Comment les normes de la CSA peuvent avoir un impact sur le changement climatique grâce aux objectifs de développement durable des Nations Unies

csa group logo fr 125

26-septembre-2022

Blake Marchand

csa group logo fr 400Étant donné que de nombreux organisations, gouvernements et décideurs ont du mal à mettre en œuvre les objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD de l’ONU), le Groupe CSA a développé une méthodologie pour mapper les normes de la CSA aux objectifs de développement durable de l’ONU (ODD) visant à démontrer comment les organisations, les gouvernements et les décideurs peuvent utiliser les normes CSA comme un outil efficace dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs stratégies ODD. La méthodologie a été développée dans le cadre d’un projet de recherche initié par le Groupe CSA, réalisé en collaboration avec l’Université de Guelph, le Niagara College et la Toronto Metropolitan University. Pour soutenir la méthodologie, le Groupe CSA a également lancé une base de données interactive interrogeable qui permet aux utilisateurs de normes de savoir rapidement comment et où les normes CSA soutiennent des cibles spécifiques des ODD de l’ONU.

L’Agenda 2030 pour le développement durable a été adopté par tous les pays membres de l’ONU en 2015. L’agenda comprend 17 objectifs de développement durable des Nations Unies qui visent à promouvoir et à fournir des stratégies pour améliorer la santé, l’éducation, les inégalités et l’économie tout en donnant la priorité au changement climatique et à l’environnement. L’évaluation initiale du Groupe CSA indique que 80 % des normes de la CSA s’appliquent aux ODD des Nations Unies, avec les contributions les plus importantes aux quatre objectifs suivants : #Énergies propres et abordables, #9 Industrie, innovation et infrastructure, #11 Villes et communautés durables et #13 Actions climatiques. Depuis la finalisation de la méthodologie, le Groupe CSA continue de cartographier ses normes nationales nouvellement publiées et continuera de le faire à mesure que les normes seront publiées à l’avenir.

Deux études de cas récentes démontrent comment des normes particulières s’alignent sur les ODD de l’ONU — CSA C 22.1 : 21 Code canadien de l’électricité, partie I peuvent être liées à #7 Énergies abordables et propres, #9 Industrie, innovation et infrastructure, et #13 Actions pour le climat. Et la norme CSA S 478:19 Durabilité dans les bâtiments s’applique à #9 Industrie, innovation et infrastructure, #12 Consommation et production responsables, #13 Actions pour le climat.

« À première vue, la partie 1 du code CE peut ne pas sembler avoir un lien évident avec la durabilité et les questions environnementales, car ce n’est pas l’objectif principal du code », souligne le rapport. Un exemple de cela dans la version 2021 du code est une nouvelle section qui traite des problèmes liés aux inondations et aux équipements électriques submergés en réponse à l’augmentation des risques d’inondation dans certaines zones en raison du changement climatique. Le Code canadien de l’électricité 2021, partie 1, couvre l’énergie solaire, éolienne, les nouvelles exigences en matière de stockage d’énergie, les véhicules électriques et les installations de recharge de VE résidentielles, par exemple, ce qui facilite la transition vers un avenir plus électrifié et innovant.

« Le code peut jouer un rôle important en aidant à promouvoir l’efficacité et la durabilité en ajoutant continuellement les exigences nécessaires à l’installation sûre de ces technologies à mesure qu’elles deviennent commercialisables. L’ajout de ces cadres au code crée un espace où ces technologies émergentes sont davantage légitimées et accessibles à une plus grande population », indique le rapport.

L’Université de Guelph a examiné le lien entre la norme CSA S 478:19 Durabilité des bâtiments et les ODD des Nations Unies dans un rapport rédigé par Ruben Burga, Ph.D., MBA, P.Eng., et Tristyn Wylie, B. Comm. Ils notent que « la norme vise à aider à accroître la durabilité des bâtiments et la durabilité des bâtiments en fournissant aux utilisateurs des indications sur les matériaux à utiliser pour satisfaire les facteurs environnementaux ou de conception qui ont un impact sur la durabilité. Cette norme est très pertinente pour le changement climatique, car elle tient compte de l’impact de la création de bâtiments sur l’environnement et de l’impact de l’environnement sur la durabilité des bâtiments. »

Les bâtiments représentent une grande partie des émissions, ce qui signifie que l’efficacité énergétique est essentielle pour s’adapter aux impacts du changement climatique. Les bâtiments doivent être conçus pour résister à l’évolution de l’environnement tout en réduisant les émissions. Au Canada, par exemple, à mesure que les hivers deviennent plus froids et plus rigoureux et que les étés deviennent plus chauds, la demande en systèmes de chauffage et de refroidissement augmentera, mais les émissions doivent encore diminuer. Des normes comme CSA S 478:19 Durabilité dans les bâtiments peuvent fournir un cadre de stratégies éprouvées pour concevoir des bâtiments durables et durables.

La norme nouvellement développée est actuellement recommandée dans le CNB (Code national du bâtiment) mais n’est pas une exigence. Le comité technique qui a élaboré la norme s’efforce d’intégrer la CSA S 478:19 dans le CNB 2025 en tant qu’exigence, car elle peut jouer un rôle essentiel pour garantir que les bâtiments peuvent être durables et résister aux changements climatiques au Canada.

La norme CSA S 478:19 peut avoir un impact sur la réduction des émissions, car elle se concentre sur la réduction du carbone incorporé dans la construction en limitant le remplacement fréquent des composants du bâtiment « tels que les toits, ou même le remplacement de l’ensemble du bâtiment », indique le rapport. Le carbone intrinsèque correspond aux émissions associées à un bâtiment tout au long de son cycle de vie.

Le rapport note que la norme peut avoir un impact plus important une fois intégré au CNB en tant qu’exigence, car elle fournit des conseils et des stratégies connus pour améliorer la durabilité et la durabilité. Un outil clé de la norme CSA S 478:19 sont les tableaux qui aident à prédire les attentes de durée de vie de conception. Lors du développement de bâtiments qui dureront 25 à 35 ans, vous devez être en mesure de prévoir la charge future du bâtiment. Les matériaux de construction devront résister à un environnement changeant, à des vents plus forts, à l’exposition au soleil/à la dégradation par les UV, au risque d’inondation et à la pluie battante.

En fin de compte, lorsqu’il s’agit d’électrification, de développement d’énergie propre, de bâtiments durables et d’innovation dans ces espaces, les codes et les normes fournissent le cadre de planification et d’installation. Pour aller plus loin, les recherches du Groupe CSA soulignent le rôle que les normes peuvent jouer pour aider à accélérer les progrès en vue de façonner un avenir durable pour le Canada et le monde.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…