Le monde de l’éctricité en ligne

lme_chauffage_400.gifStéphane Lettre, 
Directeur, marketing stratégique chez Stelpro

Aujourd’hui la planète entière parle de climat, de réduction de l’empreinte écologique et d’efficacité énergétique. Les différents gouvernements prennent des engagements visant à réduire l’émission des gaz à effet de serre et les gens sont de plus en plus conscientisés par rapport aux impacts des choix qu’ils effectuent au quotidien. Un autre phénomène qui s’accélère en parallèle est la recherche de l’économie par les ménages dont le niveau d’endettement ne cesse de croître, et les entreprises qui cherchent à demeurer compétitives et profitables.

Selon Ressources naturelles Canada le chauffage représente de 56 à 64 % de la consommation d’énergie des maisons et des immeubles.1 Cet aspect représente donc une excellente opportunité pour réduire l’empreinte écologique et les coûts. Utiliser le bon thermostat est la clé qui permettra de réaliser des économies substantielles.

Les thermostats mécaniques (bimétalliques)

Ce type de thermostat est présent sur le marché depuis l’apparition du chauffage électrique. Ils sont encore très présents dans les résidences et les immeubles, et se retrouvent encore dans des projets de rénovation et de nouvelles constructions. Mais ce sont les unités les moins performantes au niveau de la consommation d’énergie et du confort des occupants.

La précision de ces thermostats n’est que de +/-2o, pouvant aller jusqu’à +/-5 o2 suite à la dégradation des plaques bimétalliques due à l’usure. Selon ASHRAE, un individu peut détecter une fluctuation de température de 2 degrés. Ceci a pour effet que la consigne d’un thermostat mécanique est habituellement plus élevée afin que les occupants soient confortables à la température la plus basse de la fourchette de variation du thermostat, entraînant un chauffage excessif et une surconsommation d’énergie. La dégradation dans le temps peut aussi nécessiter un recalibrage par un technicien.

Il peut aussi y avoir un impact négatif sur une tension du réseau contrôlant le dissipateur thermique (emboutissage de métal) causé par des charges d'ampérage plus élevées ou plus faibles sur le système de chauffage. Une charge d'ampérage maximale pourrait signaler une température fautive à la plaque bimétallique et causer un cycle précoce qui pourrait générer le besoin d'ajuster la consigne dans une pièce où la température est en dessous du niveau désiré. Une charge d'ampérage trop faible pourrait retarder le cycle et faire monter la température de certaines pièces au-delà de la consigne. 

Les thermostats électroniques – jusqu’à 20 % d’économie d’énergie

Les thermostats électroniques permettent de réaliser des économies substantielles principalement grâce à la précision de leurs sondes et capteurs, et leur meilleure gestion du confort. La norme C828-13 spécifie une précision de +/- 0,5o pour ce type de contrôle et certains modèles atteignent même une précision de +/- 0,1o. Grâce à ce niveau de précision, le confort ressenti par les occupants est constant et les températures de consigne choisies sont généralement plus basses de 2o en comparaison avec un thermostat mécanique.

Une étude réalisée par une équipe de l’École Polytechnique Montréal a démontré que les thermostats électroniques non programmables permettent ainsi de réaliser des économies d’énergie allant jusqu’à 12 % comparativement aux thermostats mécaniques.

Les thermostats électroniques programmables quant à eux entraînent des économies d’énergie allant jusqu’à 20 % selon la même étude. Ce qui fait la différence est la capacité de programmer un abaissement de température automatique lorsque les occupants sont absents et lorsqu’ils dorment. Le simple fait d’abaisser la température de 3o pendant la nuit permet d’économiser jusqu’à 6 % en coûts de chauffage.2    

Les thermostats intelligents – jusqu’à 25 % d’économie d’énergie

Bien présents dans le domaine du chauffage central depuis quelques années, les thermostats intelligents sont relativement nouveaux dans le contrôle du chauffage électrique. Ils bénéficient du même niveau de précision que les thermostats électroniques, mais leurs fonctionnalités plus avancées permettent de réaliser encore plus d’économies, tout en bénéficiant de caractéristiques qui facilitent leur utilisation.

À la base ces unités offrent les mêmes possibilités de programmer des abaissements de température de façon automatique, que ce soit sur la base traditionnelle des quatre événements par jour ou encore grâce à la gestion par activités qui permet une meilleure adaptation au style de vie de l’utilisateur.

Pour aller chercher chaque point d’économie additionnel, on cherchera notamment un modèle qui offre la fonction de géobarrière. Celle-ci fait en sorte que la température est automatiquement abaissée lorsque les occupants sortent d’un rayon prédéterminé autour de la maison, et remontera automatiquement à leur retour. Il n’y aura donc pas de chauffage inutile pendant que les occupants sont à l’extérieur.

Une application simple et intuitive facilitera aussi la gestion des absences prolongées ou imprévues en permettant le contrôle à distance, peu importe où l’occupant se trouve dans le monde, pour encore plus d’économies. 

D’autres fonctionnalités comme le groupement des pièces, la détection de fenêtre ouverte et les rapports de consommation contribuent aussi à améliorer la performance sur le plan énergétique.

Un investissement qui rapporte gros

Il en coûte environ 1 500 $ pour chauffer une maison unifamiliale de 1 500 pieds carrés située au Québec et une économie de 25 % représente ainsi 375 $ par année. Ce sont 375 bonnes raisons pour changer ses thermostats, et l’environnement vous en remerciera tout autant.

Sources :

  1. https://www.rncan.gc.ca/sites/www.nrcan.gc.ca/files/emmc/pdf/2018/fr/18-00072-nrcan-roadmap-fra.pdf
  2. http://www.transitionenergetique.gouv.qc.ca/mon-habitation/conseils-pratiques/thermostats/#.XJLBAyhKhPY 

 

Forum électrique présenté par Schneider Electric

Consommation d'énergie domestique: éducation et surveillance

Schneider Electric

Commandité par Schneider Electric

Aujourd'hui, nous sommes tous concernés par l'énergie que nous consommons dans nos maisons. Mais combien comprennent vraiment les tenants et aboutissants de la consommation d'énergie domestique, et où exactement l'électricien et le développement de systèmes de gestion de l'énergie entrent en jeu. Il y a beaucoup à considérer lors de la discussion sur l'utilisation de l'énergie domestique. Le consommateur doit tout d'abord être informé de la consommation d'énergie, de la manière dont il est calculé et finalement facturé pour pouvoir modifier ses taux de consommation d'énergie. Mais en termes d'éducation des consommateurs, l'électricien résidentiel a-t-il un rôle à jouer? Et au-delà, les fabricants développent-ils des produits conçus pour aider les électriciens et les consommateurs à mieux comprendre la consommation d'énergie résidentielle? Tout au long de cet article, nous aborderons chacune de ces questions importantes.

Lire plus...

 

Monde en mouvement

  • Prev
Plusieurs normes appuyant l’internet des objets (IoT) dans le domaine de l’éclairage sont sur le ...
Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et le Groupe infrastructure santé McGill (GISM) sont ...
Comme vous le constatez sans doute vous-même, le visage de l’industrie électrique a beaucoup changé ...
Kerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite ...
Notre Événement Lumière 2020 aura lieu cette année le 29 janvier prochain à l’Hôtel ...
Une série d'événements entre le 23 et le 24 décembre a vu WESCO offrir 4 $ de plus par action que ...
Pour nous, à l’Électro-Fédération Canada (ÉFC), il s’agit également d’une occasion pour renouveler ...
Emerson a promu Justin King au poste de vice-président de l'ingénierie et Rob Trefz, vice-président ...
Il y a plusieurs mois, l’ÉFC avait annoncé qu’elle avait obtenu la certification Great Place to ...

Kerrwil certifiée Meilleure place de travail par Great Place to Work Institute Canada

Great Place to WorkKerrwil Publications Limited a été officiellement certifiée Meilleure place de travail à la suite d'une analyse indépendante menée par Great Place to Work Institute Canada. Le sondage approfondi et anonyme a fourni des commentaires approfondis des employés de Kerrwil mettant en évidence un environnement de travail inclusif et novateur, faisant de Kerrwil un endroit idéal où travailler.

 

 

 

Lire Plus...

 

 

 

Portrait

  • Prev
Esthétisme, design, flair, ancré dans son milieu sont des mots que l’on peut aisément associer à ...
La sécurité n’est pas une blague, mais les excuses en matière de ...
Les réchauffeurs à circulation (aussi appelés réchauffeurs en ligne) ...
Tout entrepreneur ayant été en affaires assez longtemps a déjà dû ...
Avec l’augmentation des coûts d’énergie et une plus grande ...
Comme vous le savez peut-être déjà, le gouvernement fédéral ...
Électrika a été fondée en 2004 par John McElligott, maître ...
MBI Systèmes est une entreprise offrant des systèmes de contrôle, notamment en ...
Fondée en 1982, la compagnie Les entreprises d'électricité Gaétan ...
Fondée en 1978, Valard Construction conçoit, construit, et assure les ...

Stephanie MedeirosBlake Marchand

Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB Canada, ainsi que celle pour la recharge des autobus urbains aux États-Unis et au Canada. Elle a occupé divers postes chez ABB pendant 10 ans, accumulant un ensemble de compétences variées et des expériences de travail dans le monde entier.

Après avoir obtenu son diplôme en génie électrique de l'Université McGill, Medeiros a fait ses débuts dans l'industrie en tant que stagiaire en génie électrique auprès du gouvernement canadien. Elle s'est alors rendue au Pérou pour y participer à améliorer leurs infrastructures de traitement de l'eau.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
25% plus de lumière, toute la journée. Le M18 ROCKET Dual Power Tower Light fournit plus de lumière ...
Les blocs d’alimentation de la série SVL sont parfaites pour les applications d'environnement à ...
La nouvelle centrale électrique portable de 546 watts de Klein Tools offre aux professionnels une ...
La lampe frontale rechargeable à profil bas USB est alimentée par REDLITHIUM USB et offre 600 ...
Littelfuse Power Control & Sensing, ont annoncé l’extension de la série en-ligne SPXI et de la ...
Augmentez vos performances ou vos performances d'équipe avec une résolution 320 x 240. Les images ...
Les Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. ...
Les relais de surcharge électronique auto-alimentés de la série Eaton XT sont des unités autonomes ...
La famille de produits IP20 de Bihl-Wiedemann accueille un nouveau membre : le module ASi-5 ...
Les coupleurs inductifs de Balluff connectent jusqu'à huit capteurs discrets à travers un petit ...

Hammond LanceLes Fabrications Hammond (Québec) a annoncé le lancement de sa nouvelle gamme 1557. Initialement disponible en quatre formats, chacun en deux hauteurs, elle est fabriquée en polycarbonate étanche conforme à IP68 et en ABS conçu pour respecter la norme IP66. Ses dimensions sont les suivantes :  80 x 80 x 45 et 60 mm et 120 x 120, 160 x 160 et 200 x 200, avec des hauteurs de 45 et 70 mm. Toutes les versions sont proposées en noir et en gris RAL 7035.

 

Lire Plus......

LumigroupImplanté sur sept étages d’une tour du centre-ville de Montréal, le « campus » avait pour objectif premier de refléter la nouvelle approche de travail de l’entreprise, basée sur des espaces à aire ouverte. De plus, la conception architecturale devait répondre aux normes de la certification Well, visant à favoriser la santé et le bien-être des occupants de la bâtisse. Alternant zones de travail, de collaboration et de repos, aires ouvertes et fermées, et jouant entre le fonctionnel et le ludique, l’ensemble est très réussi.

 

 

 

Lire Plus

 

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil