La première rencontre Canada–États-Unis du groupe de travail sur la transformation de l’énergie coprésidee par la vice-première ministre

3-mai-2023

La vice-première ministre copréside la première rencontre Canada–États-Unis du Groupe de travail sur la transformation de l’énergie

L’honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances, a coprésidé à la Maison-Blanche, avec Amos J. Hochstein, coordonnateur présidentiel spécial des États-Unis pour les infrastructures mondiales et la sécurité énergétique, une première rencontre conjointe Canada–États-Unis du Groupe de travail sur la transformation de l’énergie, qui s’est avérée productive. Le premier ministre Justin Trudeau et le président Joe Biden ont annoncé la création de ce groupe de travail à Ottawa, le 24 mars dernier.

Le Groupe de travail sur la transformation de l’énergie s’appuie sur le partenariat étroit entre le Canada et les États-Unis, et se donne comme objectif de s’assurer que les investissements dans les économies propres des deux pays créent de nouvelles possibilités pour la main-d’œuvre et les entreprises des deux côtés de la frontière, tout en renforçant et en protégeant les chaînes d’approvisionnement et en faisant progresser la sécurité énergétique.

Honorable Chrystia Freeland, vice-première ministre et ministre des Finances

La vice-première ministre a évoqué le plan du Canada pour bâtir une économie propre, créer de bons emplois pour la classe moyenne et faire progresser des projets qui permettront de fournir les ressources et les biens essentiels dont les alliés du Canada ont besoin. Elle a salué l’intervention des États-Unis, qui a soutenu l’Ukraine au moment où ce pays défend sa souveraineté et la démocratie, et a aussi souligné la nécessité d’investir dans sa reconstruction.

Elle a également fait remarquer que le Canada et les États-Unis sont des partenaires naturels dans l’élaboration d’un approvisionnement fiable de minéraux critiques qui s’avèrent essentiels à la production de batteries pour les véhicules électriques, l’acier et l’aluminium verts ainsi que d’autres technologies et matériaux dont le monde a besoin, étant donné la quantité abondante de minéraux critiques au Canada et la grande expertise de la main-d’œuvre canadienne en matière d’extraction et de traitement de ces minéraux. Le Canada continuera à s’assurer qu’il dispose des minéraux et des métaux critiques nécessaires pour assurer un avenir énergétique propre tant ici, qu’aux États-Unis et ailleurs dans le monde chez nos partenaires.

La vice-première ministre a fait remarquer que le Canada est un partenaire clé des États-Unis dans le développement de technologies énergétiques propres, dont fait partie le nucléaire, et le renforcement d’un réseau électrique propre en Amérique du Nord, et a mis l’accent sur la nécessité de préserver la compétitivité des chaînes d’approvisionnement transfrontalières, notamment pour l’acier et l’aluminium.

La vice-première ministre a souligné qu’il est important que les investissements canadiens et américains dans l’économie propre soient complémentaires et que les deux pays collaborent pour maximiser l’incidence de ces investissements dans le but de créer de bons emplois bien rémunérés pour les travailleuses et les travailleurs et de nouvelles possibilités pour les entreprises, en plus de rendre les économies canadienne et américaine plus sûres et plus résilientes.

Les faits en bref

  • Le 24 mars 2023, le premier ministre Justin Trudeau et le président américain Joe Biden ont annoncé la création du Groupe de travail sur la transformation de l’énergie, doté d’un mandat d’un an, dans le but de catalyser l’énergie propre et de créer de bons emplois des deux côtés de la frontière. Le Groupe de travail concentrera ses efforts sur le renforcement des chaînes d’approvisionnement des véhicules électriques et des énergies renouvelables, les minéraux critiques et les métaux des terres rares, l’intégration aux réseaux électriques et la résilience des réseaux, et les technologies conventionnelles et avancées relatives à l’énergie nucléaire, entre autres domaines qui améliorent notre sécurité énergétique collective.

Liens connexes

Source

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…