Hydro-Québec rehausse ses cibles en efficacité énergétique et chemine dans l’évaluation du potentiel hydroélectrique du Québec

13-avril-2023

“Extrait du communiqué de presse d’Hydro-Québec”

Dans son Plan stratégique 2022-2026 rendu public il y a un an, Hydro-Québec estimait que plus de 100 térawattheures (TWh) additionnels d’électricité seront requis pour décarboner le bouquet énergétique actuel du Québec et lui permettre d’atteindre la carboneutralité à l’horizon 2050. C’est plus de la moitié de notre capacité de production annuelle.

Hydro-Québec est à l’œuvre pour relever ce défi au moyen de quatre initiatives qui ont inscrit des avancées importantes au cours de la dernière année.

Rehaussement des cibles en efficacité énergétique

Dans son Plan stratégique, Hydro-Québec avait annoncé son intention d’accroître ses efforts en efficacité énergétique afin d’atteindre 8,2 TWh à l’horizon 2029. L’objectif cumulatif fixé pour 2020-2022 a été dépassé de plus de 20 %, avec des économies d’énergie de l’ordre de 2 TWh. Forte de ces résultats et devant l’intensification de la demande d’électricité, Hydro-Québec annonce son intention de rehausser significativement ses cibles en la matière.

En collaboration avec des experts, des expertes et des organisations de différents horizons, Hydro-Québec lance une démarche en vue de déterminer les solutions de toutes natures qui permettront au Québec de se doter de cibles ambitieuses pour se rapprocher du plein potentiel d’efficacité énergétique, estimé à 25 TWh.

Modernisation de nos centrales existantes

Le Plan Stratégique souligne qu’avec un parc de production dont la moitié des centrales ont plus de 50 ans, des travaux de pérennisation sont nécessaires. Le remplacement des groupes turbine-alternateur de certaines centrales des premières générations permet d’augmenter la capacité de production de notre parc actuel.

Déjà trois centrales sont en cours de réfection, ce qui nous permettra d’ajouter 128 MW à la puissance installée de notre parc en 2028. D’ici 2035, nous amorcerons des projets visant l’ajout d’un total de 2 000 MW.

Énergie éolienne

Pour soutenir la transition énergétique et accroître sa flexibilité, et toujours conformément à son Plan stratégique, Hydro-Québec a récemment retenu six projets de parc éolien dans différentes régions du Québec, pour près de 1 150 MW de puissance installée. Nous avons également lancé un nouvel appel d’offres visant 1 500 MW d’énergie éolienne, dans des zones ciblées en vue d’une intégration au réseau entre décembre 2027 et décembre 2029. D’autres appels au marché seront lancés prochainement et permettront de doubler d’ici 2030 la capacité éolienne au Québec.

Étude préliminaire sur le potentiel hydroélectrique de la rivière du Petit Mécatina

En ce qui concerne la production d’énergie et de puissance, notre Plan stratégique 2022-2026 précise également que nous pourrions avoir besoin de nouvelles capacités de production hydroélectrique au cours des prochaines décennies. Afin de nous préparer à cette éventualité, nous poursuivons l’évaluation des sites qui présentent le meilleur potentiel théorique.

Une analyse sommaire est en cours relativement à quelques secteurs. Cette première étape de l’évaluation se terminera sous peu pour la rivière du Petit Mécatina, sur la Côte-Nord. La prochaine étape nous amènera à engager un dialogue avec les collectivités locales et, au cours des prochains mois, à effectuer des visites de reconnaissance dans ce secteur. Nous impliquerons les communautés autochtones et les collectivités locales concernées dans le démarrage de cette phase d’étude préliminaire afin de profiter de leur expertise et de leurs connaissances.

Il est important de souligner qu’aucun projet de centrale n’est confirmé à ce jour. Le fait que nous menions des études préliminaires ne signifie pas automatiquement qu’un projet sera élaboré. Nos analyses se poursuivent et leurs résultats nous permettront de prendre des décisions éclairées en temps opportun, appuyées sur une vision commune avec les collectivités locales et les communautés autochtones.

Notons enfin que La Grande rivière de la Baleine, la rivière Nottaway et la rivière Magpie ne sont pas visées par cette phase d’études préliminaires.

Citation

« Après un an de travaux, Hydro-Québec avance rondement dans la concrétisation de son Plan stratégique 2022-2026. Il est important de rappeler que ce dernier a été élaboré avec la participation de plusieurs parties prenantes internes et externes. Cette approche collaborative explique certainement une grande part du succès observé dans le déploiement des initiatives visant à accompagner la société québécoise dans sa transition énergétique. »

Sophie Brochu, présidente-directrice générale d’Hydro-Québec

Pour en savior plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • Arlington célèbre ses 75 ans en 2024

    Arlington célèbre ses 75 ans en 2024

    9-avril-2024 Fondée en 1949, Arlington a d’abord servi l’industrie électrique en tant que fournisseur régional de raccords en zinc moulé sous pression. Au cours des 75 dernières années, Arlington est devenu l’un des principaux fabricants de raccords et connecteurs métalliques et non métalliques traditionnels fabriqués aux États-Unis, ainsi que de produits électriques et de communication uniques… Read More…

  • Une nouvelle étude souligne la nécissité de mieux soutenir et reconnaître le rôle croissant des femmes dans la construction

    Une nouvelle étude souligne la nécissité de mieux soutenir et reconnaître le rôle croissant des femmes dans la construction

    3-avril-2024 À l’occasion de la Semaine des femmes dans la construction, l’Association canadienne des femmes dans la construction (CAWIC) partage de nouveaux détails qui soulignent la nécessité de créer une industrie de la construction inclusive et diversifiée afin qu’elle puisse prospérer et se développer. Les résultats sont basés sur une nouvelle recherche qui examine les… Read More…


Formation et événements