Le Massachusetts donne le feu vert aux ententes de vente d’énergie

logo-hq-couleur-125.gif

logo-hq-couleur-400.gif29 juin 2019

Le département des services publics (Department of Public Utilities ou DPU) du Massachusetts a approuvé les ententes d’achat d’électricité intervenues entre les entreprises de distribution d’électricité de cet État et Hydro-Québec. Dans sa décision, le DPU souligne que les livraisons d’énergie découlant de ces ententes auront des avantages durables pour le Massachusetts sur le plan de la réduction des émissions des gaz à effet de serre.

Les ententes portent sur la livraison annuelle d’environ 9,45 térawattheures d’énergie de base propre et fiable pendant 20 ans. Cette énergie proviendra du vaste parc de production hydroélectrique d’Hydro-Québec, ce qui se traduira non seulement par une réduction des émissions mais aussi par une augmentation de la fiabilité de l’alimentation dans la région.

« L’approbation des ententes par le Massachusetts est une étape importante de notre parcours vers un avenir énergétique propre, a affirmé Éric Martel, président-directeur général d’Hydro-Québec. Nous continuerons à collaborer étroitement avec notre partenaire Central Maine Power pour obtenir les autres permis nécessaires pour la réalisation de ce projet, tant dans le Maine qu’au Québec. »

Le projet New England Clean Energy Connect(NECEC) prévoit la construction d’une ligne de transport pour acheminer l’énergie d’Hydro-Québec jusqu’au Massachusetts aux fins des ententes conclues avec les entreprises de distribution d’électricité de cet État. Il a déjà été autorisé par la commission fédérale de réglementation de l’énergie (Federal Energy Regulatory Commission) et la commission des services publics (Public Utilities Commission) du Maine.

Les partenaires doivent également recevoir des permis du département de protection de l’environnement (Department of Environmental Protection) du Maine et la commission d’aménagement foncier (Land Use Planning Commission) de cet État, l’approbation du corps des ingénieurs de l’armée américaine (US Army Corps of Engineers) et le permis présidentiel du département de l’énergie (Department of Energy) des États-Unis. Plusieurs permis provinciaux et fédéraux doivent également être obtenus pour la partie québécoise du projet.

Related Articles


Monde en mouvement

  • Liteline lance des améliorations de son site web

    Liteline lance des améliorations de son site web

    23-mai-2024 Vous avez peut-être remarqué un nouveau look sur notre site web lorsque vous naviguez vers les produits. Nous venons de lancer une nouvelle navigation améliorée qui combine les fonctions « Trouver », « Filtrer » et « Découvrir » dans une seule section appelée « Produits ». La page Produits vous permet de filtrer par catégorie de produits, d’affiner par attributs et… Read More…

  • ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    22-mai-2024 Electrical Cable Supply (ECS), premier fournisseur indépendant de solutions de fils et de câbles électriques au Canada, est fier d’annoncer sa recertification en tant que membre du Club Platine des Sociétés les mieux gérées au Canada pour la septième année consécutive. Ce titre prestigieux, décerné par Deloitte, récompense les entreprises détenues et gérées par… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…