Verglas d’avril 2023 : Hydro-Québec à l’œuvre pour accroître la résilience du réseau

May 17, 2023

 Hydro-Québec à l’œuvre pour accroître la résilience du réseau

Hydro-Québec fait le bilan de la tempête de pluie verglaçante et de vents violents qui a balayé les régions de Montréal, de la Montérégie, de Lanaudière, des Laurentides et de l’Outaouais le 5 avril dernier, causant près de 10 000 pannes sur le réseau de distribution d’Hydro-Québec. Plus de 1,3 million d’Hydro-Québec clients ont été touchés au total. La majorité des pannes et des dégâts observés ont été causés par la chute de branches ou d’arbres sur les lignes de distribution. Le coût des travaux de rétablissement est évalué à environ 50 M$.

Des actions concrètes menées par Hydro-Québec

Dans le contexte actuel, Hydro-Québec s’est dotée d’un Plan d’adaptation aux changements climatiques qui s’appuie sur une importante démarche de réflexion et d’analyse ayant mobilisé des expertes et experts de tous les secteurs d’activité. À la suite de l’événement d’avril 2023, nous réalisons plusieurs actions concrètes afin d’améliorer la fiabilité et la résilience de notre réseau, ainsi que celle des collectivités.

  • La végétation est responsable de 40 à 70 % des pannes. Au cours des dernières années, nous avons augmenté nos investissements en maîtrise de la végétation afin de nous adapter au nouveau contexte. Ces investissements ont plus que doublé pour atteindre près de 120 M$ cette année. En collaboration avec le gouvernement et les municipalités, nous verrons comment faciliter et renforcer les activités proactives de maîtrise de la végétation, par exemple en déterminant comment la réglementation pourrait favoriser l’implantation des bons arbres aux bons endroits ou comment limiter la taille des branches qui surplombent le réseau électrique.
  • En réponse au rapport de la Vérificatrice générale du Québec (VGQ) publié en décembre dernier au sujet de l’entretien de notre réseau, nous avons déposé un plan d’action auprès de la Commission de l’administration publique. Nous travaillons d’ailleurs depuis 2018 à nous améliorer pour l’ensemble des points soulevés.
  • Nos équipes reverront les critères pour l’enfouissement de réseau au cours des prochains mois. L’enfouissement allégé (dépôt des fils électriques directement dans une fosse de sable) est une solution dans certains cas, en dehors des milieux urbains. Nous menons des projets pilotes en Gaspésie et en Mauricie afin de tester cette technologie.
  • Nous installons progressivement des poteaux en composite, beaucoup plus résistants, à des endroits stratégiques. Cette mesure permettra notamment d’éviter un effet domino lors d’événements météorologiques majeurs. Il y en a actuellement près de 50 sur le réseau.
  • Trois lignes de distribution témoins ont été choisies dans les régions de Montréal, de l’Outaouais et des Laurentides pour tester la meilleure combinaison de nouvelles solutions de résilience tel que l’enfouissement allégé, les poteaux en composite et des équipements de rétablissement automatisés.
  • Enfin, nous travaillons sur des solutions innovantes pour améliorer la résilience des collectivités afin de pouvoir fournir une alimentation d’appoint mobile, par exemple avec des génératrices, à certains bâtiments essentiels comme des centres d’hébergement lors de pannes.
hydro-quebec

Hydro-Québec demeure engagée à déployer les efforts nécessaires pour prévenir les pannes et réduire leur durée et leurs impacts, en collaboration avec ses partenaires gouvernementaux, municipaux et communautaires. Nous avons entamé des consultations avec les représentants des associations de résidences pour personnes âgées (RPA) et nous automatiserons la mise à jour de l’information des clients RPA, selon la liste du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Nous poursuivons également nos échanges avec le ministère de la Sécurité publique afin d’optimiser notre collaboration et de revalider nos codes de priorisation selon les meilleures pratiques du secteur. La résilience étant une responsabilité partagée, la population devrait également s’assurer d’avoir à sa disposition une trousse d’urgence qui contient les articles essentiels pour subvenir à ses besoins pendant trois jours, comme le recommande le gouvernement du Québec.  

« Nos équipes ont travaillé très fort pour rétablir le courant le plus rapidement possible. Le travail était complexe et long à réaliser pour notre personnel qui a dû se rendre à des milliers d’endroits dans des conditions parfois difficiles. Nous poursuivons nos efforts afin de renforcer la résilience de notre réseau et de réduire les délais de rétablissement lors d’événements météorologiques extrêmes. Je tiens à remercier les milliers d’employés et employées qui ont, comme à l’habitude, répondu présents, ainsi que nos clients et clientes pour leur compréhension ».

Régis Tellier, vice-président – Opérations et maintenance, Hydro-Québec

Faits saillants du verglas d’avril 2023

source d’information: Hydro-Québec

  • Coûts des travaux évalués à environ 50 M$ ;
  • 9 669 pannes au total ;
  • 1 310 000 clients touchés, dont 1 125 000 clients simultanément ;
  • courant rétabli dans 44 % des foyers 24 heures après le point culminant de la tempête ;
  • courant rétabli dans 77 % des foyers 48 heures après le point culminant de la tempête ;
  • courant rétabli dans 99 % des foyers touchés le 11 avril en matinée ;
  • 115 000 heures travaillées par nos monteurs et monteuses de lignes ;
  • plus de 1 500 employés et employées à pied d’œuvre ;
  • plus de 300 poteaux remplacés ;
  • 440 transformateurs remplacés ;
  • 50 km de fils électriques installés.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Article connexe

Hydro-Québec fait le point sur les pannes d’électricité

Aujourd’hui, près de 1600 travailleuses et travailleurs sont à pied d’œuvre afin de rétablir le service aux clientes et clients toujours privés d’électricité. 

Related Articles


Monde en mouvement

  • CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    14-février-2024 La période de production de la déclaration des salaires 2023 est maintenant amorcée. Chaque employeur inscrit à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) doit produire sa déclaration avant le 15 mars 2024 pour éviter une pénalité et des intérêts. La meilleure option pour la… Read More…

  • Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    14-février-2024 En novembre 2023, Hydro-Québec a publié son Plan d’action 2035 – Vers un Québec décarboné et prospère, avec pour objectifs de mieux servir sa clientèle et de décarboner le Québec tout en contribuant au développement économique. Au cours des derniers mois, l’entreprise a expliqué ce plan à la population, à une trentaine d’organisations ainsi qu’aux membres de l’Assemblée… Read More…


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…