Production d’électricité

Economy Chart

Le Canada a produit 47,4 millions de mégawattheures (MWh) d’électricité en août, soit 2,0 % de moins qu’à la même période en 2013. La baisse de la production est principalement attribuable à une diminution de 1,3 % de la demande intérieure. Comparativement à août 2013, la demande a reculé dans six provinces et deux territoires, la majeure partie de la diminution ayant été enregistrée au Québec, en baisse de 2,3 % pour s’établir à 14,4 millions de MWh.

Le recul de la demande au Québec a également entraîné une diminution des réceptions en provenance d’autres provinces, tout particulièrement de Terre-Neuve-et-Labrador. D’une année à l’autre, la production au Québec a enregistré une légère hausse de 0,2 % pour atteindre 15,5 millions de MWh en août. 

 

Les livraisons totales de Terre-Neuve-et-Labrador aux autres provinces ont diminué de 32,7 % d’une année à l’autre pour s’établir à 1,3 million de MWh. La production totale a diminué de 23,7 % pour se situer à 2,1 millions de MWh, en raison d’une baisse de la production d’hydroélectricité. La demande provinciale a reculé de 2,9 %, se fixant à 0,8 million de MWh.

En Colombie-Britannique, la demande d’électricité a baissé de 4,6 % d’une année à l’autre pour s’établir à 4,6 millions de MWh en août, en raison des températures plus fraîches dans les basses-terres continentales. La province a produit 4,8 millions MWh d’électricité en août. Cependant, l’hydroélectricité, la turbine à combustion et la combustion interne ont généré ensemble 1,2 % moins d’électricité d’une année à l’autre. L’électricité excédentaire a été acheminée à l’extérieur de la province, les livraisons aux États-Unis et à d’autres provinces ayant augmenté considérablement.

En août, les exportations d’électricité aux États-Unis ont baissé de 5,6 % d’une année à l’autre pour s’établir à 6,1 millions de MWh. La Colombie-Britannique et l’Alberta étaient les deux seules provinces à enregistrer une hausse des exportations.

Parallèlement, les importations ont augmenté de 4,4 % d’une année à l’autre pour atteindre 0,8 million de MWh. Le Nouveau-Brunswick a observé une forte hausse des importations en août, en raison d’une production d’hydroélectricité moindre attribuable à des niveaux d’eau inférieurs à la normale et à des problèmes de transport depuis le Québec.

 

Source: http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/141024/dq141024a-fra.htm?cmp=mstatcan

 

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…