| | |

L’efficacité énergétique est le meilleur moyen pour l’industrie de réduire ses coûts et ses émissions dès maintenant

29-novembre-2022

  • Un rapport indépendant met en évidence 10 actions pour aider les utilisateurs industriels à améliorer leur efficacité énergétique dès maintenant
  • L’amélioration de l’efficacité énergétique permettra de réduire considérablement les factures d’énergie et les émissions à court et moyen terme, sans compromettre la productivité
  • L’industrie est le premier consommateur mondial d’électricité, de gaz naturel et de charbon, et représente 42 % de la demande d’électricité

Alors que les entreprises du monde entier sont confrontées à une pression sans précédent liée au coût de l’énergie et à l’urgence du changement climatique, un nouveau rapport du Mouvement pour l’Efficacité Energétique montre que l’amélioration de l’efficacité énergétique industrielle est le moyen le plus rapide et le plus efficace pour une entreprise de réduire ses coûts énergétiques et ses émissions de gaz à effet de serre. Le Mouvement pour l’Efficacité Energétique est un forum mondial regroupant environ 200 organisations qui partagent des idées, des bonnes pratiques et des engagements pour créer un monde plus efficace sur le plan énergétique.

Publié aujourd’hui, le “Guide sur l’Efficacité Energétique” (version française à venir) comprend 10 actions qu’une entreprise peut entreprendre pour améliorer son efficacité énergétique, réduire ses coûts énergétiques et diminuer ses émissions dès maintenant. Il se concentre sur des solutions technologiques matures et largement disponibles qui donneront des résultats et un retour sur investissement rapides – et qui peuvent être déployées à grande échelle.

“L’efficacité énergétique est une solution gagnante pour les entreprises et le climat”, a déclaré Kevin Lane, gestionnaire principal de programme, efficacité énergétique, à l’Agence internationale de l’énergie (AIE). “Bien que l’industrie doive s’attaquer au changement climatique sur tous les fronts – comme l’augmentation de l’utilisation des énergies renouvelables, l’investissement dans des processus à faible émission de carbone et le développement de modèles d’entreprise circulaires – l’efficacité énergétique se distingue comme l’opportunité axée sur les entreprises avec les meilleures perspectives de réduction des émissions à court terme. Les 10 actions contenues dans ce rapport sont des ressources connues et rentables, et peuvent être employées à grande échelle rapidement pour aider les entreprises à convertir leur ambition climatique en action.”

Selon l’AIE, l’industrie est le premier consommateur mondial d’électricité, de gaz naturel et de charbon. Elle représente 42 % de la demande totale d’électricité, soit plus de 34 exajoules d’énergie.1 Les industries du fer, de l’acier, de la chimie et de la pétrochimie sont les plus gros consommateurs d’énergie parmi les cinq premiers pays consommateurs d’énergie au monde – Chine, États-Unis, Inde, Russie et Japon. Cette consommation d’énergie a un coût élevé dans le contexte inflationniste actuel. Elle était également responsable de neuf gigatonnes de CO2, soit 45 % du total des émissions directes des secteurs d’utilisation finale en 2021, selon l’AIE.

Parmi les organisations interrogées pour le rapport figurent ABB, Alfa Laval, DHL Group, l’AIE, Microsoft et l’ETH Zürich, l’institut fédéral suisse de technologie. Les recommandations des contributeurs vont de la réalisation d’audits énergétiques au redimensionnement des machines industrielles qui sont souvent trop grandes pour le travail à effectuer, ce qui entraîne un gaspillage d’énergie. Le transfert des données des serveurs sur site vers le cloud pourrait permettre d’économiser environ 90 % de l’énergie consommée par les systèmes informatiques.2 Accélérer la transition des combustibles fossiles, en électrifiant les flottes industrielles, en remplaçant les chaudières à gaz par des pompes à chaleur ou en utilisant des échangeurs de chaleur bien entretenus, permettra également de réaliser des gains d’efficacité.

Le
Le “Guide sur l’Efficacité Energétique” comprend 10 actions qu’une entreprise peut entreprendre pour améliorer son efficacité énergétique, réduire ses coûts énergétiques et diminuer ses émissions dès maintenant. Version française à venir.

D’autres actions impliquent l’installation de capteurs et la surveillance numérique de l’énergie en temps réel pour révéler la présence de ce que l’on appelle les “actifs fantômes” qui consomment de l’énergie lorsqu’ils sont en veille, contrairement à un jumeau numérique qui peut simuler des actions d’efficacité sans interrompre la production. L’utilisation de solutions de construction intelligentes pour contrôler les systèmes d’alimentation, l’éclairage, les stores et le chauffage, la ventilation et la climatisation (CVC) permettra également d’économiser de l’énergie dans les installations industrielles.

Parmi les autres recommandations figure l’installation de variateurs de vitesse, qui peuvent améliorer jusqu’à 30 % l’efficacité énergétique d’un système motorisé, ce qui se traduit par des avantages immédiats en termes de coûts et d’émissions. Si les plus de 300 millions de systèmes industriels à moteur électrique actuellement en service étaient remplacés par des moteurs optimisés à haut rendement, la consommation mondiale d’électricité pourrait être réduite de 10 %.

“Il existe des solutions d’efficacité énergétique qui peuvent aider l’industrie à atténuer le changement climatique et à réduire les coûts énergétiques, sans compromettre la performance et la productivité”, a déclaré Tarak Mehta, président du secteur d’activité Entraînements chez ABB. “Avec les récentes avancées technologiques en matière d’efficacité énergétique, le potentiel d’amélioration dans l’industrie est important et facilement disponible. Ainsi, plutôt que d’éteindre les lumières et d’arrêter la production pour économiser de l’argent, ce nouveau rapport important explique les mesures pratiques que les dirigeants peuvent prendre pour réduire la consommation d’énergie et leurs factures tout en maintenant les opérations actuelles. “

Les chefs d’entreprise et les experts désireux d’en savoir plus sur la réduction de leurs coûts énergétiques et de leurs émissions de carbone sont invités à participer à une table ronde spéciale qui examinera en profondeur les possibilités présentées dans le rapport et la manière de les exploiter. L’événement aura lieu à 16 heures, heure d’Europe centrale / 10 heures, heure de l’Est, le mardi 13 décembre, et sera ensuite disponible en vidéo à la demande. Inscrivez-vous ici.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…