Une étude démontre que les Canadiens réaliseront des économies avec l’adoption d’une énergie électrique propre

10-juillet-2023

Les provinces pourront tirer parti de milliards de dollars en aide financière fédérale pour construire des réseaux d’électricité plus vastes et plus propres et pour maintenir les coûts de l’énergie à un niveau abordable.

Malgré les inquiétudes croissantes relatives au coût de la vie, la nouvelle recherche effectuée par l’Institut climatique du Canada démontre que le ménage canadien moyen dépensera 12 pour cent moins d’argent en énergie d’ici 2050 si l’on compare à ce qu’il dépense aujourd’hui. Cela s’explique par le remplacement graduel des combustibles fossiles par de l’énergie électrique propre pour alimenter les maisons, les véhicules et les entreprises.

Le nouveau rapport — Énergie électrique propre, énergie abordable : Comment le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux peuvent-ils faire économiser de l’argent aux Canadiens en tentant d’atteindre la carboneutralité — démontre que ces économies de coûts sont attendues malgré l’augmentation graduelle des tarifs d’électricité dans les provinces et territoires. Afin de contribuer à ce que tous les ménages puissent profiter d’économies, le rapport indique la manière dont les provinces peuvent utiliser des mesures d’intervention, comme des charges fixes sous condition de ressources sur les factures d’électricité afin d’assurer que l’énergie demeure abordable pour les ménages à faible revenu ou à revenu moyen lors de la transition.

Le rapport estime également à quel niveau chaque province et territoire pourra profiter des dizaines de milliards de dollars en aide financière fédérale dédiée à l’énergie électrique propre qui fait partie du budget de 2023. Ces fonds sont destinés à aider les provinces et les territoires à améliorer et à élargir leurs réseaux électriques avec de l’énergie électrique propre. Ces sommes d’argent pourront contribuer à accélérer la construction d’infrastructures fiables pour l’énergie électrique propre et à assurer que les réseaux électriques seront en mesure de répondre à la demande croissante en énergie alors que le Canada électrifie son économie et se dirige vers la carboneutralité d’ici le milieu du siècle.

En acceptant des conditions de haut niveau pour avoir accès à l’aide financière fédérale, les provinces et les territoires peuvent avoir accès à des avantages pour leurs contribuables en plus d’offrir des systèmes électriques plus vastes, plus propres et plus intelligents que les entreprises exigent de plus en plus en tant que condition à leur investissement.

DÉCLARATIONS

« Le passage à une électricité propre, abondante et fiable permettra aux Canadiens d’économiser de l’argent sur l’énergie, alors que le pays s’oriente vers un avenir à faible émission de carbone. Les technologies telles que les véhicules électriques et les pompes à chaleur consomment beaucoup moins d’énergie et sont généralement moins coûteuses à exploiter que les alternatives à base de combustibles fossiles, ce qui réduit les coûts énergétiques et contribue à maintenir la vie à un niveau abordable. »

–Jason Dion, Directeur principal de la recherche, l’Institut climatique du Canada

« Les Canadiens peuvent s’attendre à réaliser des économies sur l’énergie au fur et à mesure que le pays construit un meilleur avenir en utilisant de l’électricité propre, fiable et abordable. Des systèmes électriques plus vastes et plus propres sont maintenant des incontournables pour les entreprises qui cherchent à effectuer des investissements majeurs. Ces systèmes sont aussi à la base de toute solution possible pour atteindre nos cibles d’émission à l’échelle nationale. Produire de l’énergie électrique propre à 100 % est maintenant un enjeu important pour les provinces et les territoires désirant assurer leur prospérité future dans le cadre de la transition énergétique mondiale. »

–Rick Smith, Président, l’Institut climatique du Canada

« Le Canada doit effectuer d’énormes investissements dans notre réseau électrique pour répondre aux besoins de la transition énergétique. Les coûts sont trop élevés pour être couverts uniquement par les contribuables. Le budget fédéral de 2023 comprenait des investissements de transformation dans le secteur de l’électricité au Canada qui aideront les compagnies d’électricité à construire le réseau dont nous avons besoin à un prix abordable pour les Canadiens. »

–Francis Bradley, Président-directeur général, Électricité Canada

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    20-juin-2024 L’Agence Ricard, un leader reconnu dans l’industrie électrique, a le plaisir d’annoncer la nomination de Clémence Marseille en tant que nouvelle Directrice Marketing.  Clémence apporte avec elle une riche expérience de plus de 10 ans dans le domaine du marketing, dont 5 années spécifiquement dédiées à l’industrie électrique. Son expertise et sa vision stratégique seront des… Read More…

  • Ascot acquiert NRG Management 

    Ascot acquiert NRG Management 

    20-juin-2024 Groupe Capital Ascot a le plaisir d’annoncer qu’il a acquis NRG Management, un agent d’éclairage local sur le marché québécois.  NRG commencera à représenter Stanpro pour les projets à partir du 5 août 2024. Ceci permettra à Stanpro de participer plus efficacement aux projets de spécifications et de conception-réalisation qu’elle ne peut le faire… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…