Innergex annonce l’acquisition de huit projets éoliens en france et un placement privé de 50 m$

23 mars 2016

Innergex énergie renouvelable inc., un chef de file canadien de l’industrie de l’énergie renouvelable, a annoncé la conclusion d’ententes définitives avec la société allemande wpd europe GmbH. Les ententes visent l’acquisition d’un portefeuille de 8 projets éoliens situés en France, soit 7 projets en exploitation avec une puissance installée totalisant 87 MW et un projet en construction d’une puissance installée de 44 MW, pour un total de 131 MW. Simultanément, la Société annonce un placement privé avec trois entités affiliées au Mouvement Desjardins pour un montant de 50 M$.

« L’implantation à l’étranger constitue la pierre angulaire de la prochaine étape de croissance d’Innergex, explique M. Michel Letellier, président et chef de la direction. Cette acquisition représente non seulement l’aboutissement d’un travail de longue haleine qui permet d’établir les fondations d’une nouvelle phase dans l’évolution de l’entreprise, mais également l’atteinte d’un objectif ambitieux, soit celui d’exporter notre expertise et notre savoir-faire en Europe. De plus, les transactions annoncées aujourd’hui constituent les assises pour le développement futur d’Innergex en France, un marché de croissance fort attrayant.»

Dans le cadre de cette nouvelle phase de croissance, Innergex a également conclu une entente exclusive avec la firme française Société Environnement Minéraux, SARL (« S.E.M ») et le cabinet conseil DRC SARL (« DRC ») pour le développement d’un portefeuille de projets éoliens en France totalisant plus de 100 MW.  

DÉTAILS SUR L’ACQUISITION DES HUIT PROJETS ÉOLIENS

Le prix d’acquisition des huit projets éoliens sera d’approximativement €93 millions (l’équivalent de 137 M$ canadiens) sujet à certains ajustements. De ce montant, €60 millions (l’équivalent de 88 M$ canadiens) seront déboursés pour les sept projets en exploitation et €10 millions (l’équivalent de 15 M$ canadiens) seront déboursés comme dépôt pour le projet en construction. Après la mise en service commerciale de ce dernier projet, la Société déboursera €23 millions (l’équivalent de 34 M$ canadiens) supplémentaires au vendeur, sujet à certains ajustements; d’autre part le dépôt est remboursable si le projet n’est pas achevé tel que prévu. Les dettes sans recours liées aux huit projets, qui totaliseront €121 millions en 2017 (l’équivalent de 178 M$ canadiens), seront maintenues au niveau des projets acquis. La Société prévoit conclure des instruments de couverture à long terme contre les risques de change afin de réduire l’exposition aux fluctuations des devises.

Innergex prévoit clore l’acquisition des sept projets en exploitation d’ici le 30 avril 2016 et l’acquisition du projet en construction au cours du premier trimestre 2017, sous réserve des autorisations réglementaires et autres conditions habituelles de clôture.

DESCRIPTION DES ACTIFS ACQUIS

Les 8 parcs éoliens sont situés dans la partie nord de la France. La puissance totale installée répartie sur les 8 parcs équivaut à 131 MW et la production moyenne annuelle prévue atteindra 270,000 MWh lorsque le dernier parc sera mis en service en 2017. Toute l’électricité produite par les parcs est vendue en vertu de contrats d’achat d’électricité (« CAÉ ») à prix fixes, pour une durée initiale de 15 ans avec Électricité de France (7 parcs) et S.I.C.A.E Oise (1 parc). Innergex prévoit, pour le portefeuille de 131 MW, des revenus annualisés de l’ordre de 35 M$ canadiens et un BAIIA ajusté de l’ordre de 28 M$ canadiens.

Chaque parc possède entre 4 et 22 turbines, pour un total de 52 turbines du manufacturier Enercon et 10 turbines du manufacturier Nordex. L’âge moyen des installations est de 2 ans et l’échéance moyenne des CAÉ est de 13 ans. Tous les actifs sont opérés par le fabricant de turbines éoliennes respectif, selon les termes de contrats d’exploitation et d’entretien à long terme. La gestion commerciale et technique sera sous la responsabilité de wpd windmanager GmbH & Co. KG, conformément aux contrats à long terme en vigueur. Innergex entend maintenir les contrats existants en place jusqu’à leur expiration respective.

FINANCEMENT DE LA TRANSACTION

Le prix d’acquisition de €93 millions (l’équivalent de 137 M$ canadiens) sera financé en partie par un placement privé de 50 M$.

Dans un second temps, un régime de retraite canadien a signé une lettre d’intention pour l’acquisition d’une participation au niveau des projets pour l’investissement potentiel d’une somme totale de 50 M$ canadiens, à la suite de la clôture de l’acquisition des actifs en exploitation.

De plus, Innergex a obtenu l’engagement d’un fonds d’infrastructures français pour un financement de €10 millions par dette subordonnée au niveau de ses filiales françaises nouvellement créées pour l’acquisition.

« Avec l’apport en capital de nos partenaires structuré au niveau des actifs, nous bonifions le rendement pour nos actionnaires tout en optimisant la structure d’investissement. Cette structure financière combinée au placement privé d’actions ordinaires permet à Innergex de sécuriser les fonds nécessaires pour compléter la transaction» affirme M. Jean Trudel, chef de la direction des investissements.

PLACEMENT PRIVÉ D’ACTIONS ORDINAIRES D’INNERGEX

Pour financer l’acquisition, Innergex annonce aussi que trois entités affiliées au Mouvement Desjardins ont convenu de souscrire collectivement à un placement privé de 3 888 750 actions ordinaires d’Innergex à un prix de 12,8576 $ par action, pour un produit brut de 50 M$ canadiens. Cette somme sera souscrite au moment de la clôture de l’acquisition des projets en exploitation.

L’émission d’actions ordinaires aux termes de ce placement privé est assujettie à l’obtention des approbations règlementaires d’usage des autorités en valeurs mobilières pertinentes, y compris le TSX. De plus, les actions ordinaires émises aux termes du placement privé seront assujetties à une période de restriction à la revente de quatre mois à compter de leur émission prévue par la loi.

EN RÉSUMÉ

  • Acquisition de 7 projets éoliens en exploitation d’une puissance installée de 87 MW;
  • Entente pour l’achat à la mise en service d’un projet éolien en construction d’une puissance de 44 MW;
  • Entente exclusive pour le développement d’un portefeuille de projets éoliens en France;
  • Placement privé d’actions ordinaires d’Innergex pour une valeur totale de 50 M$;
  • Augmentation des flux de trésorerie disponibles par action.

Related Articles


Monde en mouvement

  • Un nouveau directeur, Saskatchewan pour CanREA

    Un nouveau directeur, Saskatchewan pour CanREA

    26-janvier-2023  CanREA choisit un fervent partisan des énergies propres, Erwin Heuck, comme nouveau directeur de la Saskatchewan. L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) est heureuse d’annoncer que ce professionnel du secteur énergétique prendra la tête des initiatives de réseautage et de promotion de CanREA en Saskatchewan. Il dirigera le caucus de la province et travaillera… Read More…

  • FLO lancera une innovation importante en matière de recharge durant DISTRIBUTECH 2023

    FLO lancera une innovation importante en matière de recharge durant DISTRIBUTECH 2023

    26-janvier-2023 FLO, un chef de file nord-américain en matière de réseau de recharge de véhicules électriques (VE) et un fournisseur de solutions de recharge intelligentes, dévoilera un nouveau produit important durant DISTRIBUTECH 2023. Avec la croissance de la demande de VE, le nouveau produit ouvrira la voie à la prochaine génération de bornes de recharges de VE et permettra… Read More…


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…