Roulez électrique du Québec au Maine

10 mars 2016

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le gouverneur de l’État du Maine, Paul LePage, ont annoncé le 9 mars dernier la création d’un comité de travail conjoint dont le mandat sera d’examiner les possibilités d’établir un corridor de bornes de recharge pour véhicules électriques entre le Québec et le Maine. Celui-ci devra présenter ses recommandations dès l’été 2016.

« En novembre dernier, je m’étais entretenu avec le gouverneur LePage sur la possibilité d’élargir la coopération entre le Québec et le Maine, notamment dans le domaine de l’énergie et de l’électrification des transports. L’initiative annoncée aujourd’hui démontre notre détermination à travailler conjointement pour renforcer les relations économiques entre nous. Nous possédons le savoir-faire et la capacité d’innover en plus des ressources naturelles et énergétiques requises pour mettre en place une véritable industrie du transport électrique. Nous devons continuer de travailler ensemble pour bâtir des partenariats solides et faire rayonner notre expertise autant chez nous qu’au-delà de nos frontières », a souligné le premier ministre.

« Le tourisme est la plus importante industrie du Maine, et nous trouvons essentiel d’offrir des infrastructures de mobilité électrique aux Québécois qui souhaitent continuer à visiter notre bel État. Le Québec et le Maine comptent sur une relation historique solide et nous voulons maintenir nos liens en misant sur des infrastructures de transport modernes. Les véhicules électriques se développent rapidement et gagnent en popularité. Il est primordial de nous doter d’un plan pour nous assurer d’être prêts à prendre cet important virage technologique », a indiqué le gouverneur LePage.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’entente de coopération multisectorielle Québec-Maine, signée en 2013. Cette entente vise un accroissement de la collaboration dans les domaines du développement économique régional, de l’énergie, des ressources naturelles, du transport, de la sécurité publique, de la culture et de la francophonie. Le comité conjoint annoncé devra, entre autres, s’assurer de l’interopérabilité des différents systèmes de recharge en plus d’étudier les emplacements potentiels des bornes, les types de partenariats d’affaires possibles et les investissements nécessaires. Il devra présenter ses recommandations à l’été 2016.

Le gouvernement du Québec a lancé l’automne dernier son Plan d’action 2015-2020 en électrification des transports. L’objectif est d’atteindre d’ici 2020 le nombre de 100 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables immatriculés au Québec, et de réduire de 150 000 tonnes les émissions de GES liées au transport et de 66 millions le nombre de litres de carburant consommés annuellement au Québec. Ce plan peut être consulté à l’adresse Internet suivante : transportselectriques.gouv.qc.ca.
 

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…