|

Le Canada a ajouté 1,8 GW d’énergie éolienne et solaire en 2022

7-février-2023

Les données récentes de CanREA sur le secteur indiquent que le Canada commence à peine à explorer les possibilités du secteur de l’éolien, du solaire et du stockage d’énergie

L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) publie aujourd’hui les données de fin d’année sur le secteur, qui font état de la croissance considérable des filières éolienne et solaire en 2022. 

« Je suis ravi de constater que, dans l’ensemble du Canada, le secteur a connu une impressionnante croissance de 10,5 % en 2022, se réjouit Phil McKay, directeur principal, Affaires techniques et utilitaires de CanREA. Le Canada dispose désormais d’une puissance installée de plus de 19 GW d’énergie éolienne et solaire commerciale, ayant bonifié son volume de production de plus de 1,8 GW. »  

À noter : le solaire est en plein essor : un quart de toute la puissance installée du Canada a été ajouté en 2022 seulement. 

L’Ouest canadien a représenté 98 % de la croissance totale du Canada en 2022, l’Alberta ajoutant 1 391 MW et la Saskatchewan ajoutant 387 MW de capacité installée cette année. Le Québec a contribué 24 MW à la croissance totale pour 2022, l’Ontario 10 MW et la Nouvelle-Écosse 2 MW. 

En se développant, le secteur des énergies renouvelables se révèle un important vecteur de création d’emplois, principalement dans la construction de nouvelles installations, mais aussi dans l’opération et la maintenance continues des sites. Les ajouts de 2022 à la puissance d’énergie éolienne et solaire ont généré environ 4 462 années-personnes d’emplois, ce qui représente une hausse substantielle de 86 % par rapport à l’année précédente (2 400 années-personnes). 

« L’expansion du secteur des énergies renouvelables crée des emplois, ajoute Phil McKay, et nous prévoyons que les emplois continueront de se multiplier à mesure que le secteur se développe. » 

Bien que la croissance de 1,8 GW en 2022 soit considérablement plus élevée que celle de l’année précédente (1 GW en 2021), elle ne correspond pas au taux de croissance souhaité dans la vision 2050 de CanREA, Électrifier le parcours du Canada vers la carboneutralité, selon laquelle le pays doit déployer plus de 5 GW de nouvelle énergie éolienne et solaire par année pour atteindre sa cible de carboneutralité d’ici 2050.

« Le Canada commence à peine à explorer les possibilités de l’éolien et du solaire, indique Vittoria Bellissimo, présidente et chef de la direction de CanREA. Le pays doit en faire plus pour réaliser l’immense potentiel de l’énergie renouvelable. Nous avons d’abondantes ressources éoliennes et solaires inexploitées, le moyen de production d’électricité décarbonée le plus économique à l’heure actuelle. » 

Il faut s’attendre à une progression considérable du déploiement de l’éolien et du solaire dans un avenir proche. En effet, l’équipe de CanREA responsable des données recense plus de 2 GW de projets en chantier au Canada, en plus de 6 GW de projets dans les dernières étapes d’élaboration, et prévoit plus de 5 GW d’éolien, 2 GW de projets solaires majeurs et 1 GW de stockage d’énergie dans les prochaines années. 

Parallèlement, CanREA collabore avec le gouvernement fédéral et les provinces pour débloquer encore davantage de puissance sur leurs territoires. 

« CanREA travaille d’arrache-pied à accélérer le développement des technologies éoliennes, solaires et de stockage d’énergie, car il reste plusieurs obstacles à surmonter en matière de politiques, de règlements et d’infrastructures », précise Vittoria Bellissimo. 

Pour télécharger les dernières données de la filière canadienne, consultez la page Web de CanREA intitulée « En chiffres ». Les membres de CanREA ont accès à un rapport plus détaillé situé dans le portail des membres de notre site Web. 

Faits en rafale 

État actuel du secteur, croissances et projections 

  • Globalement, le secteur de l’éolien, du solaire et du stockage d’énergie a connu une croissance de 10,5 % en 2022. 
  • Au 31 décembre 2022, le Canada dispose désormais d’une puissance installée de plus de 19 GW d’énergie éolienne et solaire commerciale. 
  • Le Canada a ajouté plus de 1,8 GW de nouvelle puissance de production en 2022, ce qui est considérablement plus élevé que la croissance de l’année précédente (1 GW en 2021). 
  • CanREA prévoit l’ajout de plus de 5 GW d’éolien et de 2 GW de projets solaires majeurs à court terme. 

L’énergie solaire sous les projecteurs 

  • Le solaire a connu une impressionnante croissance (de 25,9 % ou 810 MW) pour une puissance installée totale de près de 4 GW.  
  • L’Alberta est responsable de presque toute cette croissance, contribuant de 759 MW au total de 771 MW. La Saskatchewan a enregistré un gain de 10 MW, la Nouvelle-Écosse, de 2 MW, et le Yukon, de 0,1 MW en 2022. 
  • Au 31 décembre 2022, l’Ontario dispose d’une puissance installée de solaire de 1,9 GW, alimentant près de 517 000 maisons. 
  • Cette croissance ne correspond pas au taux de croissance souhaité dans la vision 2050 de CanREA, ,selon laquelle le pays doit déployer annuellement 1.6 GW supplémentaires en énergie solaire commerciale. 

D’un océan à l’autre, l’éolien a le vent dans les voiles 

  • En 2022, l’éolien a progressé de 7,1 %, ou 1 GW, portant le total à plus de 15 GW de puissance installée. 
  • L’Ouest canadien s’est démarqué en 2022, grâce à une croissance considérable en Alberta (de près de 605 MW) et en Saskatchewan (de 377 MW), et le Québec a aussi réalisé un certain gain (24 MW). 
  • Cette croissance ne correspond pas au taux de croissance souhaité dans la vision 2050 de CanREA, selon laquelle le pays doit déployer annuellement 3.8 GW supplémentaires en énergie éolienne. 
  • Au 31 décembre 2022, l’Ontario avait plus de 5,5 GW de capacité totale d’installations éoliennes alimentant près de 1,5 million de maisons. Vient ensuite le Québec avec près de 4 GW, l’Alberta avec 2 6 GW, la Saskatchewan avec 804 MW, et la Nouvelle-Écosse avec 616 MW.  

Recharger le réseau au moyen du stockage d’énergie 

  • Dans l’ensemble du Canada, le stockage d’énergie a augmenté de 30,5 % ou 50 MW en 2022, atteignant maintenant près de 214 MW de puissance (347 MWh d’énergie), par rapport à 164 MW/277 MWh en 2021. 
  • Encore ici, c’est l’Alberta qui mène la course (40 MW/40 MWh). La province a ainsi doublé son stockage d’énergie 
  • À travers le Canada: au 31 décembre 2022, l’Ontario est la province qui détient le plus de stockage d’énergie avec 126 MW/240 MWh et ayant ajouté 10 MW/30 MWh en 2022. L’Alberta quant à elle en détient 82 MW/92 MWh. De plus, la Colombie-Britannique, le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Saskatchewan et l’Île-du-Prince-Édouard disposent aussi d’une certaine part de stockage d’énergie. 

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…