Aider plus de Canadiens à faire carrière dans les métiers spécialisés

17-août-2023

Les travailleurs qualifiés constituent le moteur de l’économie canadienne et nous avons besoin de plus de travailleurs des métiers spécialisés pour continuer à bâtir les industries dans toutes les régions du pays. En raison des changements démographiques et des taux élevés de départs à la retraite, la demande augmente et il devient de plus en plus nécessaire de recruter et de former des milliers de Canadiens pour exercer ces métiers. Le gouvernement du Canada investit dans les métiers spécialisés afin que les Canadiens aient accès à la formation d’apprenti de grande qualité dont ils ont besoin pour se lancer dans ces carrières gratifiantes, en forte demande et bien rémunérées.

Aujourd’hui, dans le cadre de la Stratégie canadienne en matière d’apprentissage, le ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et des Langues officielles, Randy Boissonnault, a lancé le processus d’appel de propositions du présent exercice, dans le cadre duquel plus de 25 millions de dollars seront accordés exclusivement en 2023‑2024 pour la réalisation de projets visant à offrir un soutien à environ 25 500 apprentis.

Les syndicats qui représentent les travailleurs des métiers désignés Sceau rouge peuvent présenter une demande.

Exceptionnellement, pour cette année seulement, les organismes qui gèrent leurs fonds en fiducie pour la formation des travailleurs des métiers désignés Sceau rouge, établissements collégiaux, les institutions techniques et les organismes qui offrent de la formation technique aux apprentis dans le cadre d’un programme d’apprentissage d’un métier désigné Sceau rouge pourront également soumettre une demande. Ainsi, le plus grand nombre de Canadiens possible pourront avoir accès à la formation qui les aidera à décrocher un bon emploi dans les métiers spécialisés.

La priorité dans le processus d’évaluation sera accordée aux demandes présentées par les syndicats.

Les projets sélectionnés serviront à améliorer la qualité de la formation des apprentis grâce à l’achat de l’équipement et du matériel nécessaires ainsi qu’à appuyer le développement de compétences liées à l’environnement dans le contexte de l’exercice des métiers désignés Sceau rouge. La date limite pour présenter une demande de financement est le 21 septembre 2023. 

Chaque année, le gouvernement du Canada investit près de 1 milliard de dollars dans le soutien à l’apprentissage sous forme de subventions, de prêts, de crédits d’impôt, de prestations d’assurance‑emploi pendant la formation en classe, de financement de projets et de soutien au programme du Sceau rouge. En plus d’offrir des mesures de soutien dans le secteur des métiers spécialisés, le gouvernement du Canada contribue à accroître la sensibilisation au moyen d’une campagne publicitaire faisant la promotion des métiers spécialisés comme carrière de premier choix pour les jeunes.

L’annonce faite aujourd’hui, conjuguée à d’autres mesures prises par le gouvernement du Canada pour soutenir les métiers spécialisés, contribuera à bâtir une main‑d’œuvre qualifiée dans les métiers spécialisés en vue de l’avenir.

Citations

« Les travailleurs sont le moteur de l’économie canadienne. Ils bâtissent les industries qui offrent de bons emplois et qui soutiennent des communautés fortes d’un océan à l’autre. Cet investissement stimule le cœur de l’économie canadienne et permet aux apprentis d’accéder à une formation de grande qualité. Il fera en sorte que les apprentis sont prêts à saisir les occasions que présentent des emplois bien rémunérés dans les métiers spécialisés, où la demande est forte. »

– La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et des Langues officielles, Randy Boissonnault 

Faits en bref

  • La Stratégie canadienne en matière d’apprentissage vise à soutenir une main‑d’œuvre qualifiée, inclusive, certifiée et productive dans le secteur des métiers spécialisés. 
  • Le Forum canadien sur l’apprentissage estime que de 2022 à 2026, plus de 122 000 nouveaux compagnons seront nécessaires pour maintenir les niveaux de certification de la main‑d’œuvre dans les métiers désignés Sceau rouge au Canada. De ce nombre, environ 92 300 compagnons exerceront l’un des 15 principaux métiers désignés Sceau rouge à l’échelle nationale, notamment les métiers de cuisinier, d’électricien industriel, de peintre et décorateur et de soudeur. 
  • Selon ConstruForce Canada, l’industrie de la construction devra recruter 299 200 nouveaux travailleurs au cours de la prochaine décennie (d’ici 2032), principalement en raison du départ à la retraite prévu de 245 100 travailleurs (20 % de la main-d’œuvre de 2022).
  • Le 1er avril 2023, le gouvernement du Canada a mis en œuvre une mesure consistant à éliminer de manière permanente les intérêts sur les prêts canadiens aux apprentis et les prêts d’études canadiens.
  • Dans le budget de 2022, le gouvernement a accordé 84,2 millions de dollars sur quatre ans en vue de doubler le financement du Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical, l’un des piliers de la Stratégie canadienne en matière d’apprentissage, le but étant d’aider les apprentis issus de groupes en quête d’équité à entreprendre et à réussir une carrière dans les métiers spécialisés grâce à des services de mentorat, d’orientation professionnelle et de jumelage‑emploi.
  • Dans le budget de 2022, le gouvernement a également annoncé une nouvelle déduction pour la mobilité de la main-d’œuvre, qui permettrait de reconnaître sur le plan fiscal jusqu’à concurrence de 4 000 $ par année en frais de déplacement et de réinstallation temporaire admissibles pour les gens de métier et les apprentis admissibles. 
  • Dans l’Énoncé économique de l’automne 2022, le gouvernement a annoncé un nouveau volet de financement pour les emplois durables dans le cadre du Programme pour la formation et l’innovation en milieu syndical de la Stratégie canadienne en matière d’apprentissage. Ce nouveau volet aidera les syndicats à diriger les travaux d’élaboration d’une formation axée sur les compétences vertes pour les travailleurs qui exercent des métiers spécialisés, et l’on s’attend à ce que 20 000 apprentis et compagnons puissent tirer profit de cet investissement. 

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…