|

Guide du code canadien de l’électricité, partie 1, 25e édition — Une carte routière par William (Bill) Burr

code

22-août-2023

William (Bill) Burr

La deuxième partie se poursuivra la semaine prochaine.

Appendice J — Annexe J18 — Partie B (La 25e édition du CE-C, Partie I [C22.1-21] * est disponible auprès du Groupe CSA. Cette discussion sur l’appendice J — annexe J18 B est basé sur la 25e édition)

Le Code canadien de l’électricité est un document exhaustif. Il peut parfois sembler difficile de trouver rapidement l’information dont on a besoin. Cette série d’articles fournit des repères pour aider les utilisateurs à s’orienter dans ce document essentiel. Il ne s’agit pas de remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel du CCE**, mais nous espérons qu’il vous aidera à vous orienter dans le Code.

L’Annexe J18 est autorisée, à titre facultatif, pour les ajouts, les modifications, les rénovations ou l’exploitation et l’entretien des installations existantes qui utilisent le système de classification par division. Les règles de l’Annexe J18 sont normatives (obligatoires) lorsqu’elles sont utilisées et modifient ou complètent d’autres exigences du code. L’Annexe JB contient des renseignements supplémentaires (non obligatoires).

L’annexe J18 est divisée en quatre parties : généralités, emplacements de classe I, de classe II et de classe III. La partie A couvre les exigences générales. Voici la partie B

Classe I — Emplacements de la division I

Les règles J18-100 à J18-128 s’appliquent aux installations dans les emplacements de classe I, division 1.

La règle J18-100 exige que l’équipement installé dans un emplacement de classe I, division 1, soit conforme au tableau 18.

La règle J18-102 exige que :

  • les transformateurs et les condensateurs électriques qui ne contiennent pas de liquide inflammable soient installés dans l’équipement électrique conformément à la règle J18-100 ; et
  • les transformateurs et les condensateurs électriques contenant un liquide inflammable soient installés dans des voûtes d’équipement électrique conformément aux règles 26-350 à 26-356 et disposent d’une ventilation assurant l’évacuation continue des gaz ou des vapeurs dangereux, d’ouvertures d’aération ou de conduits d’aération menant à un endroit sûr à l’extérieur du bâtiment contenant la voûte, d’ouvertures d’aération et de conduits d’aération d’une surface suffisante pour relâcher la pression causée par des explosions à l’intérieur de la voûte, chaque partie d’un conduit d’aération à l’intérieur du bâtiment est construite en béton armé, et il n’y a pas de porte ou d’autre ouverture de connexion entre la voûte et la zone dangereuse.

La règle J18-104 exige que les compteurs, les instruments et les relais, y compris les compteurs de kilowattheures, les transformateurs d’instruments, les résistances, les redresseurs et les tubes thermioniques, soient situés en dehors de l’emplacement dangereux de la classe I, division 1, où qu’ils soient conformes à la règle J18-100.

La règle J18-106 décrit les méthodes de câblage dans les emplacements de classe I, division 1 et exige :

  • des conduits métalliques rigides filetés avec des raccords antidéflagrants ou des câbles pour emplacements dangereux avec des presse-étoupes associés adaptés à l’application.
  • des boîtes, des raccords et des joints antidéflagrants filetés pour la connexion au conduit et aux presse-étoupes,
  • les câbles sont installés et soutenus de manière à éviter les contraintes de traction au niveau des presse-étoupes,
  • des raccords flexibles antidéflagrants soient utilisés, le cas échéant, pour les connexions flexibles aux bornes des moteurs et des générateurs et à d’autres endroits similaires ; et
  • que l’équipement à sécurité intrinsèque et les circuits associés conçus et installés comme étant à sécurité intrinsèque « i » ou « ia » soient conformes à l’article J18-066.

La règle J18-108 définit les exigences en matière de scellement dans la classe I, division 1, et précise que :

  • un joint d’étanchéité antidéflagrant doit être fourni lorsqu’un système de câblage (conduit ou câble) pénètre dans une enceinte antidéflagrante qui contient des dispositifs produisant des arcs ou des températures susceptibles de s’enflammer, ou dont la taille est supérieure ou égale à 53.
  • Lorsqu’un système de câblage (conduit ou câble) traverse sans interruption une zone de la division 1 et que les points de terminaison se trouvent dans une zone de la division 2 ou une zone non dangereuse, ou dans les systèmes de conduits où le conduit pénètre dans une enceinte antidéflagrante et que celle-ci ne contient pas de dispositifs produisant des arcs ou des températures susceptibles de s’enflammer ou que l’enceinte porte la mention « scellé en usine » ou « scellé non requis », un scellé antidéflagrant n’est pas nécessaire.
  • Les joints antidéflagrants doivent être placés aussi près que possible de l’enveloppe ou comme indiqué sur l’enveloppe et, pour les systèmes de conduits, pas plus loin que 450 mm de l’enveloppe.
  • Seuls les raccords, réducteurs, adaptateurs et coudes antidéflagrants dont le diamètre ne dépasse pas le diamètre nominal du conduit sont autorisés entre un joint antidéflagrant et une enceinte antidéflagrante.
  • Sous réserve des dispositions de la règle 18-066 5) , lorsqu’un système de conduits traverse une limite de la division 1 et se termine dans la zone de la division 1, un joint antidéflagrant doit être installé dans le conduit à l’intérieur de l’emplacement de la division 1 ou à moins de 1 m à l’extérieur de la limite de la division 1 ; et
  • le système de conduits doit être ininterrompu entre le joint antidéflagrant et le point de terminaison à l’intérieur de l’emplacement de la division 1 ; et le point où le conduit traverse la limite de la division 1.
  • Un joint d’étanchéité contre la migration des fluides inflammables doit être prévu à l’endroit où un câble se termine pour la première fois après avoir pénétré dans la zone de la division 1.
  • Les tronçons de câbles ayant chacun une gaine continue, métallique ou non métallique, sont autorisés à traverser un emplacement de classe I, division 1, sans joint d’étanchéité.

La règle J18-110 exige que les interrupteurs, les contrôleurs de moteur, les disjoncteurs et les fusibles, y compris les boutons-poussoirs, les relais et les dispositifs similaires situés dans des emplacements de classe I, division 1, soient dotés de boîtiers conformes à la règle J18-100.

La règle J18-112 exige que les transformateurs, les bobines d’impédance et les résistances situées dans la classe I, division 1 et utilisés conjointement avec l’équipement de commande des moteurs, des générateurs et des appareils, ainsi que tout mécanisme de commutation connexe, soit conformes à la règle J18-100.

La règle J18-114 exige que les moteurs et les générateurs soient conformes à la règle J18-100.

La règle J18-116 exige que les systèmes d’allumage des turbines à gaz soient conformes à la règle J18-100.

La règle J18-118 précise que : 

  • les luminaires et les éclairages portatifs sont des ensembles complets marqués pour une utilisation dans des emplacements de classe I et que la puissance maximale soit clairement indiquée,
  • les luminaires destinés à être portés sont des ensembles complets,
  • que chaque luminaire soit protégé contre les dommages physiques par un dispositif de protection approprié ou par un emplacement, et
  • les luminaires suspendus soient suspendus et alimentés par des tiges filetées de conduit rigide, et que les joints filetés soient munis de vis de blocage ou d’autres moyens efficaces pour empêcher le desserrage, et pour les tiges de plus de 300 mm de long, soient munis de :
  • d’un contreventement permanent et efficace contre les déplacements latéraux à un niveau ne dépassant pas de plus de 300 mm l’extrémité inférieure de la tige, ou
  • d’une flexibilité sous la forme d’un raccord ou d’un connecteur flexible conforme à la règle J18-100 situé à 300 mm au maximum du point de fixation,
  • que les luminaires soient soutenus par des boîtes, des assemblages de boîtes et des raccords conformes à la règle J18-100.

La règle J18-120 exige que les équipements d’utilisation portables et fixes, y compris les équipements chauffés électriquement et entraînés par un moteur, soient conformes à la règle J18-100, et qu’une protection contre les défauts à la terre soit fournie pour mettre hors tension tous les conducteurs normalement non mis à la terre d’un ensemble de câbles de traçage de chaleur électrique, avec un réglage de déclenchement de défaut à la terre ajusté pour permettre le fonctionnement normal de l’appareil de chauffage.

La deuxième partie se poursuivra la semaine prochaine.

Related Articles


Monde en mouvement

  • Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    Agence Ricard annonce la nomination d’une nouvelle directrice marketing

    20-juin-2024 L’Agence Ricard, un leader reconnu dans l’industrie électrique, a le plaisir d’annoncer la nomination de Clémence Marseille en tant que nouvelle Directrice Marketing.  Clémence apporte avec elle une riche expérience de plus de 10 ans dans le domaine du marketing, dont 5 années spécifiquement dédiées à l’industrie électrique. Son expertise et sa vision stratégique seront des… Read More…

  • Ascot acquiert NRG Management 

    Ascot acquiert NRG Management 

    20-juin-2024 Groupe Capital Ascot a le plaisir d’annoncer qu’il a acquis NRG Management, un agent d’éclairage local sur le marché québécois.  NRG commencera à représenter Stanpro pour les projets à partir du 5 août 2024. Ceci permettra à Stanpro de participer plus efficacement aux projets de spécifications et de conception-réalisation qu’elle ne peut le faire… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…