Les gouvernements de l’Ontario et du Québec soutiennent un nouvel accord d’échange d’électricité

4-septembre-2023

Le nouvel accord optimisera les capacités existantes dans les deux provinces

Les gouvernements de l’Ontario et du Québec soutiennent un nouvel accord visant l’échange annuel d’une puissance de 600 mégawatts entre la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité (SIERE) de l’Ontario et Hydro-Québec, qui optimisera l’utilisation de la capacité de production d’électricité existante dans les deux provinces.

Aujourd’hui, lors de la Conférence des ministres de l’Énergie et des Mines, Todd Smith, ministre de l’Énergie de l’Ontario, et Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, ont été rejoints par Carla Nell, vice-présidente des relations avec les entreprises, de la mobilisation des parties intéressées et de l’innovation de la SIERE, et Simon Bergevin, directeur principal – Transactions énergétiques et activités commerciales d’Hydro-Québec, qui ont signé un protocole d’entente alors que les deux parties travaillent à la conclusion d’un accord définitif.

Cet accord d’échange de puissance électrique est possible parce que l’Ontario et le Québec ont des pointes saisonnières complémentaires dans la demande d’électricité. La demande de pointe de l’Ontario a lieu en été, principalement en raison de la climatisation pendant les journées chaudes, et la demande de pointe du Québec a lieu en hiver, principalement en raison du chauffage électrique pendant les journées froides. En conséquence, les deux provinces disposent chacune d’une capacité excédentaire pendant la période de pointe de consommation d’électricité de l’autre province, qui peuvent être échangées pour réduire la nécessité de construire une nouvelle capacité de production.

« Notre gouvernement a choisi d’être ouvert aux affaires, ce qui a donné lieu à des investissements sans précédent dans toute la province, qu’il s’agisse de véhicules électriques, de fabrication de batteries, de minéraux essentiels ou d’acier vert,» a déclaré Todd Smith, ministre de l’Énergie de l’Ontario. « Cet accord s’inscrit dans le cadre de notre plan intitulé Stimuler la croissance de l’Ontario et permettra d’utiliser au mieux la capacité de production d’électricité existante dans chacune de nos provinces, alors que l’Ontario continue de développer son réseau fiable, abordable et propre pour alimenter en électricité le prochain grand investissement international, les nouveaux logements que nous construisons et les industries qui se développent et s’électrifient. »

« Avec l’augmentation de la demande en énergie, on doit adopter plus de mesures d’efficacité et d’intelligence énergétiques afin de mieux gérer la pointe de consommation électrique,» a déclaré Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie «L’entente de partage entre Hydro-Québec et la SIERE est un bel exemple de collaboration, qui permet au Québec et à l’Ontario de répondre aux enjeux de la transition énergétique tout en décarbonant nos économies. »

Dans le cadre de cet accord préliminaire, la SIERE et Hydro-Québec procéderont à un échange annuel de capacité de 600 mégawatts (MW). La SIERE fournira 600 MW à Hydro-Québec en hiver et Hydro-Québec fournira 600 MW à la SIERE en été. L’Ontario aura également la possibilité de mettre en réserve une partie des 600 MW de capacité estivale fournis chaque année pour les utiliser au cours de n’importe quelle période estivale future pendant la durée de l’accord, ce qui permettra à la province de mettre en banque de la capacité jusqu’à ce qu’elle soit nécessaire.

La durée maximale de cet accord est de 10 ans. L’accord consistera en un échange de puissance, sans qu’aucun paiement ne soit exigé par l’une ou l’autre des parties, ce qui protégera les consommateurs des deux provinces. Sous réserve des modalités de l’accord final, le nouvel accord pourrait entrer en vigueur dès la prochaine saison hivernale.

« La transition énergétique en cours souligne l’importance de la collaboration interprovinciale, » a déclaré Lesley Gallinger, présidente-directrice générale, Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité. « Nous tirons parti de la complémentarité de nos réseaux électriques pour offrir une plus grande souplesse dans la garantie de la fiabilité, sans coût supplémentaire pour les contribuables. »

« Pour soutenir la décarbonation et la croissance du Québec, il faudra augmenter de manière importante le volume d’électricité disponible », a souligné Michael Sabia, président-directeur général d’Hydro-Québec. « Ça va passer par une augmentation de la production et une réduction de la consommation, mais aussi par des ententes avec nos voisins comme celle qu’on annonce aujourd’hui. Comme les moments de l’année durant lesquels les besoins de puissance sont les plus élevés n’arrivent pas en même temps en Ontario et au Québec, on travaillera avec nos partenaires pour mieux gérer notre réseau, au profit de tous et de toutes. »

La SIERE et Hydro-Québec ont également convenu de collaborer pour explorer des possibilités de renforcer les lignes de transport d’électricité entre l’Ontario et le Québec et d’en accroître le nombre. Les deux parties ont convenu que l’une des priorités serait de travailler à des solutions qui pourraient permettre de répondre aux charges croissantes en Abitibi et dans la région de Timmins, ainsi que d’explorer la possibilité de d’améliorer la capacité de transport d’électricité entre Montréal et Toronto.


Faits en bref

  • Il existe actuellement six interconnexions entre les réseaux de transport de l’Ontario et du Québec. Les interconnexions actuelles entre le Québec et l’Ontario ont une capacité totale combinée d’environ 2 775 MW.
  • Les réseaux électriques de l’Ontario et du Québec figurent parmi les plus propres au monde, le Québec étant principalement alimenté par l’hydroélectricité et l’Ontario recevant la majorité de son approvisionnement en électricité propre par le nucléaire, l’hydroélectricité et la production d’énergie renouvelable.
  • Bien que les deux provinces répondent à leurs propres besoins énergétiques, l’Ontario et le Québec participent à des échanges d’électricité avec les provinces et territoires voisins afin d’optimiser la production excédentaire et de maintenir les coûts à un niveau bas pour les consommateurs.
  • En vertu de l’accord actuel d’échange d’énergie électrique entre l’Ontario et le Québec, la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité peut demander une capacité de 500 MW au Québec jusqu’en 2030. L’Ontario maintiendra cette option dans le cadre du nouvel accord.
  • Douze mois avant le début de chaque année contractuelle, la SIERE et Hydro-Québec peuvent convenir d’augmenter la puissance échangée en fonction de la disponibilité de l’énergie.

Médias

Todd Smith, ministre de l’Énergie de l’Ontario, et Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

Photo de Michael Sabia, ministre Fitzgibbon, ministre Smith, et Lesley Gallinger

Simon Bergevin, directeur principal – Transactions énergétiques et activités commerciales d’Hydro-Québec, Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie du Québec, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Todd Smith, ministre de l’Énergie de l’Ontario, Carla Nell, vice-présidente des relations avec les entreprises, de la mobilisation des parties intéressées et de l’innovation de la SIERE

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    22-mai-2024 Electrical Cable Supply (ECS), premier fournisseur indépendant de solutions de fils et de câbles électriques au Canada, est fier d’annoncer sa recertification en tant que membre du Club Platine des Sociétés les mieux gérées au Canada pour la septième année consécutive. Ce titre prestigieux, décerné par Deloitte, récompense les entreprises détenues et gérées par… Read More…

  • Agence Ricard accueille Alexandre McKeown en tant que directeur des ventes

    Agence Ricard accueille Alexandre McKeown en tant que directeur des ventes

    22-mai-2024 L’Agence Ricard est fière d’annoncer la nomination d’Alexandre McKeown à titre de directeur des ventes. Ayant fait ses preuves pour ce qui est de stimuler la croissance des revenus et de favoriser les relations avec les clients, Alexandre apporte une vaste expérience et une expertise à ce poste.  Avec plus de 13 ans d’expérience dans… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…