer des idées complexes en concepts cohérents et pertinents à un vaste auditoire. J’ai alors su que je pourrais appliquer cette compétence à n’importe quel secteur ». En 2005, son amour pour la langue l’a guidée vers l’industrie électrique, à l’Électro-Fédération Canada (ÉFC), par le biais d’une amie.

Aujourd’hui, Swati est la directrice de la recherche et des communications à l’ÉFC. Elle y a commencé sa carrière en tant que gestionnaire des communications. Parmi ses réalisations, elle a écrit plusieurs publications et livres blancs sur des sujets relatifs à l’industrie. Elle a également géré la production de Pathfinder (études de référence et analyses de marché), guidé le Comité de recherche de l’ÉFC et représenté celle-ci au comité directeur du Réseau de la lutte contre la contrefaçon canadien. Actuellement, un nouveau défi lui tient particulièrement à cœur : recruter et retenir les jeunes dans notre industrie.

Swati PatelComment perçoit-elle l’industrie électrique?

Elle aime particulièrement la diversité qu’on y retrouve, que ce soit au niveau du travail ou des individus. La possibilité de toucher à une multitude de sujets et de rencontrer des gens qui ont des parcours et des histoires différents est une richesse incroyable.

Lorsque nous lui demandons ce qu’elle changerait à l’industrie, elle prend une pause pour y réfléchir. « Tu m’aurais posé cette question il y a plusieurs années, je t’aurais répondu de voir davantage de femmes, de jeunes et de diversité culturelle. Mais j'observe déjà un changement ». Aujourd’hui, elle voit une diversité rafraichissante. « C’est important d’avoir des gens qui ne pensent pas tous pareils et qui permettent à nos compagnies, et à l’industrie entière, d’être mises au défi et de grandir ».

Son conseil à ceux désirant travailler dans l’industrie électrique?

« Essayez toujours quelque chose de nouveau, même si c’est à l’extérieur de votre zone de confort… et n’ayez jamais, jamais de regrets! » Elle-même applique cette philosophie dans sa vie, et on peut dire que cela lui a bien servi.

Quelques années auparavant, elle a décidé de suivre un rêve : devenir éducatrice. Après maintes réflexions, elle a quitté son emploi à l’ÉFC pour retourner aux études. Rapidement, elle a réalisé que ce n’était pas la carrière qu’elle désirait et aspirait à retourner en communication. Elle a eu l’occasion de revenir à l’ÉFC, avec laquelle elle continue de trouver des opportunités d’informer et d’éduquer.

Elle nous confie que sa vie est parsemée de choses nouvelles à essayer qui lui permettent de grandir et qui l’inspirent à faire plus et à être meilleure.

Bâtir le futur de l’industrie

Une des priorités principales de Swati est le Réseau des jeunes professionnels*. « Mon objectif est d’aider les jeunes professionnels à s’engager dans l’industrie, mais aussi les inspirer à prendre des risques, à créer des liens et à apprendre d’individus provenant de tous les paliers. Ensemble, les jeunes professionnels pourront renforcer le message de puissance de notre industrie et le propager à travers le Canada et les marchés mondiaux, afin que les générations futures soient enthousiastes à apprendre de nous ».
Selon elle, la génération des enfants du millénaire est différente de celle de leurs prédécesseurs et il faut en tenir compte. Pour eux, le travail ne se termine pas à la fin de la journée. Ils veulent connecter avec autrui, créer des relations profondes, faire partie d’une stratégie globale et s’enrichir. Le Réseau des jeunes professionnels reconnait et répond à ce besoin. « Je crois qu’il est important qu'ils connectent entre eux, car une fois qu’ils le font, ils ont plus de chance de rester dans l’industrie, et seront plus enclins à l’aimer et à la guider un jour ».

Selon elle, il importe également d’attirer les jeunes à intégrer notre industrie, d’envoyer le message que c’est attrayant et enrichissant de travailler ici.
« Des compagnies comme Google et Apple sont des secteurs séduisants pour la génération des enfants du millénaire. Notre défi sera de faire en sorte que l’industrie électrique soit aussi attirante. C’est un défi de taille, mais sur lequel nous devons nous pencher. Notre industrie a tellement de produits et de services innovateurs, nous devons diffuser cette image à la prochaine génération de travailleurs ! »

Swati Patel Des défis à relever

Quand Swati pense à son arrivée dans l’industrie électrique, elle est bien consciente qu’elle a eu à faire face à des défis. Elle nous dit qu’au début, comprendre et intégrer tous les termes techniques a été difficile, mais précise: « N’ayez pas peur de poser des questions. Les gens ont envie de partager leurs connaissances ».
Un autre défi auquel elle a eu à faire face n’est pas unique à notre industrie : concilier son travail avec sa vie familiale. À ce propos, elle mentionne : « J’apprends encore à équilibrer ma vie afin d’être la meilleure mère, partenaire de vie, amie et collègue. C’est un exercice d’équilibre l’année durant, mais en général, tout s’emboite… la plupart des jours! »

Les défis ne font pas peur à Swati. Elle encourage la prise de risque afin de surmonter les défis : « Le risque apporte des opportunités. On ne peut deviner à l’avance quel chemin pourrait s’ouvrir et offrir une occasion d’apprentissage unique. Donc, prenez des risques et voyez jusqu’où cela vous mènera! »
Pour elle, travailler avec les membres de cette industrie est un privilège. Swati est fière d’avoir pu se créer une place dans une industrie majoritairement dominée par les hommes et d’y être respectée, autant pour sa personne que pour ses compétences.

*Le YPN est un groupe dédié aux jeunes professionnels de l’industrie électrique du Canada qui souhaitent participer à des événements sociaux nationaux et régionaux, à des séances de perfectionnement professionnel et à des programmes de pratiques exemplaires. Pour en apprendre davantage sur le Réseau des jeunes professionnels, rendez-vous au www.electrofed.com/young-professionals-network/.

 


Laurence Rocher-Brassard est la rédactrice en chef de Le monde de l'électricité en ligne.

 

Comment sélectionner la meilleure protection contre les surtensions



Schneider ElectricToutes les maisons ont besoin de dispositifs de protection contre les surtensions (DPS) pour protéger les barres d’alimentation et les électroménagers importants contre les surtensions à forte puissance.

Joignez-vous à nous le Jeudi 28 mai 2020, à 13 h HE, pour en savoir davantage sur la manière dont les DPS peuvent prévenir l’endommagement des électroménagers importants en supprimant la surtension, et sur la manière de sélectionner le bon dispositif!

Connectez-vous ou inscrivez-vous sur le portail des électriciens pour ce webinaire gratuit de 30 minutes. L’accès à d’autres séances d’apprentissage est également offert.  Connexion/Inscription

Monde en mouvement

  • Prev
Afin de garantir que les activités puissent reprendre ou continuer dans les conditions les plus ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué ...
​​​​La pandémie de Covid-19 représente le plus grand choc pour le système énergétique mondial en ...
La CNESST a publiée les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à ...
Bill Stephens, directeur national des ventes et du marketing pour IDEAL INDUSTRIES (CANADA), CORP ...
Aujourd'hui, nous abordons des points à suivre pour de meilleurs résultats lors du dépistage d'une ...
Quoique la situation évolue chaque jour, les différents gouvernements se soucient d’une pénurie ...
Jean Belhumeur Président directeur de l’exploitation Leviton Canada a annoncé qu’après plus de 42 ...
La firme mondiale d’ingénierie Stantec a été sélectionnée par Hydro-Québec pour l’appuyer dans le ...
Les premières Perspectives mondiales des énergies renouvelables de l’IRENA montrent que la ...

Permis de bâtir, mars 2020

Permis de bâtir, mars 2020La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 13,1 % pour s'établir à 7,4 milliards de dollars en mars. Des baisses ont été enregistrées dans sept provinces et deux territoires. La diminution de 1,1 milliard de dollars observée à l'échelle nationale représentait le recul le plus prononcé depuis août 2014. Cette diminution est attribuable à des baisses marquées en Ontario (-12,9 %), au Québec (-18,1 %) et en Colombie-Britannique (-19,4 %), qui ont coïncidé avec la prise de mesures visant à ralentir la propagation de la COVID-19.

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Comment dépister une température corporelle élevée avec une caméra thermique FLIR

FlirAujourd'hui, nous abordons des points à suivre pour de meilleurs résultats lors du dépistage d'une température corporelle, ainsi que certaines des erreurs les plus courantes commises lors de l'utilisation de caméras thermiques FLIR. Il est important de noter que les caméras thermiques ne détectent pas les virus et les infections, mais elles peuvent être utilisées pour détecter les températures corporelles élevées.

 

 

 

Lire Plus...

Heather Jackson et Sean BernardBill Stephens, directeur national des ventes et du marketing pour IDEAL INDUSTRIES (CANADA), CORP est heureux d'annoncer les changements de direction suivants: 

Heather Jackson assumera la responsabilité de l'équipe de marketing IDEAL au Canada, y compris les championnats nationaux IDEAL, les médias sociaux et le marketing sur le Web. Heather conservera sa responsabilité de comptabilité nationale qu'elle occupe depuis plusieurs années. 

Lire plus

 

 

Daniel CottonBlake Marchand

Daniel Cotton a amorcé sa carrière d'ingénieur chez ABB en 1989 où depuis 2014 il assume la vice-présidence du Secteur d'affaires Entraînements. Il a fait un détour chez GE de 1993 à 2007 où il a notamment dirigé les équipes de ventes, marketing et gestion de projets. 

Au cours de notre entretien, Daniel Cotton a discuté des tendances de l'industrie, de l'importance mise sur le développement des employés chez ABB et des éléments qui selon lui sont essentiels à la réussite dans l’industrie et ailleurs. 

 

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
La nouvelle boîte à télévision à profil bas d’Arlington™ dispose d’une boîte arrière en acier pour ...
L’unité d’essai Fluke PRV240 fournit une méthode sûre et pratique pour la vérification TBT des ...
Masque de visage Unisex (à des fins générales, pas de grade médical). Laver avant l’utilisation. ...
Klein Tools présente un nouveau kit de testeur électrique, combinant deux outils essentiels pour ...
Aujourd’hui, l’organisation et la gestion des câbles à basse tension utilisés dans des applications ...
Construit pour bouger, les pantalons de travail sont robustes, faits de ripstop extensible avec des ...
Le générateur de tonalité facile à utiliser trace le fil lorsqu’il est utilisé avec la sonde ...
C’est le même produit Wiha de qualité professionnelle, maintenant avec un PicoFinish. Jetez un oeil ...
La série EOS HE de luminaires compacts EL High Bay de Xeleum offre une alternative énergétique et ...
ConTech Lighting de Leviton a lancé la série Eclipse Curve LED Track Luminaires. Construit en ...

Klein ToolsLe générateur de tonalité facile à utiliser trace le fil lorsqu’il est utilisé avec la sonde incluse. Sonde réactive avec une pointe conductrice durable, non métallique. Des clips pour les fils. Câble d’essai RJ45 à RJ45 inclus. Allumez la lumière sur la pointe de la sonde pour une utilisation dans les espaces sombres. Cadran de contrôle de volume réglable. Prise casque pour les environnements bruyants (casque non inclus).

 

 

 

 

Lire Plus...

Articles récents

  • Prev
Le salaire moyen global pour la distribution en gros est de 57 000 $, parmi les personnes ...
3M Canada présentera un webinaire sur les câbles chauffants au cours duquel vous en saurez plus sur ...
En novembre, l'investissement total en construction de bâtiments a diminué de 2,0 % par ...
Les relations avec les contracteurs ont toujours été stigmatisées par la croyance que ces derniers ...
La règle 80-000 note que cette section complète ou modifie les exigences générales du ...
Les gaffes sportives proviennent souvent d’erreurs évitables qui favorisent l'autre équipe. Le ...
Un système de contrôle électrique vieillissant peut entraîner des temps d'arrêt et des risques de ...
En septembre, l'investissement total en construction de bâtiments s'est chiffré ...
Chacun de mes articles fait valoir un argument.  Celui-ci est dédié à mon e-mentor qui ...
Les systèmes de commandes d'éclairage en réseau sont en réalité des réseaux informatiques: ils ...

FlukePar Sean Silvey

Plus de 70% des travailleurs pensent qu'il existe une opportunité de suivre une formation plus approfondie en matière de sécurité électrique sur le lieu de travail, selon un sondage Fluke effectué en  janvier 2020 auprès de 162 électriciens. Les électriciens peuvent avoir l'impression de ne pas recevoir suffisamment de formation à la sécurité pour leur travail, car les programmes efficaces prennent beaucoup de temps à mettre en place, les employés ne participent souvent pas à la formation ou à la réunion de sécurité, et la sécurité n'est pas abordée d’une façon menant à un programme de sécurité efficace.

Lire Plus...

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil