Aucun impact significatif des changements climatiques sur le potentiel éolien en Amérique du Nord

30-mai-2023

Aucun impact significatif des changements climatiques sur le potentiel éolien en Amérique du Nord

Nergica, en collaboration avec Ouranos et Hydro-Québec, dévoile aujourd’hui les résultats d’une étude portant sur l’impact des changements climatiques sur le potentiel éolien en Amérique du Nord. Les conclusions obtenues sont très rassurantes pour l’avenir de l’éolien au Canada : il n’y a pas de changements significatifs de la production éolienne à anticiper pour les prochaines décennies. Il s’agit d’une technologie mature qui demeurera rentable et adaptée pour jouer un rôle central dans la transition énergétique du Canada, et ce, malgré les changements climatiques.

Dans le contexte où les changements climatiques perturbent de plus en plus l’environnement et l’équilibre des écosystèmes, les énergies renouvelables, en remplacement des énergies fossiles, sont une des principales avenues pour réduire l’ampleur potentielle des conséquences liées à ces changements. L’énergie éolienne, en particulier, a un rôle prépondérant à jouer dans la transition énergétique vers une économie sobre en carbone. Toutefois, une question s’impose : ces technologies renouvelables sont-elles aussi à risque face aux changements climatiques, ce qui remettrait en question la pertinence de leur rôle dans la transition énergétique?

Cette étude, menée sur une période de cinq ans, a permis d’étudier l’impact des changements climatiques sur les vents, le givre et la production énergétique éolienne au moyen d’une comparaison entre une période future (2031-2060) et une période historique (1981-2010). En conclusion : les résultats suggèrent que les vents, tout comme le givre, seront très peu affectés par les changements climatiques. L’énergie éolienne demeurera une technologie clé de l’avenir énergétique du Canada pour réduire la dépendance aux énergies fossiles tout en répondant à la demande énergétique grandissante.

Les faits saillants de l’étude impact des changements climatiques sur le potentiel éolien :

  • Cette étude montre que, pour la période future (2031-2060), les changements climatiques n’auront pas d’impacts significatifs défavorables sur la production éolienne au Canada en considérant les régimes de vent et les conditions de givre ;
  • Cette étude permet aux décideurs de mieux mesurer les risques associés aux changements climatiques pour l’industrie éolienne et de prendre des décisions éclairées quant à l’avenir prometteur de cette source d’énergie renouvelable ;
  • Ces résultats permettent aux opérateurs de réseaux électriques canadiens d’améliorer la planification à long terme de l’énergie éolienne et d’en augmenter la fiabilité ;
  • Cette étude confirme que l’éolien continuera à jouer un rôle clé dans l’avenir énergétique du Canada et contribuera à atteindre les cibles de carboneutralité du réseau électrique pour 2035, tout en répondant à la demande énergétique croissante ;

« Cette étude apporte une contribution significative en matière de connaissances sur le potentiel éolien du Canada. En intégrant pour la première fois l’impact des changements climatiques sur le givre, une source importante de pertes énergétiques et financières pour les parcs éoliens, les résultats obtenus sont concrètement applicables au climat froid canadien. Ces résultats confirment ainsi que le potentiel éolien du Canada restera stable pour les prochaines décennies et que l’énergie éolienne demeure une solution de choix pour atteindre les cibles de la transition énergétique. »

Marilys Clément, chargée de projet, recherche et innovation chez Nergica et coordonnatrice de l’étude

« La démonstration de l’impact négligeable des changements climatiques sur la production énergétique éolienne au Canada constitue l’une des rares bonnes nouvelles parmi une liste d’impacts défavorables. Nous sommes heureux que nos simulations climatiques régionales aient pu contribuer à la prise en compte des événements de givre en plus de celle des régimes de vent dans le cadre de cette évaluation novatrice de l’avenir de la production énergétique éolienne. Cette source d’énergie renouvelable demeurera efficace et fiable pour répondre aux besoins croissants en électricité tout en contribuant à la décarbonisation de l’économie. Cette étude s’inscrit au cœur de notre vision de cohésion entre le milieu scientifique et les acteurs de l’adaptation »

Alain Bourque, directeur général d’Ouranos

« L’énergie éolienne jouera un rôle croissant dans l’électrification de notre économie. En effet, d’ici à 2030, la capacité éolienne doublera au Québec, et continuera à croître par la suite. Cette étude nous sera non seulement très utile dans la planification de nos ressources énergétiques, mais ses conclusions confirment aussi que malgré les impacts des changements climatiques, la production éolienne sera au rendez-vous pour approvisionner le Québec en électricité »

Kim Robitaille, directrice — Planification de la conduite du système énergétique d’Hydro-Québec

Lien vers l’étude : https://nergica.com/impact-des-changements-climatiques-sur-le-potentiel-eolien-en-amerique-du-nord/

Pour en savoir plus, cliquez ici

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements