|

Guide du Code canadien de l’électricité, 1ère partiei, 25e édition – Une carte routière de William (Bill) Burr

code

9-octobre-2023

William (Bill) Burr

Appendice J – Annexe J18 – Partie D (La 25e édition de la norme CCE, 1ère partie, (C22.1-21)* est accessible auprès du Groupe CSA. Cette discussion de l’Appendice J – Annexe J18 Partie D est basée sur cette édition).

Le Code est un document exhaustif. Il peut parfois sembler difficile de trouver rapidement l’information dont on a besoin. Cette série d’articles fournit des repères pour aider les utilisateurs à s’orienter dans ce document essentiel. Il ne s’agit pas de remplacer les notes de l’annexe B ou les explications des exigences individuelles contenues dans le manuel du CCE**, mais nous espérons qu’il vous aidera à vous orienter dans le Code.

L’Annexe J18 est autorisée, à titre facultatif, pour les ajouts, les modifications, les rénovations ou l’exploitation et l’entretien des installations existantes qui utilisent le système de classification par division. Les règles de l’Annexe J18 sont normatives (obligatoires) lorsqu’elles sont utilisées et modifient ou complètent d’autres exigences du code. L’Annexe JB contient des renseignements supplémentaires (non obligatoires).

L’Annexe J18 est divisée en quatre parties : Généralités, emplacements de classe I, de classe II et de classe III : En raison de sa taille, l’Annexe J18 sera traitée en plusieurs parties. Voici la partie D – Emplacements de classe III.

Emplacements de classe III

Les règles J18-300 à J18-328 s’appliquent aux installations de la classe III, division 1 où des fibres facilement inflammables ou des matériaux produisant des particules combustibles sont manipulés, fabriqués ou utilisés. Des renseignements complémentaires sont fournis à l’Annexe E.

La règle J18-300 prévoit que l’équipement installé dans un emplacement de classe III, division 1, doit être conforme au Tableau 18.

La règle J18-302 prévoit que les transformateurs et les condensateurs doivent être conformes à la Règle J18-252.

La règle J18-304 décrit les méthodes de câblage dans les emplacements de la classe III, division 1 et stipule :

· les méthodes de câblage des éléments suivants :

o conduits métalliques rigides filetés,

o câbles pour emplacements dangereux,

o tubes métalliques électriques,

o câble armé avec gaine globale, tel que TECK90, ACWU90, RC90 à gaine de cuivre ou RA90 à gaine d’aluminium,

o câbles armés d’alarme incendie et de signal, tels que FAS, FAS90, FAS105, FAS150 et FAS200.

o câbles de commande et d’instrumentation dotés d’une armure métallique à verrouillage et d’une gaine continue dans les circuits de commande (type ACIC), ou

o conduits métalliques flexibles étanches et des connecteurs, identifiés pour un usage intensif.

· les boîtes et les raccords dans lesquels des robinets, des joints ou des raccords terminaux sont effectués, soit par une enceinte de type 5, soit par des couvercles bien ajustés afin d’empêcher la fuite d’étincelles ou de matériaux brûlants.

· Les câbles installés et soutenus pour éviter les contraintes de traction au niveau des presse-étoupes; et

· lorsque des connexions flexibles sont nécessaires, respecter la Règle J18-204 (4), (a) et (c), et (5).

La règle J18-306 stipule que les interrupteurs, les commandes de moteur, les disjoncteurs et les fusibles, y compris les boutons-poussoirs, les relais et les dispositifs similaires, soient munis d’un boîtier de type 5 ou de couvercles bien ajustés pour empêcher la fuite d’étincelles ou de matériaux en feu.

La règle J18-308 précise que les transformateurs, les bobines d’impédance et les résistances utilisés comme ou conjointement avec des équipements de commande pour moteurs, générateurs et appareils soient conformes à la règle J18-260, sauf lorsque ces appareils sont dans la même enceinte que les dispositifs de commutation de l’équipement de commande et sont utilisés uniquement pour un service de démarrage ou de courte durée, l’enceinte peut être conforme aux exigences de la règle J18-306.

La règle J18-310 s’applique aux moteurs, générateurs et autres machines électriques tournantes installés dans des emplacements de classe III, division 1 et impose les exigences suivantes :

· qu’ils soient totalement clos et non ventilés; totalement fermés et ventilés par des tuyaux ou totalement fermés et refroidis par un ventilateur.

· lorsque seules des accumulations modérées de particules et de résidus sont susceptibles de s’accumuler sur ou à proximité d’une machine électrique tournante et que la machine est facilement accessible pour le nettoyage et l’entretien de routine :

o machines standards de type ouvert sans contacts glissants ni mécanismes de commutation centrifuges ou autres, y compris les dispositifs de protection contre les surcharges.

o machines standards de type ouvert comportant des contacts, des mécanismes de commutation ou des dispositifs à résistance enfermés dans des boîtiers étanches sans ventilation ni autres ouvertures; ou

o moteurs pour textiles autonettoyants de type cage d’écureuil; et

· les moteurs, générateurs ou autres machines électriques tournantes de type partiellement fermé ou protégé contre les éclaboussures ne doivent pas être installés dans des emplacements de classe III.

La règle J18-312 stipule que chaque tuyau d’aération d’un moteur, d’un générateur, d’une autre machine électrique tournante ou d’une enceinte d’équipement électrique :

· soit conforme à la règle J18-214,

· soit suffisamment étanche pour empêcher l’entrée de poussière dans l’équipement ou l’enceinte ventilée, et empêcher la sortie d’étincelles, de flammes ou de matériaux brûlants enflammant des accumulations de poussière ou de matériaux combustibles, et

· autorise les joints enclenchés, les joints rivetés ou soudés et les joints coulissants bien ajustés lorsque la flexibilité est nécessaire.

La règle J18-314 exige que : les équipements chauffés électriquement, qu’ils soient fixes ou portatifs, soient identifiés pour une utilisation dans des emplacements de classe III, les moteurs des équipements d’utilisation entraînés par moteur soient conformes à la règle J18-310 et les boîtiers pour interrupteurs, disjoncteurs et fusibles soient conformes à la règle J18-306.

La règle J18-316 précise que :

· les luminaires et l’éclairage portatif doivent être des ensembles complets identifiés pour une utilisation dans des emplacements de classe III et dont la puissance maximale est clairement indiquée,

· chaque luminaire soit protégé contre les dommages physiques par un protecteur approprié ou par l’emplacement,

· les luminaires suspendus soient :

o suspendus et alimentés par des tiges filetées de conduits rigides, et les raccords filetés doivent être munis de vis de réglage ou d’autres moyens efficaces pour empêcher le desserrage, et

o pour les tiges d’une longueur supérieure à 300 mm, munis d’un contreventement permanent et efficace contre le déplacement latéral à

un niveau ne dépassant pas plus de 300 mm l’extrémité inférieure de la tige, ou

o munis d’une flexibilité sous la forme d’un raccord approprié ou d’un raccord flexible situé à un maximum de 300 mm du point de fixation.

· les luminaires doivent être soutenus par des boîtiers, des ensembles de boîtiers et des raccords identifiés pour une utilisation dans des emplacements de classe III, et

· les équipements de démarrage et de commande des lampes à vapeur de mercure et fluorescentes doivent être conformes à la règle J18-308.

La règle J18-318 exige que les cordons flexibles soient conformes à la règle J18-220.

La règle J18-320 exige que les prises et les fiches de branchement soient conformes à la règle J18-272.

La règle J18-322 exige que les systèmes de signalisation, d’alarme, de commande à distance et de communication soient conformes à la règle J18-274.

La règle J18-324 définit les exigences d’installation des grues électriques, des palans et des équipements similaires lorsqu’ils sont installés pour fonctionner au-dessus de fibres combustibles ou d’accumulations de particules, des ponts roulants et des palans pour la manutention des matériaux, des nettoyeurs roulants pour les machines pour textiles et des équipements similaires, et impose qu’ils soient conformes aux exigences suivantes :

· l’alimentation en électricité des conducteurs de contact doit être isolée de tous les autres systèmes, sans mise à la terre, et doit être munie de

o d’un système de détection de mise à la terre qui déclenche une alarme et met automatiquement hors tension les conducteurs de contact en cas de défaut de mise à la terre ; ou

o d’un dispositif de détection de défaut à la terre qui déclenche une alarme visuelle et sonore et maintient l’alarme si le système est alimenté et que le défaut à la terre persiste.

· les conducteurs de contact doivent être placés ou protégés de manière à être inaccessibles aux personnes non autorisées et protégés contre tout contact accidentel avec des objets étrangers.

· les collecteurs de courant doivent être disposés ou protégés de manière à confiner les étincelles normales et à empêcher la sortie d’étincelles ou de particules chaudes; pour réduire les étincelles, deux surfaces de contact séparées ou plus doivent être prévues pour chaque conducteur de contact; et des moyens

fiables doivent être prévus pour maintenir les conducteurs de contact et les collecteurs de courant exempts d’accumulations de poussières ou de particules; et

· l’équipement de commande doit être conforme aux règles J18-306 et J18-308.

La règle J18-326 prévoit que l’équipement de charge des batteries de stockage doit être situé dans des pièces séparées, construites ou revêtues de matériaux incombustibles substantiels, fabriquées de manière à exclure de manière adéquate les particules en suspension ou les poussières, et bien ventilées.

La règle J18-328 précise que les équipements fournissant l’EPL Da sont autorisés dans un emplacement de classe III, division 1, avec une classe de température ne dépassant pas T120 °C pour les équipements susceptibles d’être surchargés et ne dépassant pas T165 °C pour les équipements qui ne sont pas soumis à une surcharge.

Division 2

Les règles J18-350 à J18-378 s’appliquent aux installations situées dans des lieux de classe III, division 2, dans lesquels des fibres ou des particules inflammables sont stockées ou manipulées.

La règle J18-350 prévoit que les équipements installés dans la classe III, division 2, doivent être conformes au tableau 18.

La règle J18-352 stipule que les transformateurs et les condensateurs installés dans ces endroits doivent être conformes à la règle J18-252, qui précise que :

· les transformateurs et les condensateurs électriques contenant un liquide inflammable soient installés dans des chambres d’appareillage électrique conformément aux règles 26-350 à 26-356, et

· les transformateurs et les condensateurs ne contenant pas de liquide inflammable soient installés dans des chambres d’appareillage électrique comme ci-dessus, ou identifiés pour être utilisés dans des emplacements de classe II, et

· les transformateurs à circulation d’air soient installés dans des chambres d’appareillage électrique conformément aux règles 26-350 à 26-356, que les connexions des enroulements et des bornes soient enfermées dans des boîtiers étanches non ventilés et qu’ils fonctionnent à une tension maximale de 750 volts.

La règle J18-354 décrit les méthodes de câblage dans les emplacements de classe III, division 2 et requiert les éléments suivants :

· conduits rigides métalliques filetés,

· câbles pour emplacements dangereux,

· tubes métalliques électriques,

· câbles armés à gaine globale, tels que TECK90, ACWU90, RC90 à gaine de cuivre ou RA90 à gaine d’aluminium,

· câbles armés d’alarme incendie et de signal, tels que FAS, FAS90, FAS105, FAS150 et FAS200.

· câbles de commande et d’instrumentation dotés d’une armure métallique à verrouillage et d’une gaine continue dans les circuits de commande (type ACIC),

· câble de type TC installé dans un chemin de câbles conformément à la règle 12-2202,

· câble de type CIC (câble de commande et d’instrumentation sans armure) installé dans un chemin de câbles conformément aux exigences d’installation de la règle 12-2202 (2), à condition que le câble ait une tension nominale de 300 V et que la tension du circuit soit de 150 V ou moins et de 5 A ou moins; et,

· connecteurs et conduits métalliques flexibles étanches, identifiés pour un usage intensif.

La règle J18-356 stipule que les interrupteurs, les contrôleurs, les disjoncteurs et les fusibles situés dans des emplacements de classe III, division 2, doivent être munis d’un boîtier de type 5 ou de couvercles bien ajustés afin d’empêcher la fuite d’étincelles ou de matériaux brûlants.

La règle J18-358 prévoit que les transformateurs, les bobines d’impédance et les résistances utilisés à titre d’appareillage de commande pour les moteurs, les générateurs et les appareils dans les emplacements de la classe III, division 2, doivent être conformes à la règle J18-308, qui stipule :

· qu’ils doivent être équipés de boîtiers conformes à la règle J18-258 et de boîtiers étanches sans ouvertures de ventilation, lorsqu’ils ne sont pas situés dans la même enceinte; et

· que les résistances et les dispositifs de résistance soient munis de boîtiers étanches à la poussière identifiés pour être utilisés dans les emplacements de classe II, sauf lorsque ces dispositifs se trouvent dans le même boîtier que les dispositifs de commutation de l’équipement de commande et qu’ils sont utilisés uniquement pour le démarrage ou le service de courte durée, auquel cas le boîtier peut être conforme aux exigences de la règle J18-306.

La règle J18-360 stipule que les moteurs, les générateurs et les autres machines tournantes installés dans des locaux de classe III, division 2, doivent être conformes à la règle J18-310.

La règle J18-360 s’applique aux moteurs, générateurs et autres machines électriques tournantes installés dans des locaux de classe III, division 2 et prévoit :

· qu’ils soient totalement fermés et non ventilés, totalement fermés et ventilés par des tuyaux ou totalement fermés et refroidis par un ventilateur.

· que lorsque seules des accumulations modérées de poussières et de particules sont susceptibles de s’accumuler sur ou à proximité d’une machine électrique tournante et que la machine est facilement accessible pour le nettoyage et l’entretien de routine :

o des machines standards de type ouvert sans contacts coulissants ni mécanismes de commutation centrifuges ou autres, y compris les dispositifs de surcharge du moteur.

o des machines standards de type ouvert dont les contacts, les mécanismes de commutation ou les dispositifs de résistance sont enfermés dans des boîtiers étanches sans ouverture de ventilation ou autre; ou

o des moteurs pour textiles autonettoyants de type cage d’écureuil; et

· les moteurs, générateurs ou autres machines électriques tournantes qui sont partiellement fermés ou étanches aux éclaboussures ne doivent pas être installés dans des emplacements de classe III.

La règle J18-362 stipule que tout tuyau d’évent d’un moteur, d’un générateur, d’une autre machine électrique tournante ou d’une enceinte d’équipement électrique dans des emplacements de classe III, division 2, doit être :

· étanche à la poussière sur toute sa longueur,

· déboucher directement sur une source d’air pur à l’extérieur du bâtiment,

· être en métal d’une épaisseur d’au moins 0,52 mm (N° 24 MSG) ou en matériau incombustible de même importance,

· être grillagé à l’extrémité extérieure, et,

· être protégé contre les dommages mécaniques et la corrosion.

La règle J18-364 requiert que les équipements d’utilisation fixes ou portatifs soient identifiés pour être utilisés dans des emplacements de classe III, que les moteurs des équipements d’utilisation motorisés soient conformes à la règle J18-310 et que les boîtiers des interrupteurs, des disjoncteurs et des fusibles soient conformes à la règle J18-306.

La règle J18-366 prescrit que les luminaires installés dans des locaux de classe III, division 2, doivent être conformes à la règle J18-316, qui stipule que :

· les luminaires et les éclairages portatifs soient des ensembles complets identifiés pour être utilisés dans les emplacements de classe III et que la puissance maximale soit clairement indiquée,

· chaque luminaire soit protégé contre les dommages physiques par un dispositif de protection approprié ou par l’emplacement,

· les luminaires suspendus soient suspendus et alimentés par des tiges filetées de conduit rigide et que les raccords filetés soient munis de vis de blocage ou d’autres moyens efficaces pour empêcher le desserrage et, dans le cas des tiges de plus de 300 mm de longueur, qu’ils soient munis d’un contreventement permanent et efficace contre les déplacements latéraux à un niveau ne dépassant pas de plus de 300 mm l’extrémité inférieure de la tige, ou d’une flexibilité sous la forme d’un raccord approprié ou d’un connecteur flexible situé à 300 mm au maximum du point de fixation,

· les luminaires soient soutenus par des boîtes, des ensembles de boîtes et des raccords identifiés pour être utilisés dans des emplacements de classe III, et

· les équipements d’allumage et de commande des lampes à vapeur de mercure et des lampes fluorescentes soient conformes à la règle J18-308.

La règle J18-368 prévoit que les cordons flexibles doivent être de type extra-dur, contenir un conducteur de mise à la masse et être munis de presse-étoupes marqués au minimum pour une utilisation dans les emplacements de classe II, division 1, lorsqu’ils pénètrent dans une boîte ou un raccord qui doit être étanche à la poussière.

La règle J18-370 précise que les prises et les fiches de branchement doivent être d’un type polarisé permettant une connexion automatique au conducteur de mise à la masse du cordon d’alimentation flexible et être conçues de manière à ce que la connexion au circuit d’alimentation ne puisse être établie ou interrompue lorsque des pièces sous tension sont exposées.

La règle J18-372 prévoit que :

· les systèmes de signalisation, d’alarme, de télécommande et de communication, les compteurs, les instruments et les contacts de relais qui interrompent des courants autres que des courants vocaux soient pourvus d’une enceinte de type 4 ou 5 ou de couvercles bien ajustés pour empêcher la fuite d’étincelles ou de matériaux brûlants.

· les enroulements et les raccords terminaux des transformateurs et des bobines d’induction transportant des courants autres que des courants vocaux soient pourvus d’enveloppes étanches sans ouvertures d’aération; et

· les résistances, les dispositifs de résistance, les tubes thermoïniques et les redresseurs transportant des courants autres que des courants vocaux et dépassant 120 °C soient pourvus d’enveloppes étanches à la poussière de la classe II.

La règle J18-374 prévoit que les grues électriques, les palans et les équipements similaires situés dans des emplacements de classe III, division 2, soient installés conformément à la règle J18-324, qui décrit les exigences d’installation lorsqu’ils sont installés pour fonctionner au-dessus de fibres combustibles ou d’accumulations de particules, de ponts roulants et de palans pour la manutention de matériaux, de nettoyeurs roulants des machines pour textiles et d’équipements similaires, et impose qu’ils soient conformes à ce qui suit :

· l’alimentation des conducteurs de contact doit être isolée de tous les autres systèmes, sans mise à la terre, et équipée d’un équipement de détection de mise à la masse qui émet une alarme et met automatiquement hors tension les conducteurs de contact en cas de défaut à la terre ou émet une alarme visuelle et sonore, maintenue jusqu’à ce que le défaut à la terre soit éliminé.

· les conducteurs de contact doivent être placés ou protégés et inaccessibles aux personnes non autorisées et protégés contre tout contact accidentel avec des objets étrangers.

· les collecteurs de courant doivent être disposés ou protégés de manière à confiner les étincelles normales et à empêcher la sortie d’étincelles ou de particules chaudes, à fournir deux surfaces de contact distinctes ou plus pour chaque conducteur afin de réduire les étincelles, et à maintenir les conducteurs de contact et les collecteurs de courant exempts de particules ou de poussières; et

· l’équipement de commande doit être conforme aux règles J18-306 et J18-308.

La règle J18-376 précise que le matériel de charge des accumulateurs pour les emplacements de classe III, division 2, doit être situé dans des locaux séparés et bien ventilés, construits ou revêtus de matériaux incombustibles et construits de manière à exclure la poussière ou les particules.

La règle J18-378 stipule que les autres équipements marqués d’une protection EPL Da, Db ou Dc peuvent être installés dans un emplacement de classe III, division 2, avec une classe de température ne dépassant pas T120 °C pour les équipements susceptibles

d’être surchargés, et ne dépassant pas T165 °C pour les équipements non susceptibles d’être surchargés.

Dans le prochain numéro, nous aborderons l’Annexe J20 – Stations-service de distribution de liquides inflammables et d’essence, garages, installations de stockage en vrac, processus de finition et hangars d’aviation dans le système de classification des emplacements dangereux par classe et division.

i Source : CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. © 2021 Association canadienne de normalisation. Veuillez visiter store.csagroup.org. Avec la permission du Groupe CSA, ce document est reproduit à partir de la norme du Groupe CSA C22.1:21, Code canadien de l’électricité, 1ère partie : norme de sécurité relative aux installations électriques. Ce matériel ne représente pas la position complète et officielle du Groupe CSA sur le sujet mentionné, qui est représenté uniquement par la norme dans son intégralité. Bien que l’utilisation de ce matériel ait été autorisée, le Groupe CSA n’est pas responsable de la manière dont les données sont présentées, ni des représentations et interprétations. Aucune autre reproduction n’est autorisée. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour acheter une ou plusieurs normes du Groupe CSA, veuillez visiter store.csagroup.org ou composer le 1-800-463-6727. ii William (Bill) Burr est membre associé du comité technique du Code canadien de l’électricité, 1ère partie, et anciennement président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), inspecteur en chef des installations électriques et des ascenseurs pour la province de la Colombie-Britannique et les Territoires du Nord-Ouest, directeur de l’élaboration des normes sur l’électricité et le gaz et directeur de l’évaluation de la conformité au Groupe CSA. On peut joindre Bill à Burr and Associates Consulting billburr@gmail.com.

Related Articles


Monde en mouvement

  • Liteline lance des améliorations de son site web

    Liteline lance des améliorations de son site web

    23-mai-2024 Vous avez peut-être remarqué un nouveau look sur notre site web lorsque vous naviguez vers les produits. Nous venons de lancer une nouvelle navigation améliorée qui combine les fonctions « Trouver », « Filtrer » et « Découvrir » dans une seule section appelée « Produits ». La page Produits vous permet de filtrer par catégorie de produits, d’affiner par attributs et… Read More…

  • ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    22-mai-2024 Electrical Cable Supply (ECS), premier fournisseur indépendant de solutions de fils et de câbles électriques au Canada, est fier d’annoncer sa recertification en tant que membre du Club Platine des Sociétés les mieux gérées au Canada pour la septième année consécutive. Ce titre prestigieux, décerné par Deloitte, récompense les entreprises détenues et gérées par… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…