L’ÉFC et Ressources humaines, Industrie électrique du Canada (RHIEC) collaborent pour soutenir les initiatives RH de l’industrie électrique canadienne

Logo_French_Colour_125.jpg

 

Logo_French_Colour_400.jpg2 août 2019

L’ÉFC signe l’Accord de leadership sur la diversité des genres de RHIEC

L’Électro-Fédération Canada (ÉFC) a formé un partenariat stratégique avec Ressources humaines, Industrie électrique du Canada (RHIEC), un organisme sans but lucratif qui fournit des informations et des outils en matière de ressources humaines pour aider l’industrie électrique du Canada à concilier l’offre et la demande de main-d’œuvre. Dans le cadre de ce partenariat, l’ÉFC et RHIEC appuieront ensemble les initiatives de diversité et d’inclusion afin de bonifier les pratiques en ressources humaines de l’industrie électrique du Canada.

L’Accord de leadership sur la diversité des genres est un projet important que RHIEC a mis sur pied pour favoriser l’égalité des sexes pour les femmes qui constituent une part de la main-d’œuvre. L’ÉFC compte désormais parmi les signataires de cet accord et elle est fière de contribuer à la promotion des valeurs de diversité, d’égalité et d’inclusion en offrant des programmes axés sur le recrutement et la rétention des effectifs au sein de l’industrie, le perfectionnement professionnel et la formation.

« RHIEC est fermement résolu à veiller à ce que les travailleurs de l’industrie électrique de partout au Canada soient forts et prêts pour l’avenir, a déclaré Michelle Branigan, directrice générale de Ressources humaines, Industrie électrique du Canada. Ceci veut dire que nos travailleurs doivent représenter la diversité de notre pays, adopter les technologies émergentes et promettre de continuer d’apprendre de nouvelles compétences dans un milieu de travail en rapide évolution. L’ÉFC partage le même engagement et nos efforts coordonnés amplifieront les avantages que tous deux nous fournissons à l’industrie — ensemble, nous ferons en sorte que l’industrie attire et garde les meilleurs talents, garantissant ainsi au Canada une place comme chef de file à l’échelle mondiale dans le domaine de l’électricité. »

Plusieurs récentes études indiquent comment la diversité est liée à une compétitivité accrue. Dans un rapport publié par McKinsey, un rendement en matière de diversité se situant dans le quartile supérieur générerait une hausse de profits de 15 à 35 % [1]. Pour sa part, une étude menée par le Boston Consulting Group montre une augmentation de 73 % du revenu généré par l’innovation chez les employeurs se classant au-dessus de la moyenne en matière de diversité par rapport à ceux se trouvant sous la moyenne.[2]

Carol McGlogan, présidente-directrice générale de l’ÉFC, a affirmé : « Parmi les priorités de nos membres, l’innovation et la profitabilité occupent une place très importante et, si nous voulons réussir, nous devons envisager sérieusement d’incorporer la diversité dans notre main-d’œuvre. Il faudra un engagement concerté de tous les membres pour réaliser des progrès sur la question de la diversité dans notre industrie. Certains d’entre eux ont entrepris des initiatives de diversité et d’inclusion qui sont en bonne voie alors que d’autres ont besoin de conseils. Le rôle de l’ÉFC est d’effectuer des analyses comparatives au sein de l’industrie tout en partageant les pratiques exemplaires afin d’aider les membres au long de ce cheminement. »

Carol a récemment partagé une analyse comparative de l’industrie qui présente où en sont les membres de l’ÉFC en ce qui a trait à la diversité dans les organisations : Les femmes représentent 24 % de la main-d’œuvre qui est membre de l’ÉFC comparativement à 44 % de la main-d’œuvre canadienne; une différence de 83 %! Les femmes occupent 26 % des postes de direction au sein des entreprises membres de l’ÉFC par rapport à 34 % au sein de la population active du Canada — un autre écart de 31 %. Les minorités visibles représentent 11,7 % des membres de l’ÉFC comparativement à 22 % de la main-d’œuvre canadienne. Nous nous plaçons juste au-dessus de la moitié de la moyenne nationale. (Source : Canadien Electrical Wholesaler)

L’alliance stratégique que l’ÉFC a conclue avec RHIEC représente un important pas en avant afin d’assurer que tous les employés membres bénéficient de chances égales au sein de la population active et aient accès aux outils et ressources dont ils ont besoin pour grandir et se développer dans cette industrie.

Au sujet de Ressources humaines, Industrie électrique du Canada (RHIEC) 
Ressources humaines, Industrie électrique du Canada constitue la source la plus fiable d’informations et d’outils en matière de ressources humaines. RHIEC aide l’industrie électrique du Canada à concilier l’offre et la demande de main-d’œuvre. Ressources humaines, Industrie électrique du Canada est un organisme sans but lucratif qui contribue à garantir l’approvisionnement en électricité à long terme au Canada en favorisant le développement d’une main-d’œuvre de calibre mondial pour l’ensemble de l’industrie électrique. https://electricityhr.ca/fr/

Au sujet de l’Électro-Fédération Canada 
L’Électro-Fédération Canada (ÉFC) est une association industrielle nationale sans but lucratif. Elle représente plus de 220 entreprises œuvrant dans la fabrication, la distribution, la commercialisation et la vente d’une vaste gamme de produits électriques. Les membres de l’ÉFC contribuent pour plus de 10 milliards de dollars à l’économie canadienne et emploient quelque 40 000 travailleurs répartis dans plus de 1 300 installations partout au Canada. L’ÉFC joue un rôle clé dans le dynamisme de l’industrie en accordant une grande importance aux renseignements opportuns sur les marchés, au perfectionnement professionnel, à la mobilisation et à la promotion de la normalisation dans un environnement sûr et dans un climat de collaboration. Informez-vous davantage à www.electrofed.com.

Related Articles


Monde en mouvement


Formation et événements

  • 24-janvier-2023 Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ) a lancé aujourd’hui avec ses partenaires Teledyne DALSA et BRP la deuxième édition de la Semaine du manufacturier qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2023 sous le thème « Fabrique ton avenir ». Cette Semaine du manufacturier, au cours de laquelle des visites industrielles avec des… Read More…

  • 19-janvier-2023 L’Académie Lumen est un programme de formation innovateur créé dans le but de former la prochaine génération de talent de Lumen. Sa 7e cohorte entre en classe le 13 mars  prochain, pour cinq semaines. Durant ce rigoureux programme de formation, les Académicien.nes ont l’occasion de développer leurs aptitudes de ventes, d’apprendre à connaitre les… Read More…