Réduire la pollution et rendre la vie plus abordable : le gouvernement du Canada annonce un finacement de 48,7 millions de dollars pour soutenir la transition vers l’énergie propre à l’Île-du-Prince-Édouard

28-juin-2023

 Canada annonce un finacement de 48,7 millions de dollars pour soutenir la transition vers l’énergie propre à l’Île-du-Prince-Édouard

L’honorable Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et député de Cardigan, à l’Île-du-Prince-Édouard, au nom de l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, et de l’honorable Steven Myers, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de l’Action climatique de l’Île-du-Prince-Édouard, ont annoncé un finacement fédéral pouvant atteindre 48,7 millions de dollars provenant du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone du Canada pour réduire les coûts de l’énergie et soutenir l’action climatique, afin de bâtir une économie forte à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le finacement sera divisé en deux volets : 
  • Jusqu’à 16,8 millions de dollars pour soutenir des programmes provinciaux de transition énergétique visant à aider les propriétaires résidentiels à faibles revenus à délaisser le chauffage résidentiel au mazout au profit de technologies de chauffage à faibles émissions plus abordables. 
  • Jusqu’à 31,9 millions de dollars pour soutenir des initiatives provinciales qui appuient la cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre du Canada pour 2030 et l’objectif du Canada visant l’atteinte de la carboneutralité d’ici 2050.

Le gouvernement fédéral travaille en étroite collaboration avec l’Île-du-Prince-Édouard afin de conclure une entente concernant le versement de ce finacement.

Ce finacement s’ajoute aux programmes d’efficacité énergétique du gouvernement du Canada, dont le Programme pour la conversion abordable du mazout à la thermopompe de Ressources naturelles Canada, dans le cadre duquel les propriétaires admissibles à faibles revenus et à revenus moyens peuvent recevoir jusqu’à 10 000 dollars en aide fédérale, y compris l’aide offerte dans le cadre de la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes. Ces deux programmes ont soutenu l’installation de plus de 10 000 thermopompes au Canada atlantique, dont 470 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone a déjà soutenu divers projets à l’Île-du-Prince-Édouard, notamment des projets visant à évaluer l’efficacité énergétique des maisons, à accorder des rabais sur des appareils résidentiels écoénergétiques, à améliorer l’intempérisation des habitations à faibles revenus, à explorer des possibilités de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la production agricole et à optimiser et à aménager les forêts à des fins de séquestration du carbone.

Citations

« Les gens de l’Île-du-Prince-Édouard sont très préoccupés en raison du coût de la vie actuel. Le gouvernement du Canada rend plus intéressante la transition vers l’énergie plus abordable et propre. Réduire les factures de chauffage en abandonnant le mazout diminue non seulement les coûts, mais aussi la pollution climatique. C’est pour cette raison que nous voulons que tout le monde profite de programmes comme la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes ou des subventions fédérales pour les thermopompes comme les programmes de transition énergétique visant à remplacer le chauffage résidentiel au mazout. Ce n’est là qu’une des politiques climatiques judicieuses mises en œuvre par le gouvernement fédéral qui assurent un air pur et une économie forte à l’Île-du-Prince-Édouard. »

L’honorable Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et député de Cardigan, Île-du-Prince-Édouard

« Le gouvernement du Canada aide les gens de l’Île-du-Prince-Édouard à économiser de l’argent sur leurs factures de services publics tout en améliorant l’efficacité énergétique de leur maison. L’investissement d’aujourd’hui s’appuie sur les progrès réalisés dans le cadre de notre Programme pour la conversion abordable du mazout à la thermopompe et de l’Initiative canadienne pour des maisons plus vertes, qui ont aidé des milliers de ménages canadiens à faire la transition vers la thermopompe électrique »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles 

« L’Île-du-Prince-Édouard est touchée comme nulle autre région par les changements climatiques, et nous devons travailler agressivement à l’atteinte de notre objectif de carboneutralité d’ici 2040. Nous sommes parvenus à rendre la vie un peu plus abordable pour les gens de l’île, grâce à l’installation de plus de 6 000 thermopompes gratuites et à des rabais de plus de 30 millions de dollars pour soutenir l’efficacité énergétique, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. C’est formidable de voir que le gouvernement du Canada continue de soutenir la croissance de ces rabais et incitatifs essentiels qui appuient l’efficacité énergétique. »

L’honorable Steven Myers, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de l’Action climatique, gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard

Faits en bref

  • En 2022, le Canada a publié le Plan de réduction des émissions, qui présente les mesures à prendre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 p. 100 sous les niveaux de 2005 d’ici 2030 et atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Le plan prévoit un finacement renouvelé et accru du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone, notamment pour le volet du Fonds du leadership, qui continuera de soutenir les mesures de lutte contre les changements climatiques prises par les provinces et les territoires, en misant notamment sur le déploiement de technologies éprouvées, à faibles émissions de carbone.
  • Le gouvernement du Canada a consacré environ deux milliards de dollars supplémentaires à la formule bonifiée du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone, conformément à ce qui avait été précédemment annoncé dans le budget de 2022 et dans le Plan de réduction des émissions pour 2030 du Canada.
  • En moyenne, les propriétaires qui passent du mazout à la thermopompe pour le chauffage de leur maison économisent entre 1 500 et 4 700 dollars par an sur leurs factures d’énergie.
  • Le nouveau finacement tiré du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone soutiendra les mesures de lutte contre les changements climatiques prises par les peuples autochtones, grâce à un nouveau fonds de 180 millions de dollars visant à favoriser le leadership autochtone, en finacement dans des projets d’énergie propre et d’efficacité énergétique menés par les communautés et les organisations des Premières Nations, des Inuits et des Métis.
  • Au Canada atlantique, la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes et le Programme pour la conversion abordable du mazout à la thermopompe du gouvernement fédéral ont soutenu l’installation de 10 759 thermopompes, dont 2 342 en Nouvelle-Écosse, 2 525 à Terre-Neuve-et-Labrador, 5 422 au Nouveau-Brunswick et 470 à l’Île-du-Prince-Édouard.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…