|

Guide du Code canadien de l’électricité, 1ère parie[i], 25e édition– Une carte routière : Appendice J – Annexe J20 

code

Par William (Bill) Burr

24-novembre-2023

(La 25e édition de la norme CCE, 1ère partie, (C22.1-21) est accessible auprès du Groupe CSA. Cette discussion de l’Appendice J -Annexe J20est basée sur cette édition). Le Code est un document exhaustif. Il peut parfois sembler difficile de trouver rapidement l’information dont on a besoin. Cette série d’articles fournit des repères pour aider les utilisateurs à s’orienter dans ce document essentiel. Il ne s’agit pas de remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel du CCE**, mais nous espérons qu’il vous aidera à vous orienter dans le Code.  

Annexe J20 – – Stations-service de distribution de liquides inflammables et d’essence, garages, installations d’entreposage en vrac, processus de finition et hangars d’aviation dans le système de classification par classe et division des emplacements dangereux 

L’Annexe J20est facultativement autorisée pour une utilisation dans le cadre d’ajouts, de modifications, de rénovations ou d’exploitation et d’entretien d’installations existantes qui utilisent le système de classification de la Division. Les règles de l’Annexe J20 sont normatives (obligatoires) lorsqu’elles sont utilisées et modifient ou complètent d’autres exigences du Code et de l’Annexe J18. Des renseignements informatifs supplémentaires (non obligatoires) sont contenus dans l’Appendice G et l’Annexe JB. 

Stations-service et garages de distribution de liquides inflammables et d’essence  

La règle J20-000 précise que le champ d’application de l’Annexe J20 s’applique aux distributeurs de liquides inflammables et d’essence, aux stations-service, aux garages, aux installations d’entreposage en vrac, aux procédés de finition et aux hangars d’avions existants qui utilisent le système de classification de la Division. 

Les définitions de la règle J18-002 fournissent des définitions terminologiques spéciales pour les termes utilisés dans cette section qui complètent les définitions de la Section 0 et s’appliquent à l’Annexe J20. 

Stations de distribution d’essence et stationsservice  

La règle J20-002stipule que les règles J20-004 à J20-014 s’appliquent aux équipements et câblages électriques installés dans les stations de distribution d’essence et autres endroits où de l’essence ou des liquides inflammables volatils sont distribués ou transférés dans les réservoirs de carburant des véhicules. Il est à noter que les lubritoriums, les salles de service, les salles de réparation, les bureaux, les salles de vente, les salles de compresseurs et les emplacements similaires sont exclus et sont couverts par les règles J20-100 à J20-112

La règle J20-004définit les limites des zones dangereuses de classe I, division 1 et division 2 des postes de distribution d’essence et autres liquides inflammables. Il est à noter que les bâtiments tels que les kiosques, dans lesquels des équipements électriques tels que des caisses enregistreuses ou les commandes des consoles en libreservice sont situées, sont des bâtiments qui ne sont pas convenablement isolés. 

La règle J20-006 exige que le câblage et les équipements situés dans les zones dangereuses, comme il est défini dans la règle J20-004, soient conformes aux règles de câblage et d’équipement de l’Annexe J18. De plus, lorsque les distributeurs sont alimentés par un conduit métallique rigide, un raccord union et un raccord flexible doivent être installés entre le conduit et la boîte de jonction du distributeur, en plus des éventuels raccords d’étanchéité qui doivent être maintenus si un câble flexible est utilisé. 

La règle J20-008 stipule que le câblage et les équipements installés au-dessus des zones dangereuses doivent être conformes aux règles J20-106 et J20-110 décrites ci-dessous. 

La règle J20-010 exige qu’un interrupteur déconnectant simultanément tous les conducteurs non mis à la terre soit prévu sur chaque circuit menant à ou traversant une pompe de distribution. 

La règle J20-012 précise que des joints d’étanchéité, tels que requis par l’Annexe J18, doivent être installés dans chaque tronçon de canalisation, tant à l’entrée qu’à la sortie d’un distributeur, ainsi que dans les cavités ou enceintes communiquant avec un distributeur. 

La règle J20-014 stipule que toutes les pièces métalliques non conductrices de courant des pompes distributrices, les chemins de câbles métalliques et autres équipements électriques doivent être mis à la terre, conformément à la Section 10. 

Distribution de propane, remplissage de conteneurs et entreposage  

La règle J20-030 précise que les règles J20032 à J20042 s’appliquent aux endroits où du propane est distribué aux véhicules, aux contenants portatifs ou aux contenants d’entreposage. 

La règle J20-032 contient une terminologie particulière qui s’applique à cette soussection. 

La règle J20-034 décrit les zones dangereuses de classe I, division 1 et division 2 dans cette sous-section, telles qu’énumérées dans le Tableau JT63.  

La règle J20-036 précise que le câblage et les équipements en zones dangereuses, définis dans le Tableau JT63, doivent être conformes aux exigences de l’Annexe J18, et que les conduits métalliques rigides, alimentant les distributeurs, soient conformes aux règles J20-006 (2) et (3). 

La règle J20-038 exige que les joints soient installés conformément à l’Annexe J18, et que les joints pour les distributeurs de propane soient fournis selon la règle J20-012. 

La règle J20-040 exige qu’un interrupteur déconnectant simultanément tous les conducteurs non mis à la terre soit prévu sur chaque circuit menant à ou passant par un appareil de distribution de propane. 

La règle J20-042 rappelle que toutes les pièces métalliques non conductrices de courant des équipements de distribution de propane et des chemins de câbles doivent être mises à la terre, conformément à la Section 10.  

Stations de ravitaillement en gaz naturel comprimé, compresseurs et installations d’entreposage 

La règle J20-060 stipule que les règles J20-062 à J20-070 s’appliquent aux endroits où le gaz naturel comprimé est distribué dans les réservoirs de carburant des véhicules autopropulsés, ainsi qu’aux compresseurs et installations d’entreposage connexes, mais ne s’appliquent pas aux appareils de ravitaillement des véhicules installés conformément à la norme CSA B149.1 qui n’ont pas d’installations d’entreposage.  

La règle 20-062 décrit les zones dangereuses de classe I, division 1 et division 2 dans cette sous-section, comme il est indiqué dans le Tableau 64. 

La règle J20-064 exige que le câblage et l’équipement dans les zones dangereuses, telles que définies dans la règle J20-062 ci-dessus, soient conformes aux règles de câblage et d’équipement de l’Annexe J18. De plus, la règle J20-006 (2) et (3) s’applique lorsque les distributeurs sont alimentés par un conduit métallique rigide. 

La règle J20-066 exige que des dispositifs d’étanchéité soient installés comme l’exige l’Annexe J18, et que les dispositifs d’étanchéité pour les distributeurs soient fournis selon la règle J20-012. 

La règle J20-068 exige qu’un interrupteur déconnectant simultanément tous les conducteurs non mis à la terre soit prévu sur chaque circuit menant à un compresseur ou à un appareil de distribution. 

La règle J20-070précise que toutes les pièces métalliques non conductrices de courant des pompes distributrices, des chemins de câbles métalliques et autres équipements électriques doivent être mises à la terre, conformément à la Section 10. 

Garages de réparation commerciaux  

La règle J20-100 souligne que les règles J20-102 à J20-112 s’appliquent aux garages commerciaux où sont entretenus ou réparés des véhicules alimentés à l’essence, au propane ou à d’autres carburants inflammables. Le Tableau JB-4 présente les points d’éclair des liquides inflammables. 

La règle J20-102 décrit les zones dangereuses de classe I, division 2 dans les garages de réparation commerciaux.   

La règle J20-104 exige que le câblage et les équipements situés dans les zones dangereuses telles que définies à la règle J20-102 soient conformes aux règles de câblage et d’équipement de l’Annexe J18. 

La règle J20-106 exige que le câblage fixe, au-dessus des zones dangereuses dans les garages de réparation commerciaux, soit installé conformément à la Section 12. Un cordon flexible à usage intensif doit être utilisé pour les luminaires suspendus, les lampes portatives, les moteurs portatifs et autres équipements portatifs. 

La règle J20-108exige que les joints installés dans les garages de réparation commerciaux conformément à l’Annexe J18 et que les chemins de câbles enfouis sous ou encastrés dans un plancher en maçonnerie qui mènent à ou traversent une zone dangereuse au-dessus du plancher soient considérés à l’intérieur de la zone dangereuse. 

La règle J20-110 exige que dans un garage de réparation commercial : 

  • les équipements fixes au-dessus des zones dangereuses mais à moins de 3,6 m au-dessus du niveau du sol, susceptibles de produire des arcs, des étincelles ou des particules de métal chaud, doivent être de type totalement fermé ou construits pour empêcher la fuite d’étincelles ou de particules de métal chaud; 
  • les luminaires installés en permanence et situés au-dessus des voies dans lesquelles circulent couramment les véhicules peuvent convenir à des emplacements non dangereux et peuvent être situés à au moins 3,6 m au-dessus du sol ou être protégés par un garde ou l’emplacement; 
  • les lampes portatives doivent : 
  • être du type totalement fermé et munies d’un joint, 
  • être munies d’une poignée, d’une douille, d’un crochet et d’une protection solide fixée à la douille ou à la poignée, et 
  • être constituées de matériaux non conducteurs ou soient efficacement protégées par une gaine isolante sur toutes les surfaces extérieures susceptibles d’entrer en contact avec les bornes de la batterie, les bornes de câblage ou d’autres objets 
  • être du type non commuté, et 
  • ne pas être munies de réceptacles pour fiches de branchement. 

La règle J20-112 exige que l’équipement de chargement de batterie et les batteries en cours de charge ne soient pas situés dans les zones dangereuses des garages de réparation commerciaux, telles que classées dans la règle J20-102. 

Installations d’entreposage en vrac  

La règle J20-200précise que les règles J20-202 à J20-212 s’appliquent aux endroits où de l’essence ou d’autres liquides inflammables volatils similaires sont stockés dans des réservoirs d’une capacité globale d’un wagon complet ou plus et sont distribués. 

La règle J20-202 précise l’étendue des zones dangereuses aux emplacements des réservoirs d’entreposage en vrac et fait référence au Tableau JT-69. 

La règle J20-204 précise que tous les câblages et équipements électriques situés dans les zones dangereuses telles que définies à la règle J20-202 sont conformes à l’exigence de l’Annexe J18. 

La règle J20-206précise que pour les câblages et équipements installés au-dessus des zones dangereuses telles que définies ci-dessus : 

  • Section 12
  • Annexe J18. 

La règle J20-208 précise que les joints doivent être installés conformément à l’Annexe J18, en respectant les limites horizontales et verticales et en incluant les canalisations enfouies sous les zones dangereuses définies. 

La règle J20-210 exige que les dispositions des règles J20-002 à J20-014 – Distribution d’essence et stations-service – soient appliquées lorsque la distribution d’essence est effectuée avec des opérations de stations-service en vrac. 

La règle J20-212 précise que toutes les pièces métalliques non conductrices des équipements et des chemins de câbles doivent être mises à la terre conformément à la Section 10.  

Processus de finition 

La règle J20-300 précise que les règles J20-302 à J20-314 s’appliquent aux endroits où des peintures et autres finis, solvants ou diluants inflammables sont régulièrement appliqués par pulvérisation, trempage ou pinceau. 

La règle J20-302 précise les zones dangereuses dans les lieux où se déroulent les opérations de finition : 

  • l’intérieur des cabines de peinture et des conduits d’évacuation, 
  • tout l’espace situé dans un rayon de 6 m horizontalement dans n’importe quelle direction jusqu’à 1 m au-dessus des produits à peindre, conformément au diagramme JD-5, 
  • tous les espaces situés à moins de 6 m horizontalement dans n’importe quelle direction des cuves d’immersion et des plaques à égoutter, et 
  • tous les autres espaces où des concentrations dangereuses de vapeurs inflammables sont susceptibles de se produire; 
  • Endroits de classe 1, division 2 : 
  • s’étendant à au moins 1,5 m d’une salle ou cabine de pulvérisation à façade ouverte, comme il est indiqué dans le diagramme JD-4, 
  • l’espace situé à moins de 1 m dans toutes les directions de toute ouverture dans une cabine ou une pièce où des vapeurs inflammables sont susceptibles de se produire en raison du mélange de peintures, comme il est indiqué dans le diagramme JD-10, 
  • tout l’espace situé au-delà des limites de la classe I, division 1, tel que décrit cidessus, conformément au diagramme JD-5, et 
  • lorsqu’un emplacement de classe I, division 1 dispose d’une ventilation mécanique adéquate avec des dispositifs de verrouillage efficaces au niveau du sol, conformément au diagramme JD-6, tout l’espace situé entre 1 m et 1,5 m de distance et dans un rayon de 6 m horizontalement dans n’importe quelle direction au-delà de la zone de classe I, division 1. 
  • Emplacements non dangereux : 
  • les zones adjacentes isolées des zones dangereuses définies par des cloisons sans ouverture et où des vapeurs inflammables ne sont pas susceptibles de se dégager, 
  • des zones de séchage et de cuisson dotées d’une ventilation mécanique positive et de verrouillages efficaces pour mettre hors tension tous les équipements électriques ne répondant pas aux exigences de la zone classée en cas de panne des équipements de ventilation, 
  • l’espace derrière un déflecteur d’au moins une tôle MSG n° 18 installé verticalement au-dessus de la face avant d’une cabine ou d’une pièce de pulvérisation à face ouverte jusqu’à une hauteur de 1 m ou jusqu’au plafond et s’étend sur une distance de 1 m au-delà de chaque ouverture latérale. 

La règle J20-304 exige que les équipements de pulvérisation d’une cabine de pulvérisation soient rendus inopérants par un verrouillage avec le système de ventilation lorsque celui-ci ne fonctionne pas. 

La règle J20-306 précise les exigences relatives au câblage et aux équipements installés dans les zones dangereuses définies par la règle J20-302 comme suit : 

  • tout le câblage et les équipements électriques doivent être installés conformément à l’Annexe J18, 
  • aucun équipement ou câblage électrique ne doit être installé ou utilisé là où des dépôts ou résidus inflammables peuvent s’accumuler, 
  • lorsque l’éclairage est assuré par des panneaux de verre, des matériaux transparents ou translucides, seuls des unités d’éclairage fixes, des panneaux incombustibles protégés contre la casse, isolés de la zone dangereuse et disposés de manière à ce que les accumulations de résidus dangereux n’élèvent pas les températures par rayonnement ou conduction, peuvent être utilisés, 
  • les lampes ou équipements électriques portatifs ne doivent pas être utilisés pendant le fonctionnement des processus de finition et répondent aux exigences de la zone classée lors des opérations de nettoyage ou de réparation, 
  • lorsqu’une ventilation mécanique positive est fournie, totalement fermée et munie de joints d’étanchéité, un éclairage peut être utilisé au plafond d’une salle de pulvérisation, et 
  • lorsque des unités de séchage de peinture infrarouges sont utilisées dans une salle de pulvérisation, les commandes doivent être verrouillées avec l’équipement de pulvérisation afin que les deux opérations ne puissent pas avoir lieu simultanément, et les unités portatives peuvent uniquement être utilisées après la fin des opérations de pulvérisation. 

La règle J20-308 exige que les équipements fixes de projection et de décollage électrostatiques installés dans les zones dangereuses, telles que définies par la règle J20-302, répondent aux exigences de la zone classée et soient conformes aux critères suivants : 

  • aucun transformateur, bloc d’alimentation, appareil de contrôle ou autre partie électrique de l’équipement, à l’exception des réseaux haute tension et de leurs connexions, ne peut être installé dans l’une des zones dangereuses définies dans la règle J20-302 à moins qu’ils ne satisfassent aux exigences de la zone classée; 
  • les grilles ou électrodes haute tension doivent être situées dans des cabines ou des enceintes incombustibles dotées d’une ventilation mécanique adéquate, de construction solide et solidement soutenue et efficacement isolées du sol au moyen d’isolants non poreux et incombustibles; 
  • les câbles haute tension doivent être soutenus par des isolants permanents, protégés contre tout contact accidentel ou mise à la terre et dotés de moyens automatiques pour décharger toute charge résiduelle à la terre lorsque la tension d’alimentation est interrompue; 
  • les marchandises en cours de traitement doivent être supportées sur des convoyeurs de sorte que la distance minimale par rapport aux réseaux ou conducteurs à haute tension soit au moins deux fois supérieure à la distance d’étincelle, indiquée par un panneau affiché en permanence à proximité de l’équipement; 
  • des commandes automatiques sont prévues pour débrancher l’alimentation électrique sans délai, pour débrancher l’alimentation électrique et pour signaler à l’opérateur dans les situations suivantes : 
  • arrêt des ventilateurs, 
  • panne des équipements de ventilation, 
  • arrêt du convoyeur transportant la marchandise à travers le champ haute tension, 
  • apparition d’une masse en tout point du système haute tension, ou 
  • réduction de la distance d’étincelle, et 
  • Clôtures, garde-corps ou garde-corps électriquement conducteurs et mis à la terre, prévus pour une isolation sécuritaire du processus, ainsi que des panneaux permanents affichés pour avertir d’une haute tension dangereuse. 

La règle J20-310 exige que les appareils et dispositifs de pulvérisation électrostatique à main utilisés dans les zones dangereuses, tels que définis dans la règle J20-302, répondent aux exigences de la zone classée et soient conformes à ce qui suit : 

  • les circuits à haute tension soient intrinsèquement sécuritaires et ne produisent pas d’étincelle suffisante pour enflammer des mélanges vapeur-air, ni engendrer un risque d’électrocution en cas de contact avec un objet mis à la terre ; 
  • les éléments chargés électrostatiquement du pistolet doivent pouvoir être alimentés uniquement par un interrupteur qui contrôle également l’alimentation en peinture; 
  • les transformateurs, les blocs d’alimentation, les appareils de commande et toutes les autres parties électriques de l’équipement, à l’exception du pistolet lui-même et de ses connexions à l’alimentation électrique, doivent être situés en dehors de la zone dangereuse; 
  • la poignée du pistolet pulvérisateur soit mise à la terre par une connexion métallique et soit fabriquée de manière à ce que l’opérateur soit en contact électrique avec la poignée, afin d’éviter l’accumulation d’une charge statique sur le corps de l’opérateur; 
  • tous les objets conducteurs dans la zone de pulvérisation doivent être mis à la terre, et l’équipement doit être muni d’un panneau d’avertissement permanent concernant la nécessité de cette caractéristique; 
  • des précautions doivent être prises pour garantir que les objets à peindre sont maintenus en contact métallique avec le convoyeur ou tout autre support mis à la terre, et comprennent les éléments suivants : 
  • les crochets sont régulièrement nettoyés, 
  • les zones de contact doivent être des pointes tranchantes ou des bords de couteau, et 
  • les points d’appui de l’objet doivent être dissimulés aux projections aléatoires et, lorsque les objets pulvérisés sont soutenus par un convoyeur, le point de fixation au convoyeur doit être situé de manière à empêcher la collecte de la bouillie de pulvérisation pendant le fonctionnement normal, et 
  • l’opération de pulvérisation a lieu dans une zone de pulvérisation ventilée pour éliminer les vapeurs de solvant libérées par l’opération, et l’équipement électrique est verrouillé avec la ventilation de la zone de pulvérisation empêchant l’équipement de fonctionner à moins que le système de ventilation ne soit en fonctionnement. 

La règle J20-312 précise que pour les câblages et équipements installés au-dessus des zones dangereuses, tels que définis dans la règle J20-302 : 

  • le câblage répond aux exigences de la section 12, 
  • Les équipements fixes susceptibles de produire des arcs, des étincelles ou des particules de métal chaud, tels que des lampes, des supports de lampes, des découpes, des interrupteurs, des prises, des moteurs ou d’autres contacts à conjoncteur-disjoncteur ou à glissement, doivent être totalement fermés pour empêcher la fuite d’étincelles. 

La règle J20-314 stipule que toutes les pièces métalliques non conductrices des équipements et des chemins de câbles, quelle que soit la tension, doivent être mises à la terre conformément à la Section 10

Hangars d’avions  

La règle J20-400 précise que les règles J20-402 à J20-442 s’appliquent aux emplacements utilisés pour l’entreposage ou l’entretien des aéronefs où de l’essence, des carburéacteurs ou d’autres liquides ou gaz inflammables volatils sont utilisés, à l’exception des emplacements où les aéronefs vidés et purgés sont stocké. 

La règle J20-402 décrit les zones dangereuses dans les hangars d’avions : 

  • Emplacements de classe I, division 1 : 
  • toute fosse ou dépression sous le niveau du plancher du hangar s’étendant jusqu’au niveau du plancher;  
  • Emplacements de classe 1, division 2 : 
  • toute la surface du hangar, y compris les zones adjacentes et communicantes non convenablement isolées du hangar, jusqu’à un niveau de 450 mm au-dessus du sol, 
  • la zone située à moins de 1,5 m horizontalement des centrales électriques d’avion, des réservoirs de carburant d’avion ou des structures d’avion contenant du carburant, s’étendant vers le haut depuis le sol jusqu’à un niveau de 1,5 m audessus de la surface supérieure des ailes et des enceintes moteur ; 
  • Emplacements non dangereux : 
  • les zones adjacentes dans lesquelles des vapeurs dangereuses ne sont pas susceptibles d’être libérées, telles que les entrepôts, les salles de commande électrique et autres emplacements similaires, lorsqu’elles sont correctement ventilées et lorsqu’elles sont efficacement isolées du hangar lui-même conformément à la règle J18-058. 

La règle J20-404 précise que tous les câblages et équipements électriques dans les zones dangereuses tels que définis à la règle J20-402 sont conformes à l’exigence de l’Annexe J18 et en plus : 

  • Tout le câblage installé dans ou sous le plancher du hangar doit être conforme aux exigences des emplacements de classe I, division 1; 
  • les systèmes de câblage installés dans les fosses ou dans d’autres espaces dans ou sous le plancher du hangar doivent être dotés d’un drainage adéquat et ne pas être placés dans le même compartiment qu’un autre service, à l’exception de l’air comprimé canalisé; 
  • Les fiches et prises de fixation situées dans des zones dangereuses doivent être antidéflagrantes ou conçues pour être hors tension pendant que les connexions sont établies ou rompues. 

La règle J20-406précise que tout câblage électrique ne se trouvant pas dans les zones dangereuses telles que définies dans la règle J20-402 doit être installé dans des chemins de câbles métalliques ou doit être un câble armé, un câble de type MI, un câble sous gaine d’aluminium ou un câble sous gaine de cuivre, sauf que le câblage dans un endroit non dangereux, tel qu’énoncé dans la règle J20-402, peut être de tout type reconnu dans la Section 12 comme étant adapté au type de bâtiment et à l’occupation, et de plus : 

  • un cordon flexible du type à usage intensif et contenant un conducteur de liaison séparé soit utilisé pour les équipements d’utilisation portables, les lampes, les suspensions et 
  • La continuité et l’adéquation de la liaison entre le système de câblage fixe et les parties métalliques non conductrices de courant des luminaires suspendus, des lampes portatives et d’autres équipements d’utilisation portatives doivent être maintenues. 

La règle J20-408 précise que les équipements ne se trouvant pas dans les zones dangereuses : 

  • les équipements situés à moins de 3 m au-dessus des ailes et des enceintes moteur des aéronefs, à l’exception des équipements situés dans les zones décrites dans la règle J20-402, qui peuvent produire des arcs, des étincelles ou des particules de métal chaud, doivent être de type totalement fermé ou construits pour empêcher la fuite d’étincelles; 
  • les douilles de lampe à coque métallique, du type doublé de fibres, ne doivent pas être utilisées pour l’éclairage fixe; 
  • les lampes portatives utilisées dans un hangar doivent être conformes à la règle J18118; et 
  • l’équipement d’utilisation portatif utilisé dans un hangar doit être d’un type adapté à une utilisation dans des emplacements de classe I, division 2. 

La règle J20-410 stipule que : 

  • le câblage électrique, les prises de courant et l’équipement, y compris les lampes sur ou fixées sur les montants, les tribunes ou les quais situés dans une zone dangereuse, telle que définie dans la règle J20-402, soient conformes aux exigences des emplacements de classe I, division 2; 
  • le câblage et l’équipement installés sur les montants, les tribunes et les quais, non situés dans une zone dangereuse telle que définie dans la règle J20-402, soient conformes aux règles J20-406 et J20-408, à l’exception de ce qui suit : 
  • les prises et les fiches de fixation doivent être du type verrouillable qui ne se brisera pas facilement; et 
  • Le câblage et l’équipement ne se trouvant pas à plus de 450 mm au-dessus du sol, quelle que soit leur position, répondent aux exigences d’une classification de Classe I, Division 2. 
  • les fûts tournants comportant des équipements électriques non situés dans une zone dangereuse sont munis d’au moins un panneau d’avertissement apposé en permanence indiquant que les fûts doivent être maintenus à 1,5 m des zones des moteurs d’avion et des réservoirs de carburant. 

La règle J20-412précise que les joints doivent être installés conformément à l’Annexe J18, en respectant les limites horizontales et verticales et en incluant les canalisations enterrées sous les zones dangereuses définies. 

La règle J20-414exige que les systèmes électriques de l’avion soient mis hors tension lorsque l’avion est entreposé dans un hangar et pendant que l’avion est en maintenance.  

La règle J20-416 précise que : 

  • les batteries d’avion ne doivent pas être chargées lorsqu’elles sont installées dans un avion situé à l’intérieur ou partiellement à l’intérieur d’un hangar, 
  • les chargeurs de batterie et les équipements de commande ne sont pas situés ou utilisés dans des zones dangereuses définies dans la règle J20-402, sauf s’ils sont situés dans un bâtiment séparé ou une zone classée comme non dangereuse conformément à la règle J20-402, 
  • les chargeurs mobiles sont munis d’au moins un panneau d’avertissement apposé en permanence indiquant que les chargeurs doivent être maintenus à 1,5 m des zones des moteurs d’avion et des réservoirs de carburant, 
  • les tables, supports, plateaux et câblages ne sont pas situés dans une zone dangereuse et sont conformes aux dispositions de la Section 26 relative aux batteries d’accumulateurs. 

La règle J20-418 stipule que : 

  • les électrificateurs d’avion soient conçus et montés de manière à ce que tout l’équipement électrique et le câblage fixe soient à au moins 450 mm au-dessus du niveau du sol et ne soient pas utilisés dans une zone dangereuse telle que définie dans la règle J20-402; 
  • les électrificateurs mobiles soient munis d’au moins un panneau apposé en permanence indiquant que l’électrificateur doit être maintenu à 1,5 m des moteurs d’avion et des zones des réservoirs de carburant; 
  • les électrificateurs de l’avion soient équipés de fiches d’alimentation externes polarisées et de commandes automatiques pour isoler électriquement le groupe motopropulseur au sol de l’avion, au cas où une tension excessive serait générée par le groupe au sol; 
  • les cordons flexibles pour les électrificateurs d’avions et les équipements d’assistance au sol doivent être du type à usage très intensif et inclure un conducteur de mise à la masse. 

La règle J20-420 précise que : 

  • les équipements d’entretien mobiles, tels que les aspirateurs, les compresseurs d’air, les appareils de ventilation, etc., dont le câblage et l’équipement électrique ne conviennent pas aux emplacements de classe I, division 2, doivent être conçus et installés de manière à ce que tous ces câbles et équipements soient à au moins 450 mm au-dessus du sol, ne soient pas utilisés dans les zones dangereuses définies dans la règle J20402 et soient munis d’au moins un panneau d’avertissement apposé en permanence indiquant que l’équipement doit être maintenu à 1,5 m des moteurs de l’avion et des zones des réservoirs de carburant;  
  • les cordons flexibles utilisés pour les équipements mobiles soient du type à usage très intensif et comprennent un conducteur de mise à la masse; 
  • les fiches et prises de branchement assurent la connexion du conducteur de mise à la masse au système de chemin de câbles; et 
  • l’équipement ne doit pas être utilisé dans des zones où des opérations de maintenance susceptibles de libérer des vapeurs dangereuses sont en cours, à moins que l’équipement ne soit au moins adapté à une utilisation dans un emplacement de Classe I, Division 2. 

La règle J20-422stipule que tous les chemins de câbles métalliques et toutes les parties métalliques non conductrices de courant d’un équipement fixe ou portatif, quelle que soit la tension, doivent être reliés à la terre conformément à la Section 10. 

[i] William (Bill) Burr est membre associé du comité technique du Code canadien de l’électricité, 1ère partie, et anciennement président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), inspecteur en chef des installations électriques et des ascenseurs pour la province de la Colombie-Britannique et les Territoires du Nord-Ouest, directeur de l’élaboration des normes sur l’électricité et le gaz et directeur de l’évaluation de la conformité au Groupe CSA. On peut joindre Bill à Burr and Associates Consulting billburr@gmail.com.. 

[i]Source : CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. © 2021 Association canadienne de normalisation. Veuillez visiter Magasin – Groupe CSA ou composer le 1-800-463-6727. Avec la permission du Groupe CSA, ce document est reproduit à partir de la norme du Groupe CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. Ce matériel ne représente pas la position complète et officielle du Groupe CSA sur le sujet mentionné, qui est représenté uniquement par la norme dans son intégralité. Bien que l’utilisation de ce matériel ait été autorisée, le Groupe CSA n’est pas responsable de la manière dont les données sont présentées, ni des représentations et interprétations. Aucune autre reproduction n’est autorisée. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour acheter une ou plusieurs normes du Groupe CSA, veuillez visiter Magasin – Groupe CSA ou composer le 1-800-463-6727. 

Related Articles


Monde en mouvement

  • CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    14-février-2024 La période de production de la déclaration des salaires 2023 est maintenant amorcée. Chaque employeur inscrit à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) doit produire sa déclaration avant le 15 mars 2024 pour éviter une pénalité et des intérêts. La meilleure option pour la… Read More…

  • Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    14-février-2024 En novembre 2023, Hydro-Québec a publié son Plan d’action 2035 – Vers un Québec décarboné et prospère, avec pour objectifs de mieux servir sa clientèle et de décarboner le Québec tout en contribuant au développement économique. Au cours des derniers mois, l’entreprise a expliqué ce plan à la population, à une trentaine d’organisations ainsi qu’aux membres de l’Assemblée… Read More…


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…