Êtes-vous parmi les entreprises qui sont à la fine pointe de la technologie Internet ?

e-Commerce

La semaine dernière nous vous parlions des points essentiels à retenir pour mettre en place un site web qui non seulement donne l’information que les clients recherchent, mais qui vous permet de conclure des ventes. Voyez ci-dessous quels sont les principales tendances dans l’utilisation d’Internet au Canada. 

Les entreprises canadiennes ont vendu pour plus de 136 milliards de dollars de biens et de services sur Internet en 2013, en hausse par rapport à 122 milliards de dollars l’année précédente. Comme en 2012, les secteurs du commerce de gros, de la fabrication et du commerce de détail ont été à l’origine de la majorité (61 %) de la valeur des ventes du commerce électronique. Environ 13 % des entreprises ont vendu des produits ou des services sur Internet en 2013, en hausse par rapport aux 11 % enregistrés en 2012. 

En 2013, presque toute la croissance de la valeur des ventes en ligne était attribuable aux grandes entreprises, telles qu’elles sont définies dans la note aux lecteurs. Ces entreprises ont généré environ 87 milliards de dollars de ventes en ligne, soit 64 % de la valeur des ventes en ligne totales. 

Près du quart (24 %) de la valeur des ventes totales des entreprises ayant vendu en ligne en 2013 provenait des ventes en ligne. Dans l’ensemble, 80 % de la valeur des ventes en ligne était attribuable à des clients au Canada, 15 %, à des clients aux États-Unis et le reste, à des clients dans d’autres pays. La majorité de la valeur des ventes (64 %) réalisées par les entreprises canadiennes était destinée à d’autres entreprises et non à des particuliers. 

Des taux plus élevés d’adoption du commerce électronique ont été constatés dans certains secteurs de l’économie. En 2013, 22 % des entreprises dans le secteur du commerce de gros et 18 % des entreprises dans le secteur du commerce de détail ont vendu en ligne. 

Un peu moins de la moitié des entreprises (47 %) ont acheté des biens et des services en ligne en 2013. 

Fonctionnalité accrue des sites Web

En 2013, 46 % des entreprises avaient un site Web, pourcentage pratiquement identique à celui affiché en 2012. Par contre, 91 % des entreprises de plus grande taille avaient un site Web. 

Étant donné que les Canadiens n’utilisent plus seulement des ordinateurs traditionnels pour accéder à Internet, près d’une entreprise canadienne sur cinq (19 %) dotée d’un site Web disposait d’une version optimisée pour les usagers mobiles. Un site Web optimisé pour l’usage mobile peut tirer profit de caractéristiques (telles que la fonction tactile) qui ne sont pas nécessairement offertes par un ordinateur de bureau traditionnel et est conçu de manière à bien s’afficher sur un appareil portatif. 

En 2013, 38 % des entreprises dotées d’un site Web y avaient intégré les médias sociaux, contre 33 % en 2012. De plus, 41 % des entreprises utilisaient les médias sociaux pour attirer les clients vers leur site Web, ce qui en fait la stratégie la plus fréquemment mentionnée. Les entreprises ont également eu recours à la publicité imprimée (37 %) et à la recherche payante (23 %) pour attirer les gens vers leur site Web. 

Utilisation de la technologie numérique 

L’utilisation d’appareils mobiles connectés à Internet, tels que les téléphones intelligents et les tablettes, est passée de 53 % en 2012 à 60 % en 2013. 

Parmi les entreprises employant au moins 10 personnes, 31 % utilisaient un système de gestion des relations avec les clients/fournisseurs (GRC) et 21 % utilisaient un système de planification des ressources de l’entreprise (PRE). Ce sont les entreprises du secteur de la fabrication qui avaient le taux le plus élevé d’utilisation de systèmes de PRE (35 %), tandis que les entreprises du secteur de l’industrie de l’information et de l’industrie culturelle étaient plus susceptibles d’avoir utilisé un logiciel de GRC (62 %). 

Presque toutes les entreprises ont utilisé des technologies de l’information et des communications (TIC). Toutefois, les obstacles les plus fréquents à une intégration plus poussée de la technologie étaient le manque d’expertise technique et de personnel spécialisé à l’interne (30 %) et le coût élevé de la technologie et de sa mise en œuvre (30 %).

Les moyennes et grandes entreprises étaient plus susceptibles que les petites entreprises de mentionner le coût trop élevé de la technologie et de sa mise en œuvre. Elles étaient également plus enclines à indiquer l’incompatibilité avec les systèmes existants comme obstacle à une intégration plus poussée des TIC. Cette réaction pourrait être liée à la taille et à la complexité relatives des systèmes de TIC dans les entreprises de plus grande taille et aux coûts supplémentaires de ces changements. 

En décembre 2013, 13 % des entreprises qui utilisaient des TIC déclaraient employer des spécialistes en la matière. Parmi les entreprises employant au moins un spécialiste en TIC, 35 % leur ont offert une formation de perfectionnement des compétences liées aux TIC. Près de la moitié des entreprises employant un spécialiste en TIC ont offert une formation aux autres employés utilisant les TIC dans le cadre de leurs tâches quotidiennes.

Utilisation d’Internet et type de connexion

En 2013, 89 % des entreprises ont déclaré avoir utilisé Internet. Les petites entreprises étaient les moins susceptibles de déclarer utiliser Internet. La raison la plus fréquemment mentionnée par les entreprises n’utilisant pas Internet était que cela n’était pas nécessaire à leur activité. 

La technologie mobile sans fil était utilisée par 38 % des entreprises en 2013, contre 35 % en 2012. L’utilisation d’un modem câble pour se connecter à Internet (42 %) est demeurée la méthode la plus fréquemment mentionnée. L’accès à Internet par ligne commutée était encore utilisé par 3 % des entreprises; il pourrait toutefois s’agir d’une connexion secondaire. 

Source : Statistique Canada 

 

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…