Guide du Code canadien de l’électricité, Partie 1i, 25e édition — Feuille de route, article 66

lme39 f 1 Bill Burr 125

7-juillet-2022

Bill Burr

lme39 f 1 Bill Burr 400Le Code est un document complet. Parfois, il peut sembler assez intimidant de trouver rapidement les informations dont vous avez besoin. Cette série d’articles fournit un guide pour aider les utilisateurs à se repérer dans ce document essentiel. Ceci n’est pas destiné à remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel CEC **, mais nous espérons qu’il fournira une aide pour naviguer dans le code.

Section 66 — Parcs d’attractions, Midways, carnavals, plateaux de cinéma et de télévision, lieux de télédiffusion et spectacles itinérants.

La règle 66-000 note qu’il s’agit d’une section complémentaire ou modificative du Code aux sections générales et s’applique à l’installation temporaire d’équipements électriques pour les parcs d’attractions ; à mi-chemin ; carnavals ; foires ; productions cinématographiques, télévisuelles et radiophoniques ; lieux de diffusion et d’enregistrement à distance ; spectacles et événements de divertissement en direct ; spectacles et productions itinérantes ; concerts ; événements sportifs ; foires commerciales ; et événements similaires. Le manuel CEC* fournit des explications et des schémas supplémentaires utiles.

Pour l’installation d’équipement électrique faisant partie d’un manège, consultez la norme CAN/CSA-Z267 — Code de sécurité pour les manèges et leurs appareils. 

La règle 66-002 contient des définitions terminologiques uniques utilisées dans cette section pour les parcs d’attractions, les manèges et les concessions.

L’article 66 est divisé en 6 parties — Généralités, mises à la terre, services et distribution, méthodes et équipements de câblage, Câbles monoconducteurs et moteurs.

Général
Les règles générales d’exigence s’appliquent à l’installation de tous les équipements visés par la présente section.

La règle 66-100 fournit des exigences pour les câbles de support et :

  • les limites aux structures supportant les manèges, aux circuits d’éclairage décoratif, de signalisation, de communication et de contrôle
  • limite l’installation des circuits d’éclairage décoratif et de contrôle sur la structure d’un seul manège, et
  • spécifie le dégagement minimum pour les câbles aériens de :
    • 5,5 m à travers les autoroutes, les rues, les voies et les ruelles,
    • 5 m dans les zones accessibles aux véhicules, et
    • 3,5 m dans les zones accessibles aux piétons.

La règle 66-102 exige la protection de l’équipement électrique contre les dommages mécaniques ou autre et gardé pour la sécurité des personnes conformément à la règle 2-200.

Mise à la terre

La règle 66-200 énonce les exigences de mise à la terre pour les générateurs mobiles, notamment :

  • mise à la terre du service et de la distribution conformément à la section 10,
  • connexion des électrodes de mise à la terre des groupes électrogènes mobiles avec des connecteurs de câbles monoconducteurs enfichables et verrouillables,
  • fournir un conducteur de mise à la terre dédié d’au moins 4 AWG pour le générateur mobile, acheminé directement par le chemin le plus court, d’une longueur totale maximale de 50 m, et
  • pas plus de deux ensembles de connexions accouplées, en ligne, à une seule broche.

La règle 66-202 exige que toutes les parties métalliques exposées non conductrices de courant des équipements électriques fixes, telles que :

  • cadres moteurs,
  • démarreurs et coffrets électriques,
  • parties de manèges,
  • concessions et billetteries,
  • déplacement d’équipement électrique, et
  • stations distantes contrôlées par l’opérateur et connectées par cordon

être mis à la terre par le conducteur de mise à la terre dans le cordon d’alimentation ou par un conducteur de mise à la masse en cuivre flexible isolé n° 6 AWG minimum distinct connecté au conducteur du circuit mis à la terre au sectionneur de service.

Services et distribution

La règle 66-300 précise que :

  • l’équipement de service doit être dimensionné de manière appropriée pour la charge connectée,
  • les enceintes sont verrouillables, et
  • les groupes électrogènes ne sont accessibles qu’aux personnes autorisées.

La règle 66-302 exige que le montage de l’équipement de service soit sur un support solide et soit étanche ou protégé des intempéries par une enceinte étanche.

La règle 66-304 exige que l’équipement de distribution de chaque concession et manège soit équipé d’un interrupteur-sectionneur à fusible ou d’un disjoncteur et que les boîtiers pour les interrupteurs, les panneaux de distribution et les répartiteurs soient verrouillables.

Méthodes de câblage et équipement

La règle 66-400 précise que, pour les méthodes de câblage, à l’exception des câbles à un seul conducteur, tout le câblage doit être effectué conformément à la section 12. De plus, les cordons, câbles, conduits et autres équipements doivent :

  • être protégé des dommages physiques
  • pour les cordons, être :
    • de type à usage intensif, en bon état et muni de boîtiers d’entrée de décharge de traction et de connecteurs enfichables,
    • adapté à une utilisation en extérieur s’il est exposé aux intempéries, et
    • où des connexions enfichables sont utilisées ont :
      • différents connecteurs et prises d’intensité nominale conçus pour empêcher les connexions croisées,
      • le connecteur femelle fixé à l’extrémité charge du cordon (sauf pour le conducteur mis à la terre et le conducteur de liaison des câbles monoconducteurs), et
      • un connecteur multiconducteur ca, si utilisé, polarisé,
  • pour les installations de charge d’éclairage intermittent temporaire (sauf pour les parcs d’attractions, les midways, les carnavals, les spectacles à domicile et les réunions sous tente), prises de courant nominales de 15 A, conformes à la configuration CSA 5-15R nominales de 120 V, de qualité hospitalière, et protégées par un fusible ou un circuit disjoncteur dont la valeur nominale ne dépasse pas 20 A, peut être utilisé,
  • pour le câblage temporaire des équipements de scène portables, être conforme aux règles 44-350, 44-352 et 44-356.

La règle 66-402 précise les exigences d’installation des équipements :

  • les banderoles d’éclairage doivent être constituées d’un cordon flexible extérieur à usage très intensif avec des douilles résistantes aux intempéries, avec des bornes d’un type qui perfore l’isolant en contact avec les conducteurs, ou des fils fixés en permanence connectés au cordon,
  • les luminaires fluorescents ne doivent pas être montés bout à bout sauf si marqués à cet effet,
  • les douilles à incandescence doivent être du type à vis, sauf que les douilles à baïonnette conviennent pour les films, les téléviseurs et les télécommandes de télévision,
  • tout équipement destiné à être utilisé à l’extérieur doit être protégé des intempéries ou être adapté à l’emplacement.

La règle 66-404 exige que les prises 5-15R ou 5-20R installées dans les centres commerciaux itinérants, les carnavals, les foires et les festivals fournissant des charges dans des endroits extérieurs ou humides, doivent être protégées par un disjoncteur de fuite à la terre de type classe A.

Câbles monoconducteurs

La règle 66-450 prévoit que les câbles à conducteur unique peuvent être de calibre n° 4 AWG et plus s’ils sont :

  • adapté à l’application prévue et à la tension nominale,
  • un ensemble assorti avec tous les conducteurs du circuit, y compris le conducteur de liaison, de même longueur, et
  • couverts ou protégés pour éviter les risques de trébuchement.

La règle 66-452 exige que, à l’exception des câblages fixes, les câbles monoconducteurs soient empêchés de se déplacer par inadvertance, lorsque le courant de défaut disponible dépasse 10 000 A, par des dispositifs limiteurs de courant.

La règle 66-454 précise que les cotes d’air libre doivent être conformes aux facteurs de correction de la section 4. Cependant, une exception est faite pour les installations temporaires où les faisceaux de conducteurs simples sont séparés par au moins un diamètre de faisceau. Dans ce cas, des cotes d’air libre sans facteurs de correction peuvent être utilisées.

La règle 66-456 guide l’utilisation de connexions de câbles à un seul conducteur et exige que les connexions :

  • être inaccessible aux personnes non qualifiées ;
  • pour les connecteurs enfichables, être de type verrouillable, comporter un verrouillage mécanique ou un code couleur, et avoir des connexions non utilisées scellées ou coiffées,
  • être uniquement connecté en parallèle pour réduire la chute de tension, et si c’est le cas, avoir une protection contre les surintensités dimensionnées pour le plus petit courant admissible du conducteur,
  • pour tarauder des tés, des tés parallèles ou des retournements rigides :
    • n’ont pas plus d’une prise ou d’un té parallèle par conducteur en tout point du système de distribution d’énergie,
    • n’ont aucune contrainte mécanique sur la connexion,
    • ne pas être directement connecté à une fiche ou à un connecteur à une seule broche, logé de manière rigide dans un dispositif à connexions multiples, et
    • Ne pas être directement raccordé à une entrée ou une sortie encastrable, ou à un appareil multiconnexions, avec un câble de moins de 2 m de longueur,
  • pour les connexions de câbles monoconducteurs en ligne de plus de 150 volts à la terre, être enfermé dans une boîte verrouillable non conductrice ou une enceinte similaire avec une étiquette visible et lisible permanente spécifiant la tension du circuit,
  • utiliser un seul dispositif à connexions multiples pour les dispositifs de division ou de combinaison de distribution nécessitant plus de deux connexions de charge par conducteur.

La règle 66-458 exige que chaque circuit incorporant des câbles à un seul conducteur comprenne un conducteur de liaison avec les conducteurs du circuit.

Moteurs

La règle 66-500 exige que tous les moteurs soient installés conformément à la section 28.

La règle 66-502 exige que les moteurs soient installés uniquement dans des endroits secs à moins qu’ils ne soient marqués ou protégés pour d’autres endroits.

La règle 66-504 permet aux moteurs portables d’être connectés avec un cordon flexible de type SOW.

** Le Groupe CSA publie également le Manuel CSA.

Dans le prochain article, nous discuterons de l’article 68 — Piscines, baignoires et spas

[i] William (Bill) Burr est membre associé du Comité technique du Code canadien de l’électricité, partie 1, et ancien président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CACES), inspecteur en chef des installations électriques et des ascenseurs pour la province de la Colombie-Britannique et le Territoires du Nord-Ouest, directeur de l’élaboration des normes électriques et gazières et directeur de l’évaluation de la conformité au Groupe CSA. Bill peut être contacté à Burr and Associates Consulting billburr@gmail.com.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…