|

Guide du Code Canadien de l’électricité, 1ère partiei, 25e édition – Une carte routière de William (Bill) Burr

code

13-février-2023

Bill Burr

Le Code est un document exhaustif. Il peut parfois sembler difficile de trouver rapidement l’information dont on a besoin. Cette série d’articles fournit des repères pour aider les utilisateurs à s’orienter dans ce document essentiel. Il ne s’agit pas de remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel du CCE**, mais nous espérons qu’il vous aidera à vous orienter dans le Code.

Section 80 — Protection cathodique –

(La 25e édition de la norme CCE, 1ère partie, (C22.1-21)* est accessible auprès du Groupe CSA. Cette discussion de la section 80 est basée sur cette édition.)

La règle 80-000 précise qu’il s’agit d’une section supplémentaire ou modificative du code et qu’elle s’applique uniquement à l’installation de systèmes de protection cathodique à courant imposé. L’annexe B et le manuel de la CCE contiennent des renseignements supplémentaires et des descriptions de la protection cathodique. La présente section tient compte du fait que les méthodes de câblage utilisées pour l’installation de tels systèmes sont parfois incompatibles avec les exigences d’autres sections du code.

La règle 80-002 prescrit les méthodes de câblage pour le câblage en courant continu et comprend :
  • la conformité aux exigences de la section 12, sauf en cas d’enfouissement sous terre, d’au moins 450 mm ou 200 mm, dans une canalisation ou avec une protection mécanique, et
  • la conformité aux sections 18 et 20 dans les zones dangereuses.

Lorsque le câblage en courant continu est installé sous terre dans une zone dangereuse de classe I de la section 20 (annexe J20), il peut être enfoui à une profondeur d’au moins 450 mm ou 200 mm dans un conduit rigide fileté et scellé conformément aux règles 18-104 ou 18-154, à l’endroit où il émerge du sol.

La règle 80-004 stipule que le câblage de protection cathodique en courant continu doit être d’un calibre minimal de 12 AWG, à l’exception des fils d’instrumentation et d’électrode de référence, et être choisi conformément à la règle 12-102 3) concernant l’emplacement et les conditions d’utilisation.

La règle 80-006 précise que les épissures, les prises et les raccordements effectués dans les conducteurs souterrains ou exposés aux intempéries doivent être :
  • réalisés par soudure, par un outil à compression positive, par sertissage et brasage, ou au moyen d’un connecteur de câble en cuivre, en bronze ou en laiton.
  • scellés contre l’humidité par un ruban ou d’autres méthodes aussi efficaces que l’isolation originale.
  • reliés à une tuyauterie par soudage par aluminothermie ou par une bride de serrage constituée du même matériau que la tuyauterie ou anodique à celle-ci;
  • raccordés à un réservoir ou à une autre structure à l’aide d’un goujon soudé, d’un soudage par aluminothermie ou d’un autre moyen permanent; et
  • scellés contre l’humidité en appliquant un matériau résistant à tout environnement corrosif.

La règle 80-008 stipule que le redresseur du système de protection cathodique doit être muni d’un circuit dédié conformément aux exigences de la section 12.

La règle 80-010 stipule que chaque redresseur d’un système de protection cathodique doit être muni d’un dispositif de déconnexion distinct qui est :
  • facilement accessible,· à portée de vue, et
  • situé à moins de 15 m de l’unité, ou
  • intégré au redresseur et muni de :
  • barrières ou d’autres moyens appropriés pour protéger le personnel de service des pièces sous tension du côté de la ligne, et
  • inaccessible aux personnes non autorisées au moyen d’un couvercle verrouillable, et
  • étiqueté de manière visible, lisible et permanente pour l’identifier comme le moyen de déconnexion d’un système de protection cathodique.
La règle 80-012 stipule que lorsque la tension de service utilisable est supérieure à 50V :
  • la différence de tension entre les points exposés du système protégé, ou
  • tout point à proximité des anodes et tout point à 1 m de distance sur la surface de la terre,

n’excède pas 10 V.

La règle 80-014 prescrit que les panneaux d’avertissement et les dessins suivants doivent être fournis :
  • Un marquage sur les réservoirs, les tuyaux et les structures indiquant que le système de protection cathodique ne doit pas être déconnecté à moins que la source d’alimentation ne soit coupée.
  • Un marquage sur les réservoirs, tuyaux et structures indiquant que le système de protection cathodique ne doit pas être déconnecté sans que la source d’énergie soit éteinte.
  • Un panneau, situé dans un endroit bien visible à côté du moyen de déconnexion de l’appareil électrique connecté aux structures munies d’un système de protection cathodique, indiquant que la protection cathodique doit être désactivée et qu’un conducteur de dérivation temporaire de protection cathodique, de taille appropriée pour le courant maximal accessible, doit être installé avant que l’équipement ou la tuyauterie ne soit remplacé ou modifié.
  • Dans un emplacement non dangereux, un panneau indiquant qu’un conducteur de dérivation temporaire de protection cathodique, de taille appropriée pour le courant maximal accessible, peut être utilisé comme solution de rechange à la désactivation de la protection cathodique au moment du remplacement ou de la modification de l’équipement protégé.
  • Un dessin, placé à l’intérieur ou près de l’armoire du redresseur, indiquant l’emplacement, la polarité et les anodes du câblage souterrain de protection cathodique.
  • Un avis, placé dans un endroit bien en vue près de l’entrée d’un conteneur de stockage ou de traitement, indiquant que le système de protection cathodique doit être mis hors tension avant d’entrer dans le conteneur.

Dans le prochain article, nous aborderons la Section 84 – Interconnexion des sources de production d’énergie électrique.

i Source : CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. © 2021 Association canadienne de normalisation. Veuillez visiter store.csagroup.org. Avec la permission du Groupe CSA, ce document est reproduit à partir de la norme du Groupe CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. Ce matériel ne représente pas la position complète et officielle du Groupe CSA sur le sujet mentionné, qui est représenté uniquement par la norme dans son intégralité. Bien que l’utilisation de ce matériel ait été autorisée, le Groupe CSA n’est pas responsable de la manière dont les données sont présentées, ni des représentations et interprétations. Aucune autre reproduction n’est autorisée. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour acheter une ou plusieurs normes du Groupe CSA, veuillez visiter store.csagroup.org ou composer le 1-800-463-6727.

ii William (Bill) Burr est membre associé du comité technique du Code canadien de l’électricité, 1ère partie, et anciennement président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), inspecteur en chef des installations électriques et des ascenseurs pour la province de la Colombie-Britannique et les Territoires du Nord-Ouest, directeur de l’élaboration des normes sur l’électricité et le gaz et directeur de l’évaluation de la conformité au Groupe CSA. On peut joindre Bill à Burr and Associates Consulting billburr@gmail.com.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…