La 10e édition du Colloque de l’industrie éolienne québécoise tournée vers la transition énergétique du Québec

18 juin 2016

Le 10e Colloque de l’industrie éolienne québécoise organisé par le TechnoCentre éolien (TCE) s’est ouvert le 13 juin 2016 au Riôtel Matane. L’événement, qui s’est poursuivi jusqu’au 15 juin, affichait d’ailleurs complet avec plus de 250 participants provenant du Québec, des États-Unis et de l’Europe. Le 5e Gala québécois de l’industrie éolienne présenté par SIEMENS a été sans conteste l’un des moments forts de la programmation de cette 10e édition. 

Les thèmes abordés cette année s’articulaient autour de la transition énergétique en cours au Québec et ailleurs dans le monde et de son implication pour la filière éolienne. La vingtaine de conférenciers ont ainsi traité des exportations, des nouveaux marchés, d’innovations, d’opération et de maintenance, de climat givrant, du rôle des communautés dans le développement énergétique et de l’optimisation de la performance des éoliennes. 

Le Colloque a pris son envol avec une visite aux saveurs du terroir gaspésien organisée au vignoble Carpinteri. Des étudiants à la maîtrise et au doctorat ont alors présenté le fruit de leurs travaux de recherche sur l’optimisation des éoliennes dans un climat froid et l’amélioration de l’offre énergétique dans les sites hors réseaux. 

Les Rencontres éoliennes sont désormais reconnues comme l’activité par excellence de B2B du secteur éolien. Entreprises, donneurs d’ordres, fournisseurs, distributeurs et partenaires commerciaux s’y rencontrent pour tisser des liens d’affaires et conclure des contrats tangibles. 

« C’est fascinant de voir tout le chemin parcouru depuis les 10 dernières années. Notre filière éolienne est désormais ancrée non seulement au Québec, mais elle se distingue également ailleurs dans le monde. Aujourd’hui, la nouvelle politique énergétique nous amène à penser notre avenir de façon innovatrice et à nous tourner vers les exportations. Les différents acteurs de l’industrie éolienne seront proactifs dans cette transition, comme ils l’ont toujours été », indique Frédéric Côté, directeur général du TechnoCentre éolien. 

Le 5e Gala québécois de l’industrie éolienne présenté par SIEMENS a récompensé, le 14 juin, les organisations et les individus s’étant particulièrement démarqués dans le secteur éolien du Québec au cours des deux dernières années. Le Groupe Ohméga inc. de Gaspé s’est distingué en remportant quatre des neuf prix remis, dont celui de l’Entreprise de l’année. 

Le Groupe Ohméga a d’abord remporté la palme dans la catégorie Entreprise de services pour son offre diversifiée dans le domaine de l’automatisation et de l’informatique industrielle destinée à la filière éolienne. Actif depuis les débuts de la filière au Québec, l’entreprise n’a cessé de croître dans son domaine grâce à l’innovation et au développement de nouveaux marchés. 

L’entreprise est également ressortie gagnante dans la catégorie Innovation avec la mise en place d’un centre de contrôle indépendant pour la supervision et la gestion de l’exploitation des parcs éoliens, une première au Canada. Cette nouveauté qui résulte d’un travail de longue haleine amorcé en 2009 répond aujourd’hui à un besoin grandissant de l’industrie. 

Dans la foulée, le président-directeur général du Groupe Ohméga, Martin Boulay, a pour sa part remporté le prix de la Personnalité de l’année. Depuis son arrivée dans l’entreprise en 2006, Martin Boulay a fait croître de façon remarquable le département d’automatisation et d’informatique industrielle. Visionnaire, déterminé et motivateur, M. Boulay est reconnu par l’ensemble des joueurs de la filière éolienne pour sa disponibilité et son dévouement à l’endroit de ses clients. En plus de ses tâches au Groupe Ohméga, il s’est impliqué notamment comme vice-président au Créneau d’excellence en éolien et au caucus de l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER). 

Le prix Développeur et opérateur de parc éolien a été décerné à Tugliq Énergie, une entreprise québécoise ayant mené de mains de maître l’installation d’une éolienne à la Mine Raglan, dans le Grand Nord québécois. Au cours de la réalisation du projet, Tugliq a surmonté d’importants défis tant sur le plan de la construction que de la logistique de l’installation. Une réalisation remarquable à la fois en termes d’économie de combustible fossile et en termes d’innovation. 

Le turbinier Senvion a pour sa part été couronné dans la catégorie Entreprise manufacturière. Active partout dans le monde, l’entreprise s’est solidement implantée au Québec au cours des deux dernières années où en plus de nouer des liens avec plusieurs partenaires, elle a installé plus de 432 MW d’énergie éolienne. Le développement d’une nouvelle turbine de 3,2 MW avec système d’antigivrage à l’intention du parc éolien Mesgi’g Ugju’s’n constitue une autre belle réalisation de l’entreprise.

Le prix de la catégorie Excellence en gestion des ressources humaines a été remis au Parc éolien Mesgi’g Ugju’s’n, détenu par Innergex et les communautés Mi’gmaq de la Gaspésie. Ce projet, amorcé en 2015 et dont la livraison est prévue pour décembre 2016, fournira du travail à 389 personnes, dont 87 appartiennent aux communautés Mi’gmaq de la région. Le succès de ce projet repose sur une très bonne planification de la main-d’œuvre qui passe par la tenue de salons de l’emploi, l’organisation de formations techniques et des démarches avec la Commission de la construction du Québec afin de reconnaître les heures réalisées par les travailleurs Mi’gmaq. Un projet qui a permis d’insuffler un vent de fierté et de défis aux jeunes de ces communautés. 

Le projet Mesgi’g Ugju’s’n s’est également démarqué lorsque Terri Lynn Morrison, directrice du projet, s’est vu remettre le prix de la catégorie Relève. Mme Morrison a en outre su favoriser l’acceptabilité sociale autour d’un projet reconnu pour son coefficient de difficulté élevé. À travers le dialogue avec toutes les parties prenantes du projet, elle a réussi à mieux faire connaître les perspectives d’emplois et à créer des initiatives de formation pour les membres des communautés Mi’gmaq. 

Et pour couronner la soirée, le Groupe Ohméga est remonté sur scène pour recevoir le titre d’Entreprise de l’année. Un titre pleinement mérité qui reconnaît l’ensemble de ses réalisations.

Un prix hommage à un travailleur 

Le jury a également tenu à saluer à titre posthume l’apport de Daniel Taillefer, un travailleur impliqué de 2001 à 2015 dans la filière éolienne. Au cours de sa carrière, M. Taillefer a contribué à l’installation de plus de 200 tours météorologiques au Québec et à travers le monde, se déplaçant jusqu’au Vietnam et au Gabon. Il a participé à la phase préliminaire de nombreux projets éoliens et formé un grand nombre de personnes maintenant actives dans le domaine.

Homme dévoué à sa famille et à ses amis, il a su, par son enthousiasme et sa flexibilité, promouvoir de façon exceptionnelle l’industrie éolienne au Québec. Le prix hommage a été remis à ses proches qui l’ont reçu au nom de la famille. 

L’organisation du Gala québécois de l’industrie éolienne a profité de l’occasion pour annoncer qu’un prix sera désormais remis, lors des prochaines éditions du Gala, à un travailleur s’étant illustré au cours de sa carrière. 

Cet événement a été rendu possible grâce aux principaux partenaires du TechnoCentre éolien que sont Développement économique Canada pour les régions du Québec et le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI). L’aide financière accordée par le MESI provient du Programme d’appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d’excellence. L’objectif du programme est de mobiliser et de concerter l’action des entreprises et des différents partenaires économiques du Ministère autour d’objectifs et de modes d’intervention communs pour favoriser le développement de secteurs stratégiques et le développement des créneaux d’excellence. 

 

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…