Permis de bâtir, juin 2019

lme34_cs_eco_125.gif

lme34_cs_eco_400.gif15 août 2019

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 3,7 % pour s’établir à 8,0 milliards de dollars en juin, en grande partie en raison d’une baisse de la valeur des permis dans les composantes des logements multifamiliaux et institutionnels. Au total, six provinces ont fait état de baisses, l’Alberta ayant enregistré plus du tiers de la diminution nationale. Parmi les provinces qui ont fait état de hausses, la Nouvelle-Écosse a enregistré l’augmentation la plus prononcée (+32,1 %) sous l’effet de la hausse de la valeur des permis de bâtir résidentiels et commerciaux à Halifax.

Baisse de la valeur des permis des logements multifamiliaux

La valeur des permis de bâtir dans la composante des logements multifamiliaux a affiché la diminution mensuelle la plus marquée parmi les cinq principales composantes, en baisse de 6,7 % en juin pour s’établir à 2,6 milliards de dollars. La baisse s’est concentrée au Québec, où la valeur des permis a reculé de 21,8 % après une hausse de 16,9 % en mai.

Des hausses ont été enregistrées dans d’autres régions du pays, y compris dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Kitchener–Cambridge–Waterloo (+82 millions de dollars) et de Kelowna (+61 millions de dollars).

Diminution de la valeur des permis institutionnels et commerciaux

La valeur des permis de bâtir dans la composante institutionnelle a diminué dans sept provinces en juin, et c’est la Colombie-Britannique qui a enregistré la baisse la plus marquée. Malgré cette baisse à l’échelle nationale, la valeur des permis dans cette composante est demeurée supérieure de 2,2 % à la valeur enregistrée un an plus tôt.

D’un mois à l’autre, la valeur des permis dans la composante commerciale a diminué de 1,1 % pour s’établir à 1,9 milliard de dollars, en grande partie en raison des baisses observées en Colombie-Britannique et en Alberta. Il y a toutefois eu une augmentation notable au Québec (+156 millions de dollars), principalement sous l’effet d’un permis délivré pour Medicago, une société de biotechnologie dans la RMR de Québec.

Dans la composante industrielle, la valeur des permis de bâtir a augmenté de 1,7 % en juin, en grande partie en raison d’un permis de grande valeur délivré pour une usine de transformation des aliments dans la RMR de Calgary. Cela a entraîné une hausse de 32,9 % de la valeur des permis dans la composante industrielle de la province.

Related Articles


Monde en mouvement

  • Liteline lance des améliorations de son site web

    Liteline lance des améliorations de son site web

    23-mai-2024 Vous avez peut-être remarqué un nouveau look sur notre site web lorsque vous naviguez vers les produits. Nous venons de lancer une nouvelle navigation améliorée qui combine les fonctions « Trouver », « Filtrer » et « Découvrir » dans une seule section appelée « Produits ». La page Produits vous permet de filtrer par catégorie de produits, d’affiner par attributs et… Read More…

  • ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    22-mai-2024 Electrical Cable Supply (ECS), premier fournisseur indépendant de solutions de fils et de câbles électriques au Canada, est fier d’annoncer sa recertification en tant que membre du Club Platine des Sociétés les mieux gérées au Canada pour la septième année consécutive. Ce titre prestigieux, décerné par Deloitte, récompense les entreprises détenues et gérées par… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…