L’economie: Investissement en construction de bâtiments non résidentiels, quatrième trimestre de 2013

Economy

L’investissement en construction de bâtiments non résidentiels a atteint 12,9 milliards de dollars au quatrième trimestre, soit 1,1 % de plus qu’au trimestre précédent. Il s’agit d’une deuxième augmentation trimestrielle consécutive, laquelle a été principalement attribuable à une augmentation des dépenses en construction de bâtiments commerciaux.

Graphique 1
Investissements en construction de bâtiments non résidentiels

Commercial Investment Chart
Description du graphique : Investissements en construction de bâtiments non résidentiels
Version CSV du graphique 1

Dans l’ensemble, l’investissement total s’est accru dans six provinces au quatrième trimestre, les augmentations les plus prononcées ayant été observées en Alberta et au Québec. En Alberta, la hausse a été répartie entre les composantes commerciale, industrielle et institutionnelle, tandis qu’au Québec, elle provient des composantes institutionnelle et commerciale.

En Ontario, l’augmentation enregistrée dans la composante commerciale n’a pas suffit à contrebalancer les baisses observées dans les composantes institutionnelle et industrielle.

Régions métropolitaines de recensement
L’investissement a crû dans 18 des 34 régions métropolitaines de recensement. Edmonton et Montréal ont enregistré les augmentations les plus prononcées.

La hausse observée à Edmonton s’explique principalement par l’investissement commercial, tandis qu’à Montréal, l’augmentation provient de la hausse des dépenses en construction d’immeubles à vocation commerciale et institutionnelle.
London et Sherbrooke ont affiché les plus fortes baisses surtout en raison de replis dans les composantes institutionnelle et commerciale.

Composante commerciale
L’investissement en construction de bâtiments commerciaux s’est chiffré à 7,8 milliards de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 1,7 % par rapport au trimestre précédent. Il s’agit de la deuxième augmentation trimestrielle consécutive, laquelle résulte d’une augmentation des dépenses en construction d’immeubles à bureaux, de bâtiments de loisirs et de magasins de détail et de gros dans plusieurs provinces.
La plus importante contribution à la composante commerciale provient de l’Alberta, où l’investissement s’est accru de 4,9 % pour atteindre 1,8 milliard de dollars. Cette augmentation est le résultat de la croissance de l’investissement dans plusieurs catégories d’immeubles à vocation commerciale.

En Ontario, l’investissement a progressé de 1,9 % pour se fixer à 2,9 milliards de dollars, principalement en raison de l’augmentation des dépenses en construction de bâtiments de loisirs et d’immeubles à bureaux.

Terre-Neuve-et-Labrador a enregistré la plus forte baisse en raison de la diminution des dépenses, répartie entre plusieurs catégories de bâtiments commerciaux.

Graphique 2
Composantes commerciale, institutionnelle et industrielle
Investment Chart

Description du graphique : Composantes commerciale, institutionnelle et industrielle
Version CSV du graphique 2

Composante institutionnelle
Dans la composante institutionnelle, l’investissement a progressé de 0,3 % pour s’établir à 3,4 milliards de dollars, ce qui représente une deuxième hausse trimestrielle d’affilée. Une augmentation dans la composante institutionnelle a été observée dans huit provinces.
Les augmentations les plus prononcées ont été observées au Québec et en Alberta. Au Québec, les dépenses ont augmenté de 4,4 % pour se fixer à 754 millions de dollars, en raison de l’augmentation de l’investissement dans les établissements de soins de santé et d’autres immeubles gouvernementaux. En Alberta, l’investissement a progressé de 4,2 % pour atteindre 405 millions de dollars, ce qui représente une sixième augmentation trimestrielle consécutive pour la province. Cette hausse s’explique principalement par l’accroissement des dépenses en construction d’établissements de soins de santé.

Les seules baisses ont été enregistrées en Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador. En Ontario, l’investissement dans la composante institutionnelle a régressé de 5,0 % pour s’établir à 1,3 milliard de dollars, principalement en raison d’une baisse des dépenses en construction d’établissements d’enseignement.

À Terre-Neuve-et-Labrador, l’investissement a diminué pour un huitième trimestre consécutif, ayant régressé de 5,2 % pour se fixer à 23 millions de dollars. Cette baisse est surtout attribuable à un recul des dépenses en construction d’établissements de soins infirmiers.

Composante industrielle
L’investissement dans les projets industriels a progressé de 0,3 % pour se fixer à 1,8 milliard de dollars au quatrième trimestre, ce qui représente une deuxième hausse trimestrielle consécutive. La croissance observée dans cette composante s’explique en grande partie par la construction de bâtiments rattachés au secteur primaire et d’usines de fabrication dans six provinces.

À l’échelle provinciale, la plus forte augmentation est survenue en Alberta, où l’investissement a progressé de 4,7 % pour atteindre 423 millions de dollars. Cette hausse provient en majeure partie des usines de fabrication.

La Colombie-Britannique et l’Ontario ont affiché les plus fortes baisses au quatrième trimestre. En Colombie-Britannique, l’investissement dans les projets industriels a reculé de 5,2 % pour s’établir à 174 millions de dollars, principalement en raison de la diminution de l’activité de construction d’usines de fabrication. En Ontario, l’investissement dans les projets industriels a régressé de 1,5 % pour se fixer à 597 millions de dollars, principalement en raison de la baisse des dépenses en construction de bâtiments de services publics et d’usines de fabrication.

Tableau 1
Investissement en construction de bâtiments non résidentiels, selon le type de bâtiments, par province et territoire – Données désaisonnalisées
Tableau 2
Investissement en construction de bâtiments non résidentiels selon la région métropolitaine de recensement– Données désaisonnalisées

Source : Statistiques Canada, Le Quotidien, 17 janvier 2014

Related Articles


Monde en mouvement

  • Arlington célèbre ses 75 ans en 2024

    Arlington célèbre ses 75 ans en 2024

    9-avril-2024 Fondée en 1949, Arlington a d’abord servi l’industrie électrique en tant que fournisseur régional de raccords en zinc moulé sous pression. Au cours des 75 dernières années, Arlington est devenu l’un des principaux fabricants de raccords et connecteurs métalliques et non métalliques traditionnels fabriqués aux États-Unis, ainsi que de produits électriques et de communication uniques… Read More…

  • Une nouvelle étude souligne la nécissité de mieux soutenir et reconnaître le rôle croissant des femmes dans la construction

    Une nouvelle étude souligne la nécissité de mieux soutenir et reconnaître le rôle croissant des femmes dans la construction

    3-avril-2024 À l’occasion de la Semaine des femmes dans la construction, l’Association canadienne des femmes dans la construction (CAWIC) partage de nouveaux détails qui soulignent la nécessité de créer une industrie de la construction inclusive et diversifiée afin qu’elle puisse prospérer et se développer. Les résultats sont basés sur une nouvelle recherche qui examine les… Read More…


Formation et événements