Feu vert pour l’énergie propre : le gouvernement du Canada approuve le projet de mine de lithium Baie James

16-janvier-2023

Notre environnement, nos communautés et notre économie sont tous menacés par les changements climatiques, ce qui rend plus impérative que jamais l’exploitation des ressources minérales essentielles pour soutenir la croissance de l’énergie propre au Canada. Ces ressources peuvent et doivent être exploitées de manière à créer de bons emplois, à être durables et respectueuses de l’environnement, à travailler en partenariat avec les peuples autochtones et à respecter leurs droits.

Le projet de mine de lithium Baie James est situé à environ 100 kilomètres à l’est de la Baie James et de la communauté crie d’Eastmain au Québec et produira du lithium, un ingrédient clé des technologies propres comme les batteries de véhicules électriques et les panneaux solaires. Le projet permettra également de créer des centaines d’emplois locaux et de favoriser la croissance économique locale.

Le projet Baie James a été soumis à un processus d’examen approfondi mené par un comité d’évaluation conjoint composé de représentants de l’Agence d’évaluation d’impact du Canada (l’Agence) et du Gouvernement de la Nation Crie. En se fondant sur le rapport d’évaluation environnementale, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Steven Guilbeault, a déterminé que les mesures d’atténuation environnementales du projet offrent une voie durable pour la réalisation du projet.

Le projet peut maintenant aller de l’avant, sous réserve d’une surveillance tout au long de son cycle de vie. Dans sa déclaration de décision, le ministre énonce les conditions juridiquement contraignantes auxquelles Galaxy Lithium (Canada) Inc. (le promoteur) doit se conformer pendant toute la durée du projet. Ces 271 conditions comprennent des mesures visant à protéger le poisson et son habitat, les oiseaux migrateurs et les oiseaux en péril, les terres humides, le caribou des bois, les chauves-souris en péril, la santé des Cris et l’utilisation actuelle des terres et des ressources à des fins traditionnelles par les Cris.

Par exemple, pour protéger la santé des Nations cries, le promoteur doit élaborer un programme visant à assurer que la source d’alimentation traditionnelle de leurs communautés demeure propre à la consommation. Le promoteur doit surveiller la qualité de la viande provenant du gibier local, notamment en prélevant des échantillons et en effectuant des tests au moins tous les cinq ans. Le programme sera élaboré en collaboration avec les Nations cries, le Gouvernement de la Nation Crie, le maître de trappage local (gestionnaire du terrain de trappage) et le Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James.

La nature unique du comité d’évaluation conjoint, qui a facilité la collaboration quotidienne avec le Gouvernement de la Nation Crie, et les consultations approfondies avec les Nations cries au cours de l’évaluation environnementale démontrent l’engagement continu du gouvernement du Canada envers la réconciliation avec les peuples autochtones.

Le gouvernement du Canada tient à remercier tous les participants pour leurs précieux commentaires reçus tout au long du processus d’évaluation environnementale, ainsi que pour les solides conseils scientifiques reçus de divers experts.

Le promoteur peut maintenant procéder à l’obtention de tous les autres permis et autorisations nécessaires auprès des ministères fédéraux ainsi que du gouvernement du Québec. 

Citations

« Voilà ce qu’est un bon projet. Les minéraux critiques sont l’une des clés pour bâtir l’économie à faible émission de carbone du Canada et assurer la prospérité économique pour les années à venir. Nous ne pouvons exploiter ces ressources qu’en les concevant dès le départ avec de solides mesures d’atténuation pour protéger l’environnement et en travaillant en véritable partenariat avec les peuples autochtones. Notre avenir dépend de projets durables comme celui-ci. »

    – L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Il s’agit d’une décision importante pour le Canada. Le projet de mine de lithium Baie James produira un ingrédient clé des technologies propres comme les batteries de véhicules électriques et les panneaux solaires. Le gouvernement s’est engagé à faire du Canada le fournisseur mondial de choix de minéraux critiques provenant de sources durables et responsables, de l’exploration et de l’extraction à la fabrication et au recyclage, tout en favorisant des relations mutuellement bénéfiques entre l’industrie et les peuples autochtones. Grâce à la Stratégie sur les minéraux critiques publiée récemment, nous soutenons l’exploitation responsable et durable des minéraux critiques, afin de créer de bons emplois, de réduire les émissions et de bâtir une économie à faible émission de carbone. »

     – L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada a récemment annoncé sa Stratégie sur les minéraux critiques dans laquelle le lithium figure parmi les six principaux minéraux critiques en raison de son importance dans le secteur des technologies propres, en particulier la fabrication de batteries rechargeables pour les véhicules hybrides et électriques. Des mines comme la mine de lithium Baie James peuvent aider le Canada à bénéficier de la demande mondiale croissante pour ce minéral tout en développant une économie forte et verte au pays.
  • Tel que proposé, le projet de mine de lithium Baie James comprendrait une mine à ciel ouvert et un concentrateur, une aire de stockage de résidus miniers, de stériles, de minerai et de mort-terrain ainsi que les infrastructures connexes. Il devrait produire une moyenne de 5 480 tonnes de minerai par jour sur une durée de vie de la mine de 15 à 20 ans.
  • Selon les chiffres fournis par le promoteur, le projet nécessiterait 280 travailleurs pendant l’étape de la construction et une moyenne annuelle de 167 travailleurs pendant l’exploitation de la mine. Les emplois directs et les contrats obtenus par des entreprises cries contribueront à l’amélioration de la qualité de vie des travailleurs et des communautés cries.
  • En 2019, l’Agence d’évaluation d’impact du Canada et le Gouvernement de la Nation Crie ont signé une entente en vertu de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (2012). Dans le cadre de cette entente, toutes les activités requises pour l’examen du projet de mine de lithium Baie James ont été déléguées au comité d’évaluation conjoint composé de représentants de l’Agence et du Gouvernement de la Nation Crie. Cela comprend l’examen de l’étude d’impact environnemental du promoteur et la corédaction du rapport d’évaluation environnementale et des conditions.
  • La Nation crie d’Eastmain, les Cris de la Première Nation de Waskaganish et la Première Nation crie de Waswanipi ont été consultés tout au long du processus d’évaluation environnementale, et un peu plus de 85 000 $ ont été mis à leur disposition pour soutenir leur participation aux différentes étapes de l’examen.
  • Pêches et Océans Canada, Environnement et Changement climatique Canada, Transports Canada, Ressources naturelles Canada et Santé Canada ont participé à l’évaluation environnementale et ont fourni des avis experts. Le Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James, des experts du Gouvernement de la Nation Crie et les utilisateurs cris du territoire ont également fourni leur expertise.
  • Ce projet fait également l’objet d’une évaluation environnementale provinciale menée par le Comité d’examen des répercussions environnementales et sociales, au sein duquel le Gouvernement de la Nation Crie siège également. Le processus provincial est toujours en cours.

Liens connexes

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • Un nouveau directeur, Saskatchewan pour CanREA

    Un nouveau directeur, Saskatchewan pour CanREA

    26-janvier-2023  CanREA choisit un fervent partisan des énergies propres, Erwin Heuck, comme nouveau directeur de la Saskatchewan. L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) est heureuse d’annoncer que ce professionnel du secteur énergétique prendra la tête des initiatives de réseautage et de promotion de CanREA en Saskatchewan. Il dirigera le caucus de la province et travaillera… Read More…

  • FLO lancera une innovation importante en matière de recharge durant DISTRIBUTECH 2023

    FLO lancera une innovation importante en matière de recharge durant DISTRIBUTECH 2023

    26-janvier-2023 FLO, un chef de file nord-américain en matière de réseau de recharge de véhicules électriques (VE) et un fournisseur de solutions de recharge intelligentes, dévoilera un nouveau produit important durant DISTRIBUTECH 2023. Avec la croissance de la demande de VE, le nouveau produit ouvrira la voie à la prochaine génération de bornes de recharges de VE et permettra… Read More…


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…