De l’air pur et une économie forte pour les Canadiens

4 canada125

30-mars-2022

{youtube}ExTcKVpw37E{/youtube}

Les Canadiens ont clairement indiqué ce qu’ils veulent : de l’air pur et de bons emplois, un environnement sain et une économie forte. Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a publié un plan qui décrit les prochaines étapes à suivre afin de continuer à donner suite à ces priorités au profit de tous.

lme27 cs 2 canada400Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui la publication du Plan de réduction des émissions pour 2030 : Prochaines étapes du Canada pour un air pur et une économie forte. Ce plan ambitieux et réalisable décrit l’approche à adopter dans chaque secteur pour que le Canada puisse atteindre son nouvel objectif climatique de réduire les émissions de 40 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030 et pour qu’il soit en voie d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

S’appuyant sur les efforts de millions de Canadiens, des peuples autochtones, d’entreprises, des provinces, des territoires et des municipalités, le gouvernement du Canada continue de prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques, créer des emplois et faire des Canadiens des chefs de file mondiaux de la transition vers les industries et les technologies propres.

Le Plan de réduction des émissions pour 2030 prévoit de nouveaux investissements de l’ordre de 9,1 milliards de dollars pour réduire la pollution et faire croître l’économie. Les objectifs du Plan sont notamment les suivants :

  • Faciliter la transition des Canadiens vers les véhicules électriques. Nous investissons plus de 2,9 milliards de dollars dans l’infrastructure de recharge, fournissons un soutien financier pour rendre plus abordable l’achat de véhicules zéro émission, soutenons des projets de transport propre pour les véhicules moyens et lourds, et élaborons des exigences réglementaires pour la vente afin que, d’ici 2035, la totalité des nouveaux véhicules de tourisme vendus au Canada soit des véhicules zéro émission. Ces exigences sont assorties d’objectifs de vente provisoires d’au moins 20 % d’ici 2026 et d’au moins 60 % d’ici 2030.
  • Écologiser les maisons et les bâtiments du Canada. Grâce à un investissement d’environ 1 milliard de dollars, nous allons élaborer un plan national de construction de bâtiments à consommation énergétique nette zéro d’ici 2050, soit la Stratégie canadienne pour les bâtiments durables, travailler avec les provinces, les territoires et d’autres partenaires pour favoriser l’adoption des codes du bâtiment les plus rigoureux, mettre à l’essai des projets communautaires de remise à niveau et faciliter d’importantes améliorations au rendement énergétique des grands bâtiments.
  • Aider les industries à adopter des technologies propres et à faire la transition vers la carboneutralité. Nous réalisons des investissements sans précédent pour permettre aux industries d’être écologiques et compétitives, et nous mettons en place des mesures incitatives plus importantes pour les technologies et les carburants propres, notamment pour la capture, l’utilisation et le stockage du carbone.
  • Rendre le réseau canadien encore plus propre. Nous élaborerons une norme réglementée pour l’électricité propre, nous effectuerons des investissements supplémentaires d’environ 850 millions de dollars dans des projets d’énergie propre, comme l’énergie éolienne et solaire, et nous travaillerons avec les provinces et les territoires, des intervenants et nos partenaires autochtones pour faire en sorte que le réseau électrique du Canada n’émette aucune émission nette d’ici 2035, tout en continuant de nous assurer que les Canadiens et les entreprises ont accès à une électricité fiable et abordable.
  • Réduire les émissions du secteur pétrolier et gazier. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec les provinces et les territoires, des intervenants et nos partenaires autochtones pour élaborer une approche visant à plafonner les émissions du secteur pétrolier et gazier afin d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050, de réduire les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier d’au moins 75 % d’ici 2030 et de créer de bons emplois. Selon le Plan, le secteur pétrolier et gazier contribuerait à une réduction de 31 % des émissions par rapport aux niveaux de 2005, ce qui équivaut à une réduction de 42 % par rapport aux niveaux de 2019. Le gouvernement s’appuiera sur ce plan pour établir le plafond des émissions du secteur pétrolier et gazier.
  • Aider les agriculteurs à bâtir un avenir propre et prospère. Nous fournissons aux agriculteurs un soutien financier d’environ 1 milliard de dollars pour qu’ils puissent mettre en œuvre des programmes nouveaux et élargis qui les aideront à élaborer et à adopter des pratiques durables, des technologies écoénergétiques et des solutions comme le captage du carbone dans l’air.
  • Donner aux communautés les moyens de lutter contre les changements climatiques. Nous investissons 2,2 milliards de dollars dans l’élargissement du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone afin de soutenir des projets menés par des gouvernements, des écoles, des organismes à but non lucratif, des peuples autochtones et d’autres intervenants, et des sommes qui permettront de réduire la pollution et de créer des emplois dans les communautés de tout le pays.
  • Se servir du pouvoir de la nature pour lutter contre les changements climatiques. Nous effectuerons un investissement additionnel de 780 millions de dollars pour aider les océans, les zones humides, les tourbières, les prairies et les terres agricoles du Canada à capter et à stocker le carbone, et pour explorer le potentiel des technologies à émissions négatives dans le secteur forestier.

Le Plan de réduction des émissions pour 2030 : Prochaines étapes du Canada pour un air pur et une économie forte tient compte des suggestions de plus de 30 000 Canadiens, des provinces et des territoires, de nos partenaires autochtones, de l’industrie, de la société civile et du Groupe consultatif pour la carboneutralité. Le plan préconise une approche axée sur l’ensemble de la société et propose des moyens pratiques de réduire les émissions dans tous les secteurs de l’économie.

Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec tous les Canadiens pour élaborer les nouvelles politiques et initiatives annoncées aujourd’hui et les mettre en œuvre. Vers la fin de 2023, le gouvernement publiera une mise à jour sur les progrès réalisés en vue d’atteindre les objectifs de réduction des émissions.

« Pour bâtir une économie forte au 21e siècle, il est essentiel de prendre des mesures climatiques concrètes qui sont non seulement ambitieuses, mais aussi réalisables. Grâce aux mesures supplémentaires annoncées aujourd’hui, nous continuons de donner suite aux priorités que les Canadiens nous ont confiées : de l’air pur, de bons emplois, une économie forte et un meilleur avenir pour tous. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Il s’agit de la prochaine étape importante du plan de notre gouvernement visant à réduire la pollution et à créer de bons emplois durables au Canada. Grâce à ses ressources naturelles, à sa main-d’œuvre hautement qualifiée et à son système financier solide, le Canada a tout à gagner à accroître son ambition en matière de climat. Les actions de millions de Canadiens nous ont permis d’aplanir la courbe de notre trajectoire de pollution, et cette feuille de route trace la voie à suivre pour atteindre notre objectif climatique consistant à réduire les émissions de 40 % à 45 % par rapport aux niveaux de 2005. En agissant ensemble dès maintenant, nous positionnons le Canada comme un chef de file de l’économie propre. »

L’hon. Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« La transition vers une économie plus propre, plus prospère et plus compétitive doit être une priorité immédiate et faire l’objet d’un effort soutenu dans les années à venir. Le Plan de réduction des émissions du Canada pour 2030 décrit comment nous pouvons réaliser notre objectif d’ici 2030, trouver des moyens d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050 et créer des possibilités économiques pour les Canadiens partout au pays. »

L’hon. Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles

Faits saillants

  • Les mesures annoncées aujourd’hui s’appuient sur les mesures climatiques déjà en vigueur au Canada, lesquelles sont décrites dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques (2016), le Plan climatique renforcé du Canada : Un environnement sain et une économie saine (2020) et le Budget 2021. Au total, ces mesures ont déjà contribué à la réduction des émissions de 36 % d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005, en plus de créer des possibilités économiques dans tout le pays.
  • La Loi sur la responsabilité en matière de carboneutralité établit juridiquement l’objectif de réduction des émissions du Canada pour 2030 aux termes de l’Accord de Paris, soit une réduction de 40 % à 45 % par rapport aux niveaux de 2005 et la carboneutralité d’ici 2050. De plus, la Loi stipule que le Canada doit publier une série de plans et de rapports d’étape pour appuyer la réalisation de ces objectifs.
  • Le Plan de réduction des émissions pour 2030 : Prochaines étapes du Canada pour un air pur et une économie forte, qui vient d’être publié, est le premier d’une série de plans à l’horizon 2050 et répond à une exigence de la Loi.
  • Le plan pour 2030 est un plan évolutif – une feuille de route exhaustive qui reflète les niveaux d’ambition et qui servira à guider les efforts de réduction des émissions dans chaque secteur. Alors que les gouvernements, les entreprises, les organismes à but non lucratif et les communautés de tout le pays travaillent ensemble pour atteindre ces objectifs, nous définirons et saisirons de nouvelles possibilités.
  • Pour que le Canada maintienne le cap dans la réduction de ses émissions, le plan comprend un objectif provisoire consistant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2026, comme le prévoit la Loi. La Loi exige également que le gouvernement du Canada prépare des rapports d’étape d’ici la fin des années 2023, 2025 et 2027.
  • Le Groupe consultatif pour la carboneutralité est un groupe d’experts possédant une expérience et une expertise diversifiées qui conseillent le ministre de l’Environnement et du Changement climatique sur les meilleures voies à suivre pour que le Canada atteigne son objectif de carboneutralité d’ici 2050, tout en favorisant la croissance économique et la création de bons emplois.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    ECS recertifié en tant que mieux géré de statut Platine pour la 7ème année consécutive

    22-mai-2024 Electrical Cable Supply (ECS), premier fournisseur indépendant de solutions de fils et de câbles électriques au Canada, est fier d’annoncer sa recertification en tant que membre du Club Platine des Sociétés les mieux gérées au Canada pour la septième année consécutive. Ce titre prestigieux, décerné par Deloitte, récompense les entreprises détenues et gérées par… Read More…

  • Agence Ricard accueille Alexandre McKeown en tant que directeur des ventes

    Agence Ricard accueille Alexandre McKeown en tant que directeur des ventes

    22-mai-2024 L’Agence Ricard est fière d’annoncer la nomination d’Alexandre McKeown à titre de directeur des ventes. Ayant fait ses preuves pour ce qui est de stimuler la croissance des revenus et de favoriser les relations avec les clients, Alexandre apporte une vaste expérience et une expertise à ce poste.  Avec plus de 13 ans d’expérience dans… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…