|

La voie vers l’énergie zéro avec les technologies de construction intelligente d’ABB  

11-mars-2024

Par Krystie Johnston

Les industries peuvent réduire les émissions dès aujourd’hui; la navigation vers la consommation énergétique nette zéro commence par des solutions de numérisation telles qu’ABB Ability.  

L’exploitation des bâtiments représente 30 % de la consommation finale d’énergie et 26 % des émissions mondiales liées à l’énergie. Ce secteur, s’il était entièrement à zéro émissions nettes, contribuerait de manière significative à la réduction des émissions de CO2 dans le monde entier1. En fait, certaines technologies permettent déjà aux bâtiments d’atteindre la carboneutralité dès aujourd’hui. Robert Palajsa, directeur territorial de la division des bâtiments intelligents et de l’énergie intelligente pour le Sud de l’Ontario chez ABB Canada, explique ce qu’ABB propose et comment les entreprises et les industries peuvent accélérer leur cheminement vers la consommation énergétique nette zéro, dès maintenant. 

De nombreuses entreprises et industries ressentent la pression exercée pour réduire les émissions de CO2. Du 30 novembre au 12 décembre s’est tenue la 28e conférence des Nations unies sur le changement climatique, et le monde s’est à nouveau réuni pour convenir des moyens de faire face à la crise climatique et d’atteindre l’énergie zéro d’ici à 2050. En réalité, il y a de nombreuses façons de réduire les émissions de CO2, tout en réduisant la consommation d’énergie et les coûts. M. Palajsa a constaté ce que les bâtiments intelligents ont à offrir à leurs propriétaires et est conscient que le plus difficile est souvent de passer à l’action. 

Pour vous aider, ABB a élaboré un guide de l’efficacité énergétique. La première étape consiste à réaliser un audit énergétique et un audit des actifs. Selon M. Palajsa, un audit énergétique permet d’établir une base de référence de votre consommation en posant les questions suivantes : « Où se trouve votre usine? Quels types d’appareils utilisezvous? Quels sont les types de systèmes utilisés? Quels sont vos niveaux de consommation d’énergie? Quelle est la quantité d’énergie utilisée et à quel moment? Quel est le facteur de puissance? »  

En plus de l’examen de la consommation d’énergie d’un bâtiment ou d’une installation, un audit des actifs permet de déterminer la taille appropriée des actifs et des processus qui s’y trouvent. 

« Si vous avez besoin d’une quantité d’énergie X pour faire fonctionner un système de circulation de l’air, cet actif est-il correctement dimensionné? Est-il surdimensionné ou sous-dimensionné? Travaille-t-il trop fort? Est-il aussi efficace qu’il devrait l’être? »

demande M. Palasja. « En utilisant le gestionnaire d’énergie et d’actifs d’ABB, nous pouvons adapter la quantité d’énergie appliquée à un actif et consommée par celuici. »  

Le gestionnaire d’énergie et d’actifs se trouve sur la plateforme ABB Ability™, l’offre de solutions numériques de pointe de l’entreprise. Lancée en 2017, elle connecte les clients à la puissance de l’Internet des objets industriel (IIoT) et transforme les connaissances sur les données en mesures directes pour générer de la valeur client.  

Toute installation peut démarrer avec le gestionnaire d’énergie et d’actifs dès aujourd’hui, quel que soit l’équipement qu’elle exploite. ABB dispose d’une large gamme de produits intégrant la technologie ABB Ability™, y compris ses moteurs et entraînements. Cependant, pour ceux qui sont intéressés par cette solution, mais qui ont des produits non-ABB dans leurs bâtiments, EkipUP offre une solution. Il s’agit d’un dispositif autonome qui peut être connecté aux produits de fournisseurs tiers pour recueillir les données de ces actifs, en les numérisant pour qu’ils fonctionnent avec ABB Ability™. 

« EkipUP peut prendre des centaines de points de données, potentiellement, en fonction de la façon dont il est configuré. Il est possible d’examiner les tensions, les courants, les facteurs de puissance, les harmoniques, la tension phase à phase, etc. EkipUP peut extraire ces données d’un composant ABB ou non et les numériser. L’intérêt est de pouvoir les visualiser, les analyser et prendre des décisions sur la base de ces données », explique M. Palajsa. 

La numérisation est un pas dans la bonne direction, mais c’est ce que les gens font avec les données qui les fait passer au niveau supérieur. La plateforme ABB Ability™ permet aux clients de comprendre en toute confiance leur consommation d’énergie (et à leur tour, leur efficacité énergétique), et à partir de là, ils peuvent prendre des décisions commerciales améliorées. 

L’amélioration de l’efficacité énergétique permet de réduire à la fois les coûts et les émissions. M. Palajsa a donné un exemple récent à Woodstock, en Ontario. Un partenaire avec lequel il travaille depuis des années a été chargé d’économiser l’énergie dans une usine industrielle automobile. « Ils ont installé plusieurs types de systèmes différents qui font tous partie de notre plan en dix étapes. Grâce aux moteurs et entraînements appropriés et à la connectivité des actifs physiques, les efforts de numérisation d’ABB ont permis d’économiser plus de 500 000 dollars par an en coûts d’électricité. » 

Le message à retenir est qu’il ne s’agit que d’une seule installation. L’interpolation d’un scénario similaire pour d’autres entreprises dans d’autres secteurs et l’extrapolation de ces résultats dans tous les secteurs permettent de réduire les émissions de CO2 à portée de main. Les avantages sont doubles : économiser de l’argent et préserver la planète. Ces solutions existent aujourd’hui et peuvent être mises en œuvre dans presque n’importe quelle installation ou industrie. De plus, le rendement du capital investi est au rendez-vous, à plus d’un titre. Les investissements réalisés aujourd’hui dans les technologies du bâtiment intelligent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre auront un impact sur l’avenir, que ce soit sur le plan économique, sociétal ou environnemental.  

Selon M. Palajsa, « il n’y a pas de limite à la portée ou à la taille qui rendrait une rénovation impossible, qu’elle soit industrielle, manufacturière, institutionnelle, commerciale ou résidentielle. Lorsque nous commencerons à nous intéresser aux émissions de CO2, à la consommation d’énergie et à la qualité de vie à l’avenir, ce sera primordial. » 

Citations :

  1. https://www.iea.org/energy-system/buildings

Plus d’informations

ABB

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements