CanREA accueille favorablement la lettre conjointe du ministre de l’Énergie de l’Ontario et de la ministre de l’Agriculture à la SIERE

17-juin-2024

L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) encourage la clarification des critères de choix des sites d’énergie renouvelable et de stockage d’énergie en Ontario; c’est ce qu’apporte la lettre conjointe publiée hier par le ministre de l’Énergie et de l’Électrification et la ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario à la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité (SIERE) (en anglais seulement).

« Cette lettre ministérielle conjointe clarifie les critères de choix des sites à l’intention des membres de CanREA, mais aussi des intervenants et détenteurs de droits des projets, comme les communautés autochtones, les municipalités, les propriétaires fonciers et les agriculteurs », affirme Leonard Kula, vice-président des affaires politiques – Est canadien et affaires nationales, CanREA.

CanREA et ses membres ont contribué à ce résultat positif en travaillant avec des leaders des deux ministères et d’autres intervenants clés.

« Les projets d’énergie propre sont nécessaires pour répondre à la demande grandissante en Ontario. La clarification des critères favorisera le choix de sites optimaux pour réduire au minimum les conséquences sur les terres agricoles de la province », a affirmé M. Kula.

La lettre conjointe ministérielle établit des modalités de planification claires pour les zones agricoles et les approvisionnements en électricité en cours. Plus précisément :

  • Pour les projets d’énergie propre situés hors des zones agricoles à fort rendement, comme sur des terres rurales ou des terres commerciales ou industrielles, une évaluation des répercussions sur l’agriculture (ERA) ne sera pas nécessaire.
  • Les projets d’énergie solaire seront limités dans les zones agricoles à fort rendement, conformément aux plans municipaux officiels.
  • Les projets d’énergie éolienne et de stockage d’énergie peuvent être situés dans des zones agricoles à fort rendement, à condition d’être soumis à une ERA et appuyés par le conseil municipal.

« Nous avons demandé au gouvernement de respecter les décisions prises par les autorités municipales concernant le choix des sites pour les projets d’énergie propre. Nous sommes ravis de voir cet avis confirmé par la lettre ministérielle conjointe, qui préconise que les conseils municipaux approuvent activement le choix des sites de production d’énergie pour que les communautés soient adéquatement informées et impliquées », déclare Eric Muller, directeur de l’Ontario de CanREA.

Quant au choix des sites pour les projets en développement, il reste encore quelques détails à régler, notamment en ce qui concerne le processus de création et d’approbation des ERA. CanREA continuera de travailler avec ses membres et avec le gouvernement de l’Ontario pour clarifier ces détails.

« C’est un grand pas vers l’avant. L’énergie propre abordable doit jouer un rôle clé en Ontario. Avec l’appui des municipalités rurales et en partenariat avec les communautés autochtones, le choix de sites adéquats pour les projets éoliens, solaires ou de stockage d’énergie peut renforcer l’atout que représente l’électricité propre pour la province et stimuler sa croissance économique », dit M. Kula.

Citations

« Cette lettre ministérielle conjointe clarifie les critères de choix des sites à l’intention des membres de CanREA, mais aussi des intervenants et détenteurs de droits des projets, comme les communautés autochtones, les municipalités, les propriétaires fonciers et les agriculteurs. Les projets d’énergie propre sont nécessaires pour répondre à la demande grandissante en Ontario. La clarification des critères favorisera le choix de sites optimaux pour réduire au minimum les conséquences sur les terres agricoles de la province ».

– Leonard Kula, vice-président des affaires politiques – Est canadien et affaires nationales, CanREA

« Nous avons demandé au gouvernement de respecter les décisions prises par les autorités municipales concernant le choix des sites pour les projets d’énergie propre. Nous sommes ravis de voir cet avis confirmé dans la lettre ministérielle conjointe, qui préconise que les conseils municipaux approuvent activement le choix des sites de production d’énergie pour que les communautés soient adéquatement informées et impliquées. »

– Eric Muller, directeur de l’Ontario, CanREA

« C’est un grand pas vers l’avant. L’énergie propre abordable doit jouer un rôle clé en Ontario. Avec l’appui des municipalités rurales et en partenariat avec les communautés autochtones, le choix de sites adéquats pour les projets éoliens, solaires ou de stockage d’énergie peut renforcer l’atout que représente l’électricité propre pour la province et stimuler sa croissance économique ».

– Leonard Kula, vice-président des affaires politiques – Est canadien et affaires nationales, CanREA

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…