Déclaration – Le ministre Guilbeault salue les progrès en faveur du climat lors de la publication du rapport d’inventaire national de 2023 du Canada

14-avril-2023

Après la présentation aux Nations Unies du rapport d’inventaire national de 2023 du Canada sur les émissions de gaz à effet de serre, l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a fait la déclaration suivante.

« Les dernières données sur les émissions de gaz à effet de serre au Canada sont encourageantes. C’est dans le contexte de la forte relance qui suit la pandémie que nous poursuivons notre parcours vers la carboneutralité. L’économie du Canada tend de plus en plus à être axée sur l’efficacité, et elle devient moins polluante. Les émissions du Canada sont en baisse, tant par rapport aux niveaux de 2019 que par rapport à ceux de 2005. De plus, le léger rebond dans les émissions après la pandémie est moins marqué que celui prévu au départ.

« Environnement et Changement climatique Canada avait prévu une augmentation des émissions en 2021 en raison du ralentissement économique soudain causé par la pandémie en 2020. Les émissions avaient alors subi une baisse marquée. Toutefois, les émissions sont demeurées considérablement inférieures aux niveaux d’avant la pandémie. En fait, le profil d’émissions de 2021 du Canada était de 53 mégatonnes au-dessous des niveaux de 2019, avant la pandémie, et de 62 mégatonnes au-dessous des niveaux de 2005. Autrement dit, nous avons déjà accompli près du quart de notre objectif de réduction des émissions de 2030.

« L’augmentation plus faible que prévu des émissions montre que la croissance économique du Canada continue d’être plus propre et moins polluante qu’auparavant. Les économistes parlent d’un “découplage” des émissions du produit intérieur brut (ou PIB) du pays, l’intensité des émissions de l’ensemble de l’économie ayant diminué de 42 p. 100 depuis 1990.

« Des progrès sont en cours, et le Canada s’est montré déterminé dans ses actions pour le climat. Une série de plans importants de politique environnementale, dont le récent Plan de réduction des émissions pour 2030, a permis de commencer à rectifier la trajectoire à la hausse des émissions du Canada et de progresser vers l’objectif d’avoir un air plus pur et un environnement plus sain.

« Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

  • Le réseau de distribution d’électricité du pays est maintenant non polluant à environ 85 p. 100. La croissance de l’énergie renouvelable et les progrès du Canada en vue d’éliminer progressivement l’électricité produite à partir du charbon ont fait baisser les émissions du secteur de l’électricité de 64 mégatonnes de 2005 à 2021. Ces progrès permettent au Canada de garder le cap sur un réseau de distribution d’électricité carboneutre d’ici 2035.
  •  Les données les plus récentes montrent une diminution de 16 p. 100 des émissions résidentielles en raison d’une consommation réduite de mazout domestique. En effet, de nombreux ménages canadiens prennent des mesures pour améliorer l’efficacité énergétique de leur logement, en faisant la transition vers les thermopompes, l’énergie solaire et d’autres solutions plus écologiques.
  •  En 2021, les émissions totales du secteur pétrolier et gazier ont augmenté, représentant 28 p. 100 des émissions canadiennes. Les émissions de méthane, elles, ont diminué de 21 p. 100 (ou 15 mégatonnes) depuis 2005. Il s’agit d’une réalisation remarquable, même si la production de pétrole et de gaz naturel a augmenté.
  • La réglementation canadienne de plus en plus sévère sur la pollution des tuyaux d’échappement et les mesures complémentaires comme le programme d’incitatifs pour l’achat de véhicules zéro émission continuent de réduire les émissions et d’augmenter l’électrification des véhicules neufs qui arrivent sur le marché. En 2021, les émissions moyennes de gaz à effet de serre d’un véhicule léger neuf étaient de 25 à 35 p. 100 inférieures à celles des véhicules neufs de 2011. De plus, les données sur les ventes de l’an dernier ont confirmé que les véhicules zéro émission représentaient près de 10 p. 100 de toutes les ventes de véhicules neufs.

« Nous continuons de faire des progrès dans la lutte contre les changements climatiques et dans la réduction des émissions. Sans oublier que certains de nos règlements, politiques et investissements nationaux sur les gaz à effet de serre entreront pleinement en vigueur plus tard au cours de cette décennie. Les données d’aujourd’hui suivent les trajectoires définies dans le Plan de réduction des émissions pour 2030.

« Depuis 2015, le gouvernement du Canada s’est engagé à investir plus de 120 milliards de dollars et a mis en place une centaine de mesures en faveur de l’action climatique. D’autres mesures prévues dans le budget de 2023, qui forment le plus important ensemble d’engagements pour le climat de l’histoire du Canada, feront grimper les investissements fédéraux totaux au-delà de la barre de 200 milliards de dollars. Notre cible pour 2030 est ambitieuse. Il faut une approche qui mobilise la société tout entière. Au fil de nos progrès dans la lutte contre les changements climatiques, je continuerai de travailler avec les provinces et les territoires, les municipalités, le milieu financier, les peuples autochtones, la société civile, les innovateurs et les entreprises pour relever le défi et favoriser une action collective pour atteindre les objectifs de 2030 et de 2050 du Canada. »

Faits en bref

  • En 2021, les émissions canadiennes étaient de 670 mégatonnes d’équivalent en dioxyde de carbone (Mt d’éq. CO2). Ces chiffres représentent une augmentation de 12 mégatonnes (1,8 p. 100) par rapport aux émissions de 2020 de 659 mégatonnes, mais une baisse de 53 mégatonnes par rapport aux niveaux d’avant la pandémie de 2019.
  • Les principaux responsables de l’augmentation des émissions de 2021 étaient le secteur des transports et celui du pétrole et du gaz, en raison de l’augmentation des déplacements et de la croissance de la production après le ralentissement causé par la pandémie.
  • Les tendances de 2021 suivent les trajectoires établies dans le Plan de réduction des émissions pour 2030, qui prévoyaient un rebondissement des émissions au fur et à mesure que la pandémie se résorberait, puis un repli rapide pour atteindre la réduction ciblée de 40 à 45 p. 100 des émissions par rapport à 2005 d’ici 2030.

Liens connexes

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    20-juin-2024 L’Agence Ricard, un leader reconnu dans l’industrie électrique, a le plaisir d’annoncer la nomination de Clémence Marseille en tant que nouvelle Directrice Marketing.  Clémence apporte avec elle une riche expérience de plus de 10 ans dans le domaine du marketing, dont 5 années spécifiquement dédiées à l’industrie électrique. Son expertise et sa vision stratégique seront des… Read More…

  • Ascot acquiert NRG Management 

    Ascot acquiert NRG Management 

    20-juin-2024 Groupe Capital Ascot a le plaisir d’annoncer qu’il a acquis NRG Management, un agent d’éclairage local sur le marché québécois.  NRG commencera à représenter Stanpro pour les projets à partir du 5 août 2024. Ceci permettra à Stanpro de participer plus efficacement aux projets de spécifications et de conception-réalisation qu’elle ne peut le faire… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…