Le monde de l’éctricité en ligne

lme_chauffage_400.gifStéphane Lettre, 
Directeur, marketing stratégique chez Stelpro

Aujourd’hui la planète entière parle de climat, de réduction de l’empreinte écologique et d’efficacité énergétique. Les différents gouvernements prennent des engagements visant à réduire l’émission des gaz à effet de serre et les gens sont de plus en plus conscientisés par rapport aux impacts des choix qu’ils effectuent au quotidien. Un autre phénomène qui s’accélère en parallèle est la recherche de l’économie par les ménages dont le niveau d’endettement ne cesse de croître, et les entreprises qui cherchent à demeurer compétitives et profitables.

Selon Ressources naturelles Canada le chauffage représente de 56 à 64 % de la consommation d’énergie des maisons et des immeubles.1 Cet aspect représente donc une excellente opportunité pour réduire l’empreinte écologique et les coûts. Utiliser le bon thermostat est la clé qui permettra de réaliser des économies substantielles.

Les thermostats mécaniques (bimétalliques)

Ce type de thermostat est présent sur le marché depuis l’apparition du chauffage électrique. Ils sont encore très présents dans les résidences et les immeubles, et se retrouvent encore dans des projets de rénovation et de nouvelles constructions. Mais ce sont les unités les moins performantes au niveau de la consommation d’énergie et du confort des occupants.

La précision de ces thermostats n’est que de +/-2o, pouvant aller jusqu’à +/-5 o2 suite à la dégradation des plaques bimétalliques due à l’usure. Selon ASHRAE, un individu peut détecter une fluctuation de température de 2 degrés. Ceci a pour effet que la consigne d’un thermostat mécanique est habituellement plus élevée afin que les occupants soient confortables à la température la plus basse de la fourchette de variation du thermostat, entraînant un chauffage excessif et une surconsommation d’énergie. La dégradation dans le temps peut aussi nécessiter un recalibrage par un technicien.

Il peut aussi y avoir un impact négatif sur une tension du réseau contrôlant le dissipateur thermique (emboutissage de métal) causé par des charges d'ampérage plus élevées ou plus faibles sur le système de chauffage. Une charge d'ampérage maximale pourrait signaler une température fautive à la plaque bimétallique et causer un cycle précoce qui pourrait générer le besoin d'ajuster la consigne dans une pièce où la température est en dessous du niveau désiré. Une charge d'ampérage trop faible pourrait retarder le cycle et faire monter la température de certaines pièces au-delà de la consigne. 

Les thermostats électroniques – jusqu’à 20 % d’économie d’énergie

Les thermostats électroniques permettent de réaliser des économies substantielles principalement grâce à la précision de leurs sondes et capteurs, et leur meilleure gestion du confort. La norme C828-13 spécifie une précision de +/- 0,5o pour ce type de contrôle et certains modèles atteignent même une précision de +/- 0,1o. Grâce à ce niveau de précision, le confort ressenti par les occupants est constant et les températures de consigne choisies sont généralement plus basses de 2o en comparaison avec un thermostat mécanique.

Une étude réalisée par une équipe de l’École Polytechnique Montréal a démontré que les thermostats électroniques non programmables permettent ainsi de réaliser des économies d’énergie allant jusqu’à 12 % comparativement aux thermostats mécaniques.

Les thermostats électroniques programmables quant à eux entraînent des économies d’énergie allant jusqu’à 20 % selon la même étude. Ce qui fait la différence est la capacité de programmer un abaissement de température automatique lorsque les occupants sont absents et lorsqu’ils dorment. Le simple fait d’abaisser la température de 3o pendant la nuit permet d’économiser jusqu’à 6 % en coûts de chauffage.2    

Les thermostats intelligents – jusqu’à 25 % d’économie d’énergie

Bien présents dans le domaine du chauffage central depuis quelques années, les thermostats intelligents sont relativement nouveaux dans le contrôle du chauffage électrique. Ils bénéficient du même niveau de précision que les thermostats électroniques, mais leurs fonctionnalités plus avancées permettent de réaliser encore plus d’économies, tout en bénéficiant de caractéristiques qui facilitent leur utilisation.

À la base ces unités offrent les mêmes possibilités de programmer des abaissements de température de façon automatique, que ce soit sur la base traditionnelle des quatre événements par jour ou encore grâce à la gestion par activités qui permet une meilleure adaptation au style de vie de l’utilisateur.

Pour aller chercher chaque point d’économie additionnel, on cherchera notamment un modèle qui offre la fonction de géobarrière. Celle-ci fait en sorte que la température est automatiquement abaissée lorsque les occupants sortent d’un rayon prédéterminé autour de la maison, et remontera automatiquement à leur retour. Il n’y aura donc pas de chauffage inutile pendant que les occupants sont à l’extérieur.

Une application simple et intuitive facilitera aussi la gestion des absences prolongées ou imprévues en permettant le contrôle à distance, peu importe où l’occupant se trouve dans le monde, pour encore plus d’économies. 

D’autres fonctionnalités comme le groupement des pièces, la détection de fenêtre ouverte et les rapports de consommation contribuent aussi à améliorer la performance sur le plan énergétique.

Un investissement qui rapporte gros

Il en coûte environ 1 500 $ pour chauffer une maison unifamiliale de 1 500 pieds carrés située au Québec et une économie de 25 % représente ainsi 375 $ par année. Ce sont 375 bonnes raisons pour changer ses thermostats, et l’environnement vous en remerciera tout autant.

Sources :

  1. https://www.rncan.gc.ca/sites/www.nrcan.gc.ca/files/emmc/pdf/2018/fr/18-00072-nrcan-roadmap-fra.pdf
  2. http://www.transitionenergetique.gouv.qc.ca/mon-habitation/conseils-pratiques/thermostats/#.XJLBAyhKhPY 

 

Monde en mouvement

  • Prev
C’est avec reconnaissance et enthousiasme que Nergica reçoit une contribution financière de 3 350 ...
Après avoir enregistré une baisse sans précédent de 21,4 % en avril à cause de la ...
Le Conseil consultatif national (CCN) est un sous-ensemble du conseil d’administration de ...
Avec la crise de la COVID-19 en cours, l’ÉFC travaille assidûment à fournir des nouvelles de la ...
Depuis plus de 10 ans maintenant, Arani fait du bien-être des clients et de leurs besoins une ...
Hydro-Québec livrera de l'énergie renouvelable à prix avantageux directement au Maine et ...
La Section produits de l’ÉFC et le Comité consultatif sur les politiques de l’ÉFC se réinventent, ...
L'ÉFC continue de mettre en place des programmes pour aider l’équipe à attirer, impliquer et former ...
Électro-Fédération Canada (ÉFC) a tenu son assemblée générale annuelle virtuelle la semaine ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes s'est redressée ...

Le Gouvernement du Canada soutient Nergica dans sa mission à l’égard des énergies renouvelables

NergicaC’est avec reconnaissance et enthousiasme que Nergica reçoit une contribution financière de 3 350 000 $ octroyée par Développement économique du Canada pour les régions du Québec (DEC). La ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC, l’honorable Mélanie Joly, en a fait l’annonce aujourd’hui.

Ce soutien couvre les exercices financiers de 2019 à 2022 et permettra à Nergica de poursuivre la structuration, le développement et le maintien des énergies solaire et éolienne et leur intégration aux réseaux électriques. 

Lire Plus...


 

Portrait

  • Prev
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...
Ni de la génération des millénaires ni de celle des baby-boomers, Louis Beaulieu embrasse les ...
Il y a trois ans, l’Impact Center a  lancé le projet Narwhal afin de mener des recherches ...
Difficile de faire dévier Éric Deschênes de sa passion : comprendre pour trouver des ...
Jonathan Perlis est né et a grandi à Montréal, au Québec. Après des études à l’Université ...
Née et élevée dans l'ouest de l'Inde, la passion de Rupali pour les mathématiques et la science a ...
Je me souviens encore du 5 août 2014 comme si c'était hier. Cette date marque mon premier jour en ...

Tim KingSouthwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. Dans ce rôle, il dirigera la filiale canadienne de l'entreprise, située au siège social de Southwire Canada à Mississauga, en Ontario.

Kelly Hanson, qui occupait précédemment ce poste, déménagera avec sa famille à Atlanta, en Géorgie. « Tim est un penseur stratégique ayant fait ses preuves qui possède l'expérience et les compétences de direction nécessaires pour continuer à faire passer notre entreprise au niveau supérieur et je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de travailler avec lui en tant que nouveau président de Southwire Canada...

Lire Plus...


 

Nouveau Produits

  • Prev
Eureka introduit de nouvelles options pour Mika: un format plus petit et une nouvelle option de ...
Le rCMSB est un capteur de plafond sans fil conçu pour simplifier votre projet de rénovation ou de ...
Les gradateurs universels d'Eaton sont conçus de manière ergonomique et offrent une gradation sans ...
Les pilotes blancs réglables permettent aux utilisateurs de changer l'apparence d'un espace en ...
La large gamme de sortie CC série LEM est une famille de drivers d'urgence LED à puissance ...
Pince ampèremétrique Clamp-Pro 600 AAC avec NCV, TRMS: Mesure jusqu'à 600A AC; Indicateur de ...
HELUKABEL a introduit le câble hybride d'alimentation et de données ISOBUS PUR pour une utilisation ...
Le Pack N Roll est un distributeur de câbles portable breveté et robuste conçu pour faciliter la ...
Pour égayer votre journée, découvrez ces rallonges colorées de Southwire. Néon vert! Rose vif! Bleu ...
Prise / prise de courant de 20 A, 125 V, Traversée de 20 A, inviolable, autotest SmartlockPro Slim ...

EUREKAEureka introduit de nouvelles options pour Mika: un format plus petit et une nouvelle option de montage en surface pour plus de possibilités.Un nouveau format de 8 pouces de diamètre a été ajoutée aux diamètres existants de 12 et 16 pouces. Le diffuseur blanc translucide est en MDPE rotomoulé résistant aux chocs. Cette taille plus petite permet une composition multiple de globe, même dans un petit espace. Avec sa lueur douce et lumineuse, le petit Mika suspendu crée une légère sensation de flottement.

 

 

Lire Plus...


 

Terry BeckerTerry Becker, P.Eng,. CESCP


D’après mes constatations, on a remarqué au Canada et aux États-Unis une grande complaisance en matière de sécurité électrique au cours des trois à cinq dernières années.

“Aucun incident électrique ne s’étant produit, nous n’avons donc pas besoin d’en faire plus que nous l’avons fait, comme par exemple une étude d’incident énergétique, la pose d’étiquettes sur les équipements signalant les risques d’arc électrique et de décharge électrique, l’achat d’ÉPI contre les arcs électriques et la formation des électriciens il y a trois à cinq ans. Nous sommes donc en conformité.”

Lire Plus...


 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil