Guide sur le Code canadien de l’électricité, 1ère partie — Article 20

lme46_f_1_Bill-Burr-125.jpg

 

lme46_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

Le présent article porte sur la section 36 — Installations haute tension. Le Code canadien de l’électricité (CCÉ) est un document exhaustif. Il peut parfois sembler ardu de trouver rapidement l’information dont vous avez besoin. Cette série d’articles se veut un guide destiné à aider les utilisateurs à se retrouver dans ce document crucial. Elle n’a pas pour but de remplacer les notes de l’Appendice B ni les explications concernant les exigences individuelles présentées dans le manuel du CCÉ, mais devrait vous aider à naviguer dans le code.

Les installations fonctionnant à des tensions supérieures à 750 V exigent des règles et des conditions particulières en raison des arcs électriques haute tension qui peuvent traverser l’air libre et se déplacer le long de la surface de certains matériaux. De plus, les pièces métalliques non porteuses de courant peuvent véhiculer des tensions dangereuses le long de leurs surfaces lors d’une situation de défaut à la terre sans mise à la terre efficace.

Exigences générales

Règle 36-000 Domaine d’application — cette section modifie ou complète le code et s’applique à toutes les installations électriques fonctionnant à plus de 750 volts. Notez que les règles régissant les installations fonctionnant à 750 volts ou moins s’appliquent aussi. Le domaine d’application exige également de consulter le distributeur d’électricité et le Service d’inspection avant de commencer toute installation couverte par cette section. Notez aussi que les règles de cette section ne concernent pas les ensembles fabriqués en usine et approuvés en vertu du Code canadien de l’électricité, Deuxième partie. Pour savoir plus, consultez l’Annexe  B et le Guide explicatif du CCÉ.

La règle 36-002 présente de la terminologie spéciale applicable à cette section — clôture de bornage, conducteur de la grille de terre du poste, courant maximal de fuite à la terre, augmentation du potentiel de la grille de terre du poste, poste, tension de pas et tension de contact. Le Guide explicatif du CCÉ renferme une explication des tensions de pas et de contact avec de bons diagrammes. Voir aussi le tableau 52.

La règle 36-004 Protection — exige que seules les personnes autorisées puissent avoir aux pièces sous haute tension de l’appareillage électrique.

La règle 36-006 Avertissement — précise le libellé requis et les divers emplacements où des avertissements et des panneaux d’avertissement sont nécessaires. 

Méthodes de câblage

La règle 36-100 Conducteurs — stipule que les conducteur doivent être installés dans des conduits métalliques, des câbles sous gaine métallique ininterrompue, des câbles sous armure de fils d’acier, des câbles sous armure du type articulée, ou des câbles pour chemins de câbles de type TC installés dans des chemins de câbles sauf s’ils sont utilisés à l’extérieur, dans des chambres d’appareillage électrique ou des chambres contenant de l’appareillage électrique auxquelles seules les personnes autorisées ont accès. Les câbles de type TC haute tension ne doivent pas être installés dans le même chemin de câbles que les conducteurs basse tension, sauf s’ils sont séparés des conducteurs basse tension par un écran de tôle d’au moins 1,34 mm d’épaisseur. D’autres conditions comprennent d’indiquer l’emplacement des conducteurs noyés ou encastrés dans du béton ou de la maçonnerie par des repères permanents, de dénuder les enveloppes conductrices à partir des bornes afin de prévenir toute fuite de courant, et assurer que la résistance mécanique des conducteurs de branchement ne soit pas inférieure à 6 AWG.

La règle 36-102 Rayons de courbure — précise  que les rayons minimaux de courbure pour les câbles doivent être conformes au tableau 15.

Règle 36-104 Protection des conducteurs avec isolant thermodurci au moyen d’un blindage — les câbles haute tension avec isolant thermodurci raccordés à des circuits dont la tension est supérieure à 2000 V doivent avoir un blindage métallique sur l’isolant, mis à la terre conformément à la règle 10-304 afin d’équilibrer les contraintes diélectriques sur la couche d’isolation, sauf lorsque les conducteurs satisfont les conditions énoncées dans les sous-règles (2), (3)et (4). Des informations supplémentaires sont données à l’appendice B

Règle 36-106 Fixation des conducteurs à découvert — les conducteurs non enfermés dans une enveloppe métallique mise à la terre doivent être suffisamment isolés de leurs supports afin de résister aux contraintes imposées par un court-circuit éventuel dans le système d’alimentation.

Règle 36-108 Espacement des conducteurs à découvert — les conducteurs et autres pièces nues sous tension doivent se conformer à l’espacement indiqué dans les tableaux 30 et 31. Si les conducteurs sont raccordés à des dispositifs dont l’espacement des bornes est moindre que prescrit, ils doivent alors satisfaire l’espace requis au premier support au-delà de ces bornes. 

Règle 36-110 Protection des pièces sous tension et des conducteurs à découvert — les conducteurs non en contacts avec du métal mis à la terre et les pièces sous tension ne doivent être accessibles qu’aux personnes autorisées et être isolés par leur position élevée ou au moyen de barrières conformément aux tableaux 32, 33 et 34. Si les tensions sont supérieures à celles des tableaux et pour les conducteurs croisent des grandes routes, des voies ferrées et des lignes de télécommunications, utilisez les exigences de la CAN/CSA-C22.3 nº 1. Lorsqu’une portée suivant le tableau 34 dépasse 50 mètres, augmentez le dégagement de 1 % de l’excédent de 50 m. 

Règle 36-112 Extrémités des câbles — les extrémités des câbles doivent être protégées contre l’humidité et l’endommagement mécanique.

Règle 36-114 Joints dans les conducteurs ou câbles sous gaine — lorsque les conducteurs sous gaine sont  épissés ou taraudés, l’isolant qui les recouvre et le blindage doivent être électriquement et mécaniquement équivalants à ceux des conducteurs ou des câbles reliés. De plus, dans le cas de conducteurs ou câbles sous gaine métallique ou conductrice, la continuité de la gaine doit être préservée.

Règle 36-116 Gaines d’ascenseur — Les conducteurs haute tension ne sont pas permis dans les gaines d’ascenseur, à moins d’être installés dans un conduit posé dans les murs de maçonnerie et être entouré par au moins 50 mm de maçonnerie ou de béton.

Appareillage de commande et de protection

Règle 36-200 Emplacement de l’appareillage de branchement — en vertu de la règle 6-206, l’appareillage de branchement être installé dans un emplacement conforme aux exigences du distributeur d’électricité, doit être placé au point d’entrée du branchement, soit à l’intérieur du bâtiment, soit dans un poste de manœuvre extérieur clôturé..

Règle 36-202 Valeurs nominales — Le type et les valeurs nominales des disjoncteurs, des fusibles et des interrupteurs, doivent être suffisant pour assurer la protection et limitation de courant contre les niveaux élevés d’énergie durant un court-circuit. Ils doivent être conformes à la règle 14-012 et aux exigences du distributeur d’électricité. De plus, les règles applicables à d’autres appareillages électriques sont requises.

Règle 36-204 Protection contre les surintensités — Tous les conducteurs non mis à la terre doivent être munis d’une protection contre les surintensités  au moyen d’un disjoncteur ou d’un fusible ayant le courant nominal et la capacité de coupure adéquats. Les fusibles doivent être accessibles uniquement aux personnes autorisées et être précédés par  des dispositifs de coupure sous charge visibles ou précédés par un interrupteur fonctionnant à l’air libre qui peut être fermé sans danger par l’opérateur en cas de défectuosité dans le réseau.

Règle 36-206 Disjoncteurs, interrupteurs et fusibles installés à l’intérieur — ces dispositifs doivent  être placés dans un boîtier ou installés dans une pièce dont la construction est de type incombustible, et l’appareillage à liquide diélectrique à l’intérieur doit être conforme aux règles 26-012 et 26-246.

Règle 36-208 Verrouillage des compartiments à fusibles — afin de prévenir l’accès aux fusibles sous tension, La porte ou le couvercle des compartiments contenant les fusibles doit être verrouillé aux dispositifs d’isolement.

Règle 36-210 Protection et commande des transformateurs de mesure — en plus de se conformer à la règle 26-262, les transformateurs de mesure de tension doivent être dotés d’un dispositif de sectionnement du côté alimentation des fusibles.

Règle 36-212 Installations extérieures — les interrupteurs haute tension assemblés à pied d’œuvre et les fusibles doivent être espacés en vertu du tableau 35. Les interrupteurs à cornes doivent être posés horizontalement et doivent pouvoir être verrouillés en position ouverte.

Règle 36-214 Dispositifs de sectionnement — un dispositif de coupure sous charge est requis partout où des conducteurs haute tension alimentés à partir d’un poste pénètrent dans un bâtiment. Ce dispositif doit être installé soit à l’entrée des conducteurs dans le bâtiment, soit sur le poste d’alimentation, et être actionné de l’intérieur du bâtiment. À moins d’être du type débrochable, les contacts doivent être visibles pour permettre une inspection en position ouverte. Il doit aussi être doté d’un interrupteur d’isolement à commande simultanée du côté alimentation permettant une inspection visuelle des contacts en position ouverte ou fermée, être verrouillé de façon qu’il ne puisse être actionné sous charge, et être muni d’indicateurs de position directs. Lorsqu’il y a plus d’une source de tension dans un poste ou s’il y a une autre possibilité de rétroaction, des contacts visibles, comme ci-dessus, doivent être fournis dans tous les circuits où une possibilité de rétroaction existe 

Mise à la terre et continuité des masses

Règle 36-300 Matériau et grosseur minimale des conducteurs de mise à la terre, des conducteurs de la grille de terre du poste et raccordements — idéalement, les conducteurs devraient être en cuivre et dimensionnés selon les règles 36-302 à 36-310 et le tableau 51. D’autres matériaux que le cuivre peuvent être utilisés à condition que le courant admissible soit égal ou supérieur à celui spécifié pour les conducteurs en cuivre, que l’action galvanique soit prise en considération si ces conducteurs sont enfouis sous la terre ou s’ils entrent en contact avec des métaux dissemblables, et que les méthodes de raccordement maintiennent le courant admissible requis du raccordement durant la vie prévue de la prise de terre. Pour en savoir plus, consultez l’IEEE 80, l’IEEE 837 et la CSA C22.2 no 41.

La règle 36-302 Prise de terre du poste — présente les spécifications touchant la construction d’une prise de terre, à l’intérieur ou à l’extérieur, en vue de satisfaire les exigences de la règle 36-304.

La règle 36-304 Résistance de terre du poste — expose les spécifications requises pour assurer que la résistance admissible maximale de la prise de terre du poste limite l’augmentation de potentiel de toutes les parties de la grille de terre du poste à 5000 volts et les tensions de contact et de pas acceptables indiqués dans les tableau 52. Dans certains cas particuliers, et conformément à la règle  2-030, on peut permettre une tension plus élevée correspondant au degré d’isolation maximal pour l’appareillage de télécommunications.

La règle 36-306 Exception relative au poste — dispose  qu’il n’est pas nécessaire d’effectuer de mesure de résistivité du sol, d’analyse des tensions de contact et de pas ou de mesure de la résistance de la prise de terre du poste près de la prise de terre lorsque la tension entre phases est inférieure à 7500 volts, que la couche de revêtement sur la surface du sol satisfait la règle 36-304(5) et que l’augmentation de potentiel de la terre (GPR) n’est pas supérieure aux tensions de contact et de pas spécifiées dans le tableau 52. 

La règle 36-308 Raccordements à la prise de terre du poste — prescrit que toutes les structures et appareillage métalliques non porteurs de courant faisant partie du poste être reliés à la prise de terre du poste. Elle indique également les grosseurs du conducteur de mise à la terre et les méthodes de raccordement de divers éléments.

La règle 36-310 Mises à la terre des manettes d’interrupteurs à commande simultanée — présente les méthodes de mise à la terre des interrupteurs reliés à la prise de terre et les exigences concernant un tapis métallique d’équilibre du gradient de commande pour maintenir la tension de contact conforme aux tolérances spécifiées dans le tableau 52. 

La règle 36-312 Mise à la terre des boîtiers métalliques de clôture des postes extérieurs — prescrit l’emplacement de la clôture et les divers points et méthodes de raccordement de ses éléments à la prise de terre du poste. Les tensions de contact à moins d’un mètre d’une clôture de bornage située à proximité de la clôture de poste ne doit pas dépasser les valeurs tolérables spécifiées au tableau 52. Le Guide explicatif du CÉC contient plusieurs bons diagrammes montrant les raccordements efficaces à la prise de terre du poste.

Le prochain article de la série portera sur la section 38 —Ascenseurs, monte-charges, petits monte-charges, monte-matériaux, escaliers mécaniques, trottoirs roulants, ascenseurs pour personnes handicapées et appareils similaires. 

La source de cette série d’article est le Code canadien de l’électricité, Première partie, publié par la CSA

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…