Guide du Code canadien de l’électricité, Partie 1[i], 26e édition — Carte routière : Section 16 Circuits de classe 1 et de classe 2

code

9-juillet-2024

William (Bill) Burr

Le Code est un document exhaustif. Il peut parfois sembler difficile de trouver rapidement l’information dont on a besoin. Cette série d’articles fournit des repères pour aider les utilisateurs à s’orienter dans ce document essentiel. Il ne s’agit pas de remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel du CCE, mais nous espérons qu’il vous aidera à vous orienter dans le Code.  

Section 16 : Circuits de classe 1 et de classe 2

(La 26e édition du Code canadien de l’électricité, partie 1 [CSA C 21-1 : 24] est maintenant disponible. Pour commander un exemplaire, consultez le site https://www.csagroup.org/store/. Cette discussion sur la section 16 est basée sur la 26e édition.)

Section 16
Bien que la section 16 soit une section générale du Code, le champ d’application s’applique spécifiquement aux circuits de commande à distance, aux circuits de signalisation, aux circuits de communication de puissance et de données de classe 2 reliant les équipements de production d’énergie et les appareils alimentés, et aux circuits à tension ou à énergie limitée installés conformément aux exigences du Code, à moins qu’ils ne soient amendés ou modifiés par d’autres sections.

La section 16 ne s’applique pas aux circuits de communication visés à la section 60 et aux circuits internes faisant partie intégrante d’un appareil approuvé par ailleurs. Ces exigences reposent sur le principe que les tensions inférieures à 30 volts ne constituent pas un risque de choc et que les niveaux de puissance inférieurs à 100 volts/ampères ne constituent pas un risque d’incendie.

La section 16 est divisée en quatre parties principales couvrant les exigences générales, les circuits de classe 1, les circuits de classe 2 et les circuits d’alimentation et de communication de données de classe 2.

Généralités

Les règles 16-000 à 16-012 indiquent que cette section s’applique aux circuits de commande à distance de classe 1 et de classe 2, aux circuits de signaux de classe 1 et de classe 2, aux circuits d’alimentation à très basse tension de classe 1, aux circuits d’alimentation à basse énergie de classe 2 et aux circuits d’alimentation et de communication de données de classe 2 reliant l’équipement d’alimentation et les appareils alimentés.

Les règles 16-002, 16-004 et 16-006 précisent que cette section s’applique au câblage entre le côté charge du dispositif de surintensité ou de l’alimentation à puissance limitée et tous les équipements connectés, à la classification des circuits en circuits de classe 1 ou de classe 2 et à la définition des circuits d’alimentation à très basse tension de classe 1 (limités à 30 volts) et des circuits d’alimentation à basse énergie de classe 2 (limités en courant conformément à la règle 16-200).

La règle 16-008 précise que les circuits de classe 1 ou de classe 2 installés dans des emplacements dangereux sont également soumis aux règles de la section 18.

La règle 16-010 précise que les circuits de commande à distance des dispositifs de commande de sécurité dont la défaillance pourrait provoquer un incendie ou un danger de mort doivent être considérés et installés comme des circuits de classe 1.

La règle 16-012 traite des circuits dans les câbles de communication et les circuits d’alimentation et de communication de données de classe 2 doivent être conformes à la règle 16-300. Elle précise qu’un circuit de classe I ne peut pas être installé dans le même câble que des circuits de communication, et que les circuits de commande et de signal de classe 2 qui peuvent l’être sont considérés comme des circuits de communication et doivent être conformes à la section 60.

Circuits de classe 1

Les règles 16-100 à 16-118 décrivent les exigences relatives à l’installation des circuits de classe 1.

La règle 16-100 décrit les limites d’un circuit de classe 1 :

a. pour un circuit d’alimentation à très basse tension, il doit être alimenté par une source limitée à une puissance nominale de 30 volts et 1000 volts/ampères, et
b. pour un circuit de commande à distance ou de signal, il est limité à une source ne dépassant pas 600 volts.

La règle 16-102 précise que les circuits de classe 1 doivent être installés conformément aux autres sections du Code, sauf dans les cas prévus par les règles 16-104 à 16-118.

La règle 16-104 indique que la protection contre les surintensités des circuits de classe 1 doit être conforme à la section 14 ou à d’autres sections spécifiques du Code, avec les exceptions suivantes :

a. lorsque les conducteurs isolés en cuivre no 18 ou 16 AWG dépassent l’enceinte de l’équipement, ils doivent être protégés par des dispositifs de protection contre les surintensités d’une intensité de 5 ou 10 ampères respectivement, et
b. d’exempter la protection contre les surintensités du côté primaire d’un transformateur fermé protégé du côté secondaire, autre que la protection normale contre les surintensités pour le circuit de dérivation.

La règle 16-106 exige que le dispositif de surintensité pour les conducteurs de classe 1 soit situé à l’endroit où le conducteur est alimenté et peut faire partie intégrante de l’alimentation électrique.

La règle 16-108 limite la puissance maximale des sources d’alimentation à très basse tension de classe 1, y compris les transformateurs.

La règle 16-110 spécifie le matériau et le calibre des conducteurs pour diverses installations de circuits de classe 1.

La règle 16-112 indique comment choisir les types d’isolation des conducteurs pour les circuits de classe 1 :

a. du tableau 19 pour les conducteurs de calibre supérieur à 19 AWG, et du tableau 11 pour les conducteurs de calibre 16 et 18 AWG pour les circuits de classe 1.
b. du tableau 11 pour les conducteurs n° 16 et 18 AWG pour les circuits de classe 1.

La règle 16-114 autorise l’installation de conducteurs isolés de différents circuits de classe 1, qui sont isolés pour la tension maximale de n’importe lequel des conducteurs, dans la même enceinte, le même chemin de roulement ou le même câble. Les conducteurs d’alimentation électrique ne doivent pas se trouver dans la même enceinte, le même chemin de roulement ou la même enceinte que les conducteurs de circuits de classe 1, sauf s’ils sont raccordés au même équipement et que tous les conducteurs sont isolés pour la tension maximale de n’importe lequel d’entre eux.

La règle 16-116 exige une protection mécanique, contre l’humidité, la chaleur excessive ou l’action corrosive pour un circuit de télécommande dont l’endommagement entraînerait un risque d’incendie ou de décès, conformément à la règle 16-010.

La règle 16-118 rappelle que les circuits de classe 1 qui s’étendent dans l’air au-delà d’un bâtiment doivent être conformes aux règles 12-300 à 12-318.

Circuits de classe 2

Les règles 16-200 à 16-226 décrivent les exigences relatives à l’installation des circuits de classe 2.

La règle 16-200 décrit les limites d’un circuit de classe 2 afin d’éviter tout risque de choc ou d’incendie dans des circonstances normales :

  • limiter le courant des circuits de classe 2 par différentes méthodes en fonction de la tension :
    • 0 à 20 V — avec une protection contre les surintensités de 5 A, sauf que la protection contre les surintensités n’est pas requise lorsque le courant est fourni par
      • de batteries primaires qui, en cas de court-circuit, ne fournissent pas un courant supérieur à 7,5 A après 1 min ;
      • d’un transformateur ou d’un autre dispositif d’alimentation électrique ayant une sortie de classe 2 ; ou
      • d’un dispositif ayant des caractéristiques qui, dans des conditions normales de fonctionnement ou dans des conditions de défaut, limitent le courant de sortie à une valeur ne dépassant pas 5 A et le voltampère de sortie à une valeur ne dépassant pas 5 A multiplié par la tension en circuit ouvert.
  • 20 V à 30 V — avec une protection contre les surintensités en ampères ne dépassant pas 100 V-A, sauf que la protection contre les surintensités n’est pas requise lorsque le courant est fourni par
    • de batteries primaires qui, en cas de court-circuit, ne fournissent pas un courant supérieur à 5 A après 1 min ;
    • d’un transformateur ou d’un autre dispositif d’alimentation électrique ayant une sortie de classe 2 ; ou
    • d’un dispositif ayant des caractéristiques qui, dans des conditions normales de fonctionnement ou dans des conditions de défaut, limitent le courant de sortie à une valeur en ampères ne dépassant pas 100 V-A divisé par la tension en circuit ouvert ;
  • 30 V à 60 V avec une protection contre les surintensités en ampères ne dépassant pas 100 V-A, sauf que la protection contre les surintensités n’est pas requise lorsque le courant est fourni par
    • d’un transformateur ou d’un autre dispositif d’alimentation électrique ayant une sortie de classe 2 ; ou
    • un dispositif ayant des caractéristiques qui, dans des conditions normales de fonctionnement ou dans des conditions de défaut, limitent le courant de sortie à une valeur en ampères ne dépassant pas 100 V-A divisé par la tension en circuit ouvert ; et
  • 60 V à 150 V — avec un degré de protection contre les surintensités en ampères ne dépassant pas 100 V-A, et en outre
    • doivent être équipés de moyens de limitation du courant autres que la protection contre les surintensités qui,
    • limitent, dans les conditions normales de fonctionnement ou en cas de défaut, le courant de sortie à une valeur en ampères ne dépassant pas 100 V-A divisé par la tension en circuit ouvert.

La règle 16-202 stipule que les conducteurs isolés et l’équipement du côté alimentation de la protection contre les surintensités, des transformateurs ou des dispositifs de limitation de courant d’une alimentation électrique ayant des sorties de classe 2

a. doivent être conformes aux autres sections appropriées du Code, et
b. les dispositifs doivent être protégés du côté de l’alimentation par un dispositif de protection contre les surintensités d’une intensité maximale de 20 A.

La règle 16-204 stipule que les caractéristiques nominales d’un bloc d’alimentation de classe 2 et son aptitude à être installé dans des emplacements mouillés doivent être marquées de façon permanente et être facilement visibles après l’installation.

La règle 16-206 permet que la protection contre les surintensités fasse partie intégrante d’une alimentation électrique de classe 2, mais interdit l’utilisation de dispositifs de protection contre les surintensités de type interchangeable ayant des valeurs nominales différentes.

La règle 16-208 exige que le dispositif de protection contre les surintensités soit situé à l’endroit où les conducteurs isolés de la classe 2 sont alimentés.

La règle 16-210 fournit des spécifications pour :

a. le choix des conducteurs et des câbles isolés conformément à la règle 4-008 (tableau 19), à quelques exceptions près,
b. l’utilisation de câbles ELC avec les limitations indiquées,
c. la taille des conducteurs isolés en fonction des différentes conditions d’installation, et
d. le courant maximal admissible.

La règle 16-212 exige la séparation des circuits de classe 2 de divers autres circuits tels que l’alimentation électrique, la classe 1 et l’éclairage électrique au moyen de séparations ou de barrières minimales appropriées constituées de canalisations, de câbles ou d’autres matériaux métalliques ou non métalliques. Cette règle s’applique également à un compartiment, à une boîte de sortie, à une boîte de jonction ou à un accessoire similaire contenant des conducteurs isolés de circuits d’éclairage électrique, de puissance ou de classe 1, sauf si les conducteurs du circuit de puissance alimentent la classe 2 et que tous les conducteurs sont isolés pour la tension maximale de n’importe quel conducteur dans l’enceinte.

La règle 16-214 autorise plus d’un circuit de classe 2 dans le même câble, la même enceinte ou le même chemin de roulement, à condition qu’ils soient isolés pour la tension maximale de n’importe quel conducteur.

La règle 16-216 exige que tous les conducteurs et câbles isolés de classe 2 qui traversent une séparation coupe-feu soient installés conformément à la règle 2-128.

Les règles 16-218 et 16-220 s’appliquent aux conducteurs et câbles isolés dans les puits verticaux ou les cages d’ascenseur conformément aux règles 2-128 et 2-130, ou dans les conduits et les chambres de tranquillisation conformément aux règles 2-130 et 12-010.

La règle 16-222 exige que tous les produits d’éclairage, l’équipement électrique médical, l’équipement pour les emplacements dangereux, les thermostats incorporant des anticipateurs de chaleur et les conducteurs et câbles isolés installés sur place et reliés à ces produits soient conformes à la règle 2-024 (1). Toutefois, il est permis que l’équipement situé du côté de la charge des dispositifs de surintensité, des transformateurs ou des dispositifs de limitation de courant pour les circuits de classe 2 fonctionnant à un maximum de 42,4 volts crête ou CC soit seulement acceptable pour l’application et pas nécessairement approuvé. Pour les circuits fonctionnant à plus de 42,4 volts crête ou cc, l’équipement doit être disposé de manière à ce qu’aucune pièce sous tension ne soit accessible aux personnes non autorisées.

La règle 16-224 exige que les circuits de classe 2 qui se prolongent au-delà d’un bâtiment et qui sont parcourus de manière à pouvoir entrer accidentellement en contact avec des conducteurs ou des câbles d’éclairage ou d’alimentation fonctionnant à une tension supérieure à 300 V entre les conducteurs satisfassent également aux exigences de l’article 60.

La règle 16-226 précise les conditions à respecter lors de l’installation souterraine des circuits de classe 2.

Circuits de puissance et de communication de données de classe 2

Les règles 16-300 à 16-350 appliquent les exigences relatives aux circuits d’alimentation électrique et de transmission de données de classe 2.

La règle 16-310 fournit une terminologie spéciale utilisée dans cette sous-section, telle que faisceau de câbles, circuit d’alimentation électrique et de communication de données de classe 2, équipement d’alimentation électrique et dispositif alimenté.

La règle 16-320 précise qu’un circuit d’alimentation et de communication de données de classe 2 doit être alimenté par une source d’alimentation dont la puissance est limitée à 100 VA et 60 V cc.

La règle 16-330 décrit les limites applicables en matière d’adéquation, de taille, de regroupement, d’intensité, de tension, de température et de puissance pour les circuits d’alimentation et de communication de classe 2.

La règle 16-340 fournit les méthodes de câblage à suivre pour les circuits d’alimentation et de communication de données de classe 2.

La règle 16-350 exige que les marquages indiquant l’alimentation électrique des circuits d’alimentation et de communication de données de classe 2 et le calibre électrique de l’équipement d’alimentation soient permanents et facilement visibles à des fins d’inspection après l’installation.

Dans le prochain article, nous aborderons la section 18 — Lieux dangereux.

[William (Bill) Burr est membre associé du Comité technique du Code canadien de l’électricité, partie 1, et ancien président du Conseil consultatif canadien de sécurité électrique (CCCSE), inspecteur en chef des installations électriques et des ascenseurs pour la province de la Colombie-Britannique et les Territoires du Nord-Ouest, directeur de l’élaboration des normes sur l’électricité et le gaz et directeur de l’évaluation de la conformité au sein du Groupe CSA. Bill peut être contacté à l’adresse suivante : Burr and Associates Consulting billburr@gmail.com.

[i] Source : CSA C22.1:24, Code canadien de l’électricité, Partie 1 — Norme de sécurité pour les installations électriques. 2021 Association canadienne de normalisation. Veuillez visiter le magasin — Groupe CSA ou appelez le 1-800-463-6727. Avec la permission du Groupe CSA, le matériel est reproduit de la norme du Groupe CSA CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, Partie 1 — Norme de sécurité pour les installations électriques. Ce document ne constitue pas la position complète et officielle du Groupe CSA sur le sujet mentionné, qui est représenté uniquement par la norme dans son intégralité. Bien que l’utilisation du matériel ait été autorisée, le Groupe CSA n’est pas responsable de la façon dont les données sont présentées, ni des représentations et des interprétations. Aucune autre reproduction n’est permise. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour acheter une ou plusieurs normes du Groupe CSA, veuillez consulter la section Magasin — Groupe CSA ou composez le 1-800-463-6727.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…