|

Une lettre à moi-même, à 18 ans

5-septembre-2023

Cher Keith,

D’habitude, lorsque j’écris une lettre comme celle-ci, je commence par dire quelque chose comme « J’espère que tu es en santé que tout va bien pour toi » ou « Ça fait un bout de temps que nous n’avons pas discuté et j’espère que la vie te sourit ». Mais puisque je m’adresse à moi-même, à l’âge de 18 ans, pour m’offrir quelques judicieux conseils, je sais très bien comment tu te portes. Alors, pour gagner du temps et ne pas te servir des platitudes insignifiantes, je vais donc mettre de côté ces civilités et aller droit au but.

Cela fait plus de 40 ans que je suis… humm, attendez une seconde. Dois-je te dire « tu » ou peut-être « moi »? « Nous »? Bon sang, c’est bizarre. Je ne me suis jamais adressé une lettre à moi-même, c’est un peu étrange. Je pense que je vais opter pour « tu », si ça te va.

Revenons à nos moutons. Tu termines tes études secondaires et je suis conscient que tu ne sais pas trop ce que tu feras ensuite. Tout le monde te dit d’aller à l’université, mais tu n’as pas l’impression que c’est la bonne solution. Ce n’est pas grave. Tu seras confronté à ce genre de situation plusieurs fois au cours de ta vie. Fonce et va à l’université. Pourquoi pas? Tu pourras changer d’avis plus tard si tu veux. Et cela m’amène à la raison pour laquelle je t’écris. Il y a tant de choses que j’aurais aimé savoir à ton âge et que je n’ai tout simplement pas sues. Comment aurait-il été possible que je le sache? J’étais si jeune. Alors, pour te donner un aperçu des options qui jalonneront ta vie, j’ai pensé qu’il serait peut-être bon de partager avec toi quelques réflexions susceptibles de te donner un coup de pouce. Je ne veux surtout pas te dire comment vivre ta vie, car je sais que bien des gens, comme les parents, les professeurs et les amis, le font tout le temps. Il ne s’agit pas d’alertes spoil, mais simplement quelques conseils que j’ai reçus au fil du temps. Fais-en ce que tu veux. À toi de voir.

Bon, commençons. Il s’est passé un million de choses, alors je ne parlerai pas des trucs futiles et j’essaierai de me concentrer sur les faits saillants. C’est parti.

1. Tu es jeune. Amuse-toi! C’est complètement ridicule de s’attendre à ce qu’un enfant (pardon, un jeune homme) tout juste sorti de l’école et qui vit encore chez ses parents sache ce qu’il veut faire du reste de sa vie. Consacre les prochaines années à explorer les possibilités qui s’offrent à toi. Si tu te retrouves dans une université ou une école prestigieuse, prends les cours au sérieux, sans te prendre la tête. Rencontre de nouvelles personnes. Essaie de nouvelles choses. Passe à travers quelques gueules de bois. Et sois ouvert à l’idée que le chemin que tu as choisi peut dévier. Sois ouvert à toutes les options qui te sont offertes.

2. Lorsqu’on te dira qu’il te sera impossible de réussir quelque chose, ne le crois pas. Ce que ces gens voudront vraiment dire, c’est qu’ILS n’ont pas réussi à le faire. Surtout parce qu’ils ont eu peur. Bien sûr, tu vas parfois échouer, ou c’est du moins l’impression que tu auras. Il se peut que tu ne remportes pas de bourse, que tu ne reçoives pas le prix du meilleur étudiant, que tu n’obtiennes pas le poste que tu convoitais ou même que tu ne trouves pas la fille de tes rêves. Mais ce n’est pas grave. Chaque fois que tu auras l’impression de perdre pied, de nouvelles perspectives s’offriront à toi. Je sais que c’est difficile à croire pour l’instant, mais c’est ce qui se passera. Vois grand et fonce. Si tu veux courir le risque, pourquoi ne pas opter pour quelque chose que tu aimes faire?

3. Le changement, c’est génial. Je veux dire que cela peut être effrayant, mais n’aie pas peur. Malgré toi, ton cerveau te dictera de continuer à faire ce que tu fais à ce moment précis, quoi qu’il arrive. Tu pourrais perdre ton emploi, et même si tu ne l’aimes pas, tu seras tenté de te battre pour le conserver. Il

se peut que tu doives déménager dans une région que tu ne connais pas et que tu te braques en disant « pas question, je suis bien ici ». Il se peut que tu sois en couple avec quelqu’un qui n’est pas du tout fait pour toi et que tu dises « je reste ». Ne te braque pas. Tu as peur de l’inconnu, mais c’est là où se trouvent les meilleures choses. Vas-y, fonce.

4. Tu seras assailli par des gens qui te diront à quel point le monde est horrible. Les politiciens, les présentateurs des journaux télévisés, tes voisins et tes amis au travail parleront constamment de guerre, de famine, de criminalité, de crise économique, de maladies bizarres et de toutes sortes d’autres choses qui te donneront envie de te cacher au fond d’un trou. N’y pense pas. Les politiciens ne sont élus que s’ils rendent le monde effrayant et promettent d’y remédier. Les journaux télévisés du soir semblent toujours annoncer de mauvaises nouvelles parce qu’ils relatent les exceptions, alors que généralement, tout va plutôt bien. Qui a déjà écouté un reportage affirmant que 15 000 avions avaient atterri en toute sécurité ce jour-là (réponse : personne)? Mais les gens auront peur parce qu’ils ne peuvent pas croire que ces hommes et ces femmes puissants leur raconteraient quelque chose qui n’est pas la stricte vérité. Bien sûr, il y aura des problèmes à régler, mais le monde s’améliore, il ne régresse pas. Élève-toi au-dessus des commérages et vois les choses telles qu’elles sont.

5. La technologie va t’époustoufler. Je te le jure. Les choses que l’on ne voit que dans les films sur le futur seront de vraies rigolades. Intègre-les à ta vie ou tu risques de te faire distancer par les autres.

6. Ta famille est ce qu’il y a de plus important. Pas seulement celle qui t’a été offerte, comme maman et papa, ta sœur, tes oncles et tantes, mais celle que tu choisis de fonder au cours de ta vie, quelle que soit la forme qu’elle prendra. Tombe amoureux. Ta partenaire et tes enfants seront toujours là pour toi quand tous les autres s’éloigneront ou te tourneront le dos. Les amis, les collègues, les patrons et les voisins se succéderont. Ne te méprends pas, certains d’entre eux deviendront peut-être des amis pour la vie, mais personne ne t’aimera et ne te soutiendra comme ta famille.

7. Dis oui. Il y a tant de choses géniales qui t’attendent si tu acceptes les offres qui te sont proposées. Mais pas à chaque fois. Les personnes égoïstes ou paresseuses peuvent facilement profiter de toi, alors sois prudent. Mais les meilleures expériences que la vie nous offre sont toujours celles qu’on a acceptées de faire, même si cela fait peur, si c’est étrange ou si on n’a aucune idée de comment s’y prendre. Tu apprendras TELLEMENT en faisant cette petite chose toute simple. Sois flexible et change tes plans au besoin. Des années plus tard, tu constateras que bien des gens ont passé une grande partie de leur vie assis sur leur divan à regarder la télévision pendant que tu étais en train d’escalader l’Everest ou de faire dix rounds contre Muhammed Ali (je n’ai fait ni l’un ni l’autre, mais tu comprends ce que je veux dire). Lorsque l’occasion se présentera, ouvre la porte!

8. L’argent est important, mais il ne doit pas tout contrôler. Je sais qu’en ce moment, tu as envie d’avoir une voiture, de voyager et d’acheter une belle chaîne stéréo, et tu devrais le faire. Mais il est beaucoup trop facile de se limiter à courir après l’argent au lieu de profiter de la vie. Je connais des gens riches et certains d’entre eux sont sympathiques et équilibrés, mais la plupart sont malheureux, voire en colère, parce qu’ils n’en ont jamais assez.

9. Bouge et voyage. Plus tu resteras longtemps au même endroit, plus ce sera difficile pour toi de partir pour ailleurs. Peut-être le feras-tu pour trouver un meilleur emploi ou une maison moins chère, ou parce que tu veux simplement passer quelques jours sur une plage. Ou quelques années. Quelle que soit la raison, fais-le si tu peux. Si tu ne vis qu’à un seul endroit, c’est tout ce que tu connaîtras et même si le

monde est grand, merveilleux et excitant, tu auras peur des gens et des endroits que tu ne connais pas. C’est ennuyeux. Ne sois pas ennuyeux.

10. Trouve ta voix et aide les autres à trouver la leur. Nous avons chacun nos opinions et nous devrions tous pouvoir les exprimer, mais il peut être intimidant d’ouvrir la bouche devant d’autres personnes, en particulier lorsque tu ne les connais pas. Fais-le quand même. Encourage les discussions, les échanges d’idées et même les bonnes vieilles disputes. Apprends à écouter les autres. Tu ne changeras peut-être pas d’avis, mais il est aussi possible que ce soit le cas. Il n’y a pas de honte à cela, tant que tes opinions sont fondées sur des faits, sont logiques et qu’elles aient pour but d’améliorer ce vaste monde. On te dira probablement que tu es bavard ou que tu argumentes, mais ce n’est pas grave, car cela signifie que quelqu’un t’écoute et que tu as peut-être une certaine influence sur le cours des choses. Sois respectueux, mais ne sois pas timide. Ose. Il ne faut pas que tu regrettes d’avoir réagi trop tard.

11. Essaie de rester en santé. Tu peux manger de la pizza, du chocolat et boire de la bière sans problème. Mais tout cela finira par te rattraper. Tu n’as pas besoin d’être un athlète olympique (mais si c’est le cas, ce serait vraiment cool!), alors fais ce qui t’amuse. Tu as toujours aimé le sport, alors continue. Fais de la marche, du vélo, de la randonnée, de la natation, de la course à pied ou ce que tu veux. Mais fais quelque chose. Tu ne seras pas invincible indéfiniment.

12. Tu vas traverser des moments difficiles. Des gens mourront. Des voitures seront volées ou démolies. Tu risques de perdre de l’argent. Un ami pourrait te trahir. Ton chien qui t’aime et te donne sa vie ne sera pas sur Terre aussi longtemps que toi. Je ne te promets pas (et ne peux pas te promettre) que tu pourras éviter tout cela, même si je te disais tout ce qui va se passer. Tu vas souffrir. Mais ce sera TOUJOURS passager. Tu t’en sortiras. Regarde droit devant toi et va de l’avant.

C’est à peu près tout. Je pourrais continuer longtemps et te parler d’un tas de choses que tu pourrais tout aussi bien trouver à l’intérieur d’une carte de vœux, mais je ne le ferai pas. Ce sera une véritable aventure, alors amuse-toi bien. C’est mieux que tout le reste.

Quelques petits trucs avant de terminer. Tout d’abord, il faut absolument que tu sois au Lakeview Motel à Kelowna en Colombie Britannique au Canada le 4 février 1985. Je te le dis. Sois-y. Crois-moi.

Et il y a une petite entreprise d’informatique du nom d’Apple qui va voir le jour. Je sais, c’est un nom bizarre. Achète des actions dès que tu peux, même si tu dois emprunter pour le faire.

Bon, j’en ai probablement déjà trop dit. Profite de la vie.

Related Articles


Monde en mouvement

  • CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    CNESST : produisez votre déclaration des salaires avant le 15 mars!

    14-février-2024 La période de production de la déclaration des salaires 2023 est maintenant amorcée. Chaque employeur inscrit à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) doit produire sa déclaration avant le 15 mars 2024 pour éviter une pénalité et des intérêts. La meilleure option pour la… Read More…

  • Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    Une nouvelle phase dans le dialogue sur le Plan d’action 2035 d’Hydro-Québec

    14-février-2024 En novembre 2023, Hydro-Québec a publié son Plan d’action 2035 – Vers un Québec décarboné et prospère, avec pour objectifs de mieux servir sa clientèle et de décarboner le Québec tout en contribuant au développement économique. Au cours des derniers mois, l’entreprise a expliqué ce plan à la population, à une trentaine d’organisations ainsi qu’aux membres de l’Assemblée… Read More…


Formation et événements

  • 15-février-2024 La période d’inscription au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC) aura lieu du 19 février au 1er mars 2024 inclusivement. Ce processus d’inscription s’adresse aux personnes qui désirent obtenir un certificat de compétence pour l’occupation spécialisée dont elles sont diplômées parmi celles-ci : Les candidat(e)s diplômé(e)s boutefeux et foreurs(-euses), préposé(e)s aux instruments d’arpentage… Read More…

  • 22-janvier-2024 Membres du réseau des femmes de l’ÉFC Québec! Le réseau des femmes de l’ÉFC est une plateforme où les femmes et supporteurs des femmes des compagnies membres de l’ÉFC, peuvent se réunir, partager leurs expériences et leurs pensées, se supporter, et ce, dans une ambiance chaleureuse et acceuillante Le comité des femmes de l’ÉFC,… Read More…