Un investissement fédéral rend possible un projet éolien de 95 mégawatts à Weavers Mountain

11-septembre-2023

Des collectivités partout au Canada œuvrent à leur durabilité et à leur prospérité futures en bâtissant un réseau électrique capable de fournir de l’énergie propre et abordable aux ménages et aux entreprises en temps utile. Il est crucial d’investir dans des projets d’énergie propre avec les communautés autochtones, les travailleurs et l’industrie pour créer de bons emplois tout en ouvrant des débouchés économiques aux prochaines générations.

Aujourd’hui, le ministre du Logement, de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Sean Fraser, a annoncé au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, l’honorable Jonathan Wilkinson, que le gouvernement fédéral pourrait investir jusqu’à 25 millions de dollars dans le projet de parc éolien Weavers Mountain. Capable de fournir près de 95 mégawatts d’électricité sans émission, le parc éolien permettra d’éviter l’émission de près de 165 000 tonnes d’équivalent CO2 par an et alimentera près de 14 000 foyers par an. Il injectera de l’énergie propre dans le réseau électrique de la Nouvelle-Écosse, abaissera et stabilisera durablement les prix et créera, selon les estimations, 230 nouveaux emplois.

La Nouvelle-Écosse doit se doter d’un réseau plus propre et plus fiable pour parvenir à tirer 80 % de son énergie de sources renouvelables d’ici 2030 et aider le Canada à respecter son engagement international de rendre son réseau électrique carboneutre d’ici 2035. Le projet est dirigé par WEB Weavers Mountain Wind LP, partenariat à participation majoritaire autochtone entre Glooscap Energy LP et SWEB Development LP. Propriété exclusive de la communauté autochtone, Glooscap Energy LP étudie et réalise des projets d’énergie renouvelable. Le parc éolien Weavers Mountain devrait générer des retombées pour les communautés sous-représentées et les organisations locales en Nouvelle-Écosse.

Le financement annoncé provient du programme Énergies renouvelables intelligentes et trajectoires d’électrification (ERITE), un programme fédéral de 1,56 milliard de dollars qui doit aider à remplacer l’électricité de sources fossiles en misant sur les énergies renouvelables, le stockage par batterie et la modernisation du réseau, tout en fournissant des services de réseau essentiels partout au pays. ERITE soutient activement la transition opérée par le Canada en vue d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050 et l’engagement du Canada d’atteindre les objectifs du projet de règlement sur l’électricité propre.

Quelques faits :

  • Ressources naturelles Canada a récemment investi dans l’électricité propre en Nouvelle-Écosse :
    • le Ministère a en effet octroyé près de 1,8 million de dollars à Net Zero Atlantic pour renforcer les capacités et ainsi jeter les bases de nouveaux projets d’énergie éolienne au large des côtes de la province;
    • il a octroyé 3,7 millions à Clean Foundation pour financer un réseau pour l’énergie propre et l’équité (Clean Energy and Equity Network) chargé de soutenir une initiative dirigée et détenue par la collectivité, qui vise à fournir les connaissances, compétences et outils nécessaires à l’exercice d’un leadership et à la mise en place de solutions en matière d’énergie propre dans les communautés micmaques et afro-néo-écossaises. 
  • Le budget de 2023 prévoyait une enveloppe de 3 milliards de dollars sur 13 ans pour reconstituer le financement du programme ERITE afin de soutenir de grandes priorités régionales et des projets dirigés par des Autochtones. Il prévoyait également un investissement sans précédent de 40 milliards de dollars dans le réseau. Le programme ERITE dispose de 1,56 milliard de dollars sur huit ans pour soutenir des projets d’énergie renouvelable intelligente et de modernisation des réseaux électriques.
  • Le 30 mai 2023, le gouvernement a déposé un projet de loi qui aidera à libérer le potentiel de mise en valeur de l’énergie renouvelable extracôtière au Canada atlantique. Le projet de loi C-49 permettra d’étendre à l’énergie renouvelable le mandat des organismes de réglementation de l’énergie extracôtière. Une fois en place, ces modifications aideront la Nouvelle-Écosse à atteindre son objectif de favoriser le déploiement de quelque cinq gigawatts d’électricité produite par des éoliennes en mer d’ici 2030.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    20-juin-2024 L’Agence Ricard, un leader reconnu dans l’industrie électrique, a le plaisir d’annoncer la nomination de Clémence Marseille en tant que nouvelle Directrice Marketing.  Clémence apporte avec elle une riche expérience de plus de 10 ans dans le domaine du marketing, dont 5 années spécifiquement dédiées à l’industrie électrique. Son expertise et sa vision stratégique seront des… Read More…

  • Ascot acquiert NRG Management 

    Ascot acquiert NRG Management 

    20-juin-2024 Groupe Capital Ascot a le plaisir d’annoncer qu’il a acquis NRG Management, un agent d’éclairage local sur le marché québécois.  NRG commencera à représenter Stanpro pour les projets à partir du 5 août 2024. Ceci permettra à Stanpro de participer plus efficacement aux projets de spécifications et de conception-réalisation qu’elle ne peut le faire… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…