CBC Lighting augmente sa demande de lampes et ballasts T-UV

LDS-CBC-Lighitng-logo-125.gif

 

LDS-CBC-Lighitng-logo-400.jpgBlake Marchand

17 août 2020

CBC Lighting s’est imposé comme un grossiste de choix pour l’éclairage au Canada et aux États-Unis. Pendant la pandémie, ils ont pu tirer parti de cette expertise pour répondre à une demande accrue de lampes et ballasts T-UV.

De toute évidence, avec la pandémie mondiale, l’accent a été mis sur les EPI et autres produits sanitaires comme les désinfectants pour les mains, les lingettes désinfectantes, ainsi que la lumière ultraviolette qui tue les germes. Nous avons publié plusieurs rapports d’organisations industrielles qui ont récemment mené des recherches sur l’efficacité des lampes T-UV à neutraliser le virus COVID-19. Mis à part les pressions de la pandémie, les hôpitaux utilisent régulièrement ces lampes pour aider à entretenir les surfaces sanitaires.

L’une des qualités distinctives de CBC Lighting est sa capacité à faire un effort supplémentaire pour obtenir des produits là où ils doivent être. Grâce à leur expertise dans ce domaine, ils sont en mesure de tirer parti de relations de longue date pour aider les entreprises à trouver le stock dont elles ont besoin. Souvent quand personne d’autre ne le peut. Pendant la pandémie, ils ont été en mesure de fournir des lampes T-UV à leurs clients qui se sont retrouvés en situation de rupture de stock.

« Les lampes sont fabriquées à l’extérieur du continent et elles avaient des problèmes d’étiquetage pour les États-Unis », a expliqué le président de la société, Abraham Schnitzler. « Il y avait des milliers et des milliers de lampes disponibles mais non livrables en raison du problème d’étiquetage. » Ce qui a créé une situation de rupture de stock.

En raison de ces pénuries, « nous avons reçu plus de demandes que la normale et nous avons pu fournir certaines de ces lampes et ballasts par le biais de notre réseau de fournisseurs », a déclaré Schnitzler.

« Lorsqu’il y a pénurie de quoi que ce soit, nous recevons plus de demandes que la normale », a-t-il expliqué. Chaque fois qu’il y a une pénurie, une commande en souffrance ou qu’un produit est interrompu, CBC Lighting est en mesure de combler ces lacunes. C’est à cette époque qu’ils font un bond en avant parce que leur réputation est bien établie dans l’industrie. Cette fois, l’augmentation était liée aux ballasts et lampes T-UV qui étaient en demande accrue en raison de la pandémie, ainsi que de la situation de commande en souffrance susmentionnée. « Nous avons pu en vendre près de 50 000 $ », a noté Schnitzler. Ainsi, ils ont pu aider les hôpitaux, qui sont le principal marché pour ce type de lampe. 

C’est à une époque où non seulement l’accent était mis sur la désinfection, mais les hôpitaux mettaient également en place des unités temporaires pour gérer l’afflux accru de patients. En particulier aux États-Unis, où le nombre de cas de COVID-19 était beaucoup plus élevé qu’au Canada. Schnitzler a noté qu’ils vendent ces lampes normalement, bien qu’elles soient généralement en petites quantités. « Je ne pense pas que nous en vendions plus de 5 000 $ par an. » Les activités de CBC Lighting reposent sur le respect de leurs clients et un engagement envers l’industrie. La philosophie commerciale de Schnitzler s’articule autour de cela, il est non seulement attaché au succès de son entreprise, mais au succès de ses clients et de l’industrie en général. Allez à www.cbclighting.com pour plus d’information.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…