Guide sur le Code canadien de l’électricité, 1ère partie

lme51_f_1_Bill-Burr-125.jpg

lme51_f_1_Bill-Burr-400.jpgPar William (Bill) Burr

Les utilisateurs du Code se trouvent souvent en porte à faux avec les règles contenues dans le Code canadien de l’électricité, Première partie (le Code). Ces situations peuvent se manifester pour les concepteurs, consultants, installateurs, inspecteurs, constructeurs, étudiants, instructeurs et élaborateurs de normes, sont généralement la conséquence d’erreurs de lecture, d’incompréhension, de mauvaise application ou de l’incapacité à identifier le besoin à satisfaire ou pertinent pour leurs tâches.

Le Code canadien de l’électricité est un document exhaustif. Il peut parfois sembler ardu d’y trouver rapidement l’information dont vous avez besoin. Cette série d’articles se veut un guide destiné à aider les utilisateurs à se retrouver dans ce document crucial et n’a pas pour but de remplacer les notes de l’appendice B ni les explications concernant les exigences individuelles présentées dans le Guide explicatif du CCÉ, mais devrait vous aider à naviguer dans le Code.

La Section 12 est une section générale du Code et s’applique à toutes les installations de câblage fonctionnant à une tension de 750 volts ou moins sous réserve des exceptions suivantes :

• les circuits de classe 2, sauf dispositions contraires spécifiées pour les systèmes de distribution électrique suspendus à très basse tension et dans la section 16;
• les circuits de télédistribution, de radio et de télévision;
• les câbles optiques;
• les conducteurs des circuits de télécommunications;
• les conducteurs qui font partie intégrante d’un appareillage assemblé en usine

à moins qu’ils soient spécifiés dans les sections du code portant sur ces types d’installations. Nous traiterons de cela dans d’autres articles lorsque nous étudierons les sections 16, 54, 56 et 60.

Les règles de cette section peuvent également être altérées par les dispositions de la section 32 — Système d’alarme d’incendie; de la section 36 — Installations haute tension; ou de la section 45 — Alimentation de secours, panneaux de sortie autonomes et systèmes pour la sécurité des personnes.

Il est à noter qu’alors que plusieurs autres sections du Code sont couramment utilisées par les concepteurs, installateurs et régulateurs, la section 12 l’est surtout par les électriciens, qui doivent de toute évidence comprendre tous les aspects du câblage; ainsi que par les inspecteurs en électricité, qui vérifient que les méthodes de câblage sont conformes aux dispositions du Code. Les autorités de contrôle compétentes en électricité doivent toujours être consultées sur les questions particulières touchant les méthodes de câblage.

La section 12 du Code est divisée en six parties :

• Exigences générales
• Conducteurs
• Canalisations
• Câble bus
• Réseaux de câblage usinés
• Installation de boîtes, de coffrets, de sorties et de garnitures de bornes

Les définitions de la Section 0 s’appliquent généralement partout, mais il existe toutefois des définitions terminologiques spéciales dans les règles couvrant les câbles plats de type FCC et les réseaux de distribution d’énergie suspendus à très basse tension.

Exigences générales

Les règles 12-010 à 12-020 s’appliquent spécifiquement aux endroits où des problèmes d’incendie, de mécanique, d’humidité ou autres perturbations environnementales doivent être pris en compte, ou des endroits ci-dessous où conducteurs ou câbles sont interdits et que l’appareillage doit être marqué pour l’usage :

• câblage dans les conduits et les plénums
• installations souterraines
• paratonnerres
• entrée de canalisations et de câbles dans les bâtiments
• câblage sous des planchers surélevés pour le traitement des données et systèmes similaires

Conducteurs

Les règles 12-100 à 12-122 s’appliquent à l’installation de tous les types de conducteurs et de câbles isolés et sont divisées en une sous-section Exigences générales et en des sous-sections individuelles pour chaque type de conducteur et de câble isolés.

La règle 12-100 établit que les types de conducteurs isolés doivent être choisis selon leur emplacement compte tenu de l’humidité, de l’effet corrosif, de la température, du degré de recouvrement et de la protection mécanique, tel qu’indiqué dans le tableau 19. Les notes de l’Appendice B donnent des précisions supplémentaires sur le choix du type adéquat de conducteur isolé.

Les Règles 12-102 à 12-120 présentent des considérations générales sur l’installation de tous les conducteurs, notamment :

• le traitement des conducteurs isolés, particulièrement lorsque la température ambiante est basse;
• enveloppes éprouvées à la flamme;
• câbles monoconducteurs et à conducteurs multiples;
• conducteurs isolés en parallèle;
• rayons de courbure des conducteurs isolés;
• joints et épissures des conducteurs;
• traitement des extrémité des conducteurs isolés;
• raccordement des conducteurs;
• raccordement et joint des conducteurs en aluminium;
• support des conducteurs.

• la nouvelle règle 12-122 couvre le câblage des appareillages tel que spécifié au tableau 11.

Vous constaterez encore que des notes exhaustives présentées à l’Appendice B donnent des informations supplémentaires utiles, notamment un schéma exposant les configurations pour l’installation des conducteurs isolés en parallèle. Le reste de la sous-section Conducteurs traite des règles particulières à des types spécifiques de conducteurs:

Câblage à découvert

Les règles 12-200 à 12-224 s’appliquent aux monoconducteurs installés sous forme de câblage à découvert (familièrement désigné par l’expression “câblage à boutons et tubes ”) et couvrent :

• les types de conducteurs isolés et de câbles
• l’espacement conducteurs isolés
• la fixation des conducteurs isolés
• les conducteurs isolés fixés sur des surfaces planes
• l’assujettissement des fixations de conducteurs isolés
• la protection contre l’endommagement mécanique
• les planches, languettes et boîtes protectrices
• les extrémités des conducteurs isolés
• conducteurs isolés traversant des murs ou des planchers
• dégagement
• raccordement d’un câblage à découvert à d’autres types de câblage
• dispositions pour assurer la continuité des masses

Câblage à découvert à l’extérieur des bâtiments

Les règles 12-300 à 12-318 donnent les spécifications relatives au câblage à découvert à l’extérieur des bâtiments et entre les bâtiments d’une même propriété et présentent les exigences concernant

• le câblage à découvert à l’extérieur
• les types de conducteurs et de câbles isolés
• l’emplacement des conducteurs et des câbles isolés
• les supports des conducteurs et des câbles isolés
• la grosseur minimale des conducteurs aériens
• la distance d’isolement des conducteurs et des câbles isolés
• les conducteurs passant au-dessus de bâtiments
• les conducteurs posés sur des chevalets
• les conducteurs et les câbles isolés de circuits d’alimentation
• l’emploi de câbles à neutre de soutien

Câbles souples (ceci est une nouvelle sous-section)

Les Règles 12-400 à 12-406 présentent de nouvelles exigences touchant les cordons et les câbles souples et comprennent :

• les utilisations d’un cordon souple
• les cordons souples utilisés dans des vitrines ou des comptoirs vitrés
• les utilisations d’un câble d’alimentation (consultez également les tableaux 11 et 19)

Câble sous gaine non métallique

Les règles 12-500 à 12-526 s’appliquent exclusivement aux câbles sous gaine non métallique et comprennent :
• la tension maximale
• l’utilisation de câbles sous gaine non métallique
• le mode d’installation
• pliage et agrafage du câble
• la pose des câbles entre des boîtes et des garnitures
• le câble ne doit pas être noyé dans le plâtre
• protection sur les solives et les chevrons
• protection des câbles dans les installations dissimulées
• protection des câbles dans les installations à découvert
• installation de câbles par tirage
• emplacements où les boîtes de sortie ne sont pas obligatoires
• types de boîtes et de garnitures
• Dispositions pour assurer la continuité des masses

Câbles armés

Les règles 12-600 à 12-618 s’appliquent uniquement aux installations en câble armé et comprennent :

  • l’usage
    • la protection des câbles armés dans les ruelles
    • l’usage de câbles armés sous enveloppe thermoplastique
    • la continuité des câbles armés
    • la protection des extrémités des câbles armés
    • câbles armés installés à proximité d’un câblage sur boutons et en tubes ou d’un câblage sous gaine non métallique
    • rayons de courbure des câbles armés
    • installation de câbles armés dissimulés
    • installation des câbles entre les boîtes et garnitures

    Câbles à isolant minéral, câbles sous gaine d’aluminium et câbles sous gaine de cuivre

    Les règles 12-700 à 12-716 s’appliquent à l’installation des câbles à isolant minéral, des câbles sous gaine d’aluminium et des câbles sous gaine de cuivre et modifient, s’il y a lieu, les autres articles de ce Code. Elles comprennent :

    • usage de ces câbles
    • utilisation lorsque ces câbles sont noyés
    • mode de fixation
    • enfouissement direct
    • protection contre l’endommagement mécanique
    • rayons des courbure
    • extrémités des câbles à isolant minéral
    • raccordement à d’autres types de câblage

Câble plat de type FCC

Les règles 12-800 à 12-824 s’appliquent uniquement à l’installation des réseaux de câblage sous tapis de type FCC et comprennent :

• des définitions de termes spéciaux applicables seulement à cette sous-section, notamment : blindage inférieur, embout isolant, ruban en métal, blindage supérieur, ensemble de transition, câble de type FCC, connecteur FCC et câblage de type FCC
• utilisation permise
• utilisation interdite
• couvre-plancher
• connexions et terminaisons
• blindage
• continuité des boîtes et des blindages
• raccordement à d’autres réseaux
• assujettissement
• croisements
• protection mécanique
• superposition des réseaux

Canalisations

Les règles 12-900 à 12-2208 s’appliquent à l’installation de tous les types de canalisations. Elles sont divisées en une sous-division portant sur les généralités et en sous-divisions traitant de chaque type de canalisation.

Généralités

Les règles 12-900 à 12-944 s’appliquent aux canalisations et aux conducteurs isolés et aux conducteurs nus installés dans des canalisations. Elles comprennent :

• types de conducteurs isolés et de câbles
• conducteurs sous canalisation
• protection des conducteurs aux extrémités des canalisations
• insertion des conducteurs dans les canalisations
• conducteurs et câbles dans les conduits et tubes
• joints ou épissures à l’intérieur des canalisations
• conducteurs toronnés
• continuité électrique des canalisations
• continuité mécanique des canalisations
• fixation des canalisations
• ébarbage des canalisations
• rayons de courbure des canalisations
• jonction entre un câblage à découvert et des canalisations
• entrée de conduits souterrains dans des bâtiments
• canalisations souterraines ou dans des endroits exposés à l’accumulation d’humidité
• canalisations métalliques posées dans le plâtre
• protection des canalisations
• canalisations installées dans le béton, dans le béton cendré et dans les cendres
• canalisations complètement installées avant la pose des conducteurs ou des câbles
• nombre maximal de courbes dans les canalisations
• canalisations métalliques

Conduits métalliques rigides et conduits métalliques flexibles

Les règles 12-1000 à 12-1014 ne s’appliquent qu’à la pose des conduits métalliques rigides ou flexibles et traitent de :

• l’usage
• la grosseur minimale des conduits
• les filets des conduits
• la pénétration des filets
• l’espacement maximal des fixations de conduits
• la dilatation et la contraction des conduits
• les conducteurs isolés et les câbles sous conduits

Conduits rigides PVC

Les règles 12-1100 à 12-1124 s’appliquent à l’installation de conduits rigides PVC et comprennent :

• l’usage
• les restrictions d’emploi
• les restrictions d’emploi à cause de la température
• la protection contre l’endommagement mécanique
• les courbures faites sur place
• le support des luminaires
• les garnitures
• l’espacement maximal des supports de conduits
• la fixation de l’appareillage
• les joints de dilatation
• le nombre maximal de conducteurs
• les dispositions en vue de la continuité des masses
• conduit fendu droit

Conduits rigides PVC de types EB1 et DB2/ES2

Les règles 12-1150 à 12-1166 s’appliquent à l’installation de conduits rigides PVC de types EB1 et DB2/ES2, et comprennent :

• l’utilisation permise
• les restrictions d’emploi
• les restrictions d’emploi à cause de la température
• les courbures faites sur place
• les garnitures
• le nombre maximal de conducteurs
• la méthode d’installation
• conduit droit fendu
• dispositions en vue de la continuité des masses

Conduits rigides RTRC

Les règles 12-1200 à 12-1220 s’appliquent uniquement à l’installation de conduits rigides RTRC de types AG, BG, et XW et comprennent :

• l’utilisation
• les restrictions d’utilisation
• la protection mécanique
• les restrictions d’utilisation à cause de la température
• les garnitures
• les joint de dilatation
• les supports de conduits
• le nombre maximal de conducteurs
• la continuité des masses

Conduits polyéthylène haute densité (PEHD) et conducteurs PEHD posés dans des conduits (ceci est nouvelle sous-section)

Les règles 12-1250 à 12-1268 s’appliquent à l’installation de conduits polyéthylène haute densité (PEHD) et à celle de conducteurs PEHD dans des conduits. Elles comprennent :

• l’utilisation permise
• les restrictions d’utilisation
• le mode d’installation
• les restrictions d’utilisation à cause de la température
• les courbures faites sur place
• les garnitures
• les joints de dilatation
• le nombre maximal de conducteurs
• conduit droit fendu
• les dispositions en vue d’assurer la continuité des masses

Conduits flexibles étanches aux liquides

Les règles 12-1300 à 12-1308 s’appliquent uniquement aux conduits flexibles étanches aux liquides et traitent :

• de l’utilisation s des conduits flexibles métalliques et non métalliques étanches aux liquides
• du nombre maximal de conducteurs
• des dispositions en vue de la continuité des masses
• des supports

Tubes électriques métalliques

Les règles 12-1400 à 12-1414 s’appliquent uniquement aux tubes électriques métalliques et comprennent :

• l’usage
• les restrictions d’emploi
• la fixation
• la grosseur minimale des tubes
• le nombre maximal de conducteurs
• les raccords et accouplements
• les dispositions en vue d’assurer la continuité des masses

Tubes électriques non métalliques

Les règles 12-1500 à 12-1514 s’appliquent à l’installation des tubes électriques non métalliques et comprennent :

• l’usage
• les restriction d’emploi
• les supports
• le nombre maximal de conducteurs
• les restrictions d’emploi à cause de la température
• les raccords et accouplements
• la fixation de l’appareillage
• les dispositions en vue d’assurer la continuité des masses

Moulures

Les règles 12-1600 à 12-1614 s’appliquent uniquement aux moulures et comprennent :

• l‘utilisation des moulures
• les restrictions d’emploi à cause de la température
• les conducteurs dans les moulures
• la tension maximale
• les joints et épissures
• les dispositions en vue d’assurer la continuité des masses
• les réseaux de câbles plats

Canalisations de plancher

Les règles 12-1700 à 12-1718 s’appliquent à l’installation des canalisations de plancher et comprennent :

• les emplacements où l’utilisation de canalisations de plancher est permise
• la méthode d’installation des canalisations de plancher
• les garnitures de canalisations de plancher
• les prises dérivées et joints dans les canalisations de plancher
• les Garnitures d’accès et boîtes de jonction des canalisations de plancher
• la pose des garnitures d’accès
• les sorties désaffectées dans les canalisations de plancher
• la section des conducteurs dans les canalisations de plancher
• les boîtes de jonction pour les canalisations de plancher
• les garnitures d’accès dans les planchers de béton précontraint et postcontraint

Planchers cellulaires

Les règles 12-1800 à 12-1820 s’appliquent à l’installation des planchers cellulaires et comprennent :

• la pose conformément aux instructions du fabricant
• les conducteurs dans les planchers cellulaires
• la grosseur maximale des conducteurs dans les planchers cellulaires
• la section des planchers cellulaires
• les prises dérivées et joints dans les planchers cellulaires
• les repères dans les planchers cellulaires
• les boîtes de jonction dans les planchers cellulaires
• les dispositions en vue de la continuité des masses
• les garnitures d’accès des planchers cellulaires
• les prolongements des planchers cellulaires
• les sorties désaffectées de planchers cellulaires

Caniveaux auxiliaires

Les règles 12-1900 à 12-1904 s’appliquent à l’installation des caniveaux auxiliaires et comprennent :

• les endroits où les caniveaux auxiliaires sont utilisés pour fournir un espace supplémentaire de câblage
• la fixation des caniveaux auxiliaires
• la section des caniveaux auxiliaires

Barres blindées et répartiteurs

Les règles 12-2000 à 12-2020 s’appliquent à l’installation des barres blindées et des répartiteurs et comprennent :

• l’usage
• les conducteurs émergeant de barres blindées et de répartiteurs
• les circuits à courant alternatif dans les barres blindées et les répartiteurs
• les supports des barres blindées et des répartiteurs
• le mode d’installation des barres blindées
• les dispositifs enfichables pour barres blindées
• la réduction de grosseur des barres blindées
• la longueur des barres blindées utilisées comme dérivations
• la marque du fabricant sur les répartiteurs et les barres blindées
• les prises dérivées dans les répartiteurs
• les restrictions d’utilisation des circuits dans les répartiteurs

Goulottes guide-fils

Les règles 12-2100 à 12-2112 s’appliquent à l’installation des goulottes guide-fils et comprennent :

• les endroits où les goulottes guide-fils peuvent être utilisées
• le mode d’installation des goulottes guide-fils
• les conducteurs dans les goulottes guide-fils
• les prises dérivées et joints dans les goulottes guide-fils
• les conducteurs émergeant de goulottes guide-fils
• les circuits à courant alternatif dans les goulottes guide-fils
• la marque du fabricant sur les goulottes guide-fils

Chemins de câbles

Les règles 12-2200 to 12-2208 s’appliquent à l’installation des chemins de câbles et comprennent :

• le mode d’installation
• les conducteurs et les câbles isolés dans les chemins de câbles
• les raccords et joints à l’intérieur des chemins de câbles
• le raccordement à d’autres câblages
• les dispositions en vue de la continuité des masses

Conduits de câbles

Les règles 12-2250 à 12-2258 s’appliquent uniquement à l’installation des conduits de câbles en tant que réseau et comprennent :

• l’utilisation des conduits de câbles
• le mode d’installation
• le raccordement à d’autres câblages
• les dispositions en vue de la continuité des masses

Réseaux de distribution électrique suspendus à très basse tension (ceci est une nouvelle sous-section)

Les règles 12-2300 à 12-2320 s’appliquent uniquement à l’installation de réseaux de distribution électrique suspendus à très basse tension et comprennent :

• des définitions de termes spéciaux applicables uniquement à cette sous-section, dont barre omnibus, support de barre omnibus, connecteur de charge, connecteur suspendu, connecteur d’alimentation, connecteur rail- à-rail, réseaux de distribution électrique suspendus à très basse tension, grid bus rail, rail, protection contre l’inversion de polarité (protection retour), et grille de plafond suspendu.

• généralités
• usage permis
• usage interdit
• conducteurs de circuit de classe 2
• dispositifs de déconnexion
• fixation et support des connecteurs
• connexions de sortie et protection contre l’inversion de polarité (protection retour)
• mise à la terre du réseau

Réseaux de câblage usinés

Les règles 12-2500 et 12-2502 s’appliquent à l’installation de réseaux de câblage usinés et comprennent :

• les usages permis
• l’installation

Barres omnibus et tubes métalliques

La règle 12-2600 présentent les exigences pour les endroits où des barres omnibus et des tubes métalliques peuvent être utilisés.

Installation de boîtes, de coffrets, de sorties et de garnitures de bornes

Les règles 12-3000 et 12-3036 s’appliquent à l’installation de boîtes, de coffrets, de sorties et de garnitures de bornes et comprennent :

• les boîtes de sortie
• les couvercles des boîtes de sortie
• les garnitures de bornes
• les garnitures de bornes derrière les tableaux de contrôle
• les boîtes utilisées dans les constructions en béton
• les fixations des boîtes de sortie
• la fixation des boîtes, des coffrets et des garnitures
• l’accessibilité des boîtes de jonction
• les boîtes de sortie, coffrets et garnitures
• l’installation de boîtes de sortie sur les surfaces de plâtre existantes
• l’installation de boîtes de sortie et autres dans les emplacements humides
• l’entrée des conducteurs dans les boîtes, les coffrets et les garnitures
• les ouvertures inutilisées dans les boîtes, les coffrets et les garnitures
• les prolongements branchés sur des sorties existantes
• les sorties multiples
• les conducteurs isolés dans les boîtes, les coffrets ou les garnitures
• les espaces de câblage dans les boîtiers
• le nombre maximal de conducteurs isolés dans une boîte
• les dimensions des boîtes de tirage ou de jonction

Le prochain article portera sur la Section 14 — Protection et commande.

William (Bill) Burr est l’ancien Président du Conseil consultatif canadien sur la sécurité électrique (CCCSE), l’ancien Directeur du Electrical and Elevator Safety for the Province of BC, l’ancien Directeur de l’élaboration des normes en matière d’électricité et de gaz et l’ancien Directeur de l’Évaluation de la conformité au groupe CSA. Il est possible de joindre monsieur Burr à Burr and Associates Consulting billburr@gmail.com.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…