Hydro-Québec inscrit un bénéfice net de 2,2 G$ au premier trimestre de 2023

May 17, 2023

Hydro-Québec inscrit un bénéfice net de 2,2 G$ au premier trimestre de 2023

Hydro-Québec affiche un bénéfice net de 2 231 M$ pour les trois premiers mois de 2023, soit 169 M$ de plus qu’à la même période de l’an dernier. Cette progression s’explique principalement par la croissance marquée des produits des ventes hors Québec, qui a toutefois été atténuée par la diminution des ventes d’électricité au Québec en raison d’un hiver doux et l’accroissement des charges d’exploitation.

« L’excellente performance financière que nous avons connue au cours du premier trimestre repose essentiellement sur l’exécution judicieuse de nos stratégies de commercialisation et de gestion des risques liées à nos activités d’exportation, a commenté Jean-Hugues Lafleur, vice-président exécutif et chef de la direction financière d’Hydro-Québec. Bien que les prix aient chuté sur les marchés de l’énergie, notre stratégie de gestion des risques a permis de compenser ce recul, ce qui a contribué à l’atteinte d’un bénéfice net trimestriel sans précédent.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à ce que nos résultats pour le reste de l’exercice financier soient aussi favorables, étant donné que l’incidence de la baisse des prix sur les marchés devrait se faire davantage ressentir au cours des prochains mois. Rappelons d’ailleurs que le bénéfice net prévu pour la totalité de l’exercice 2023 est de 4,0 G$, alors que celui de 2022 avait atteint 4,6 G$. »

Jean-Hugues Lafleur, vice-président exécutif et chef de la direction financière d’Hydro-Québec

Faits saillants du premier trimestre

  • Marchés hors Québec :
    • Incidence favorable de la stratégie de gestion des risques ayant plus que compensé la diminution des prix sur les marchés d’exportation
      • Prix moyen obtenu à l’exportation (y compris l’effet des couvertures) : 13,2 ¢/kWh
      • Prix moyen du marché : 3,9 ¢/kWh
    • Volume exporté élevé : 9,2 TWh
  • Marché du Québec :
    • Températures hivernales plus douces en 2023
      • Principalement en janvier (supérieures de 9 °C à celles de janvier 2022)
  • Investissements :
    • 847 M$ investis en immobilisations corporelles et incorporelles
    • Affectation de plus des deux tiers des investissements à la pérennisation du parc d’équipements
  • Financement :
    • Deux émissions à taux fixe permettant de réunir 1,1 G$
      • Billets à moyen terme échéant en 2029, à un coût de 3,39 % : 0,6 G$
      • Obligations échéant en 2063, à un coût de 3,93 % : 0,5 G$


Les ventes d’électricité sur les marchés hors Québec se sont établies à 1 239 M$ au premier trimestre de 2023, en hausse de 593 M$ par rapport à la même période de l’an dernier. D’une part, les exportations d’électricité ont atteint 1 218 M$, soit 572 M$ de plus qu’un an plus tôt. Les marchés de l’énergie ont enregistré une chute des prix, attribuable notamment aux températures plus douces qui ont prévalu au cours des trois premiers mois de 2023.

Toutefois, ce recul a été plus que compensé par l’impact de la stratégie de gestion des risques mise en œuvre pour réduire la volatilité des prix. Grâce à cette stratégie, l’entreprise a pu tirer profit, pendant le premier trimestre de 2023, des prix à terme élevés qui avaient cours en 2022.

De plus, malgré une demande moins élevée découlant des températures plus clémentes, les stratégies de commercialisation ont permis à Hydro-Québec de vendre 9,2 TWh sur les marchés d’exportation. D’autre part, depuis la concrétisation de l’acquisition de Great River Hydro en février 2023, Hydro-Québec consolide dans ses résultats les activités de cette dernière, ce qui a donné lieu à la comptabilisation de produits additionnels de 21 M$. Rappelons que cette société possède et exploite un parc de 13 centrales hydroélectriques situées dans les États du Vermont, du New Hampshire et du Massachusetts.

Au Québec, les ventes ont pour leur part rapporté 234 M$ de moins que les 4 389 M$ enregistrés il y a un an, en raison principalement des températures plus douces qui ont entraîné une diminution de 343 M$. Cette baisse a toutefois été atténuée par l’indexation des tarifs le 1er avril 2022, qui s’est traduite par une hausse des produits de 96 M$.

Les charges d’exploitation ont quant à elles augmenté de 106 M$ comparativement à la période correspondante de l’an dernier, en raison de la progression de 71 M$ de la masse salariale par suite principalement de la croissance des activités de l’entreprise visant à améliorer la qualité et la fiabilité du service. Cette croissance est notamment liée à l’intensification des travaux d’entretien et de maintenance ainsi qu’à la hausse des dépenses au chapitre des services numériques afin de répondre à l’accroissement des besoins d’affaires et de soutenir l’évolution technologique d’Hydro-Québec.

Par ailleurs, la concrétisation de l’acquisition de Great River Hydro en février 2023 a conduit à une majoration de 19 M$ des charges d’exploitation par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent, en raison de la comptabilisation de frais liés à la transaction d’achat et de la consolidation des activités de cette société à partir de la date d’acquisition.

Enfin, la comptabilisation des autres composantes du coût des avantages sociaux futurs offerts aux membres du personnel a entraîné un écart défavorable de 83 M$, qui tient essentiellement à la hausse des intérêts sur les obligations dans un contexte d’augmentation des taux d’intérêt à long terme.

Par ailleurs, Hydro-Québec a consacré 847 M$ à ses investissements en immobilisations corporelles et incorporelles au cours des trois premiers mois de 2023, une somme comparable aux 856 M$ investis un an plus tôt. Plus des deux tiers du montant investi en 2023 a été affecté à des travaux d’envergure ayant pour but de pérenniser les actifs de production, de transport et de distribution.

Pour de plus amples renseignements sur les résultats du premier trimestre 2023 d’Hydro-Québec, consultez le site www.hydroquebec.com/a-propos/resultats-financiers/bulletin-trimestriel.html.  

Pour en savoir plus, cliquez ici

Article connexe

Hydro-Québec présente une reddition de comptes à la Régie de l’énergie sur ses activités de distribution en 2022

Hydro-Québec soumet à la Régie de l’énergie un compte rendu de ses activités de distribution pour l’année 2022, conformément aux exigences de la Loi visant à simplifier le processus d’établissement des tarifs de distribution d’électricité.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…