Guide sur le Code canadien de l’électricité, 1ère partie – Section 26  

lme51_f_1_Bill-Burr-125.jpg

lme51_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

La Section 26 est une section générale du Code qui s’applique à l’installation de tous les appareillages électriques. L’Appendice B contient d’importantes notes supplémentaires utiles. Cette section comporte plusieurs parties, les règles générale 26-002 à 26-014 s’appliquant à tout l’appareillage électrique et d’autres articles traitant de types précis d’appareils. Ces derniers pouvant avoir besoin de satisfaire des exigences de plus d’une partie, veillez donc à lire toutes celles applicables à votre propre situation. De plus, d’autres sections supplémentaires ou amendatoires du Code peuvent s’appliquer à l’installation d’appareillages spécifiques; consultez donc toujours ces parties. Vu la taille de la section 26, cet article est divisé en deux parties. Ceci est la partie B. La Partie A a été publiée dans le numéro du 13 octobre.

Parafoudres

Les règles 26-500 à 26-510 exposent les grandes lignes de l’utilisation, de l’emplacement et de l’installation des parafoudres à l’intérieur comme l’extérieur.

Dispositifs antisurtensions pour circuits basse tension

La règle 26-5220 régit l’installation et le raccordement des dispositifs antisurtensions pour les circuits basse tension. De l’aide additionnelle est donnée dans l’Appendice B quant à l’utilisation de ces dispositifs.

Accumulateurs

Le domaine d’application de cette partie comprend l’installation des accumulateurs et l’installation d’appareillages électriques dans une salle de batteries.

La terminologie spéciale pertinente à ces règles comprend :

batterie ou cellule scellée : accumulateur dans lequel on ne peut ajouter d’eau ou d’électrolyte et qui ne comporte aucun moyen externe de mesurer la densité de l’électrolyte.
accumulateur : batterie constituée d’une ou plusieurs cellules rechargeables.

Les règles 26-500 à 26-514 présentent les exigences touchant l’emplacement, la ventilation des batteries et des salles de batteries ou des zones, l’installation et le câblage aux batteries. Notez que la règle 26-514 indique que pour l’installation d’appareillages électriques dans une salle de batteries, cette salle est considérée être un emplacement sec.

Prenez note que les règles 26-500 à 26-514 ont été transférées à la section 64 de la 25e édition.

Dispositifs résistifs

Les règles 26-550 à 26-554 présentent les exigences touchant l’installation, l’emplacement, la sélection des conducteurs et l’emploi de lampes à incandescence comme dispositifs résistifs.

Panneaux — voir la Section 0 – Définitions

Les règles 26-600 et 26-602 établissent les exigences touchant les panneaux dans les logements et leur emplacement. Notez que dans la 25e édition du Code, aucun panneau distinct n’est requis dans les logements des hôtels et des motels, ni des logements qui ne sont pas munis d’un compteur individuel et qui ont été formés par la subdivision d’un logement individuel.

Dérivations

Les règles 26-650 à 26-656 s’appliquent aux circuits de dérivation pour toutes les habitations résidentielles qui comprennent les unités de logements et les logements individuels.

La règle 26-650 présente la terminologie spéciale pour ces règles, notamment : protection contre les défauts d’arc, interrupteur de circuit sur défaut d’arc combiné et interrupteur de circuit sur défaut d’arc de branche de sortie. Il est important de savoir faire la distinction entre ces types d’interrupteurs de circuit sur défaut d’arc pour pouvoir respecter ces règles

La règle 26-652 s’applique en règle générale aux dérivations dans toutes les habitations et présente les exigences relatives au type, à l’emplacement et aux caractéristiques nominales des dérivations aux emplacements indiqués.

La règle 26-654 s’applique aux dérivations installées dans les unités de logements, incluant les logements individuels. La règle présente aussi les exigences relatives au type, à l’emplacement et aux caractéristiques nominales des dérivations aux emplacements indiqués.

La règle 26-656 exige que la protection contre les défauts d’arc des dérivations appliquée dans les unités de logements s’applique également aux dérivations installées dans les logements individuels.


 

Prises de courant

Les règles 26-700 to 26-710 s’appliquent en règle générale à toutes les prises de courant.

La règle 26-700 stipule que la configuration des prises de courant doit être conforme aux schémas 1 et 2 à quelques exceptions près et que les prises doivent être raccordées à des circuits ayant une tension nominale et un ampérage correspondants.

Les règles 26-702 et 26-710 présentent les exigences touchant l’installation, la mise à la masse, la protection par différentiel, la résistance à l’altération et, les prises de courant exposées aux intempéries et les prises servant à l’entretien de l’appareillage installé sur un toit.  L’Appendice B donne de l’assistance supplémentaire sur ces sous-règles.

Prises de courant pour habitations

Les règles 26-720 à 26-726 s’appliquent aux prises de courant installées dans les habitations qui comprennent les logements et les logements individuel. Voir la Section 0 – Définitions pour connaître la distinction entre ces termes.

La règle 26-720 s’applique en général aux prises de courant installées dans toutes les habitations et présente les exigences pour le type, l’emplacement, la commande et la protection contre les défauts de mise à la terre dans les emplacements indiqués.

La règle 26-722 exige que toutes les prises de courant installées à l’extérieur et dans les 2,5 m du sol fini soient protégées par un disjoncteur de fuite de terre de classe A, sauf les prises servant au chauffage des automobiles fournies conformément à la règle 8-400. Notez cette exception a été supprimée dans la 25e édition.

La règle 26-724 s’applique aux prises de courant installées dans les unités d’habitation, y compris les logements individuels. Elle présente les exigences pour le type, le nombre, l’emplacement, la commande et la protection contre les défauts de mise à la terre dans les emplacements indiqués.

La règle 26-726 s’applique uniquement aux prises de courant installées dans les logements individuels et présente les exigences concernant le type et l’emplacement de ces prises dans les lieux indiqués.

Appareils électriques de chauffage et de cuisson

Les règles 26-740 à 26-750 s’appliquent au appareils électriques de chauffage et de cuisson et stipulent les exigences relatives à l’emplacement, l’installation, le raccord d’alimentation, le type de prise, le circuit de dérivation, la signalisation thermique et le contrôle des appareils électriques de chauffage et de cuisson.

Appareillage de chauffage

Les règles 26-802 à 26-808 s’appliquent aux circuits d’alimentation nécessaires au fonctionnement et à la commande de l‘appareillage de chauffage à combustible non portatif. Ces exigences couvrent la protection mécanique des conducteurs, les contrôles de sécurité, le type et la puissance nominale des dérivations, l’emplacement et les dispositifs de sectionnement de l’appareillage de chauffage.

Orgues à tuyaux

La règle 26-900 s’applique à l’installation des orgues à tuyaux fonctionnant à l’électricité.

Pompes immergées

Les règles 26-950 à 26-956  s’appliquent aux pompes immergées.

La terminologie spéciale pour ces règles comprend : pompes immergée pour puits profond, pompes immergées conçues pour emploi dans la chemise d’un puits et pompes immergées installées dans un plan d’eau.

La règle 26-952 s’applique à toutes les pompes immergées et stipule qu’elles doivent être installées conformément aux instructions du fabricant et de cette section.

La règle 26-954 s’applique aux pompes immergées installées dans des puits profonds et présente les exigences touchant le type, le soutien et l’installation des conducteurs d’alimentation, et la mise à la terre de la pompe.

La règle 26-956 s’applique aux pompes immergées installées dans des plans d’eau et présente les exigences visant la tension, la liaison à la terre et la protection contre les fuites à la terre.

Traitement des données

La règle 26-1000 exige l’isolation des dérivations qui alimentent les machines de traitement des données.

Le prochain article portera sur la Section 28 — Moteurs et génératrices.

* La source de cette série d’articles est le Code canadien de l’électricité, Première partie, publié par la CSA.

Related Articles


Monde en mouvement

  • La victoire de la section locale en C.-B. pourrait servir d’exemple

    La victoire de la section locale en C.-B. pourrait servir d’exemple

    15-avril-2024 Les leaders de la section locale 1555 de Moncton ont riposté au moment où une entreprise a eu recourt à des vides juridiques et jouée un tour de passe-passe pour empêcher la FIOE de présenter une soumission sur un projet qui vise à rebâtir un parc éolien en difficulté au Nouveau-Brunswick. « Ne rien faire,… Read More…

  • L’Ontario lance le Fonds d’innovation pour le réseau

    L’Ontario lance le Fonds d’innovation pour le réseau

    15-avril-2024 Le programme tirera parti des nouvelles technologies pour améliorer l’efficacité du réseau électrique de la province Le gouvernement de l’Ontario construit le réseau de l’avenir en lançant un nouveau cycle de financement dans le cadre du Fonds d’innovation pour le réseau qui consacrera 9,5 millions de dollars à des projets qui amélioreront l’efficacité du réseau électrique… Read More…


Formation et événements