Qui détient les connaissances dans votre organisation?

13 octobre 2016

Michelle Branigan

Nous l’avons tous fait : Passer beaucoup de temps à travailler sur un document clé ou un document Excel et oublier où le document a été sauvegardé et devoir tout recommencer. Ou encore, aller demander conseil à un expert dans l’entreprise pour se rendre compte qu’il / elle a pris sa retraite – ainsi que les 30 ans de connaissances accumulées dans sa tête sans que toutes les données n’aient été sauvegardées. 

Les données démographiques et les changements dans la main-d’œuvre canadienne représentent à la fois des risques et des opportunités pour les entreprises. Les risques se présentent sous la forme de la perte de connaissances uniques à l’entreprise – les systèmes existants, les innovations, le dépannage, etc. – dont la perte pourrait avoir des implications importantes pour la compétitivité des entreprises, la productivité et même la santé et la sécurité. Cela met en évidence, plus que jamais, la nécessité pour les entreprises de réfléchir à la manière dont elles gèrent les connaissances dans leur organisation. La gestion des connaissances est essentiellement la capacité d’une entreprise à créer, partager et utiliser les connaissances collectives sur ses produits, procédés et les gens pour accroître la productivité en milieu de travail et réduire les activités qui ont pour effet chaque fois de «réinventer la roue». Une stratégie de gestion des connaissances est tout simplement un plan qui décrit comment une organisation va gérer ses connaissances pour le bien de l’entreprise et de ses parties prenantes.  Les connaissances et l’information peuvent se perdre de toutes sortes de façons et à de nombreuses occasions. Pour vous assurer que les connaissances essentielles sont retenues par une organisation un ensemble de techniques peuvent être utilisées pour s’assurer que les connaissances sont non seulement sauvegardées, mais transmises. 

Plusieurs de ces outils sont simples et les essayer ne nécessite rien de plus que le désir d’essayer quelque chose de nouveau. Les entreprendre efficacement exige parfois une bonne stratégie de communication. D’autres outils sont plus complexes et appellent à la planification et à des ressources plus importantes. 

Les stratégies et actions pour assurer le transfert des connaissances et les efforts de conservation doivent être intégrées dans la planification et la gestion de la main d’œuvre. 

• Susciter un engagement fort pour superviser les activités de transfert de connaissances et de rétention et développer des structures d’incitation qui favorisent le partage des connaissances au sein de l’entreprise et entre les équipes de travail. 

• Ouvrir les structures hiérarchiques et les divisions bureaucratiques afin de promouvoir la connaissance horizontale et le partage de l’information. 

• Créer des opportunités spécifiques pour les travailleurs plus jeunes de participer à des programmes de mentorat avec des employés plus expérimentés ou dans des projets conçus pour transférer des connaissances essentielles à la survie de l’organisation. 

• Valoriser le transfert des connaissances dans les résultats de travail attendus et les évaluations du rendement. 

• Redéfinir des descriptions d’emplois pour inclure transfert des compétences et connaissances particulières des tâches et faire appel à des employés qualifiés pour entreprendre des projets de développement des connaissances de l’organisation. 

 

Related Articles


Monde en mouvement

  • CanREA salue le projet de loi C-59 et le CII pour les technologies propres

    CanREA salue le projet de loi C-59 et le CII pour les technologies propres

    10-juillet-2024 L’Association canadienne de l’énergie renouvelable (CanREA) salue aujourd’hui l’adoption du projet de loi C-59, qui fait entrer en vigueur le tant attendu crédit d’impôt à l’investissement (CII) pour les technologies propres  « Le CII pour les technologies propres stimulera les secteurs du renouvelable et du stockage d’énergie au Canada; il favorisera l’investissement concurrentiel au pays, ouvrant… Read More…

  • Sonepar conclut une entente pour l’acquisition de Robertson Electric Wholesale

    Sonepar conclut une entente pour l’acquisition de Robertson Electric Wholesale

    4-juillet-2024 Sonepar annonce avoir conclu une entente pour l’acquisition de Robertson Electric Wholesale. Fondée en 1952 au siège social de Vaughan, en Ontario, Robertson Electric Wholesale s’est propulsée pour devenir un distributeur électrique grandement respecté à travers le Canada, avec un réseau de 19 succursales qui comptent plus de 400 collaborateurs. « Nous sommes heureux… Read More…


Formation et événements

  • 21-mai-2024 Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) vous invite à un webinaire gratuit le 4 juin de 12 h à 13 h sur Zoom portant sur le plan stratégique technologique lors du transfert d’entreprise. Elle s’adresse aux entrepreneurs qui envisagent acheter ou vendre une entreprise dans un contexte où la technologie revêt une… Read More…

  • 13-mai-2024 L’énergie et l’enthousiasme étaient palpables lors de l’édition 2024 du salon MEET au Colisée de Moncton, les 1er et 2 mai. Le salon biennal de la mécanique, de l’électricité, de l’électronique et de la technologie – qui fêtera ses 25 ans en 2024 – a connu un record d’affluence, accueillant 6 626 professionnel·le·s de l’industrie à l’un des… Read More…