L’avenir des services publics réside dans les trois piliers de la production d’électricité : décentralisation, décarbonisation et numérisation

28-novembre-2023

trois piliers de la production d’électricité : décentralisation, décarbonisation et numérisation

Par Jay Misheal

En raison de son infrastructure vieillissante, le secteur de l’électricité a été contraint d’entreprendre la plus grande transformation depuis des décennies, en vue de moderniser le réseau et de le rendre plus résilient. Cela se produit à un moment où l’adoption des véhicules électriques est en hausse, où les autorités de réglementation légifèrent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et de nombreuses entreprises se détournent des combustibles fossiles. Tout cela exige davantage de la part des compagnies d’électricité.

Cette transformation donne également l’occasion de réduire les impacts sur l’environnement grâce aux trois piliers de la production d’électricité : décentralisation, décarbonisation et numérisation.

Des trois piliers

Décentralisation – Rapprocher les sources d’énergie des consommateurs

Historiquement, le secteur de l’électricité s’articule autour de grandes centrales électriques qui produisent de l’énergie pour la distribuer aux consommateurs au moyen de longues lignes de transport. L’électricité parcourt de grandes distances, ce qui augmente la quantité d’énergie perdue pendant la transmission.

Au Canada, 60 %1 de l’énergie provient de sources renouvelables, alors que les 40 % restants sont produits à partir de charbon, de diesel et d’autres sources non renouvelables. Cependant, l’objectif de l’approche décentralisée, relativement récente consiste à rapprocher les sources d’énergie des utilisateurs finaux en plaçant les installations de production d’énergie plus près de l’endroit où cette énergie est consommée. Cette approche aide à réduire les pertes d’énergie et à augmenter le potentiel pour fournir une énergie renouvelable là où les combustibles fossiles ou le charbon sont les seules options disponibles.

ABB aide les services publics à adopter une plus grande décentralisation en mettant sur le marché une technologie recourant à des ressources énergétiques comme les installations solaires et le stockage au moyen de bancs de batteries. Cela comprend la modernisation du matériel pour permettre la collecte de données sur de multiples installations afin que les équipes des compagnies d’électricité puissent comprendre la quantité d’énergie produite et perdue dans des secteurs précis. Ces renseignements aident à éclairer les décisions stratégiques et à évaluer les possibilités de réduction des émissions de carbone.

Décarbonisation – Réduction des émissions

Nous assistons de plus en plus à un abandon général de l’utilisation des combustibles fossiles (comme le pétrole, l’essence et le charbon) au profit des énergies renouvelables. Les services publics n’y font pas exception.

Malgré la géographie favorable du Canada, qui permet l’accès à une quantité considérable d’énergie renouvelable, l’infrastructure électrique peut encore produire des émissions de gaz à effet de serre.

Les services publics sont préoccupés par l’hexafluorure de soufre (SF6) utilisé dans le monde entier pour le transport et la distribution d’électricité, y compris dans les sources d’électricité éolienne, solaire et hydroélectrique. Bien que le SF6 soit largement utilisé, principalement en raison de ses excellentes capacités d’isolation électrique, il constitue l’une des plus puissantes émissions de gaz à effet de serre, et il a un effet beaucoup plus important sur le réchauffement de l’atmosphère que le CO2 sur de longues périodes.

L’appareillage de commutation diélectrique solide Elastimold d’ABB offre une solution de rechange pour réduire ou éliminer l’utilisation du SF6. Cette technologie permet d’éliminer le besoin de SFdans certaines applications, en particulier dans la distribution d’électricité à moyenne tension, par ses matériaux diélectriques isolés.

Alors que les services publics cherchent à éliminer le SF6 de leur infrastructure et à réduire l’impact sur le réchauffement climatique, ABB travaille en étroite collaboration avec l’industrie et les entreprises pour proposer des solutions de rechange écologiques. Il s’agit notamment de solutions dont l’empreinte carbone est réduite, qui ne nécessitent que peu ou pas d’entretien et qui rendent le travail des employés plus facile et sécuritaire.

L’une des répercussions les plus importantes sur l’environnement sera l’augmentation de la consommation d’énergie renouvelable du Canada au-delà de 60 %.

Numérisation – Passer au vert en passant au numérique

Le réchauffement climatique contribuant à l’augmentation des phénomènes météorologiques irréguliers, des conditions extrêmes, et même, des catastrophes naturelles, il est important d’améliorer la résilience du réseau et de veiller à ce qu’il puisse résister à des contraintes inattendues et prolongées. Les services publics se tournent vers la numérisation pour obtenir de l’aide. L’installation de capteurs modernise l’équipement et permet aux gestionnaires d’installations de recueillir des données qui peuvent aider à repérer les pannes ou les coupures de courant. En cas de catastrophe, cela peut aider les services publics à localiser plus efficacement le problème et à le régler.

La numérisation peut également rendre le travail plus sécuritaire. Grâce aux données recueillies, les entreprises peuvent gérer leurs risques en planifiant les temps d’arrêt pour la maintenance en dehors des périodes où les répercussions sur les coûts et la sécurité sont importantes.

Des solutions numériques comme ABB Ability sont devenues des outils puissants pour surveiller et gérer la complexité des opérations. Le passage au numérique permet la communication entre les différents équipements et la surveillance des systèmes. Cela ouvre la voie à de nouvelles façons d’améliorer les gains d’efficacité des opérations existantes, tout en multipliant la flexibilité et les possibilités de croissance.

Un avenir prospectif pour les services publics

Les villes sont sur la bonne voie pour étendre l’infrastructure nécessaire aux véhicules électriques, les industries adoptent les bâtiments intelligents par des solutions numériques, et l’exploration des énergies renouvelables se poursuit. Les services publics sont aux prises avec la modernisation de leur infrastructure, pendant que le Canada se dirige vers un avenir carboneutre, un projet qui n’en est encore qu’à ses débuts.

Plus les entreprises adoptent ces technologies, plus le réseau est sollicité. Dans ce contexte, nous devons nous tourner vers des solutions avancées et les trois piliers de la production d’énergie pour guider et gérer l’avenir des services publics.

Pour vous renseigner plus sur les solutions pour les bâtiments intelligents d’ABB Canada, visitez la page https://new.abb.com/ca/fr/segments/services-publics.

[1] Hydroélectricité Canada

Discutons de votre projet

Si vous êtes à la recherche d’inspiration, visitez le site Web des Études de cas d’ABB pour voir des exemples concrets de projets de services utilitaires et d’électrification, ou communiquez avec nous ici.

À propos de l’auteur

Jay Misheal
Jay Misheal

Jay Misheal, spécialiste chevronné qui compte plus de 24 ans d’expérience dans le secteur de l’automatisation, occupe le poste de chef du développement commercial des Solutions d’électrification des services publics chez ABB Canada. Il est titulaire d’un diplôme en administration des affaires de l’Université Wilfrid Laurier et d’un diplôme en technologie du génie électrique du Collège Conestoga.

Son expertise réside dans la conduite d’initiatives nationales dans le segment des services publics, avec un parcours de carrière couvrant des rôles importants, dont celui de directeur des Ventes en produits de basse tension et représentant technico-commercial. Le parcours professionnel de Jay témoigne d’un engagement fort envers l’innovation et la promotion de partenariats stratégiques dans le domaine de l’automatisation, ce qui illustre sa compétence et son dévouement à l’égard du secteur.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Article connexe

ABB collabore avec Microsoft pour mettre l’IA générative au service des applications industrielles

Dans la foulée de leur partenariat de longue date, ABB collaborera avec Microsoft à l’intégration d’Azure OpenAI Service dans AbilityMC Genix Industrial Analytics and AI Suite d’ABB.

Related Articles


Monde en mouvement

  • CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    14-février-2024 La période de production de la déclaration des salaires 2023 est maintenant amorcée. Chaque employeur inscrit à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) doit produire sa déclaration avant le 15 mars 2024 pour éviter une pénalité et des intérêts. La meilleure option pour la… Read More…

  • Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    14-février-2024 En novembre 2023, Hydro-Québec a publié son Plan d’action 2035 – Vers un Québec décarboné et prospère, avec pour objectifs de mieux servir sa clientèle et de décarboner le Québec tout en contribuant au développement économique. Au cours des derniers mois, l’entreprise a expliqué ce plan à la population, à une trentaine d’organisations ainsi qu’aux membres de l’Assemblée… Read More…


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…