|

Guide du Code canadien de l’électricité, 25e édition – Une carte routière de William (Bill) Burr – Section 76 — Câblage temporaire

code

12-décembre-2022

Par Bill Burr

Le Code est un document exhaustif. Il peut parfois sembler difficile de trouver rapidement l’information dont on a besoin. Cette série d’articles fournit des repères pour aider les utilisateurs à s’orienter dans ce document essentiel. Il ne s’agit pas de remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel du CCE**, mais nous espérons qu’il vous aidera à vous orienter dans le Code.  

(La 25e édition de la norme CCE, 1ère partie, (C22.1-21)* est accessible auprès du Groupe CSA. Cette discussion de la section 76 est basée sur la 25e édition).  

Il est parfois impossible de suivre les règles applicables aux installations permanentes lorsqu’on installe un câblage temporaire pour des projets de construction ou de démolition. Dans de nombreux cas, le câblage doit être portatif, flexible et facilement modifiable. En plus de la présente section, l’annexe G renvoie à la section 5.6.1.9. (3) du Code national de prévention des incendies du Canada, 2015, Installations électriques temporaires sur les chantiers de construction et de démolition. 

La règle 76-000 précise qu’il s’agit d’une section supplémentaire ou modificative du code et qu’elle s’applique aux installations de câblage temporaires pour les bâtiments ou les projets en construction ou en démolition et les installations expérimentales ou d’essai de nature temporaire. La section 76 ne s’applique pas aux installations temporaires dans les parcs d’attractions, les manèges, les carnavals, les plateaux de tournage et de télévision, les sites de télédiffusion, les expositions, le théâtre intégré et les spectacles itinérants qui se déroulent à l’intérieur, à l’extérieur ou sous des tentes, qui sont couverts par la section 66.  

La règle 76-002 stipule que les conducteurs doivent être : 

  • choisis conformément à la section 12, aux règles 12-402(1) ou 12-406(1) et au aux conducteurs de câbles d’alimentation ou de cordons flexibles d’usage extérieur très robustes. 
  • isolés autrement qu’en vertu des règles 6-308, 10-112 et 10-116
  • installés conformément aux sections 6, 10 et 36 pour les conducteurs de branchement; et 
  • supportés sur des poteaux dont l’espacement ne dépasse pas la portée admissible pour le type de conducteur aérien. 

La règle 76-004 précise que toutes les mises à la terre et à la masse doivent être conformes à la section 10. 

La règle 76-006 précise que lorsque l’équipement d’entrée de service est installé à l’extérieur, il doit : 

  • être accessible uniquement aux personnes autorisées,  
  • être verrouillable,  
  • être protégé contre les intempéries et les dommages mécaniques, et  
  • ne pas dépasser 200 ampères sur un seul poteau. 

La règle 76-008 prévoit que les centres de distribution : 

  • disposent d’une capacité et d’un nombre adéquats de circuits de dérivation conformément à la section 14
  • soient de construction étanche ou installés dans un bâtiment étanche; 
  • soient installés en position verticale.  

La règle 76-010 exige que les dispositifs d’alimentation qui alimentent les centres de distribution soient : 

  • installés en câble armé ou l’équivalent, 
  • installés dans un cordon flexible extérieur à usage intensif ou un câble d’alimentation contenant un conducteur de mise à la masse conformément à 12-402(1) ou 12-406(1) pour un Centre de distribution portatif, 
  • protégés contre les dommages mécaniques et  
  • protégés par des dispositifs de surintensité appropriés et un moyen de sectionnement.     

La règle 76-012 régit l’installation des circuits de dérivation et stipule les exigences suivantes : 

  • Les câbles à gaine non métallique doivent être installés conformément aux règles 12-500 à 12-526
  • Les circuits de dérivation d’éclairage sont séparés des circuits de dérivation d’alimentation, 
  • Les luminaires ou les douilles sont d’un type et installés conformément à la section 30,  
  • La puissance raccordée de chaque circuit de dérivation d’éclairage ne doit pas dépasser 80 % de la valeur nominale du disjoncteur, conformément à la règle 30-104, 
  • Les circuits de dérivation d’alimentation doivent être dotés de circuits séparés pour :  
  • Les moteurs dimensionnés et protégés conformément à la Section 28
  • Les charges connues limitées à 80 % de la valeur nominale du disjoncteur, 
  • Les prises de courant d’usage général, le disjoncteur ne devant pas dépasser la valeur nominale de la prise de courant la plus faible. 

La règle 76-014 précise que les installations temporaires doivent être séparées et ne doivent pas être reliées aux circuits de l’installation permanente sans autorisation spéciale, conformément à la règle 2-030.  

La règle 76-016 stipule que toutes les prises de configuration CSA 5-15R ou 5-20R doivent être protégées par un disjoncteur de fuite de terre (GFCI) de classe A.   

Dans le prochain article, nous aborderons la Section 78 – Quais maritimes, installations d’amarrage, quais fixes et flottants et hangars à bateaux. 

Source : CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. © 2021 Association canadienne de normalisation. Veuillez visiter store.csagroup.org. Avec la permission du Groupe CSA, ce document est reproduit à partir de la norme du Groupe CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. Ce contenu ne représente pas la position intégrale et officielle du Groupe CSA sur le sujet mentionné, qui est représenté uniquement par la norme dans son intégralité. Bien que l’utilisation de ce contenu ait été autorisée, le Groupe CSA n’est pas responsable de la manière dont les données sont présentées, ni des représentations et interprétations. Aucune autre reproduction n’est autorisée. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour acheter une ou plusieurs normes du Groupe CSA, veuillez visiter store.csagroup.org ou composer le 1-800-463-6727.

William (Bill) Burr est membre associé du Comité technique du Code canadien de l’électricité, 1ère partie, et anciennement président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), inspecteur en chef des installations électriques et des ascenseurs pour la province de la Colombie-Britannique et les Territoires du Nord-Ouest, directeur de l’élaboration des normes sur l’électricité et le gaz et directeur de l’évaluation de la conformité au Groupe CSA. On peut joindre Bill à Burr and Associates Consulting, billburr@gmail.com.

Related Articles


Monde en mouvement

  • Liteline lance des améliorations de son site web

    Liteline lance des améliorations de son site web

    23-mai-2024 Vous avez peut-être remarqué un nouveau look sur notre site web lorsque vous naviguez vers les produits. Nous venons de lancer une nouvelle navigation améliorée qui combine les fonctions « Trouver », « Filtrer » et « Découvrir » dans une seule section appelée « Produits ». La page Produits vous permet de filtrer par catégorie de produits, d’affiner par attributs et… Read More…

  • ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    22-mai-2024 Electrical Cable Supply (ECS), premier fournisseur indépendant de solutions de fils et de câbles électriques au Canada, est fier d’annoncer sa recertification en tant que membre du Club Platine des Sociétés les mieux gérées au Canada pour la septième année consécutive. Ce titre prestigieux, décerné par Deloitte, récompense les entreprises détenues et gérées par… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…