Rupture des pourparlers entre Hydro Ottawa et la FIOE

28-août-2023

Hydro Ottawa et la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE) ont entamé une médiation non contraignante durant la semaine du 14 août dernier, dans le but de résoudre la question des salaires et de mettre fin à une grève qui dure depuis deux mois. Malheureusement, et malgré le soutien d’un médiateur, les parties ne sont pas parvenues à un accord.

“Nous avons accepté la médiation à condition que l’équipe de négociation de la FIOE fasse preuve de souplesse dans ses revendications salariales”, a déclaré Bryce Conrad, président et chef à la direction. “La semaine dernière, après avoir présenté deux offres supplémentaires sans aucune volonté de leur part de soumettre notre dernière offre au vote de l’ensemble des membres, j’ai demandé à notre équipe de négociation de faire une pause jusqu’à ce que l’équipe de négociation de la FIOE ait sérieusement l’intention de mettre fin à cette grève”.

En tant qu’entreprise privée qui fournit un service public essentiel, Hydro Ottawa est fortement réglementée et doit agir dans l’intérêt du public. Cela comprend la négociation d’une entente équilibrée et responsable qui reconnaît les contributions de nos employés et l’impact sur les tarifs d’électricité de nos clients.

“Bien que je respecte le droit de nos employés de s’engager dans une action syndicale, je crois aussi qu’après neuf semaines, ils méritent de voir et d’exprimer leur opinion sur ce que je crois être une offre juste, responsable et très concurrentielle. J’attends avec impatience le jour où cette grève sera terminée et où je pourrai accueillir nos employés à leur retour au travail”.

La dernière offre de l’entreprise à la FIOE est très généreuse par rapport aux tendances récentes de l’industrie. Hydro Ottawa tient compte de sa responsabilité envers ses employés et ses clients. L’offre prévoit une augmentation salariale cumulative de 14,74 pourcent sur quatre ans, soit une augmentation cumulative moyenne de 3,69 poucent par an. Le mercredi 23 août, l’équipe de négociation de la FIOE a dit à Hydro Ottawa qu’elle accepterait de présenter la dernière offre de la compagnie aux membres, pour un vote, la semaine suivante. Cependant, le vendredi 25 août, la FIOE a changé d’idée, faisant de cette offre la sixième depuis le début de la grève qui n’a pas franchi la table de négociation.

Jusqu’à ce qu’une entente soit conclue, les plans d’urgence d’Hydro Ottawa demeurent en vigueur et l’engagement de l’entreprise demeure le même : fournir à ses clients un approvisionnement en électricité sécuritaire, fiable, abordable et renouvelable.

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement

  • Arlington célèbre ses 75 ans en 2024

    Arlington célèbre ses 75 ans en 2024

    9-avril-2024 Fondée en 1949, Arlington a d’abord servi l’industrie électrique en tant que fournisseur régional de raccords en zinc moulé sous pression. Au cours des 75 dernières années, Arlington est devenu l’un des principaux fabricants de raccords et connecteurs métalliques et non métalliques traditionnels fabriqués aux États-Unis, ainsi que de produits électriques et de communication uniques… Read More…

  • Une nouvelle étude souligne la nécissité de mieux soutenir et reconnaître le rôle croissant des femmes dans la construction

    Une nouvelle étude souligne la nécissité de mieux soutenir et reconnaître le rôle croissant des femmes dans la construction

    3-avril-2024 À l’occasion de la Semaine des femmes dans la construction, l’Association canadienne des femmes dans la construction (CAWIC) partage de nouveaux détails qui soulignent la nécessité de créer une industrie de la construction inclusive et diversifiée afin qu’elle puisse prospérer et se développer. Les résultats sont basés sur une nouvelle recherche qui examine les… Read More…


Formation et événements