Le monde de l’éctricité en ligne

 

EIN-Jeff-Mowatt-400-2.jpgJeff Mowatt

2 décembre 2018

Les gaffes sportives proviennent souvent d’erreurs évitables qui favorisent l'autre équipe. Le classique est celui où un joueur marque un point dans son propre but. Il existe des bévues similaires dans le monde des affaires, en particulier lors d’un argumentaire de vente avec des acheteurs potentiels, qui finissent par aider la concurrence.

Tel que je l’ai expliqué dans mes séminaires pour les équipes commerciales, ce n’est pas toujours une lacune au niveau des produits, des prix ou des services de votre entreprise qui ruine une vente. Ce sont souvent des commentaires dits par inadvertance qui poussent les clients à se tourner vers votre compétiteur. Malheureusement, les représentants ignorent généralement qu'ils commettent ces erreurs et ils les répètent. Voyez si vous ou les membres de votre équipe faites ces gaffes.

1. Insulter leur intelligence

Nous pouvons présumer que si un client est en position d'autorité au sein de son entreprise (et donc qu'on lui fait confiance pour prendre des décisions d'achat importantes), il doit être malin et intelligent. Cela signifie que toute approche de vente envahissante et manipulatrice va se retourner contre vous. Vous devez entrer en relation et adapter le discours commercial en supposant que ce client est un adulte intelligent et bien intentionné. Vos commentaires devraient inclure une bonne dose de « Vous savez probablement déjà… », « À votre niveau, vous avez probablement déjà vécu… », « Pour vous, cela est évident mais il se peut que votre personnel ne soit pas conscient que… »

2. Ne pas écouter

Contrairement à l'opinion populaire, la partie la plus importante d'un argumentaire de vente n'est pas votre proposition de valeur. C’est plutôt de démontrer votre compréhension de la situation de ce client spécifique. Cela nécessite de poser des questions pointues qui l'aident à voir par lui-même les possibilités d’amélioration. Ensuite, vérifiez votre compréhension avec des déclarations telles que : « J’en comprends que (puis résumez leur situation) ».

3. Insulter la concurrence

Si votre client potentiel fait actuellement affaire avec votre concurrent, comparez vos offres, mais faites attention à ne pas critiquer la concurrence. Après tout, le client a décidé de faire affaire avec eux. Insulter votre compétiteur revient à lui dire qu'il a fait le mauvais choix. (Voir le point 1 - insulter le client).

4. Ignorer les objections

Si vous proposez une solution qui ne tient pas compte des demandes ou des préoccupations d’un client, vous lui envoyez le message que vous ne l’écoutiez pas (voir le point 2 - ne pas écouter). Cela exige que votre proposition soit transparente, en considérant ses inquiétudes ou en apportant une valeur supplémentaire qui l'emporterait sur ses préoccupations. L’important est de ne pas prétendre ne pas avoir entendu ou tenu compte de leurs objections initiales.

5. Être un « je-sais-tout »

Il faut du temps et des efforts pour gagner la confiance. Elle est pourtant si facile à perdre. Cela se produit lorsque nous sortons de notre domaine de compétences et prétendons être des experts en… politique, sport, élever des enfants, la météo, etc. Ironiquement, l’un des moyens les plus faciles de gagner la confiance consiste à admettre son ignorance à propos de ce que le client semble bien connaître. Faire preuve de respect en faisant confiance aux connaissances et à l’expertise de vos clients les aide à devenir plus réceptifs aux vôtres.

6. Ignorer les personnes influentes

Il est facile de se concentrer sur le décideur autorisé - vraisemblablement celui ayant le pouvoir d’achat. Après tout, c’est lui qui va approuver le paiement. Et pourtant, en priorisant ce « sac d’argent », nous insultons par inadvertance les personnes qui ont peut-être plus voix au chapitre que quiconque. Le père de la mariée paie peut-être la facture, mais imaginez les conséquences d'un organisateur de mariage laissant de côté les souhaits de la mariée et de sa mère! (Nous savons tous que le marié n’a aucune influence - il a juste besoin de faire ce qu’on lui dit). La leçon est que personne ne devrait se sentir ignoré.

En fin de compte, une vente efficace est davantage le résultat de bonnes manières et de respect que de pression et de manipulation. Parlez moins et écoutez plus. Permettez à vos concurrents de se frayer un chemin vers les bonnes grâces de leurs clients et ensuite de les envoyer entre vos mains compétentes. Ce sera à votre tour de ne pas laisser tomber la balle. 

Monde en mouvement

  • Prev
L'ÉFC continue de mettre en place des programmes pour aider l’équipe à attirer, impliquer et former ...
Électro-Fédération Canada (ÉFC) a tenu son assemblée générale annuelle virtuelle la semaine ...
La valeur totale des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes s'est redressée ...
Ce rapport est disponible aux membres de l’ÉFC seulement et sera fourni en format numérique et ...
La ville d’Orillia convertit quelque 3,289 luminaires de rue par des luminaires au DEL, chaque ...
Les résultats des essais montrent que le virus ne pouvait plus être décelé après quelques secondes ...
La Régie du bâtiment du Québec (RBQ), en partenariat avec la Corporation des maîtres électriciens ...
SRS 400Shat-R-Shield a annoncé que les Ventes Day 2 Day de Gatineau représenteront tous les ...
En mars, la production et la consommation d'énergie ont été perturbées par les mesures prises pour ...
Southwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. ...

Statistiques de l'énergie, mars 2020

Statistiques de l'énergie, mars 2020En mars, la production et la consommation d'énergie ont été perturbées par les mesures prises pour contenir la propagation de la COVID-19. La consommation intérieure d'essence à moteur pour le transport et le gaz naturel utilisé par les consommateurs commerciaux et institutionnels ont été particulièrement touchés, car les activités dans ces sous-secteurs furent considérablement réduites dans la seconde moitié du mois.

 

 

 

Lire Plus...

Portrait

  • Prev
Stephanie Medeiros dirige l’équipe Infrastructure de recharge de véhicules électriques d’ABB ...
Nous savons tous que l’industrie 4.0 est à nos portes et que nous sommes devant des changements ...
Située à L'Islet, sur la Rive-Sud à l'Est de Québec, Ouellet Canada conçoit, fabrique et distribue ...
Jacques Fiset est depuis plus de trois ans directeur des ventes commerciales chez Westburne Québec, ...
Ni de la génération des millénaires ni de celle des baby-boomers, Louis Beaulieu embrasse les ...
Il y a trois ans, l’Impact Center a  lancé le projet Narwhal afin de mener des recherches ...
Difficile de faire dévier Éric Deschênes de sa passion : comprendre pour trouver des ...
Jonathan Perlis est né et a grandi à Montréal, au Québec. Après des études à l’Université ...
Née et élevée dans l'ouest de l'Inde, la passion de Rupali pour les mathématiques et la science a ...
Je me souviens encore du 5 août 2014 comme si c'était hier. Cette date marque mon premier jour en ...

Tim KingSouthwire est fière d'annoncer que Tim King a accepté le rôle de président de Southwire Canada. Dans ce rôle, il dirigera la filiale canadienne de l'entreprise, située au siège social de Southwire Canada à Mississauga, en Ontario. Kelly Hanson, qui occupait précédemment ce poste, déménagera avec sa famille à Atlanta, en Géorgie. « Tim est un penseur stratégique ayant fait ses preuves qui possède l'expérience et les compétences de direction nécessaires pour continuer à faire passer notre entreprise au niveau supérieur et je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de travailler avec lui en tant que nouveau président de Southwire Canada », a déclaré Norman Adkins, vice-président directeur et directeur commercial.

Lire Plus...

 

 

Nouveau Produits

  • Prev
HELUKABEL a introduit le câble hybride d'alimentation et de données ISOBUS PUR pour une utilisation ...
Le Pack N Roll est un distributeur de câbles portable breveté et robuste conçu pour faciliter la ...
Pour égayer votre journée, découvrez ces rallonges colorées de Southwire. Néon vert! Rose vif! Bleu ...
Prise / prise de courant de 20 A, 125 V, Traversée de 20 A, inviolable, autotest SmartlockPro Slim ...
Le QuickLatch robuste de la série NM3100 d'Arlington avec le clip de jambe de force installé ...
La solution de contrôle de salle GreenMAX DRC utilise la mise en réseau filaire LumaCAN pour la ...
Le Sense 4-20 vous permet d'intégrer la puissance de la dernière technologie IoT dans des ...
Durabilité : Ces connecteurs de fils robustes ont été conçus spécifiquement pour gérer les ...
La catégorie des commandes et lauréate du prix de l'innovation technique aux prix de l'innovation ...
Le panneau de commande principal Pow-R-Command PRC2000E fournit un système de contrôle de ...

L’enveloppe isolante d’IDEALL'enveloppe isolante ArmourBand isole et protège les appareils. Cette technologie brevetée est une alternative rapide, propre et réutilisable à l'application de ruban électrique traditionnel.

ArmourBand s'adapte à la plupart des réceptacles, est repositionnable et a une finition antidérapante, permettant une excellente adhérence et ne laissant aucun résidu.

 

 

 

 

Lire Plus...

La certification écoresponsable du ConseilLe Programme de Certification ÉCORESPONSABLEMC a fait ses preuves au cours des dernières années auprès des entreprises et organisations du Québec. La Province compte d’ailleurs tout près de 175 ÉCOLEADERS dont l’approche écoresponsable a un impact sur plus de 15 000 emplois directs et indirects. Issus de divers secteurs, leur nombre affiche une constante progression. Or le CID possède maintenant tous les documents légaux lui permettant de déployer la marque Certification ÉCORESPONSABLEMC en France et d’implanter l’écoleadership du Québec en Europe.

Lire Plus...

 

 

 

 

lme46_ss400.jpg

À mesure que les entreprises augmentent en taille, les salaires augmentent généralement. C’est dans les entreprises de 2 000 à 4 999 employés où les ingénieurs gagnent les salaires médian les plus élevés à 86 181$.

 

Lire Plus...

  

Cuivre prix de la livre en US $

Le monde de l'électricité en ligne

Cette publication hebdomadaire est destinée à tous les acteurs de l'industrie électrique, incluant les professionnels de la construction, de l'entretien électrique ainsi que les ingénieurs électriques à travers le Canada. LME informe et renseigne sur les développements ayant un impact sur le design, la spécification et l'installation des équipements électriques. Proposant des nouvelles de l'industrie et des technologies récentes, LME deviendra votre lecture de référence de l'industrie électrique du Canada. LME est publiée tous les mardis.
Kerrwil Publications Great Place to Work. Certified December 2019 - December 2020

538 Elizabeth Street, Midland,Ontario, Canada L4R2A3 +1 705 527 7666
©2020 All rights reserved

Use of this Site constitutes acceptance of our Privacy Policy (effective 1.1.2016)
The material on this site may not be reproduced, distributed, transmitted, cached or otherwise used, except with the prior written permission of Kerrwil