|

Une approche globale de l’éclairage DEL, de la recharge des VE, des installations solaires et de l’importance de comprendre les incitations gouvernementales 

22 janvier 2024

Blake Marchand

Nedco Energy Solutions (NES) propose une approche globale des solutions énergétiques, allant de la modernisation de l’éclairage DEL à la recharge des véhicules électriques, en passant par les installations solaires, les miniréseaux, le stockage de l’énergie et la qualité énergétique. À titre d’entreprise nationale, elle dispose d’experts à l’échelle du pays qui sont particulièrement bien placés pour conseiller les clients et élaborer des stratégies pour déployer au mieux leurs projets. C’est particulièrement pertinent pour les entreprises disposant d’installations dans plusieurs régions du pays. NES peut contribuer à l’élaboration d’une stratégie en tenant compte des nuances régionales et en faisant appel à des entrepreneurs dans tout le pays pour réaliser l’installation. 

Les incitations et les remises gouvernementales en matière d’efficacité énergétique sont un élément clé de toutes les solutions et de tous les marchés dans lesquels NES intervient. La gestion des remises peut être un défi pour ceux qui ne sont pas familiers avec le processus. Il s’agit là d’une valeur ajoutée essentielle pour NES. Ses spécialistes répartis à travers le pays ont une expérience unique des cadres de rabais au niveau régional et national. 

Le présent article, rédigé en collaboration avec Chris Haas, directrice des solutions énergétiques chez Nedco, porte sur l’amélioration de l’éclairage, la recharge des véhicules électriques et les installations solaires. Il explique comment NES aide ses clients à planifier et à mettre en œuvre leur projet, ainsi qu’à gérer les incitations et les rabais. 

Améliorations des DEL et considérations clés  

La première étape du processus consiste à comprendre clairement quels sont les objectifs du client en matière d’amélioration de l’éclairage. Il peut s’agir, par exemple, d’objectifs spécifiques concernant la réduction de la consommation d’énergie, le respect du budget d’investissement et les attentes en matière de rendement du capital investi (RCI) 

À partir de là, NES tient compte de toutes les considérations techniques, des besoins spécifiques de l’installation, des mises à niveau antérieures/partielles, des zones souséclairées, de la qualité de la lumière et de la sécurité.  

Lorsqu’il s’agit de l’installation, Nedco sous-traite le travail en utilisant sa base de clients entrepreneurs, ce qui offre une flexibilité pour les installations à travers le pays, leur permettant de répondre à tous les critères que les clients peuvent exiger des entrepreneurs, qu’il s’agisse de certaines certifications de sécurité, d’ateliers syndicaux ou d’emplacement.  

« Nous disposons d’un excellent réseau d’entrepreneurs qui sont nos clients », a déclaré Mme Haas, « C’est bon pour eux, car nous leur procurons des affaires. C’est bon pour nous, car nous les connaissons. C’est bon pour le client, car nous pouvons vraiment mettre en place un ensemble de mesures correspondant à ses besoins du point de vue de l’installation. » 

Les difficultés sont souvent liées à une conception désuète ou à l’absence de plans de l’installation. Les installations dans lesquelles ils travaillent varient généralement en âge, ainsi que l’âge des technologies mises en œuvre. Il peut s’agir d’une installation industrielle nécessitant des luminaires homologués pour les zones dangereuses, ou encore des tensions utilisées dans l’installation. 

« Du point de vue du client, c’est nous qui recueillons tous ces renseignements, puis nous rassemblons tout élément manquant dans l’audit et procédons à un audit complet de l’ensemble de l’installation », précise Mme Haas. « Nous recueillons des renseignements sur l’espace : hauteurs de plafond, niveaux d’éclairage, considérations spéciales dans cet espace, tout élément sous-éclairé, et nous rassemblons le tout dans un dossier complet pour le client. »  

Une mise en service appropriée joue un rôle très important dans l’efficacité et le bon fonctionnement des contrôles », explique-t-elle. « Nedco dispose d’une expertise interne et fait appel à une tierce partie pour la mise en service lorsque c’est nécessaire.  Dans certaines situations, des problèmes de qualité de l’énergie peuvent causer des problèmes de contrôle. NES dispose également d’experts internes en qualité de l’énergie qui peuvent aider pour ce type de dépannage. » 

Mme Haas a mentionné un projet récent pour lequel elle a été confrontée à ce problème, à savoir des problèmes d’éclairage après l’installation qui se sont avérés être liés à la qualité de l’énergie. Dans ce cas, elle a pu faire appel à sa division chargée de la qualité énergétique pour l’aider à résoudre le problème. La qualité énergétique est un aspect important qui peut parfois être difficile à déceler, mais qui peut avoir un impact sur la durée de vie des équipements, engendrer des défaillances et des coûts énergétiques élevés. Ce n’est qu’un autre exemple de la valeur ajoutée que représente le fait de travailler avec une entreprise comme Nedco qui possède l’expertise d’une gamme complète de solutions énergétiques. 

Remises sur l’éclairage DEL 

Le processus de remise pour l’éclairage peut être onéreux, en particulier si vous avez des installations dans différentes régions et que vous voulez profiter du financement gouvernemental. Les remises sur l’éclairage varient selon les provinces, et NES peut aider ses clients à tirer le meilleur parti de leurs projets. 

Mme Haas a fait remarquer que l’Ontario, le Québec et la Colombie-Britannique ont les systèmes les mieux définis pour l’éclairage. La Nouvelle-Écosse propose un système hybride qui offre des rabais au point de vente, ainsi qu’un volet de projet personnalisé. 

L’Ontario est sûrement la province proposant le programme le plus compliqué, car il y a une série d’étapes à connaître. De plus, le programme d’éclairage a été reconfiguré plusieurs fois au cours des dernières années. Nedco connaît ces changements avant qu’ils n’entrent en vigueur et est en mesure de proposer aux clients les bons programmes au bon moment. 

Transition vers l’abandon de l’éclairage fluorescent  

Le gouvernement fédéral met progressivement fin à l’utilisation des lampes fluorescentes. Cette mesure devait initialement entrer en vigueur à la fin de 2023, mais elle a été repoussée afin de donner à l’industrie plus de temps pour mettre en œuvre l’éclairage DEL. La fabrication des lampes fluorescentes sera supprimée l’année prochaine, et la vente au détail sera interdite en 2026. 

« Un établissement qui n’est pas passé à l’éclairage DEL risque de ne pas pouvoir se procurer des lampes fluorescentes de remplacement à l’avenir », explique Chris. 

Il est important que les établissements investissent dans la modernisation DEL tant qu’ils peuvent bénéficier de mesures incitatives. 

Une approche globale de la recharge, de la mise en service et de l’installation des VE  

Comme pour l’éclairage, le projet commence toujours par une phase de découverte au cours de laquelle NES et le client établissent les objectifs, le budget, les utilisateurs des stations de recharge, le type de véhicules, les exigences en matière de vitesse, la quantité d’énergie présente sur place, les plans de service et d’entretien, et si le client souhaite ou non en faire une source de revenus. 

« Une mise à niveau des services n’est pas toujours nécessaire. Il existe un certain nombre de technologies de répartition de la charge qui peuvent être utilisées pour éviter les mises à niveau du service. Toutefois, il s’agit là d’une question très spécifique qui nécessite une évaluation de la disponibilité de l’énergie et des besoins du client. » 

Chris ajoute que les plans évoluent souvent au cours de la phase de découverte : « Le client pense peut-être qu’il a besoin de quatre chargeurs, mais il dispose seulement d’assez d’énergie pour deux et il ne veut pas faire de partage de charge. Au cours de la phase de découverte, on l’aide donc à élaborer un plan ». 

Au-delà du partage de la charge, ils peuvent également élaborer une approche globale qui intègre le stockage solaire et le stockage par batterie. 

« Je pense qu’à l’avenir, nous verrons beaucoup de miniréseaux avec des charges lourdes », a-t-elle déclaré. Des entreprises développent et commencent à déployer des solutions de miniréseaux sur châssis qui s’associeront bien à l’infrastructure des véhicules électriques. Les miniréseaux seront un élément clé de la gestion de la demande accrue d’électricité à mesure que nous poursuivons la transition vers l’énergie propre. 

Remises sur les chargeurs de VE 

Du point de vue des remises, l’argent est généralement distribué par l’entremise du programme fédéral ZEVIP (zero Emission Vehicle Infrastructure Program) et de programmes régionaux tels que ChargeOn en Ontario.  

« Selon le moment et le type d’incitation qui s’applique, les incitations peuvent financer entre 50 et 75 % d’un projet de VE. » 

NES se concentre sur les projets commerciaux, les projets résidentiels à plusieurs unités et les projets de gestion de flotte. 

Les flux de financement des remises pour les VE ne sont pas aussi bien établis et définis que les flux d’éclairage. Les délais sont plus longs lorsqu’il s’agit d’annoncer et de verser des fonds. Cependant, des remises importantes sont proposées. 

« Les clients ont vraiment besoin d’un peu plus de certitude », a déclaré Mme Haas. Ils ont eu des discussions avec certaines entreprises de services publics qui ont exprimé leur intérêt pour la refonte des modèles de financement des VE afin qu’ils ressemblent davantage aux programmes d’éclairage. 

« Je pense que les programmes de financement des VE feraient bien d’utiliser le modèle de rabais pour l’éclairage. » 

Lorsqu’il s’agit d’installer des chargeurs de niveau 2 et, surtout, de niveau 3, le coût du projet est élevé, mais, comme l’a fait remarquer Mme Haas, les fonds alloués sont importants. 

« Il est difficile d’accéder au financement, mais il est substantiel en termes d’aides accordées ». 

Une fois de plus, c’est là que la collaboration avec NES devient bénéfique. Non seulement l’entreprise fournit un service complet, de l’élaboration d’une stratégie à l’installation, mais elle offre également la valeur ajoutée de manœuvrer un processus de rabais compliqué qui peut réduire les coûts de manière significative. 

Considérations et avantages de l’installation solaire  

Encore une fois, le projet commence toujours par une phase de découverte afin d’établir les objectifs, le budget et les contraintes du client et de déterminer une stratégie globale, qu’il s’agisse de réduction des émissions de carbone, d’économies d’énergie, de résilience et, en Ontario, d’éviter l’ajustement global. 

Le site Web de la SIERE explique l’ajustement global comme « une autre composante qui couvre le coût de la construction de nouvelles infrastructures électriques, de l’entretien et de la remise en état des ressources de production existantes et qui couvre le coût de la mise en œuvre des programmes de conservation afin d’assurer un approvisionnement en électricité adéquat à long terme dans la province de l’Ontario ».  

Mme Haas a ajouté qu’il peut s’agir « d’un élément très coûteux de la facture d’électricité pour les personnes appartenant à la catégorie A, et que l’énergie solaire peut contribuer de manière significative à réduire l’ajustement global ».  

Au cours de la phase suivante du projet, NES examinera l’infrastructure physique et l’environnement. Pour l’énergie solaire en toiture, il faut un espace suffisant (moins les zones d’exclusion et les équipements de chauffage, de ventilation et de climatisation), et il y a des exigences structurelles en termes de poids que le toit peut supporter. D’autres éléments à prendre en compte dans la zone environnante sont l’ombrage, les arbres et tout autre obstacle. 

Au-delà de la réduction des coûts énergétiques et de la certitude des dépenses énergétiques, les installations solaires et de stockage de l’énergie offrent des avantages opérationnels significatifs, en particulier pour les applications industrielles et agricoles, en fournissant une alimentation électrique fiable qui protège contre les pannes causant des temps d’arrêt coûteux. De plus, l’énergie peut être stockée et utilisée pendant les périodes de pointe afin de réduire les coûts énergétiques. 

Chris a indiqué qu’elle avait récemment travaillé avec des fermes laitières qui avaient des problèmes de résilience : « Dans la région où se trouvent les fermes laitières, il y a beaucoup de pannes d’électricité, et elles envisagent d’utiliser l’énergie solaire en combinaison avec le stockage sur batterie pour garantir une énergie plus régulière ». 

Remboursements pour l’énergie solaire 

Le gouvernement fédéral a récemment publié un projet de loi pour un crédit d’impôt à l’investissement dans les technologies propres dans le cadre du budget 2023. Le crédit d’impôt pour les technologies propres couvre jusqu’à 30 % du coût d’investissement. La remise est accessible au cours de l’année d’imposition où le projet devient opérationnel. La législation a fait l’objet d’une première lecture au Parlement le 30 novembre. Les propriétés acquises à partir du 28 mars 2023 sont admissibles à la remise. 

Mme Haas a également fait remarquer que, selon la structure fiscale de l’entreprise, celle-ci peut tirer parti des classes 43.1 et 43.2 de l’annexe II du Règlement de l’impôt sur le revenu du Canada. Ressources naturelles Canada explique que « les coûts en capital des systèmes qui produisent de l’énergie en utilisant des sources d’énergie renouvelables ou des combustibles provenant de déchets, ou qui conservent l’énergie en utilisant les combustibles plus efficacement, sont admissibles à une déduction pour amortissement accéléré ». 

Pour donner un ordre d’idée, le fait de tirer parti de ces deux possibilités pourrait valoir 500 000 dollars sur un projet d’un million de dollars.  

Avant l’introduction de la législation sur le crédit d’impôt à l’investissement des technologies propres, précise-t-elle, « les incitations n’étaient tout simplement pas suffisantes. Elles étaient excellentes pendant les années FIT (Feed in Tariff), il y a 10 à 12 ans, puis n’ont pratiquement plus rien donné. Aujourd’hui, grâce à ce crédit d’impôt, nous constatons un regain d’intérêt ». 

Conclusion 

Il est important de noter que les remises et les incitations actuelles pour l’énergie solaire et la recharge des VE sont très lucratives, a déclaré Mme Haas, « ces programmes sont très fluides, il est important pour les entreprises d’en tirer parti dès maintenant pendant qu’ils sont en place ».  

Encore une fois, NES gère le projet de la mise en service à l’installation, ainsi que tout dépannage après l’installation. Cela signifie qu’il n’y a qu’un seul interlocuteur pour le client. 

« Les nouvelles installations peuvent nécessiter une formation du personnel de l’établissement (contrôle de l’éclairage, etc.), les installations de VE reposent souvent sur des contrats d’entretien/de service avec des tiers et des fabricants. NES fournit une aide pour les manuels d’exploitation et d’entretien ainsi que pour la formation nécessaire, projet par projet », explique Mme Haas. 

Related Articles


Monde en mouvement

  • CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    14-février-2024 La période de production de la déclaration des salaires 2023 est maintenant amorcée. Chaque employeur inscrit à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) doit produire sa déclaration avant le 15 mars 2024 pour éviter une pénalité et des intérêts. La meilleure option pour la… Read More…

  • Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    14-février-2024 En novembre 2023, Hydro-Québec a publié son Plan d’action 2035 – Vers un Québec décarboné et prospère, avec pour objectifs de mieux servir sa clientèle et de décarboner le Québec tout en contribuant au développement économique. Au cours des derniers mois, l’entreprise a expliqué ce plan à la population, à une trentaine d’organisations ainsi qu’aux membres de l’Assemblée… Read More…


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…